AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782908801774
152 pages
Eddif (17/09/1996)
3.5/5   2 notes
Résumé :
La prise enchanteresse d'Abdelfattah Kilito transforme les souvenirs d'une existence marocaine en réminiscence universelle qui envahit le lecteur d'une impression de déjà vécu. Une descente au hammam qui évoque les tonalités des limbes,une séance au M'sid dévoile en filigrane le cœur d'une culture... autant d'Images dont la querelle donne naissance à une véritable histoire.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bookycooky
  13 mars 2015
En se glissant dans la voix d'Abdallah,l'auteur raconte son enfance marocaine passée dans la médina (vieille ville) d'une ville côtière,dans les années 60,à travers quatorze récits.Un roman sous forme de nouvelles.Des personnages et des images de souvenirs vécus et de l'imagination de l'enfant qu'il était,y défilent.Ainsi on rencontre l'épouse de R.,cette voisine qui se cache derrière une porte entrouverte pour surveiller faits et gestes de chaque habitant du quartier;on entre dans le M'sid,l'école coranique où le maître tyran devient Dieu;dans le cinéma du quartier,ou parallélement au film qui passe à l'écran ,un autre se joue dans la salle;au hammam,comparé à la mosquée,parceque dit-il,il assure la pureté rituelle du corps,la seule différence est qu'au hammam il ne faut surtout pas glisser,ni trop se pencher pour remplir son sceau au risque de se retrouver au fin fond de la vasque brûlante!
Avec un langage poétique,sincère,tinté d'humour,ceux sont les souvenirs d'un enfant mais aussi le questionnement de l'adulte sur les fondements d'une société religieuse(islamique),comme l'absence et l'interdiction de l'image,la culture du livre limitée aux oeuvres coraniques,l'éducation de l'enfant consistant à apprendre par coeur un texte sacré,auquel il ne comprend rien...Des propos tellement actuels aujourd'hui,avec la montée de l'islam radical...Une très agréable lecture!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BookycookyBookycooky   13 mars 2015
Le vieil Abdelmalek était sceptique sur les saints dont les prouesses ne provoquaient chez lui,lorsqu'on lui faisait part,qu'un froncement de sourcils ou une moue dédaigneuse.Quand aux médecins ,tous des"nazaréens",il refusait obstinément de traiter avec eux.Il affirmait que s'il n'y avait pas de médecins ,il y aurait moins de malades:on ne compterait plus que sur soi-même et on éviterait les excès,source de tous les maux.Sur ce point il était,sans le savoir,platonicien;il s'arrangea du reste pour ne jamais tomber malade.p44
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
BookycookyBookycooky   13 mars 2015
Quand je demandais à mon grand-père de me dire comment est Dieu,de me décrire Son visage,il souriait et estimant que je risquais de me perdre dans le labyrinthe des explications théologiques,se contentait de me répondre par une citation du Coran:"Rien ne lui ressemble;il entend et voit tout".P.39
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Abdelfattah Kilito (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abdelfattah Kilito
Communication Kilito et Borges au colloque international "le legs de Jorge Luis Borges"
autres livres classés : marocVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura