AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Serge Molla (Traducteur)
EAN : 9782227436817
232 pages
Éditeur : Bayard (04/04/2000)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Ce livre est une collection de onze des grands sermons du pasteur noir, retranscrits à partir des enregistrements originaux (cinq sont inédits). Ils sont précédés chacun d'une introduction qui explique le contexte dans lequel ils ont eu lieu, par une personnalité proche.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Nastasia-B
  07 novembre 2012
Parfois il m'arrive de rechercher dans le fond du vieux sac troué qui me sert de mémoire, les livres qui ont vraiment eu un impact important sur moi. Et bien, tiens ! voilà une lecture qui m'a durablement marquée.
Sont compilés dans cet ouvrage certains des meilleurs sermons que Martin Luther King a prononcés, en contexte, à l'église auprès de ses fidèles et que certains ont eu la bonne idée d'enregistrer.
Le texte est donc une retranscription de la forme orale et, à de rares endroits, le bruit de fond a empêché de comprendre tel ou tel mot.
C'est une "sacrée" performance car on sait qu'en général les orateurs prétendus brillants deviennent affreusement plats lorsqu'on s'avise de coucher sur le papier leurs dires.
Les onze sermons suivants : 1) redécouvrir les valeurs perdues, 2) lettre de Paul aux chrétiens d'Amérique, 3) aimer nos ennemis, 4) minuit, quelqu'un frappe à la porte, 5) le rêve américain, 6) directives pour une église dynamique, 7) les trois dimensions d'une vie achevée, 8) pourquoi Jésus qualifia cet homme d'insensé, 9) l'instinct du tambour-major, 10) rêves irréalisés et 11) rester éveillé au sein d'une grande révolution, sont tous introduits par une grande personnalité religieuse, parmi lesquelles le sud-africain Desmond Tutu.
De mon point de vue, – celui d'une parfaite athée depuis aussi loin que je me souvienne – le choix éditorial de faire introduire les sermons de Luther King toujours et uniquement par un personnage religieux n'est probablement pas très pertinent car la force de Luther King c'est justement de passer outre les époques, les genres, les religions.
Ce qu'il dit est universel, d'ailleurs il ne cite la bible que comme introduction à ses sermons, presque comme un prétexte. En fait, il parle surtout de l'homme et de la société mais finalement, assez peu de religion.
C'est donc dommage de le cantonner au seul registre religieux, (car, au risque de me répéter, on parle assez peu de religion dans ce livre, 30% peut-être tout au plus, et encore), cela va bien au-delà de ça et son intérêt (pour moi, qui suis croyante comme une clé à molette) est essentiellement sociologique, voire, rhétorique.
Quand il parle d'économie domestique ou de la manipulation qu'exercent les publicitaires, je me fiche qu'il ait introduit son sermon par tel verset de Mathieu ou telle épître de Paul, c'est le coeur du sujet qui m'intéresse.
Je ne peux qu'admirer ce formidable esprit d'analyse du monde dans lequel il vivait, ainsi que cette fantastique manière de le formuler. Chapeau bas Mister King. En tout cas, un ouvrage à lire absolument (bien sûr, ce n'est là que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   09 décembre 2012
Il peut vous arriver de penser que vous avez tout acquis par vous-mêmes. Mais vous savez, avant d'être sortis pour venir à cette église, que vous avez été dépendants de plus de la moitié du monde. Au lever, vous vous rendez dans la salle de bains pour prendre un peu de savon que vous tend un Français, l'éponge que vous passe un Turc, la serviette que vous propose un habitant d'une île du Pacifique. Puis vous passez à la cuisine pour prendre votre petit déjeuner : un Latino-Américain vous verse une tasse de café, ou peut-être, si vous préférez, un Chinois s'occupe-t-il de votre thé ce matin-là. Ou un Africain de l'ouest vous prépare-t-il un cacao. Puis un fermier de langue anglaise — pour ne rien dire du boulanger — vous tend un peu de pain. Ainsi, avant d'avoir terminé votre petit déjeuner, vous aurez donc été dépendant de plus de la moitié du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          690

Videos de Martin Luther King (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Luther King
Martin Luther King (1929-1968), la sentinelle de la nation américaine : Une vie, une œuvre (France Culture). Production : Irène Omélianenko. Avec la collaboration de Claire Poisignon. Que reste-t-il de Martin Luther King aujourd’hui ? Un jour férié ? Un discours ? Repartons sur les traces de celui qui devint le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non-violente contre la ségrégation raciale et pour la paix. Photographie : Martin Luther King • Crédits : Matériel de la Nasa - domaine public. Par Michel Pomarède. Réalisation : Christine Diger. Attachée de production : Claire Poinsignon. Prise de sons : Valérie Lavalart. Mixage : Alain Joubert. Recherche INA : Anne Delaveau. Avec la collaboration d'Annelise Signoret. Diffusion sur France Culture le 21 janvier 2017. Que reste-t-il de Martin Luther King aujourd’hui ? Un jour férié ? Il est fêté chaque année le troisième lundi du mois de janvier, autour du 15 janvier, date de l'anniversaire du révérend. Un discours ? “I Have A Dream” du 28 août 1963. Le prix Nobel en 1964 ? Une marche ? Celle du 9 mars 1965 à Selma ? Sa mort à Memphis au Lorraine Motel de Memphis le 4 avril 1968 ? Sa statue à Washington entre Jefferson et Lincoln ? Retrouvons l’homme derrière la légende. Retrouvons son goût pour la lecture de Gandhi (qui lui inspire la non-violence) et Thoreau (à qui il emprunte la désobéissance civile) mais aussi Marx et Hegel. Pas à pas retraçons l’engagement radical de cet intellectuel, de ce chrétien qui définit son combat politique comme un choix raisonné, qui ne cesse de le justifier théoriquement dans ses livres. Un engagement du cœur, porté par un amour universel servi par un verbe prophétique. Un engagement en faveur des droits civiques mais aussi contre les ghettos pauvres, la guerre contre le Vietnam : toutes les formes d’impérialisme. À Martin Luther King, on doit aussi des inventions pratiques : boycotts, sit-in, marches pacifiques. Il sera aussi question évidement de revisiter son rêve. Brisé ? Inachevé ? Un rêve repris aujourd’hui par une nouvelle génération de militants et de militantes dans le mouvement “Black Lives Matter”. Un mouvement né du cauchemar des violences policières, institution où sévit encore un racisme structurel. La révolution du docteur King ne s’est pas terminée avec le Voting Rights Act de 1965 ou l’élection de Barack Obama, premier président noir en 2008. La révolution continue.
Intervenants :
Sylvie Laurent, américaniste, professeur à Harvard, Stanford et Sciences Po Rokhaya Diallo, journaliste, auteur, réalisatrice Alain Foix, écrivain, philosophe et dramaturge Olivier Richomme, maître de conférence en civilisation américaine à l'université de Lyon 2 William Hatton, pasteur à l’Eglise Baptiste du Chesnay et membre du Mouvement International de la Réconciliation (MIR)
Source : France Culture
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Textes des sermonsVoir plus
>Religion>Eglise locale at ordre religieux>Textes des sermons (12)
autres livres classés : mobilisationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1386 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre