AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782355925238
192 pages
Éditeur : Editions Ki-oon (07/05/2013)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Les mercenaires d’Arkanzel… Une légende dans un monde exsangue, où des hordes d’orcs menacent d’extinction la race humaine. Contre paiement, ces assassins d’exception sont capable de renverser le cours de n’importe quelle bataille, de mener à bien la plus compliquée des missions. Entourée d’une petite garde rapprochée, la princesse Arasol tente désespérément de rallier la mystérieuse cité des mercenaires, mais les troupes du peuple démon, toujours plus nombreuses, l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alfaric
  02 janvier 2018
Un manga seinen coréen initialement très frustrant, encore plus frustrant que l'excellent "Le Nouvel Angyo Onshi"... le pitch du manhwa appelé "WarLord" en VF et "Yongbyeong Maluhan" / "Maruhan the Mercenary" en VO est efficace : dans un univers Dark Fantasy clairement orientalisant (armes, vêtements, architecture...) nous suivons les efforts des nations humaines coalisées face à l'avancée d'une invasion démoniaque. C'est un peu le synopsis des débuts de la saga "Warcraft", d'ailleurs les démons ressemblent très fortement à des orcs dopés aux stéroïdes anabolisants...
Les dessins sont vraiment très réussis. le style de Byung Jun Kim est plutôt proche des graphismes réalistes de l'excellent Takeshi Inoue ("Slam Dunk", "Vagabond") : le charadesing est soigné, les arrières plans travaillés, le découpage fluide et dynamique nous offrant des scènes d'action de toute beauté. L'ensemble est un plaisir pour les yeux !
Malheureusement la série débute très maladroitement, au point que j'avais arrêté la série... Le scénariste Sung Jae Kim pioche largement dans les archétypes de wuxia, de chanbara et de drama, mais sans expliciter et sans développer les éléments et les protagonistes de sa série. Le background est balancé sans explication, se payant même le luxe de références à des événements passés qui ne sont pas racontés et de flashbacks nébuleux et/ou mystérieux. Les personnages se succèdent et qu'ils survivent ou qu'ils crèvent aucun d'entre eux n'est vraiment présenté en bonnes et dues formes... J'imagine que pour un lecteur oriental qui baigne là-dedans depuis toujours c'est plus clair, mais moi j'ai bien pédalé dans la semoule ! Alors on a un shogun d'on ne sait quoi qui veut prendre la place d'un empereur d'on ne sait quoi à la tête de la Dernière Alliance et de l'armée de la dernière chance, regroupant moult nations qui ne sont jamais nommées, chacun voulant arriver en premier dans le repaire des démons pour tuer le leader adverse et mettre fin à la guerre (du coup on est un peu dans l'allégorie des Coréens pris en étau dans la lutte pour le leadership en Asie entre le Japon et la Chine face à l'impérialisme occidental jugé aujourd'hui intrusif et autrefois démoniaque). Et puis on a un plein de personnages avec des pleins de secrets, mais comme on ne sait pas qui ils sont vraiment, d'où ils viennent vraiment et ce qu'ils veulent vraiment c'est un peu le bordel... Maruhan est en colère contre son père décédé qui en rompant avec la tradition aurait conduit son peuple à sa perte, mais il veut se venger de Shamarkal qu'il juge meurtrier des siens, de Liquang qui aurait usurpé le titre de roi des mercenaires et de Moyongso qui aurait assassiné son père après l'avoir trahi. Et il y a aussi la princesse Arasol qui fait des cauchemars récurrents du meurtre de sa mère et d'un mystérieux étranger venu la sauver d'un assassin au regard noir comme l'enfer, la guérisseuse Sian qui veut se venger du démon qui a détruit son village, et puis la petite Anna, seule personne à être revenue en vie du repaire des démons qui est possédée par une force obscure... Fatalement on sent venir les incohérences pointer le bout de leur nez, et on peut avoir la désagréable impression de débarquer au milieu d'une histoire commencée depuis longtemps. Imaginez un peu débuter le SdA après la traversée de la Moria ou le TdF après les noces pourpres... J'aurais pu écrire qu'on a rarement vu un manga aussi bien fichu sur sa forme être aussi mal fichu sur son fond car on fait cohabiter la shonen à baston et la fantasy à intrigues avec des combats à répétition qui auraient bouffé toutes les pages nécessaires au développement des intrigues auxquelles ont ne comprend pas grand chose et qui retireraient tout intérêts auxdits combats à répétition (ça où l'expérience bizarre de transposer les scénarii de la J.J. Abrams connection au manga seinen).
OUI MAIS NON, ET C'EST UN MIRACLE ! J'ai décidé de donner une 2e chance à la série, et qu'une fois les éléments fantastiques posé les auteurs commencent à apporter des réponses à tous leurs mystères lostiens ! Et si cela ne rattrape pas des débuts aussi maladroits, ça devient vachement bien, mieux on se dirige vers l'équivalent d'un "Dragon Quest dark" fantasy mélangeant Tolkien, Moorcock et Gemmell : OMG c'est la Justice League d'Arthur, Lancelot, Conan, Elric, Druss et Waylander contre les légions obscures de Sauron !!! Mieux, derrière toutes les bastons épiques, toutes les créatures horrifiques entre Shenmo et Tokusatsu et tout un relationship drama éminemment tragique, il y a une belle mais triste histoire de substitution avec un démon au cœur d'homme venu apporter la paix à son peuple d'adoption, et un homme au cœur de démon venu apporter le chaos et la désolation à son peuple d'adoption avant de dérouler le tapis rouge à Bête Immonde... Au final hommes et démons doivent s'allier pour vaincre le monstre (insérer ici le nom du tyran trumpiste et/ou du dictateur nord-coréen de votre choix) qui en les dressant les uns contre les autres les a tous transformés en monstres...

