AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205075675
Éditeur : Dargaud (14/09/2018)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 9 notes)
Résumé :
L'Israël dessinée dans les médias, trop souvent réduite au conflit israélo-palestinien qui exacerbe le monde entier ne correspond pas toujours à l'Israël de Michel Kichka dont il connaît le peuple, Falafel sauce piquante est le récit autobiographique romancé de son rapport à ce pays. Quarante et une années de vie adulte à Jérusalem racontées à travers ses rencontres, ses souvenirs, les événements politiques, une vie dans une terre de conflits,
complexe, mais ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
YsaM
  05 janvier 2019
Ca fait longtemps que je ne lis plus de bandes dessinées, étant plus jeune j'adorais les Astérix, Tintin, Lucky-Luke et un peu plus tard Gaston Lagaffe et voilà que je redécouvre le plaisir des dessins et des bulles et sincèrement je n'ai pas été déçue.
Michel KICHKA nous livre, en finesse et en humour, sa vie en Israël, depuis ce jour de 1974 où il a fait son aliya et c'est un pur bonheur de le suivre dans ses premiers pas, la découverte du pays, l'adaptation pas toujours simple et la mentalité Israélienne qui peut parfois choquer.
Pour adhérer et être à l'aise dans le livre il faut connaître un peu les paradoxes de ce petit pays, savoir que les Israéliens ne s'embarrassent pas de politesses mais qu'ils vont droit au but, comprendre qu'avec les conflits incessants ils veulent vivre et parfois plus vite qu'il ne le faut, et surtout reconnaître qu'on y trouve une solidarité qui n'existe parfois pas ailleurs.
On dit souvent, deux juifs, trois opinions, c'est tellement vrai, ce pays est animé, coloré, on y mange à toute heure, on parle avec les mains, on crie, ça klaxonne de partout sur les routes, c'est bien souvent un « balagan gadol » (gros bazar)… et quand on a compris les codes et qu'on les a acceptés, c'est un vrai bonheur de vivre là bas. D'ailleurs on le voit bien dans le récit de l'auteur, même si il n'adhère pas à tout et qu'il est contrarié par la politique du gouvernement, il ne quitterait ce pays pour rien au monde.
Michel Kichka emploie l'humour juste comme il faut et il est doué, il sait être grave quand les événements l'exigent. Cette bande dessinée nous retrace son histoire et l'histoire du pays en parallèle, Il y ajoute sa petite touche personnelle en tant que militant pour la paix et c'est tout à son honneur.
Je trouve le livre très bien fait, 44 années retracées dans 87 pages il fallait le faire. Toute la société Israélienne y est parfaitement dépeinte et j'ai passé quelques bons moments à rigoler et à voyager. J'ai surtout retrouvé plein de souvenirs puisque j'ai vécu 8 ans là bas et que j'adore ce pays qui est un peu le mien aussi.
Je recommande chaudement cette bande dessinée, et alors, le guide pratique du nouvel émigrant, c'est tout à fait ça, Merci Michel Kichka !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tbilissi
  18 décembre 2018
Michel Kichka, dessinateur politique que je découvre avec cette oeuvre, livre ici une autobiographie en deux parties : la première centrée sur sa vie personnelle et familiale, la seconde sur son travail, son engagement et le contexte historique de son pays.
Le début de cette BD passe ultra brièvement sur l'enfance belge du dessinateur pour conter comment s'éveille, à l'adolescence et à la faveur de voyages, son sentiment d'appartenance à Israël, ce pays dont ont rêvé ses ancêtres. Il y rejoint sa soeur, y rencontre sa femme et y fonde une famille, comme une évidence. Il vit également la succession de guerres et d'attentats qui devient son quotidien.
Ce décor planté, Michel Kichka présente avec passion l'association crée par son ami Plantu, « Cartooning for peace », qui lui permet de militer dans de nombreux pays du monde pour la paix entre israéliens et palestiniens. Les violences croissent autour de lui, mais pas autant que sa détermination.
Le sentiment qui émane de ces pages est celui d'une grande sérénité. Et pourtant on tremble avec l'auteur pendant le service militaire de ses 3 fils (12 ans au total !), on s'indigne devant le climat de violence perpétuelle, mais on sent également une volonté inébranlable d'agir pour la paix.
Une bien belle leçon, un poil idéaliste mais ça fait du bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
croix59
  22 octobre 2018
Ceci est l'histoire de Michel dessinateur de presse belge qui décide à 19 ans d'aller vivre en Israël. Il nous raconte sa jeunesse en Belgique, sa rencontre lors de vacances en Israël avec ce pays si différent de sa terre natale et son coup de foudre pour lui. Il s'y installe même si c'est un peu plus compliqué pour les artistes, il y rencontre son épouse, a 3 garçons tandis que les différentes guerres gagnées et perdues rendent de plus en plus compliquées ses rapports avec ses collègues, ses amis...
Laic forcené, socialiste, il voit son pays devenir de droite, sa femme est pacifiste, ils vivent avec les attentats qui atteignent Tel Aviv.
Cette tentative d'expliquer comment est Israël aujourd'hui décomplexifie un peu le sujet. C'est dire. A lire.
