AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782362292408
Éditeur : Editions Bruno Doucey (17/10/2019)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
À pattes de velours, Chat se faufile entre les pages de cet ouvrage. Il joue avec la lune et les étoiles, guette les navires engloutis qui remontent à la surface, glisse dans les ruelles à la poursuite de son ombre, hante les lumières de la ville et celles de la scène, avant de s’accrocher aux rideaux et de prendre la lune pour oreiller. Dans cette nuit lumineuse, tout s’anime : Goéland, un vieux célibataire mélancolique, verse une larme à la mort du jour, tandis qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Musardise
  28 novembre 2019
Si ce n'avait été pour la très jolie couverture, je n'aurais probablement pas sélectionné ce livre proposé en Masse critique Jeunesse, tant je lis peu de poésie. Et comme souvent en poésie, il m'est difficile de parler des textes.
De plus, je ne trouve pas forcément les propos des éditeurs très adéquats : il est plus question ici de mélancolie que de "petit peuple rigolo", plus de tristesse, voire de cruelle ironie ("La grenouille qui chante faux"), que de malice. Quant au côté "cinéma" censé être mis en évidence par des marges noires, je reste fort dubitative... Des textes mis en images ne font pas un film, le cinéma n'a rien à voir avec ça, je ne saisis pas le concept, si ce n'est qu'il est probablement utilisé par la maison d'édition pour attirer un jeune public.
En revanche, je suis d'accord avec l'idée que les enfants peuvent eux aussi lire de la poésie et se laisser porter par des textes qu'on ne leur assène pas à l'école, par exemple, mais qu'ils peuvent s'approprier entièrement seuls, lovés dans leur propre monde. Et si je ne sais pas très bien dire à quelle tranche d'âge correspond le mieux ce recueil, pas toujours évident d'accès, je trouve que la mélancolie, la nuit, peuvent très bien se prêter à de jeunes lecteurs, qu'on n'est pas obligé d'assommer de joyeusetés. Je me souviens très bien que petite, j'écrivais des poèmes avec des titres comme "Les oubliettes" (c'est gai, tiens...)
Un regret : le graphisme général et le manque d'illustrations. Je trouve dommage que chaque double paire de poèmes soit imprimée sur page blanche, et pas sur un fond moins tranché et plus doux qui rappellerait les illustrations. Quant au travail de Sibylle Delacroix (l'illustratrice), c'est ce qui m'a fait aimer le recueil, que je concevais en fait davantage comme un album avant de le découvrir. C'est donc une déception qu'elle ne soit pas mieux mise en valeur, d'autant que la lune, et surtout le chat du titre, sont essentiellement présents par son entremise. L'idée originale, c'est que le chat et la lune apparaissent de page en page presque uniquement pour vous guider de texte en texte : ils sont juste des passeurs.

Masse critique Jeunesse
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
sabine59
  20 novembre 2019
Un superbe envoi de la collection Poés' Histoires! Merci à Babelio et aux éditions Bruno Doucey, que j'aime beaucoup !
" Lune n'est lune que pour le chat
sourcil du ciel sourcil du diable
n'éclaire le chemin d'aucun arbre
n'est utile qu'aux amoureux"....
Ainsi débute cette bal(l)ade d'un chat , la nuit, à travers les poèmes de Vénus Khoury-Ghata, délicieusement fantaisistes, pas toujours faciles d'accès néanmoins pour les plus jeunes, et les illustrations de Sybille Delacroix , que j'ai trouvées pleines de magie : pourtant dans des teintes sombres, entre gris, brun et beige, elles nous communiquent un monde enchanteur, onirique, mystérieux et tendre aussi. Le chat en est le fil conducteur, il apparaît dans tous les dessins. Par contre, je m'attendais à des textes liés également à mon félin favori, et cela m'a un peu déçue qu'il ne soit évoqué que dans quelques vers...
Cela reste un très beau recueil , délicat et imaginatif, déroulant les mots avec bonheur...
Commenter  J’apprécie          340
Under_the_Moon
  18 décembre 2019
Receuil de poèmes qui nous invite à suivre la ballde nocturne d'un chat.
Ces poèmes de Vénus Khoury-Ghata personnifient cet astre beau et mystérieux à la fois pour nous inviter à regarder le monde et la beauté de certaines scènes banales le temps de la lecture.
Les scènes nocturnes permettent de mettre en valeur ce qui se passe la nuit ou ce qu'on est trop pressés pour voir le jour. Cette ironie est ecore plus palpable dans les poèmes qui évoquent le soleil, où celui-ci est relégué à un fanfaron parmi d'autres.
Alors, qui mieux que les animaux pourraient nous révéler la beauté des choses simples ? Nous faire revivre le simple émerveillement qu'un enfant peut avoir en découvrant la nature ? Car le constat est sans apppel : c'est bien la nuit, à la lumière de la lune, au moment où l'humain braillard, indélicat ou trop superficiel est endormi que la beauté se dévoile - et où on ne peut échapper aux marques du temps qui passe. le chat est donc (malheureusement) très secondaire, simple passeur et témoin.
Les poèmes de l'auteure capturent des instants à l'aide de métaphore et jeux de mots sur la polysémie de la langue française. Et pour accompagner ce voyage : les dessins de Sibylle Delacroix sont tout simplement MA-GNI-FIQUES ! Dommage qu'ils ne soient pas mis davantage en valeur en mettant les textes en regard avec une illustration.
Merci à Babelio et aux éditions Bruno Doucey pour ce partenariat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
beatriceferon
  16 novembre 2019
J'aime beaucoup la poésie, même si je n'en lis plus très souvent. J'avoue que ce qui m'a attirée dans ce mince recueil, c'est le titre et la couverture. Car la lune est mon amie, je l'admire tous les soirs, lorsque les nuages ne viennent pas la voiler. Les ciels étoilés sont tellement sereins. Quant aux chats, ai-je besoin de répéter que je les adore ?
En terminant ma lecture, j'ai constaté qu'à la fin du volume, un court texte expliquait le projet développé dans ses pages. Comme il s'adresse au lecteur à la deuxième personne du singulier, j'en ai conclu que cette plaquette était destinée aux enfants. Je ferai donc comme pour « Le petit Prince » et je supposerai qu'elle est lisible à tout âge.
J'ai été charmée par cette définition du poème : ce sont « des mots qui se mettent debout dans la page et te racontent des histoires à l'oreille. Ce que tu lis, ce que tu entends, ce que tu comprends est comme un secret à l'intérieur de toi. » C'est très juste et j'aurais voulu disposer de cette phrase lorsque je m'efforçais de faire aimer la poésie à mes élèves.
En parcourant la présentation des auteures, je suis émue de découvrir que Vénus Khoury-Ghatta avait un frère qui lui lisait ses propres textes. Il « disparaît, laissant son cahier de brouillon inachevé. Alors Vénus se met à écrire à sa place. » Quel bel hommage.
En guise de guide, se glisse à travers les pages, un chat noir dans la nuit, qui, grâce au talent de Sybille Delacroix conduit les lecteurs dans un pays de rêves féérique. le dessin que j'ai préféré est celui du félin dont la barque est un croissant.
Si l'introduction présente les textes comme une « promenade aussi drôlatique que poétique », je ne suis pas tout à fait d'accord. Certains m'ont paru bien tristes (« Goéland n'a pas de femme », « Le départ de cigogne ») voire cruels (« Pivert est en colère » et surtout « La grenouille qui chante faux »). Mais, dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé ces écrits courts et très mélodieux que je me murmurais à mi-voix. Ils sont pleins de trouvailles qui m'ont enchantée : « son crayon a mauvaise mine », ou la lune « enfournée par la boulangère (...) se transforme en croissant »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          103
Sabrina1988
  10 juillet 2020
Recueil de poèmes de la Collection Poés'histoires, la collection de poésie jeunesse des Éditions Bruno Doucey, "quand la poésie prend les enfants au sérieux".
Il s'agit de l'un des 4 premiers recueils édités dans cette collection.
Celui-ci est un hymne à la nature, faune et flore. C'est une balade et une ballade nocturne, avec un chat qui erre au gré de ses rencontres.

La couverture m'avait intriguée, car les éditions Bruno Doucey éditent d'habitude des couvertures unies et colorées, avec motif à rayures.
Ici, les recueils mêlent poèmes et poésie visuelle : les dessins de Sibylle Delacroix sur doubles pages représentent le fauve nyctalope dans différentes situations.
Ce recueil peut aussi bien être découvert par les enfants mais aussi par les adultes, un réel délice à partager.
Certains mots m'étaient inconnus, donc il faudrait je pense guider l'enfant dans sa lecture pour qu'il apprécie au mieux ces textes.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
beatriceferonbeatriceferon   16 novembre 2019
A quoi servent les étoiles ? A clouer la nuit sur la voûte du ciel.
Commenter  J’apprécie          20
Sabrina1988Sabrina1988   09 juillet 2020
une couette pour la frileuse
des lunettes pour la bigleuse
qui erre sur la voie lactée
une tartine pour l'affamé
qui prend la lune pour un croissant
Commenter  J’apprécie          00
beatriceferonbeatriceferon   16 novembre 2019
Inutiles plumes et duvet quand le cœur bat des ailes.
Commenter  J’apprécie          10
beatriceferonbeatriceferon   16 novembre 2019
Il suffit d'une gomme pour effacer l'hiver.
Commenter  J’apprécie          10
Sabrina1988Sabrina1988   09 juillet 2020
il suffit d'une gomme pour effacer l'hiver.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Vénus Khoury-Ghata (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vénus Khoury-Ghata
Vénus KHOURY-GATHA – Maux de Vénus (France Inter, 2016) Émission « Boomrang », par Augustin Trapenard, diffusée le 8 février 2016 sur France Inter. Invitée : Vénus Khoury-Ghata.
autres livres classés : luneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
874 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre