AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hugues Leroy (Traducteur)
ISBN : 2226168184
Éditeur : Albin Michel (05/10/2005)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Bienvenue à Blossom, petite ville de l'Ouest canadien ! Alberta aimerait bien y troquer ses deux amants contre un enfant, mais sans le piège du mariage. D'ailleurs, entre Charlie le flambeur, avocat ambitieux, et Lionel, un vendeur de télévisions timide, son coeur balance... Et puis, il y a Latisha, la soeur de Lionel, qui a fait du Dead Dog Café un must pour les touristes, et leur oncle Eli, qui combat avec acharnement la mise en service d'un gigantesque barrage. D... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
bilodoh
  27 avril 2019
Un drôle de roman, mélange de vie quotidienne, de légendes et de métaphores, et parsemé d'éléments historiques. L'histoire se passe dans l'Ouest canadien et met en scène des Indiens d'Amérique du Nord.
On a des gens d'aujourd'hui qui travaillent et vivent dans les villes albertaines, mais dont les familles vivent toujours dans les réserves et se rassemblent pour la « Danse du soleil » annuelle. L'un est vendeur dans une boutique d'électronique, un job en attendant, mais qui arrive à quarante ans, en se demandant toujours quoi faire de son avenir. Une autre fait beaucoup d'argent comme avocat en défendant une grosse compagnie. Une femme se demande avec lequel de ses hommes elle pourrait avoir un enfant.
Mais on a aussi un groupe de vieillards, des pensionnaires d'un hôpital américain. On ne sait pas vraiment qui ils sont, peut-être des fantômes, avec un Coyote qui parle, et qui racontent la légende la création. Ils semblent aussi avoir le pouvoir de provoquer des événements bizarres, des flaques d'eau qui apparaissent, des voitures qui disparaissent.
Un roman déroutant avec ses passages d'un niveau à l'autre, mais c'est aussi un livre fascinant si on se laisse emporter par la beauté des métaphores et l'humour des situations absurdes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
LooUnepauseLivre
  12 juillet 2014
Il y a au départ différents personnages. Alberta et ses deux amants, son souhait d'avoir un enfant mais sans mariage. Charlie, avocat, très fier de sa réussite sociale et qui ne loupe pas l'occasion pour le rappeler à son entourage. Lionel, plutôt réservé ne sachant pas toujours comment s'y prendre, vendeur de télévisions. Latisha la soeur de Lionel qui tient le Dead Dog Café où se retrouvent des cars de touristes curieux d'y manger du chien à toutes les sauces. Et puis Eli leur oncle installé près d'un barrage pour combattre à sa façon la mise en route de ce dernier.
Leur vie vont s'entrecroiser en y rajoutant au fur et à mesure d'autres personnages, qu'ils fassent partis du présent ou bien de leur passé. Mais les plus surprenant seront quatre vieux Indiens (d'Amérique) sortis on ne sait d'où et apportant à cette histoire une tournure de conte. S'y rajoute l'histoire commune des personnages principaux puisqu'ils sont d'origine indienne. Mais cette histoire avec les traditions ne semble pas toujours être leur point de repère.
Bien que la fin m'ait laissée un peu perplexe j'ai beaucoup apprécié l'écriture de Thomas King, sa façon de nous transporter où il le veut. Et malgré la confusion de toutes les histoires, le côté abstrait des quatre indiens, l'auteur semble très bien savoir où il va.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cacha
  10 juin 2015
Histoires d'Indiens d'aujourd'hui et la légende indienne de Noé. Moderne et traditionnel à la fois.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LaPresse   22 juin 2011
Contre la douleur du passé, King réplique avec l'humour, la poésie et la fantaisie. […] Composé d'une série de petits récits qui ne manquent jamais leur cible, ce roman pourrait bien vous accompagner sur la plage.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
bilodohbilodoh   11 avril 2019
— En démocratie, c’est chacun son tour, insiste Coyote.
— N’importe quoi ; en démocratie, c’est seulement chacun son tour pour qui en a les moyens.

(Albin Michel, p. 337)
Commenter  J’apprécie          90
bilodohbilodoh   27 avril 2019
Le roman ne valait pas un clou, bien sûr, mais il aimait bien les westerns. C’était un peu comme… manger des chips. Ce n’est pas bon pour la santé, mais personne n’a prétendu le contraire.

(Albin Michel, p. 174)
Commenter  J’apprécie          60
bilodohbilodoh   23 avril 2019
Okay, font les rangers ; mais n’allez pas dire après qu’on ne vous a pas tendu la main. Et ils repartent au grand galop, chercher des Indiens, des bisons, des pauvres et d’autres bonnes choses à massacrer.

(p.81-82)
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : autochtonesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
472 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre