AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782246816454
64 pages
Éditeur : Grasset Jeunesse (29/05/2019)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Carla, c’est ma chienne.
Carla dit « tu es ma meilleure amie ».
J’ai passé un an à l’école et Carla a passé un an à m’attendre !
Elle n’apprendra jamais à lire. Je crois qu’elle n’en a pas très envie ou qu’elle fait semblant de ne pas vouloir.
J’ai crié « c’est les vacances ! ».
Nous avons sauté sur le lit, sur le canapé, puis encore sur le lit, puis sur un fauteuil, nous nous sommes un peu bousculées.
Je me suis cogné la tê... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
fabienne1809
  04 juin 2019
Je remercie Babelio et les éditions Grasset pour ce livre reçu à l'occasion de la masse critique du mois de mai.
Ce livre édité dans la collection Grasset jeunesse aborde les thèmes de l'attachement entre l'enfant et l'animal ainsi que des vacances avec son animal de compagnie. Il y a peu de texte, mais le vocabulaire est soigné. Les dessins sont assez simples, mais, pour moi, le plus de cet album pour enfants réside dans les couleurs variées et vives qui en font une lecture lumineuse.
Détail sympathique aussi : les 4 cartes postales à retirer à la fin du livre : 2 aux couleurs vives, 2 peu colorées.
Commenter  J’apprécie          170
Shagyam
  13 juin 2019
Une petite fille – dont on ignore le prénom - s'apprête à passer des vacances.
Des vacances où ? Quand ? Cela n'a, au fond, pas d'importance. D'ailleurs, très vite, le cadre spatio-temporel s'emballe : les vacances ont lieu à la fois en hiver, au printemps et en été, à la montagne, à la mer, en Alsace… Parfois, les lieux sont réels, d'autres fois ils sont fantasmés et le jardin du grand-père se métamorphose alors en jungle.
Ce qui compte, ce ne sont donc pas les vacances, mais l'amie avec qui la petite fille part : Carla.
Carla est une chienne. Mais c'est aussi plus que ça. Une chienne qui porte un prénom humain, dont on dit qu'elle ne sait pas lire, à qui on prépare une valise… Une chienne avec qui une petite fille a noué une solide relation d'amitié et que le texte célèbre à travers des récits plus ou moins longs, des moments de vie. Parfois, chacune d'entre elles vit des aventures seule: la petite fille va seule à la plage où les chiens sont interdits, Carla sympathise avec un saint-bernard qu'elle seule semble comprendre... mais elles se retrouvent toujours.
Visuellement, de nombreux motifs – les coquelicots, le motif rouge à pois blancs … - créent une harmonie visuelle, renforcée par la circulation, page après page, de nombreux objets, notamment les jouets – de la petite fille ou de Carla.
Cette circulation des objets crée également du sens : ainsi, à la fin de l'album, quand le collier de la petite fille orne le cou d'un gros chien noir, on comprend qu'une idylle est née entre lui et Carla. Mais c'est surtout l'avant-dernière page qui est signifiante. le lecteur peu attentif verra surtout une boucle : la petite fille se dirige vers l'école quand, à la première page, on la voyait revenir de l'école ; mais le décor n'est plus tout à fait le même et des fleurs des champs ornent désormais les étagères : la parenthèse des vacances n'est justement pas qu'une parenthèse, elle est elle-même source d'enrichissement…
Les vacances de mon amie Carla est donc un bel album, qui a du sens, intéressant à lire avec un jeune enfant qui prendra du plaisir à relever les nombreux détails visuels. Un album qui célèbre la formidable amitié entre une petite fille et son amie non-humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nadael
  18 juin 2019
Le temps des vacances a sonné pour une fillette et sa chienne Carla. Finie l'école. Vite préparer les valises et s'envoler loin dans le jardin de papi-mamie, s'y perdre pour mieux se retrouver. Laisser vagabonder son esprit, déborder d'imagination, créer des jeux, s'inventer des histoires, se déguiser, se cacher, rire, se faire peur… Partager mille choses, se raconter des secrets, aller à la mer puis se rouler dans la neige, plonger dans la piscine et remonter le courant de la rivière, partir en exploration sur un tracteur, manger de la tarte à la rhubarbe, se noyer dans un champ de coquelicots, construire une cabane… Se sentir aimée et complice, récolter précieusement tous les moments passés ensemble. Et conserver la trace, l'empreinte d'une amitié sans faille.
Un album délicieux. Des instantanés de bonheur partagés entre une petite fille et sa chienne, une amitié douce et belle, des illustrations craquantes et merveilleusement dépaysantes. Vive les vacances!
En cadeau, quatre cartes postales attendent qu'on les fasse voyager…
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Zabouille
  06 juin 2019
Carla, c'est sa chienne. Mais pas seulement. C'est surtout son amie. Elles sont toujours ensemble. Alors quand sonne l'heure des vacances, la joie les envahit car elles savent déjà qu'elles vont partager beaucoup de bons et jolis moments ensemble. Elles jouent, elles s'inventent des personnages. Que d'aventures et de rencontres en perspectives...
Un très bel ouvrage illustrant la complicité installée entre cette petite fille et sa chienne Carla. A chaque dessin, on ressent le lien qui les unit.
Très jolie découverte à lire avec vos enfants !
https://littelecture.wordpress.com/2019/06/06/les-vacances-de-mon-amie-carla-de-stephane-kiehl/
Commenter  J’apprécie          10
Felina
  30 août 2019
Enfin les vacances! Carla attend ça depuis presque un an, et sa jeune maîtresse également. Dans des couleurs vives et de magnifiques illustrations, Stéphane Kiehl aborde un thème cher à l'enfance: les grandes vacances, et toutes les destinations pour s'évader.
L'album, de grand format, et paré d'une couverture d'un bleu éclatant, offre au lecteur une immersion dans l'enfance des vacances, tant attendues tout au long de l'année. le récit et l'image se répondent dans un bel équilibre. Après un texte un peu long, au vocabulaire soigné, alterne une splendide illustration qui s'étale sur une double page, et plonge le lecteur tantôt dans le potager de grand-père, tantôt dans une virée en bateau gonflable... Chaque enfant pourra s'identifier facilement à cette petite fille, à laquelle, à aucun moment, l'auteur ne donne de nom. Contrairement à cette petite chienne qui porte un prénom d'enfant.
L'amitié entre Carla et sa jeune amie semble indéfectible, et elle l'accompagne partout, ou presque. Aussi bien dans ces aventures au coeur du jardin des grands-parents que dans la jungle, au bord de la rivière ou à la montagne, au coeur de l'hiver avec son incontournable bonhomme de neige, qu'en été au milieu d'un champs de coquelicots. En fin de compte, peu importe où elles se trouvent, l'important c'est qu'elles soient ensemble.
L'auteur, au fil des pages, s'amuse à insérer de petits objets - de Carla ou de son amie - de la vie quotidienne, comme des jouets, un collier de perles, un dé, un cahier rouge, etc. Ces petits riens créent un ensemble harmonieux. (...)
Lien : http://lillyterrature.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   12 septembre 2019
Stéphane Kiehl, qui signe à la fois le texte et les illustrations, réussit à rendre perceptible cette belle amitié. A noter de très belles pages avec Carla en gros plan sur des fonds unicolores.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
fabienne1809fabienne1809   04 juin 2019
J'ai passé un an à l'école et Carla a passé un an à m'attendre ! Elle n'apprendra jamais à lire. Je crois qu'elle n'en a pas très envie ou qu'elle fait semblant de ne pas vouloir.
Commenter  J’apprécie          80
NadaelNadael   18 juin 2019
« Le jardin est une jungle. C’est l’Afrique. Les tomates chauffées par le soleil sont des fruits savoureux, exotiques. C’est l’Amérique du Sud. Les branches du grand saule pleureur sont nos lianes. Je suis Tarzan, elle est Cheeta! Je me perds, elle me cherche. je suis Robinson, je suis un naufragé perdu sur une île déserte. Elle me tient compagnie, je l’appelle Vendredi. Nous faisons le tour du monde et le tour de l’arbre. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : à partir de 4 ansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1123 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre