AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782490742189
Lbs Select (23/10/2020)
3.71/5   7 notes
Résumé :
Dans Paris, les faits s'organisent selon de drôles de principes. C'est le rat-bougrissement, un phénomène étrange, qui transforme les hommes en un scandale anatomique. Parmi ceux qui ont pris douloureusement du museau parce qu'ils ne travaillent plus, deux amis vont tenter de sortir du vaste égout de leur univers.

Un exposé surréaliste, au vitriol, du monde moderne, dans un roman Oulipo écrit exclusivement avec des mots au masculin.

>Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
canette
  25 août 2021
Bonjour,
Mon retour sur LittéRATeur de Laurence Kiehl
Cet oulipo ( ouvroir de littérature potentielle) nous entraine à la rencontre de Gé-rat, un homme rat qui devient très vite attachant.
Je rappelle qu'un oulipo est un écrit avec de contraintes littéraires. Là le roman est écrit exclusivement avec des mots masculins.
On est dans du très haut niveau d'utilisation de la langue française. L'auteure avec un langage très soutenu, joue avec les mots, offre des jeux de mots riches. Elle dénonce surtout les dérives de notre société actuelle. Nous sommes tous des rats plus ou moins perdus dans le labyrinthe de notre société. Soit on joue les rats dociles, soit comme Gé-rat on essaie d'être acteur de notre existence tout en restant fidèles à nous-mêmes. Gé-rat fera tout son possible pour porter son talent d'écrivain le plus loin possible.
Cette oeuvre littéraire bourrée de subtilités est un roman qui mérite surement plusieurs lectures pour bien s'imprégner des jeux de langage.
Je salue la prouesse de l'auteure qui arrive avec poésie à dénoncer les travers de notre société grâce à un tour de passe-passe littéraire aussi intrigant que fascinant. Je suis donc totalement sortie de mes lectures habituelles pour vivre un très agréable moment de littérature.
Je serai donc au rendez-vous de sa prochaine sortie où cette fois Laurence a écrit un roman uniquement avec des mots féminins.
tordre. A malin, malin et demi. Paris vaut-il un homme-rat ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeMondeDeMarie
  23 décembre 2020
Dans un vocabulaire très recherché qui n'est pas de celui dont on use au quotidien, avec seuls des mots masculins et sous couvert de nombreuses métaphores, l'auteure nous relate le parcours de Gé-rat, un homme rat que l'on va vite apprécier et prendre plaisir à suivre dans son envie de faire découvrir sa plume.
Un texte, souvent imagé et composé de nombreux jeux de mots, qui dénonce le mal de notre société actuelle avec un héros qui va tout faire pour arriver au-delà de ce que sa condition lui réserve. Pour autant, il reste simple et sait ce satisfaire de ce qu'il a, de son petit territoire et de son ami Bébec.
Malgré son apparence de rat qui pourrait nous faire friser le nez, on ne peut que s'y attacher car il est assez attendrissant dans sa manière de vivre les choses.
Une lecture spéciale et originale qui sort des sentiers battus. Je ne peux que saluer le talent de l'auteure pour avoir su n'utiliser que du masculin dans son histoire.
Commenter  J’apprécie          00
AnyaTressoler
  19 août 2022
Ce livre est un exercice de style par son vocabulaire très dense et ses jeux de mots avec "rat" (rat-bougri, rat-ccourci, rat-conter...) , mais est-il plus ? Je n'en ai pas eu le sentiment et l'ai abandonné aux 2/3 tiers.
Le récit n'avance pas et est sans intérêt.
Il faut donc trouver son compte dans le vocabulaire riche et maîtrisé de l'auteur et son "défi" de n'écrire aucun mot féminin (sans me livrer à l'exercice, je n'imagine pas l'effort trop ardu, le français étant un dialecte fortement porté sur le masculin/neutre ! La prouesse aurait été grande de n'écrire qu'en dénominations féminines).
Sans doute que certains lecteurs apprécieront, tant mieux. Mais je cherche avant tout un récit et surtout... je pensais y trouver un livre parlant un tantinet des rats et on n'en est très loin.
Je ne sais pas à quel public s'adresse ce genre de livre, mais pas aux amoureux des rats, ni aux lecteurs qui aiment s'évader au travers de personnages.
Commenter  J’apprécie          00
Boookahontas
  21 janvier 2021
Ma curiosité piquée à vif, par ce livre « qui ne contient aucun mot féminin », j'ai sollicité ce roman bien particulier auprès de l'auteure, L. Khiel qui me l'a accordé et que je remercie chaleureusement : Merci pour cette belle découverte !
Des plus intriguée, je me suis plongée avec intérêt et je me suis délecté de ce livre qui ne manque pas d'originalité. Je savais ce qu'était un Oulipo, mais jamais je n'avais eu loisir d'en lire un ! Et je peux dire que je suis plus que conquise par cette belle entrée en matière : c'est un énorme coup de coeur !
Pour rappel, l'acronyme de l'OuLiPo c'est l'Ouvroir de Littérature Potentielle, soit plus simplement, c'est une contrainte littéraire, un jeu de mot fondé sur les principes que la contrainte provoque et incite à la recherche de solutions originales (cf. Wikipédia). Et c'est avec brio que l'auteure est parvenu à bout de ce challenge puisqu'en plus de nous offrir une histoire intéressante, le livre – et j'ai bien cherché l'erreur – ne comporte aucun mot féminin, zéro, nada !
LittéRATeur, est un livre à l'esprit vif et affuté, où l'on suit Gé-rat, notre protagoniste mi-homme, mi-rat qui se lance le défi d'écrire son roman, seulement le monde du livre est parfois bien cruel – même pour un rongeur plein d'esprit et bourré de talent – et son ascension sera jonché d'embuches.
Ecrit avec bon sens, la plume de L.Kiehl est toute en poésie et dépeint avec justesse notre belle société et ses travers, ses faits actuels. L'auteure joue avec les mots, les traficotes, les arrangent à sa sauce, les détournent et c'est un délice. Je n'ai pas vu le temps passer, tout absorbée que j'étais par ma lecture !
Un gros, mais alors Grooos coup de coeur ! Il me tarde de découvrir d'autre ouvrage de L.Kiehl qui pour sur, ne manque pas de talent.
Lien : https://mrsbookahontas.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
commeuneenviedecrire
  12 janvier 2021
Mon avis :
Un titre intriguant et prometteur, comment réussir l'exploit d'écrire tout un roman en n'utilisant au fil des 246 pages qui le forme uniquement du masculin ? C'est un jeu de passe-passe à force de métaphores et jeux de mots construits par l'auteure elle-même …. Cette création littéraire porte le nom de OULIPO (Ouvroir de Littérature Potentielle). N'étant pas une adepte de ce genre, je vous invite à vous renseigner plus amplement sur le sujet . Attention, pour lecteurs avertis, le vocabulaire n'est pas forcément accessible à tous (les plus jeunes).
L'auteure nous immerge dans le Grand Paris où les stéréotypes et faux semblant prennent le pouvoir. Gé-Rat est un homme ou plutôt un mi-homme mi-rat … Il s'est vu se transformé d'un jour à l'autre suite à un mot jeté plus haut que l'autre et après avoir été congédié ….Sa condition en a fait un homme pas tout à fait rongeur mais plus considéré comme un humain …. Il vit donc dans ses quartiers bien « cachés » des autres auprès de son protégé Bébec et non loin de son ami Rabbi ….. Gé-Rat est un « boulotteur » de livres, il se nourrit de ces déchets organiques et compte bien un jour révéler son talent pour l'écriture et faire connaître au monde son manuscrit ….
Mais quant on est un Homme-Rat que l'on rejette à la vue de son museau, comment se faire connaître, comprendre et surtout accepter ?
Attention, le peuple caché « sous » la terre pourrait bien se révolter et mettre la ville à feu et à sang !
J'avoue avoir été déconcertée par ce roman, il ‘ma fallu un certain rythme de lecture soutenu afin de pouvoir comprendre certaine subtilité et métaphore très recherchée par l'auteure. Les nombreux jeux de mots tous en rapports avec le rat étaient bien choisis et posés.
Lien : https://chroniquesduneliseus..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AmbrineLAmbrineL   24 mars 2022
Et les hommes, eux, ne sont-ils pas faits comme des rats? Ne sont-ils pas comme des rongeurs coincés dans un piège dont ils ne peuvent se sortir?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Laurence Kiehl (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurence Kiehl
Laurence Kiehl - La Masculine
autres livres classés : oulipoVoir plus

Autres livres de Laurence Kiehl (1) Voir plus




Quiz Voir plus

UNE question (potache) : QUI ❓❓

Lors d'un périple en Chine, j'ai découvert que cet écrivain y avait longtemps (indice) séjourné ...

joseph kessel
honoré de balzac
andré gide
alfred de musset
marcel proust
sylvain tesson
jules verne

1 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : blague , potache , écrivain , voyages , humour , jeux de mots , calembours , baba yagaCréer un quiz sur ce livre