AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266255290
Éditeur : Pocket (22/01/2015)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Résumé: À un tournant de sa vie, Clémentine décide de se lancer sur la route de Compostelle avec sa chienne Morvane. Au gré de son périple, elle tombe sous le charme d'un vieil hôtel à l'abandon ; sous la poussière, la jeune femme trouve le journal de l'ancienne propriétaire, Liliane. Alors qu'elle découvre les secrets et blessures que ces pages recèlent, Clémentine fait la connaissance de Patrick, séduisant et farouche célibataire... Un roman sensible et plein d'es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Laerte
  05 avril 2018
Première constatation : j'ai beaucoup aimé ce roman et je le recommanderai volontiers à tout mon entourage. le style en est net et précis, plein d'émotion et nous fait découvrir des personnages qui n'ont pas été épargnés par ce qu'ils ont vécu.
L'héroïne est Clémentine, dévastée, élimée, ravagée par la vie qu'elle a affrontée jusque là. Telle une épave sur une plage paradisiaque, elle échoue dans un beau village authentique comme le Quercy en possède beaucoup.
Là, elle se trouve un trou de souris pour lécher ses blessures en compagnie de sa chienne et en évitant toute compagnie humaine. Ce trou de souris est une ruine d'hôtel laissée à l'abandon avec toutes les traces d'une vie arrêtée brutalement. Une ruine, cela lui va bien, elle qui est moralement dans le même état.
C'est là que Clémentine va découvrir le destin d'une autre femme qui tint l'hôtel naguère. Elle fut une femme dure, implacable, voire sadique, sans état d'âme dans sa façon de traiter son entourage, mais qui finira par découvrir le secret de son âme.
On trouve dans cette double histoire, de nombreux passages qui mettent en lumière nos complexes engendrant eux-mêmes des comportements stupides de méfiance ou de jalousie à l'égard d'autrui.
Et puisqu'on parle aujourd'hui beaucoup d'égalité entre les femmes et les hommes, ce roman ne fait que montrer un peu plus ce que peut engendrer la sujétion de celles-ci à un quelconque pouvoir masculin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lilou789
  03 mars 2017
C'est certain, avec ce scénario, ces enjeux, ces personnages, je tenais entre mes mains un livre qui promettait d'être bon et intense.
Malheureusement, j'ai été assez déçue. C'est en premier lieu le style qui m'a déplu. Trop ampoulé, trop indirect, avec des descriptions un peu surfaites. J'ai eu la sensation que le style n'était pas le même du début à la fin, donnant une impression de produit non fini. Et lorsque Lili prend la plume, le style au départ assez brut, qui vient contraster avec le récit central, devient de plus en plus neutre. C'est dommage. Je suis rarement gênée par un style d'écriture. Là, j'ai eu un peu de mal à m'accrocher.
Par ailleurs, sans dévoiler l'intrigue, j'ai trouvé qu'il y avait trop d'incohérences dans l'histoire, ou de détails incongrus, voire peu crédibles.
La morale de l'histoire parait enfin un peu creuse, malgré le potentiel de la situation.
Au final, ce livre se laisse lire, mais il faut faire preuve d'indulgence, accepter ses imperfections, et tirer le meilleur de ses atouts : des personnages décrits avec une épaisseur psychologique intéressante, des enjeux bien posés et riches, un parallèle de récits qui vient mettre en lumière les parcours des personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
juliettearcade
  27 juin 2014
Çà faisait longtemps que je n'avais pas lu un bouquin dont le style est aussi lourd. Quel dommage... Car l'histoire a des éléments très attrayants : les chemins de Saint-Jacques, une fille qui se bat contre le cancer, une histoire de famille à « reconstituer »... Mais franchement, toutes ces descriptions à n'en plus finir sur la couleur du ciel ou des paysages, c'est relou !!! du coup, ça gâche un peu l'ensemble et on est vraiment tenté de « sauter » des passages d'autant plus que l'intrigue n'est vraiment pas difficile à dénouer...
Commenter  J’apprécie          20
Eden_Zorjunn
  30 août 2015
Normalement être publié aux éditions Nouvelles Plumes est un gage de qualité. Il faut dire que c'est un comité de lecteurs qui détermine si le roman doit être publié. Ici, il y a tous les éléments pour me captiver : Clémentine se bat contre un cancer, un mystérieux journal, une vie qui se révèle au fils des pages et des secrets de famille. Au début, je pensais pouvoir le lire d'une traite. Il est plus facile à digérer en lisant petit bout par petit bout. L'inconvénient est que j'ai eu envie par moment d'abandonner la lecture ou de sauter des passages. Clémentine réfléchit trop et fait trop d'introspection. Parfois les allers-retours entre la vie de la jeune femme et le cahier est lassant. L'écriture est trop lourde même pour traiter de thèmes comme les traumatismes de l'enfance et leurs conséquences ou l'évolution de la maladie. La façon d'écrire de Lili est trop détaché et incohérente, mais pas assez pour faire croire qu'une malade d'Alzheimer écrit. le secret de Patrick ne dure pas longtemps. La fin du roman est trop ouverte. Cela accentue le sentiment de déception que j'ai eu tout au long du roman. Je ne recommande pas cette lecture.
Lien : http://les-lectures-d-eden.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PLUMAGILE
  19 mai 2013
J'ai eu un peu de mal à entrer dans le récit, car j'ai trouvé parfois le style un peu pesant (cf citation), mais heureusement, ça s'est arrangé par la suite.
Quelques anachronismes aussi ; par exemple, à un moment, il est fait allusion à des problèmes comme les déchets toxiques dont je ne suis pas sûre qu'ils aient été une préoccupation dans les années soixante.
Le roman est composé d'un aller-retour entre l'histoire racontée dans le carnet de Lili que découvre Clémentine, et ce que vit Clémentine à ce moment-là (rémission d'un cancer, tournant dans sa vie...). Patrick va entrer dans sa vie et l'obliger à "avancer", personnage parfait qui lui souffle les bonnes pistes à emprunter. L'intrigue est un peu "téléphonée" : on comprend vite qui est Patrick et ce qu'ont vécu Lili et sa soeur. Quant à l'écriture des dernières années du journal, je doute un peu qu'une malade atteinte d'Alzheimer puisse écrire avec un tel recul sur soi et avec une telle précision.
Tout ça pour dire que je suis allée au bout du livre, mais sans réel entrain...
Lien : http://la-clef-des-mots-e.mo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
juliettearcadejuliettearcade   27 juin 2014
Ainsi, lorsqu'ils faisaient l'amour, peu lui importait de savoir si elle avait eu du plaisir, tant il ne doutait pas de ses talents. Obnubilé par sa performance, il tenait le nombre de coups à la minute et la durée du coït comme les principaux critères selon lesquels il mesurait la qualité des rapports, avec pour unique objectif d'en augmenter la fréquence. Feignant le plaisir afin d’accélérer la chose, l'esprit et le corps disponibles, vacants, elle avait compris que c'était, non pas l'amour mais la haine qu'ils faisaient, dans ces moments où elle le dominait, le soumettait, allant même jusqu'à éclater de rire, intérieurement, lorsque, à peine retombé en sueur dans les draps, il s'inquiétait systématiquement : "Alors, j'étais bon ?".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SandrIn38SandrIn38   17 juin 2016
Les fauves sont lâchés. Esclave donnée en pâture aux monstres au milieu de l'arène, avec des centaines de parts de moi qui lèvent ou baissent le pouce, qui hurlent à la mort en participant à mon agonie.
Les souvenirs sont lâchés, me dévorent de l'intérieur ; des moments lointains qui encombrent tant mon espace de pensée que je ne peux être présente aux choses qui arrivent aujourd'hui, comme si le passé avait fait main basse sur ma vie en son entier, maintenant totalement vouée au culte de la mémoire.
Rattrapée par mes vieux démons que je croyais avoir vaincus, je me tiens, la majeure partie du temps, consternée, en périphérie du temps et de mes habitudes, à cheval entre passé et présent, écartelée entre deux mondes aux deux réalités prégnantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SandrIn38SandrIn38   17 juin 2016
Aujourd'hui c'est ma vie qui s'efface. Hier et aujourd'hui se tiennent la main pour m'enfoncer sous l'eau, se présentant à moi tels des rivages glissants où je n'ai aucune prise.
Commenter  J’apprécie          10
SandrIn38SandrIn38   17 juin 2016
L'amour pour moi n'est pas un territoire assez vaste pour être partagé !
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : maladie d'alzheimerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1051 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre