AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365693679
Éditeur : Editions Les Escales (19/04/2018)

Note moyenne : 2.79/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Après avoir fait preuve d’un comportement pour le moins étrange, Howard Young, éminent professeur d’histoire, vient d’être diagnostiqué comme souffrant de la maladie d’Alzheimer.
Quand sa femme demande l’aide de leur fille Ruth, celle-ci s’installe dans la maison parentale pour une année. À trente ans, en proie à ses propres doutes et confrontée à une vie qui ne ressemble pas à ce qu’elle avait imaginé, Ruth se retrouve plongée dans le joyeux chaos qui règne ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Mhfasquel
  02 juillet 2018
Un roman vraiment réussi, un pari gagné : le style de l'auteure reproduit les effets de la maladie d'Alzheimer de façon extrêmement frappante et vivante. Les répétitions, en particulier sous forme d'anaphores, les phrases qui s'empilent, s'enchaînent parfois sans liens entre elles, juxtaposées, nous donnent à voir les difficultés vécues par le malade mais aussi et peut-être surtout par ses proches.
L'histoire de ces personnages profondément attachants, en particulier Ruth et les élèves d'Howard, leur combat, leur quête de la normalité pour Howard, nous offrent un livre drôle et parfois même loufoque.
Ce texte est composé de deux sortes d'écrits : les extraits d'un carnet qu'Howard rédigeait jadis lorsque sa fille était enfant ainsi que les « instants » que cette dernière collectionne désormais à sa place.
Ruth a ses propres difficultés de couple mais le fait de s'occuper de son père malade la conduit à lâcher prise, lentement mais sûrement et à chercher un sens à sa propre vie. Ce séjour d'un an chez ses parents lui permet ainsi, non pas de régresser comme on pourrait le craindre avec ce retour aux sources, mais au contraire de grandir.
Un roman qui nous interroge fatalement sur la mémoire, l'oubli et l'importance de la famille. Un texte qui nous rappelle à quel point la mémoire n'est pas un simple stockage de données mais une reconstruction continue et dynamique du passé et du présent, étroitement dépendante de nos émotions.
Ce livre différent dans sa forme, est à l'image de la maladie. Paradoxalement on en ressort ragaillardi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VirusdInteretLitteraire
  01 octobre 2018
Dans ce livre nous suivons l'histoire d'Howard Young, diagnostiqué comme ayant la maladie d'Alzheimer, et de sa fille, Ruth, qui s'installe à nouveau dans la demeure parentale pour aider son père.
Une lecture belle et agréable qui m'a beaucoup plu ! Ici pas question de voir la maladie sous son mauvais jour. On aborde la maladie avec un côté, certes parfois dramatique, mais jamais larmoyant.
Cette famille décide de profiter de l'instant présent en espérant secrètement que cela ne soit pas le dernier. Une lecture pleine d'énergie et de volonté pour rendre la vie de ce malade moins pénible !
Commenter  J’apprécie          10
Cassy
  07 septembre 2019
Ruth, trente ans, revient au foyer familial sur demande de sa mère. Elle la sollicite pour s'occuper de son père, atteint de la maladie d'Alzheimer. Cet ancien professeur d'histoire ne peut plus exercer. Alors, ses anciens élèves décident d'organiser de faux cours pour donner un sens à la vie d'Howard. Les personnages sont terriblement attachants et nous font rire autant qu'ils nous émeuvent. La maladie est un thème abordé avec brio. Pas de chapitres larmoyants dont on ressort déprimés. Au contraire, une histoire pleine d'amour, de bons souvenirs et d'espoir.
Lien : http://romansurcanape.fr/les..
Commenter  J’apprécie          00
Lizouzou
  06 juin 2018
A trente ans, Ruth vient de se séparer de son fiancé. Elle se réfugie chez ses parents qui ont grandement besoin d'elle, car on vient de diagnostiquer la maladie d'Alzheimer à son père.
Ce livre pourrait faire penser à quelque chose de joyeux et pétillant avec ces jolis citrons sur la couverture. Et pourtant, c'est un sujet délicat qu'aborde l'auteur, puisqu'elle traite de la maladie d'Alzheimer vu par un proche du malade.
Le père de Ruth était un éminent professeur d'histoire qui ne comprend pas pourquoi il ne peut plus donner cours aujourd'hui. Ruth va faire de son mieux pour lui rendre la vie agréable, quitte à dépasser certaines limites. Elle va aussi faire face à certaines révélations et secrets de famille, qu'elle aurait préféré ne pas savoir.
C'est également l'occasion pour Ruth de faire un point sur sa vie après sa rupture avec Joel.
Le style de l'histoire m'a un peu dérouté. Cela partait un peu trop dans tous les sens pour moi et j'avais parfois du mal à me concentrer et à me repérer dans l'histoire.
Bref, ce fut une lecture sympa mais que je vais avoir tendance à vite oublier ... !
Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Anneso44
  11 juin 2018
bof sans fond
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Actualitte   17 juillet 2018
Tourné à la manière d’un journal intime, ce roman se lit comme une descente aux enfers, à la découverte des parents de Ruth. [...] Sombre et drôle. Un joli tour de force.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   20 avril 2018
Ce soir, un homme a retrouvé un pantalon de papa dans un arbre décoré d’illuminations de Noël. L’inconnu a téléphoné et dit :
— J’ai un pantalon appartenant à un certain Howard Young…
— Et merde, ai-je répondu. J’ai posé le téléphone pour m’assurer que papa était à la maison et avait un pantalon sur lui. Oui, et oui. Hier, j’avais suivi les ordres de maman et écrit son nom et notre numéro de téléphone au marqueur indélébile sur toutes les étiquettes de ses vêtements.
Apparemment, en signe de protestation, papa avait lancé ses habits numérotés dans des arbres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LizouzouLizouzou   06 juin 2018
Partager des choses, c'est le début d'une histoire, et ne pas les partager, la fin.
Commenter  J’apprécie          20
LiraddictLiraddict   29 juillet 2019
Vers la fin du rendez-vous, Lung (Dr) dit que les gens qui s'occupent de malades demandent souvent ce qu'ils peuvent faire.
On ne peut pas vraiment "faire" quelque chose, explique-t-il. Juste être présent.
Commenter  J’apprécie          00
LizouzouLizouzou   06 juin 2018
ça fait longtemps que j'ai arrêté de me demander pourquoi il y a tant de gens fous. Ce qui me surprend, c'est qu'il y ait autant de gens sains d'esprit.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : maladie d'alzheimerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1067 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre