AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2372270117
Éditeur : Mots & Légendes (21/08/2014)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Depuis toujours Cléos entend la voix de Dionysos. Sous l'impulsion de son dieu, la cité de Mytilène a choisi de résister et de défier Rome. Mais après cinq années de siège, alors que les mauvais présages s'accumulent, la foi en la victoire et les espoirs s'effritent. Alors que les Romains préparent leur ultime assaut, que peut donc faire Cléos pour sauver son peuple et sa ville ? Sa condition de Favori des dieux peut-elle encore empêcher l'inévitable ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
  17 septembre 2017
Bientôt sort le roman lié à cette longue nouvelle de fantasy historico-mythologique... Je viens de la relire car il a annoncé cela tout à l'heure.
C'est l'occasion de faire connaître ce jeune auteur, croisé quand j'étais lectrice et correctrice sur le net... J'ai participé à la naissance de cette nouvelle, et c'est avec un grand plaisir que je lirai le roman associé.
C'est donc une nouvelle écrite pour un appel à textes bien particulier. Normal si il n'y a aucun détail, si rien n'est développé. C'est par contre écrit avec talent, puisqu'on arrive à s'attacher aux personnages sur peu de pages, et le parti pris de nous faire vivre les événements du point de vue des grecs est une très bonne décision.
Je ne peux pas en dire trop sous peine de spoiler, je ne veux pas. Mais c'est court, dispo sur Ama*** gratuitement, alors lisez et ensuite vous nous donnerez un avis un peu plus objectif que ce que j'ai pu lire... Et sans doute que le mien, lol !
Commenter  J’apprécie          190
gouelan
  04 juillet 2015
La cité de Mytilène est prête à être rasée par l'armée de Rome. Cléos prophète protégé par les Dieux garde espoir en pensant que Dionysos pourra les sauver, en lui donnant un peu de son pouvoir.
Dans cette belle histoire, on ressent la détresse de Cléos, qui conçoit son pouvoir divinatoire comme une malédiction, ne se sentant pas assez courageux pour accomplir le dessein des Dieux et sauver sa cité.
Faut il faire confiance aux Dieux et croire la prophétie ? Sera-t-il le meneur de la rébellion et le fondateur de la nouvelle cité ? Qui sera le Romain qui se verra accorder la faveur des Dieux?
Un bon petit moment de lecture avec ces Dieux grecs impitoyables, qui se jouent des hommes, et ces envahisseurs romains dont la vengeance est implacable.
Commenter  J’apprécie          192
Etherckhos
  15 octobre 2014
Bon, autant le dire tout de suite, je ne vais pas être tendre avec cette... "chose"... cette nouvelle, cet essai, ou peu importe comment on peut souhaiter l'appeler...
Peu importe la catégorie qu'on souhaite lui coller cela n'en relèvera pas sa qualité...
Parachuté dans le siège de la ville du héros, sans préambule, on oscille entre rêves prémonitoires et phases éveillées sans bien savoir, bien souvent, dans laquelle nous sommes, tellement l'auteur ne sait pas du tout marquer le rythme...
Et il n'y a pas que le rythme qu'il ne sache pas insuffler au lecteur... C'est le même topo pour l'aide à la représentation des lieux et des personnages ! Impossible de se figurer le moindre détail, les personnages restent des noms écrits sur le papier et il faut avoir de la culture dans le domaine de l'antiquité pour arriver à se préfigurer ne serait-ce que la silhouette des scènes...Pourtant, pour quelqu'un ayant étudié l'antiquité, on aurait pu imaginer qu'il ne serait pas avare de détails !...
Un peu d'antiquité, un peu de mythologie, un peu de fantastique... et... c'est tout... débrouillez-vous avec, vous lecteur, ça a été remué dans la marmite d'un sombre auteur avec une plume qui n'a aucune légèreté, et pour le reste, il n'y en a pas...
Un homme a des prémonitions, discute avec un Dieu, sa ville est assiégée, sa ville est attaquée... Point ! Si vous avez le malheur d'ouvrir ce livre par vous-mêmes, vous verrez que je ne vous ai épargné que quelques mots pour décrire la fin...
J'ai rarement lu chose aussi insipide, l'excitation qu'a pu provoquer en moi ce livre n'a d'égale que celle d'un mode d'emploi de machine à laver en coréen, et encore !... c'est insulter tous les modes d'emploi de machine à laver en coréen que de dire ça !...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LunaZione
  18 juin 2015
J'ai téléchargé ce titre en râlant à cause de la belle faute d'orthographe dans son titre (oui, je sais, je ne fais aucunement mieux... mais je n'édite pas des bouquins !). Dans un titre ! Il n'y a que moi que ça choque ??! Bref, seul les Dieux uniques prennent des majuscules, les dieux païens n'y ont malheureusement pas le droit...
Cela dit, le titre étant gratuit sur le site des éditions Mots et Légendes et le résumé bien prometteur, je n'avais aucune bonne raison pour le laisser de côté !
Effectivement, j'ai passé un très bon moment avec cette courte nouvelle : l'histoire est sympathique, un peu étrange, l'écriture plutôt agréable (quand on arrive à zapper sur les majuscules ;P).
J'ai bien aimé tout le côté mystique et mythologique de cette histoire, par contre, j'ai trouvé que celle-ci n'était pas assez documentée : je ne suis pas une spécialiste du genre, mais j'ai trouvé ce qui se passait dans cette histoire assez déconnecté de ce que j'ai pu apprendre sur l'Antiquité, par moment. du coup, je n'ai pas franchement trouvé cette histoire très crédible.
Cette impression a été assez renforcée par le peu de distinction entre les rêves prémonitoires et la "vie réelle" du personnage principal. L'on ne sait jamais très bien où l'on est et personnellement, ça m'a assez dérangée.
Les personnages sont plutôt sympathiques mais finalement, on les croise assez peu au court de l'histoire : on ne sait que très peu de choses sur eux et leurs actions restent assez superficielles...
Cela dit, la chute est pas mal du tout.
L'écriture de Kévin Kiffer est plutôt agréable mais, comme son texte en générale, je l'ai trouvé trop survolée, par assez impliquée : crois-il au moins en ce qu'il a écrit ? Je me demande du coup, si le texte n'est pas trop long par rapport au contenu : l'histoire aurait été "plus concentrée", elle aurait sans doute gagné en intérêt.
Une nouvelle étrange et originale.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
ManonReal
  26 février 2018
Une courte mais prenante histoire de conquête, au cours de laquelle, Cléos, un jeune grec favori du dieu Dionysos tente d'empêcher que Mytilène, sa ville ne tombe sous la coupe de l'envahisseur romain. le récit est bien décrit et introduit les personnages sans trop de temps mort. Par ailleurs, la quatrième de couverture, illustrée par Magali Villeneuve est particulièrement belle!
Commenter  J’apprécie          92
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gouelangouelan   04 juillet 2015
— Notre père répétait souvent que le courage est la résistance à la peur. Malgré ce que tu peux penser, tu es un jeune homme courageux.
Commenter  J’apprécie          180
EtherckhosEtherckhos   15 octobre 2014
Certains d’entre nous vont mourir, mais de la survie de quelques-uns dépend Mytilène désormais, lui rétorqua le jeune homme. Nous avons fait le choix de lutter pour notre cité et ceux que nous aimons, aussi faudra-t-il en payer le prix.
Commenter  J’apprécie          70
EtherckhosEtherckhos   15 octobre 2014
Toute son attention se fixa sur l’officier, il tendit ses deux mains vers lui comme si cela devait aider les éclairs à le viser. Et il ferma les yeux, implorant Dionysos de lui laisser son pouvoir une dernière fois. Cela suffirait.
Commenter  J’apprécie          50
TatooaTatooa   17 septembre 2017
- Ne compare pas un dieu et un roi, mon frère. Ils ne partagent que la versatilité de leurs caractères.
(Archélaos à Cléos)
Commenter  J’apprécie          100
ManonRealManonReal   26 février 2018
"Hommes, femmes, ils regardaient tous d'un air ahuri le pauvre Cléos, "l'homme qui s'adressait aux dieux" comme on le surnommait dans la cité. Certains le pensaient fou, mais ses présages et ses prédictions avaient toujours été clairvoyants quand Mytilène avait eu à faire des choix cruciaux".
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
433 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre