AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Valérie Dariot (Traducteur)
ISBN : 2266150154
Éditeur : Pocket (20/05/2005)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Jasmine March est une cuisinière à la renommée et au tour de hanches imposants. Depuis toujours, elle déguste, savoure, invente des sauces onctueuses, des plats au fumet délicat, des desserts à faire damner un saint. Mais voilà qu'elle vient d'être remerciée par la maison d'édition qui a fait son succès pour cause d'addition calorique trop élevée ! Au même moment, son époux succombe au démon de midi, et se laisse embarquer dans une aventure avec l'une de ses étudian... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  15 août 2013
Ce petit livre se lit très vite et s'oublie aussi rapidement, hélas...!
Au début, l'auteur nous présente une femme bien en chair et très gourmande qui compte préparer un succulent repas pour l'anniversaire de son mari.
Elle énumère des plats, pense à des recettes, à des aliments particuliers, à la façon de les préparer...tout ça me donnait déjà l'eau à la bouche dès les premières pages.
J'ai pensé que j'allais passer 200 et quelques pages dans une cuisine et cela me plaisait beaucoup.
Le point de départ était vraiment intéressant mais les personnages se sont très rapidement avérés caricaturaux au possible, entre celle qui ne mange que du gras (beurre, crème, saindoux...) sans avoir aucun problème médical, celle qui est végétarienne, celui qui lutte contre les toxines, celle qui est anorexique et sa copine boulimique...aucun personnage n'a de relation "normale" avec la nourriture et cela rend le roman assez grotesque.
Bref, une grosse déception au niveau de la crédibilité de l'histoire mais par contre on a carrément l'impression de baigner dans le gras pendant tout le roman car l'héroïne en met absolument dans tout ce qu'elle cuisine !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Giwago
  28 avril 2008
« Vous venez d'entrer dans un nouveau millénaire, dans l'ère de la grosse qui vous emmerde. » Cette phrase a le mérite d'être clair et résume bien le roman.
Amis du lard, bonsoir… Adeptes du régime à tout prix, passez votre chemin, ce livre n'est pas pour vous. L'art d'accommoder les restes est une ôde à la bouffe, la bonne bouffe, et un pamphlet très habilement tourné contre ces aliments bourrés de conservateurs, colorants et autres « saloperies » chimiques.
A chaque page tournée on sent les effluves d'un petit plat mitonné avec amour vous chatouiller les narines. La faim vous tenaille face à ces énumérations de denrées toutes aussi appétissantes les unes que les autres.
Pour ne rien gâcher, le livre est saupoudré d'un amour assez mordant, notamment contre le culte-roi de l'apparence. Et plaisir des plaisirs Nina Killham a su terminer son roman à la manière des plus grands maîtres du polar. Un hymne à la vie et à ses plaisirs.
VIVE LE GRAS !!!
Commenter  J’apprécie          60
liratouva2
  26 mars 2010
Quel bonheur, ce livre ! Que d'heures agréables passées grâce à lui ! Un chick lit culinaire !
Jasmine March est une femme épanouie et chaleureuse qui aime et sait très bien cuisiner mais à l'ancienne, avec des produits authentiques et surtout pas allégés. Elle va à l'encontre de la mode qui ne songe qu'aux calories, au tofu, au light. Aussi vient-elle d'être licenciée par son éditeur. Chez elle, sa fille adolescente, rebelle, sombre dans l'anorexie, le petit ami de celle-ci tombe sous le charme de cette cuisinière accomplie, toujours si généreuse et de bonne humeur et son mari adoré la trompe avec une de ses étudiantes qui l'a convaincu de se nourrir macrobiotique, histoire de se désintoxiquer en permanence.
Jasmine, elle, continue à inventer de nouveaux plats, tous plus appétissants les uns que les autres et toujours dans la bonne humeur et l'optimisme ! Son grand problème est de créer un nouveau plat, le plus succulent qui soit pour l'anniversaire de Daniel, son cher et tendre époux. Ce plat idéal fait l'entrée et le final du récit. Quel plat et quel final !
Comment va-t-elle s'en sortir ? Tel est le sujet du livre et c'est jubilatoire jusqu'à cette fin si inattendue, gore et loufoque au possible, dans un crescendo de réussites culinaires frôlant sans arrêt l'érotisme le plus sensuel, visuel, tactile, odorant et gustatif bien sûr !
Un délice!
Lien : http://liratouva2.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
fleurdusoleil
  16 septembre 2010
A CONSOMMER SANS MODERATION
J'ai eu la chance de lire ce livre dans le cadre du livre voyageur proposé par Mango.
Et c'est avec délectation que j'ai tourné ses pages. le sujet est d'actualité : la dictature de la minceur.
Nous ne devons plus manger, nous devons apporter des protéines, des vitamines etc… à notre corps. Ce qui signifie que nous ne dégustons plus une délicieuse orange, mais nous donnons de la vitamine C à notre organisme.
De plus, aujourd'hui nous faisons la chasse au gras. Tout doit être allégé !
Comme Jasmine March, notre héroïne, j'aime la cuisine, je n'ai pas peur de mettre du beurre ou de la crème pour faire un mets onctueux.
Jasmine est peut-être ronde mais elle déborde de joie et d'amour. Pourtant dans notre société les ronds sont à éviter, à bannir. Après la chasse aux fumeurs, nous vous invitons à la chasse aux gros !!!
Jasmine March se bat contre le diktat de la minceur, contre la mise à mort de notre gastronomie, et contre la morosité.
Cette femme est géniale, elle est drôle, intelligente, émouvante. Cette femme est une déesse.
Après avoir suivi le combat culinaire de Jasmine, je suis certaine que vous regarderez votre assiette autrement.
Je souhaite juste ajouter un petit conseil : ne lisez pas ce livre le ventre vide, vous risquez de ne pas survivre…

Lien : http://ecritureetpoesie.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Bernie
  06 novembre 2011
Rayonnage : roman, humour


Résumé
Jasmine March, dont l'embonpoint n'a d'égal que sa renommée, est spécialiste culinaire à Washington D.C. Ses spécialités ? Ses inventions ! Elle est très inventive, pourvu qu'il y ait du beurre et de la crème un peu partout... Elle partage sa vie entre sa fille Prudence, 16 ans, et son mari Daniel, 40 ans. Mais un jour, tout s'écroule : elle apprend qu'elle est virée de sa maison d'édition, car pas assez rentable, que son mari a découvert le démon de midi, et sa fille est en pleine crise d'adolescence... Elle va alors tout faire pour rendre à l'Amérique le goût de la Nourriture avec un grand N, de la Bouffe avec un grand B, en faisant l'apologie du gras et des bonnes choses, partant ainsi en croisade contre les mannequins à taille de guêpe et les obsessions alimentaires de toute sorte...

Mon avis
Franchement, je vous le conseille ! Si vous aimez la cuisine, vous y trouverez plein de recettes (enfin, les ingrédients qui entrent dans les recettes, mais des idées pour une cuisine inventive ! c'est pas un bouquin de cuisine non plus...), si vous êtes un peu forte, vous trouverez de quoi vous déculpabiliser, si vous êtes adepte des régimes de tous poils (anti-toxine, bio, breatharianism, végétarien, amaigrissant...), vous en prendrez pour votre grade, si vous aimez l'humour noir, vous serez servis, et si vous aimez rire, préparez-vous à passer un excellent après-midi...
C'est un bouquin très drôle, parfois mordant, très agréable et rapide à lire (je l'ai lu en une fin d'après-midi, donc environ 2h30 !), et qui fait un peu penser par certains côtés (surtout la fin !) à une nouvelle pour adulte de Roald Dahl... (Tiens d'ailleurs, je vous les commenterai p-être, un jour... C'est une idée ça ! )
Bonne lecture !
Lien : http://lesloisirsdebernie.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
wentworth23wentworth23   10 novembre 2012
Elle frémit de rage en pensant à ces gens qui accusaient le gras de tous les maux. La bouffe ne tuait persone, en tous cas bien moins que les guerres. Elle avait en horreur tous ces aigrisqui ne songeaient qu'à s'économiser, ces bonnes femmes squelettiques et névrosées.Tous les dingos de la terre n'étaient-ils pas des maigrichons? La faim n'était-elle pas à l'origine de tous les désordres qui secouaient la planètes?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
wentworth23wentworth23   10 novembre 2012
« Vous venez d'entrer dans un nouveau millénaire, dans l'ère de la grosse qui vous emmerde. »
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Nina Killham (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre