AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Rêves et cauchemars tome 2 sur 3
EAN : 9782290043066
504 pages
J'ai lu (04/04/1997)
3.79/5   93 notes
Résumé :
Éditions J'ai Lu - n°4306 - Dépôt légal sept. 1996
Quatrième de couverture
Stephen King
Maître incontesté du suspense et de l'épouvante, il a connu, depuis la publication de son permier roman, un succès phénoménal qui ne s'est jamais démanti à ce jour. Bon nombre de ses livres ont été portés à l'écran : Carrie, Shining, Christine,Cujo, Simetierre, Misery... il est aujourd'hui l'un des écrivains les plus lus au monde.

>Voir plus
Que lire après Rêves et cauchemars, tome 2Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Une femme incapable de prendre des décisions se révèle décisive lors d'une invasion zombie.
Une pluie de crapauds tombe tous les sept ans.
Un vieil homme apprend à son petit-fils à comprendre et à chevaucher le temps.
Il y a des coups de téléphone qu'il faudrait vraiment prendre au sérieux.
Ne pas arrêter de fumer peut vous ouvrir les yeux, mais pour ce qui est de vous sauver la vie…
Des touristes américains vont regretter leur voyage en Europe.
Du métal pousse dans une maison qui se transforme en machine.
Il y a un magot à récupérer, mais il faut d'abord reconstituer une carte en quatre morceaux.
Le Dr Watson résout une énigme avant Sherlock Holmes.
Un personnage rencontre son auteur et perd son univers.
Les plus petites choses ont plus de valeur que les grandes fortunes, quand on est reconnaissant de ce que l'on a.

La qualité des intrigues est inégale, mais le plaisir est au rendez-vous avec les pastiches de Lovecraft ou de Conan Doyle. Stephen King a un talent immense pour construire des histoires, même les plus anodines. J'ai particulièrement apprécié celle où le grand-père parle du passage du temps. Comme dans le premier volume, on trouve des personnages qui mettent les pieds là où il ne faut pas, qui se fourrent dans des situations inextricables et qui plongent tête la première dans un trou béant d'horreur. « C'est comme un cauchemar qu'on chercherait à oublier à son réveil, mais qui ne veut pas disparaître, comme le font presque tous les rêves ; au contraire, il reste là, il s'accroche… » (p. 272) Pas grand-chose à dire sur ces nouvelles sinon qu'elles m'ont fait passer de bons moments, entre d'autres lectures. C'est tout l'avantage des recueils : on les poursuit quand on veut, sans risque de perdre le fil !
Commenter  J’apprécie          60
Rêves et Cauchemars est encore un magnifique recueil de 22 nouvelles de Stephen King. On frissonne, on est terrifié, mais dans celui-ci, on rit également souvent. Villes fantômes, monstres, vampires, il y en a pour tous les goûts. On n'a pas le temps de s'ennuyer.
La plupart de ces récits ont déjà été publiés ici et là, mais 5 d'entre elles sont inédites. En voici la liste pour le recueil complet :
La Cadillac de Dolan
le Grand Bazar : Finale
Laissez venir à moi les petits enfants
le Rapace nocturne
Popsy
Ça vous pousse dessus
le Dentier claqueur
Dédicaces
le Doigt télescopique
Pompes de basket
Un groupe d'enfer
Accouchement à domicile
La Saison des pluies
Mon joli poney
Désolé, bon numéro
La Tribu des dix plombes
Crouch End
La Maison de Maple Street
le Cinquième Quart
le docteur résout l'énigme
La Dernière Affaire d'Umney
le Mendiant et le Diamant
J'ai passé de très bons moments et j'espère qu'il en sera de même pour vous.
Commenter  J’apprécie          50
(Chronique commune aux deux tomes)
Réparties en deux tomes, une vingtaine de nouvelles de 20 à 80 pages, parfois anciennes mais toutes inédites (ou presque). Comme tout recueil de nouvelles, il y a du bon et du moins bon bien sûr. Quelques-unes (rares) m'ont ennuyé, j'en ai trouvé plusieurs autres (plus nombreuses) géniales (à commencer par la première avec la Cadillac), et le reste se lit de toute façon très bien (c'est du King après tout !).
Je reprocherai surtout à cette compilation, digne de la série La quatrième dimension, de n'avoir aucun fil directeur, il y a de l'épouvante comme du policier (et même une aventure de Sherlock Holmes !). La plupart des histoires flirte avec (voire carrément rentrent dans) le fantastique, mais pas toujours. C'est souvent aussi un peu trop long : si j'apprécie l'auteur pour ses histoires souvent détaillées, le format de ces nouvelles mériterait d'être plus ramassé afin d'être plus percutant.
Commenter  J’apprécie          10
Un très bon recueil de nouvelles.
C'était encore l'époque ou King n'était pas obnubilé par son accident de voiture et ne faisait pas du King juste pour vendre. Il y croyait encore vraiment, sincèrement, et ses histoires étaient abouties.
Toutes les nouvelles ont un intérêt propre à chacune : certaines, ce sera de l'horreur, d'autres verseront dans un domaine plus philosophique. Tout ça baigné dans une aura douce d'une époque révolue.
Peut-être pas mon préféré de sa (grosse) collection, mais un de ses livres les plus aboutis.
Commenter  J’apprécie          10
La seconde partie de rêves et cauchemars de Stephen King, un concentré de nouvelles du maître de l'horreur presque toutes épouvantables mais aussi beaucoup de science-fiction.
J'aime bien ses romans parce qu'on est pas obligé de lire toute d'une traite, on peut en lire deux ou trois et passer à un autre roman.
Et elles sont ni courtes ni trop longues ces nouvelles. Une nouvelle tous les soirs avant de dormir, rien de mieux pour faire des rêves mouvementés.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Lorsqu'il revint à lui pour la deuxième fois, le vent était tombé et il faisait presque noir; l'atmosphère avait pris une nuance violette étrange, une couleur qu'il n'avait jamais vue auparavant dans le désert. Les tourbillons de sable qui couraient encore à sa surface, dans l'encadrement déformé du pare-brise en miettes, avaient l'air de fantômes d'enfants jouant à se poursuivre.
Commenter  J’apprécie          30
Y a de quoi être mort de rire. On voit surtout Ginger, la gonzesse du groupe, qui joue les allumeuses au fond d'un bayou plus vrai que nature devant un type qui ressemble à Donald Trump en salopette. Sans doute pour faire passer ce que mes copains intellos appellent des " messages culturels complexes"
Commenter  J’apprécie          30
Il en était à treize et les premières gouttes étaient sur le point de jaillir, lorsqu'un bruit soudain et fort retentit derrière lui: pwouk ! Sa vessie, qui reconnut avant son esprit le son produit par le bouchon de caout-chouc violemment expulsé de son logement, se verrouilla sur-le-champ
Commenter  J’apprécie          30
« C’est comme un cauchemar qu’on chercherait à oublier à son réveil, mais qui ne veut pas disparaître, comme le font presque tous les rêves ; au contraire, il reste là, il s’accroche… » (p. 272)
Commenter  J’apprécie          40
Non seulement Roger Daltrey savait chanter, mais il s'avéra que c'était un type tout à fait supportable, par-dessus le marché.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Stephen King (199) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen King
HOLLY - STEPHEN KING
autres livres classés : epouvanteVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (419) Voir plus



Quiz Voir plus

Le quiz Stephen King !

Quel est le premier livre de King a avoir été publié ?

Shining
Dead Zone
Carrie
Le dôme

10 questions
1714 lecteurs ont répondu
Thème : Stephen KingCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..