Perdus dans la neige, deux enfants reprennent espoir en voyant un convoi de réfugiés... sauf que tous les réfugiés sont morts gelés et que les monstres qui les traquent les massacrent sans pitié !
Le ton est donné : le tome 1 débute immédiatement par un enfer vertical en approche rapide ! Un commando dirigé par la princesse Arasol et le capitaine Jingang affronte le froid, le vent, la pente et le manque d'oxygène pour demander l'aide des mercenaires d'Arkanzel, dirigé par le roi sans couronne Bayren qu'on dit être l'homme le plus fort du monde... Eux seuls pourraient faire pencher la balance du bon côté dans la guerre entres les humaines et les démons, et ces derniers les poursuivre de près, de très près, de trop près... C'est là que débarquent dans le récit Maruhan et Jaebawu d'Arkanzel qui disent qu'ils n'ont que faire des luttes entres humains et démons, le redoutable et mystérieux Ahn le Phénix convoqué par le leader de la Grande Alliance et un shogun assisté d'un maître ninja (shogun sosie d'Oda Nobunaga qui avait décidé et planifié la Guerre d'Imjin de sinistre mémoire dans la péninsule coréenne), et qui a pactisé avec l'ennemi pour que meurt la fille et héritière de son rival l'empereur Shamarkal, quitte à envoyer à la mort également des armée entière de la Grande Alliance...
Incohérence :

Flashback :

Nouvelle incohérence :

Toujours est-il et que Maruhan et Jaebawu acceptent d'accompagner et de protéger Anna qui souhaite retrouver l'Empereur Shamarkal et que la Team Maruhan tombe sur un commando orc mené par un géant (les capacités surhumaines de Maruhan interloquent, mais nous sommes dans le monde merveilleux des arts martiaux où la maîtrise du ki permet de défier les lois de la nature, et puis plus tard la série on apprend que SPOILER !)... To Be Continued !!! (et puis comme dirait notre Boulet national on sent tout de suite qu'Arasol et Maruhan vont finir ensemble vu l'entrain qu'ils mettent à s'engueuler)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
soltan
  14 octobre 2013
Après avoir lu les quatre premiers tomes, je pense pouvoir dire que ce n'est pas la meilleure série des créateurs de Chonchu.
Certes, le dessin reste très agréable, même s'il est plus ordinaire, moins délirant que dans les séries précédentes. Mais ce qui est surtout à déplorer, c'est le fait que l'intrigue ne gagne guère en épaisseur au cours de ces quatre tomes, les personnages ne sont pas très attachants et les ennemis (démons, lords et autres ryongs) ne sont pas très variés et manquent pour les deux premiers de charisme.
La série se laisse toutefois lire et ravira (en partie) les amateurs de héros increvables et de castagnes sans fin !
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (4)
Bedeo   13 juin 2013
Un univers qui sait nous charmer grâce à la multiplicité des secrets qu’il recèle et sa faculté à nous surprendre.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BullesEtOnomatopees   10 juin 2013
Warlord démarre bien, au plus près de l’action, et parvient à faire émerger un scénario qui, s’il ne sera sûrement pas le plus abouti qui soit, aura au moins le mérite d’être plus qu’un faire-valoir à la violence.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
ActuaBD   23 mai 2013
Une épopée de Dark Fantasy gracieusement mise en scène ! Un seinen coréen riche en combats époustouflants et aux personnages endiablés.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Elbakin.net   22 mai 2013
Avec Warlord, voilà le grand retour des créateurs de Chonchu et Jackals, cette fois-ci chez Ki-oon, qui a toujours autant de flair pour dénicher ou reprendre des séries ou des auteurs, comme dans le cas de Jackals justement.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   23 décembre 2017
- Vous n'avez que le mot « justice » à la bouche, mais quand il s'agit de la défendre, personne ne veut risquer sa peau !
Commenter  J’apprécie          130
AlfaricAlfaric   02 décembre 2017
Un fils qui ignore pourquoi son père s'est battu ne mérite pas de porter son nom...
Commenter  J’apprécie          70
AlfaricAlfaric   03 décembre 2017
- Bouchez-vous les oreilles !!! Il émet des hurlements paralysants ! Certains prédateurs s'en servent durant la chasse... La terreur que ces sons inspirent fige immédiatement la proie sur place !
Commenter  J’apprécie          20

Video de Sung Jae Kim (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sung Jae Kim
L’instant Manga - Chonchu
autres livres classés : dark fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre