AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lilyrose87


lilyrose87
  04 avril 2014
Par où commencer...il y a tellement de choses que j'aimerais écrire afin de vous faire partager mon amour de ce roman, mais dans le même temps je crains que tant de passion vous fasse partir en courant!

En restant modérée et totalement objective, je dirais que Rose Madder est le meilleur roman de Stephen King (avec Salem, je n'arrive jamais à trancher ces deux-là).
En lisant les premières pages, je me suis d'abord demandée si j'étais bien dans un roman de Stephen King. Une femme battue qui décide de quitter son mari pour commencer une nouvelle vie...très bien, mais où sont les monstres, les événements surnaturels?

Commençons par les événements surnaturels. Il y en a bel et bien un, qui arrive au milieu de l'histoire. Rose, l'héroïne, souhaite vendre sa bague de fiançailles. En entrant dans une boutique, elle aperçoit un tableau dont elle va tomber amoureuse. Il représente une femme, blonde, qu'on ne voit que de dos, et s'intitule Rose Madder. Rose achète Rose (j'ai toujours rêvé d'écrire ça) et l'installe chez elle.
Bien entendu, ce n'est pas un tableau ordinaire...je ne vous en dis pas plus, mais croyez-moi, si vous voulez du surnaturel, vous n'allez pas être déçus!

Et maintenant le monstre : l'habituée que je suis devenue attendait avec impatience l'apparition du monstre (finalement, la devise du cheval n'est pas si idiote que ça)...et finalement, le monstre était présent dès les premières pages. Simplement, il ne s'agissait ni d'un clown (encore heureux!), ni d'un esprit malveillant, ni de vampires, ni de chien possédé (bien que je n'ai pas encore lu Cujo, l'état dans lequel il a laissé certains de mes amis me donnent à penser que ce n'est pas un gentil toutou). Ici le monstre est un homme, un être humain en apparence, mais diabolique à l'intérieur...c'est le mari! (On se croirait dans un épisode des Experts...si la femme disparaît, cherchez le mari).

Norman Daniels (non mais rien que le nom...Norman...c'est un signe!) est le mari ultra violent de Rose...quand je dis ultra, c'est vraiment un euphémisme. Je ne vais pas vous faire la liste de tout ce qu'il lui a fait subir...mais franchement, c'est très glauque. Lorsqu'il découvre que sa femme a disparu, il va partir à sa recherche, en semant des cadavres derrière lui.
Norman est l'archétype de la brute sanguinaire, et d'ailleurs, la représentation qui en est faite à la fin du roman l'illustre parfaitement. Il n'a qu'un seul objectif : torturer et tuer sa femme pour avoir eu l'audace de le quitter.

Rose Madder est un excellent roman pour trois raisons :
1) Il nous fait réfléchir sur l'image que nous avons du monstre. Il arrive souvent que sous un masque de vertu, de bienveillance, se cache une âme noire. Et il arrive encore plus souvent qu'une victime devienne un bourreau.
2) Il traite avec pudeur d'un thème souvent passé sous silence, les femmes battues.
3) Il est dans mon top 3! Non je plaisante, ce n'est pas une raison, et j'avais promis d'être objective. La véritable troisième raison a trait à l'évolution du personnage principal.

Je vous avais promis une critique modérée et objective, j'espère avoir tenu ma promesse. Mais gardez bien en tête qu'en l'écrivant, je n'avais qu'une seule pensée en tête :" Ce livre est trop génial (avec une multitude de a), il faut le lire (avec "faut" écrit en majuscule et une foultitude de points d'exclamation).
Commenter  J’apprécie          284



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (25)voir plus