Commenter  J’apprécie          20
Bill
  03 janvier 2019
Dans ce roman graphique, Michel Kichka partage son autobiographie.
Il est né en Belgique, en 1954, de parents juifs polonais et après quelques séjours d'été en kibboutz, il décide à 20 ans de faire son aliyah et part faire des études de graphisme à Jérusalem où il s'installe définitivement.
Ce roman graphique s'articule en deux parties : l'autobiographie de Michel, son étonnement à l'installation (les falafels en sauce rouge ne sont pas des boulettes belges à la sauce tomate ... ils sont extrêmement pimentés, pour ne citer qu'un exemple), son mariage, ses enfants, la vie dans un pays en guerre ... et dieu sait qu'il y a eu des guerres depuis 1974 ! 
La seconde partie est plus politique. Il y décrit la vie politique israëlienne et les événements marquants des 40 dernières années des bombardements par l'Irak de Saddam Hussein, à la mort d'Itzhak Rabin, aux deux intifada, et à la vague d'attentas suicide des années 2000, 
Caricaturiste politique à la télévision et dans des journaux, il affiche ses sentiments de gauche pacifiste dans un pays où croisse l'intégrisme religieux et la haine des pays et populations voisins. 
L'engagement de Kichka dans Cartooning for peace le fait voyager dans le monde entier prônant la paix et le rapprochement entre les peuples.
Une BD qui donne à voir l'histoire d'une vie pas comme les autres, un trait décidé, des personnages plus réels que nature ... Une belle découverte  
Je connaissais cet auteur par son blog que je vous recommande vivement. 
Merci encore à Babelio de m'avoir fait parvenir ce livre lors d'une opération Masse Critique :)
Lien : http://les.lectures.de.bill...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
LaCroix   30 novembre 2018
Dans son récit autobiographique, le dessinateur belge et israélien, depuis son alya en 1974, raconte avec un humour et un optimisme à toute épreuve quarante ans d’histoire du pays, guerres et espoirs de paix, attentats et fraternisations. Une BD piquante comme la sauce des falafels.
Lire la critique sur le site : LaCroix
BoDoi   20 novembre 2018
Si le dessin réaliste et les couleurs légères, gorgés de lumière estivale, rendent l’album plaisant, la narration se révèle en revanche monotone, malgré l’humour souvent bien pesé et la tendresse sous-jacente. Il s’agit ici d’informer, en toute simplicité. Ni plus ni moins.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   05 novembre 2018
Oscillant en permanence entre trivialité et gravité, d’une diversité narrative impressionnante, Falafel sauce piquante est une porte d’entrée amusante et pertinente pour mieux comprendre ce nœud gordien de la géopolitique mondiale.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
TbilissiTbilissi   17 décembre 2018
Donnez-nous un crayon et une colombe et nous soulèverons le monde !

La liberté d'expression c'est faire couler de l'encre, pas du sang !

Le désespoir ne justifie en aucun cas le terrorisme !
Commenter  J’apprécie          30
TbilissiTbilissi   17 décembre 2018
Il n'y a pas, d'une part, les "bons juifs" et de l'autre les "mauvais" juifs, comme se l'imaginaient certains religieux. D'ailleurs le Dieu d'Israël, s'il existait, ne serait pas videur dans une boîte de nuit réservée aux uns et interdite aux autres. Il serait le DJ et ferait danser le monde entier ensemble.
Commenter  J’apprécie          10
TbilissiTbilissi   17 décembre 2018
Mes nouveaux plaisirs gustatifs ont le goût du soleil et de la terre d'Israël qui deviendra ma terre de prédilection. J'ai le cœur partagé en deux. Je réalise que je suis hybride, produit de deux cultures.
Commenter  J’apprécie          10
TbilissiTbilissi   18 décembre 2018
Le deuil plane partout et touche chacun de nous de près ou de loin. Fort heureusement la force de vie ici est incroyable. Comme un instinct de survie ! Cet équilibre fragile est notre normalité. Et notre hymne national est « Hatikva ». L’espoir.
Commenter  J’apprécie          00
TbilissiTbilissi   17 décembre 2018
Rayma a dû quitter son Venezuela natal, les journaux d'opposition où elle dessinait ayant été fermés par Chávez puis par Maduro. Elle vit en exil aux États-Unis.
"On me traite de pute et de gouine sur Facebook."
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Michel Kichka (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Kichka
Israël vu par un dessinateur de presse né en Belgique, vivant depuis plus de 40 ans à Jérusalem, homme de paix, laïque, engagé... Une parole rare et pleine d'espoir sur un pays complexe, qui ne se réduit pas au conflit israélo-palestinien. Michel Kichka nous raconte son Israël dans Falafel sauce piquante, un récit autobiographique romancé de son rapport à ce pays : ses rencontres, ses souvenirs, les événements politiques, une vie dans une Terre de conflits, mais aussi Terre de miracles. Falafel sauce piquante, en librairie le 14/09 http://www.dargaud.com/bd/Falafel-sauce-piquante
autres livres classés : israëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Michel Kichka (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
715 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre