AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782742788514
120 pages
Actes Sud (03/02/2010)
4.5/5   2 notes
Résumé :
Ce livre regroupe quatre récits liés entre eux par la présence fascinante des Mille et Une Nuits.
Que lire après Dites-moi le songeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Voilà un livre amusant et intéressant à la fois. Il regroupe quatre récits à la première personne, tous en relation avec l'un des livres les plus importants, par son ampleur, à savoir "Les Mille et Une Nuits".

On sympathise volontiers avec les narrateurs qui nous rappellent les traits de certains personnages de Dostoïevski (surtout le dernier). Ils sont des étudiants ou professeurs qui s'intéressent à cette oeuvre mystérieuse. Ils sont hésitants, maladroits, timides parfois, soupçonneux, blasés, trouvant un plaisir à être humiliés, mais qui sont surtout des lecteurs ingénieux.

Le premier narrateur visite les États-Unis pour faire une conférence sur les Mille et Une Nuit et le sommeil, lui qui tombe souvent dans un sommeil profond lorsqu'on l'invite à dîner. Ce personnage a subi l'effet bénéfique de ce livre pendant sa maladie d'enfance, lorsqu'il le lisait avidement ; l'effet curatif de la lecture. Aux États-Unis, il trouve une édition en anglais des Nuits et dedans un manuscrit d'une histoire inédite issue de ce livre.

Dans le deuxième récit, il s'agit d'une thèse sur les Nuits où un étudiant essaie de refaire leur fin. le professeur dirigeant (le narrateur du premier récit devenu blasé et hanté par ce livre à la richesse inépuisable) analyse non seulement la thèse, très intéressante, mais aussi les intentions de l'étudiant, un lecteur studieux, et les impressions de ses collègues, membres du comité. La thèse est un exercice parfait de littérature comparée.

Le troisième récit est une histoire, où un homme se retrouve devant l'hostilité de sa voisine d'en face. Il essaie d'imaginer sa relation avec l'ancien locataire de son appartement. Ce dernier l'aurait séduite en lui racontant des contes (comme Shéhérazade). La littérature comme moyen de séduction.

Le dernier récit a pour sujet l'identité de l'auteur des Nuits. le narrateur a écrit de la poésie mais ne pouvant mettre son nom sur la couverture (par humilité !), il met celui de son ami qui sera acclamé grâce à ce recueil.

Dans les quatre récits, on retrouve la figure féminine d'Ida (femme séduisante et intelligente) : femme rencontrée en Amérique, celle à qui l'étudiant dédie sa thèse, la voisine dans le troisième récit et la fille aimée par le dernier narrateur.
Commenter  J’apprécie          250

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Pourquoi le roi n’a-t-il pas chargé Shéhérazade de la tâche d’enregistrer les contes, elle qui est décrite dès le départ comme lettrée et possédant mille livres. (...) On mentionne la bibliothèque de littérateurs, d’hommes d’État, califes, vizir, mais a-t-on jamais décrit les livres d’une femme ? C’est là un fait digne d’attention et qui rend d’autant plus remarquable, car unique, la bibliothèque de Shéhérazade. Ses mille livres, brièvement évoqués au début des Nuits, méritent que l’on s’y intéresse de près. Pourquoi n’en est-il plus question par la suite ? Pourquoi les a-t-on oubliés, Naha étant le seul à ne pas les passer sous silence.
Commenter  J’apprécie          10
J’abordai la lecture, la littérature, sous le signe de la maladie et de la culpabilité. Ce fut le premier livre que je tentai de lire, le premier livre arabe, le premier livre tout court. Je lisais dans mon lit, à la lumière du jour... C’était contraire à l’intention de Schéhérazade qui, elle, racontait la nuit et se taisait à l’aube. En interrompant le soir la lecture, je contrevenais à sa prescription implicite et inversais l’ordre des choses.
Commenter  J’apprécie          10
Comment peut-on (...) deviner le contenu d’un livre qu’on n’a pas lu et dont on ignore le titre et l’auteur?
Commenter  J’apprécie          60
N’est digne d’interpréter une œuvre, les Nuits en l’occurrence, que celui qui peut l’écrire.
Commenter  J’apprécie          40
Dans l’Ancien Testament, au début du Livre de Daniel, le roi Nabuchodonosor met à l’épreuve les devins en leur ordonnant, non pas d’interpréter le rêve qu’il a fait, mais d’en deviner le contenu.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Abdelfattah Kilito (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abdelfattah Kilito
Communication Kilito et Borges au colloque international "le legs de Jorge Luis Borges"
autres livres classés : biographieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1674 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}