AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1023507994
Éditeur : Seuil Jeunesse (13/10/2016)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 47 notes)
Résumé :
Ce Journal d'un dégonflé, chouette chronique sociale et familiale aux doux parfums mélancoliques, évoque avec tendresse et humour l'éternel conflit entre les générations. Depuis le temps, nous pourrions user de sagesse et appeler ces chicaneries des « broutilles ». Au centre des préoccupations de Zéro réseau, il est question de nouvelles technologies et de retour à la nature. Avec Greg, Jeff Kinney a crée un gamin plein de bon sens qui ne se laisse pas guider par le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  09 novembre 2016
Une fois par an : le kif complet en découvrant qu'un nouvel épisode des aventures de Greg est paru.
Suite du kif en filant l'acheter, puis en le lisant/regardant, puis en me bidonnant presque à chaque page, puis en le débriefant après avec les (grands) enfants de la maison - se rappeler les gags préférés et se marrer encore.
Toujours la même formule gagnante, moult fois copiée depuis, jamais égalée à mes yeux : un jeune collégien aussi futé que loser et rigolo, entre le Petit Nicolas et Bart Simpson, dont on découvre les aventures via un journal intime, illustré de façon très drôle.
Il lui en arrive, à Greg ! Et le loustic n'est jamais à court d'idées quand il fait une connerie et qu'il doit la réparer, ou lorsqu'on lui donne un conseil.
On frôle parfois le grotesque, mais hop, l'auteur rebondit et repart dans une autre direction inattendue.
Au menu de ce 10e opus : un petit cochon sans-gêne et un pépé à héberger, une colo cauchemardesque... Peu d'histoires de 'zéro réseau', en fait, encore une traduction mal fichue. Le titre original, 'old school', résume mieux le sujet de cet opus : « à l'ancienne, à la dure »...
Génial !
Je trouve particulièrement bien vus l'odieux frère aîné et la maman à la fois attentionnée, douce et ferme.
A partir de 10 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          293
Shan_Ze
  31 janvier 2018
Ce tome 10 est génial ! J'ai fait un peu d'indigestion en les lisant à la suite un peu vite, j'ai ralenti la vitesse et j'apprécie mieux le quotidien de ce loser de Greg Heffley. Il adopte la philosophie du moindre effort dès qu'il peut. Parfois ça marche, parfois pas (souvent). J'ai aimé cette colo cauchemardesque, j'ai bien rigolé ! Les dessins au trait épais fonctionnent très bien pour illustrer de façon plein d'humour les péripéties de Greg. J'ai vu qu'il y a des tomes qui attendent encore, il enchaine, Jeff Kinney !
Commenter  J’apprécie          220
Bazart
  15 avril 2017
Moins au courant de l'actualité de la littérature jeunesse que celle des adultes, on été passé à coté du phénomène Journal d'un dégonflé, qui à l'ombre d'Harry Potter est devenu un vrai phénomène de littérature et même LA référence internationale de la littérature pour les préados, avec un succès énorme aux USA où il a été crée, mais partout dans le monde- traduit en 52 langues et en France où 1.7 Millions d'exemplaires de la série ont été vendus.

journa
Il faut dire que cette série crée par Jeff Kinney que j'ai personnellement découvert avec le tome 10- Zéro Réseau paru en octobre dernier, est assez géniale et possède pas mal d'ingrédients qui expliquent son succès énorme.
Dans le tome 10, "zéro réseau," Greg doit partir en voyage scolaire en pleine cambrousse, ce qui l'enchante d'autant moins qu'il y n'a la bas aucune connexion.. Un problème que même les adultes pourraient rencontrer :o)
Bref un volet hilarant et très juste qui donne forcément envie de lire les 9 autres...
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          191
orbe
  08 novembre 2016
Greg doit partir une semaine en camp avec sa classe. Cette colonie est réputée pour sa mauvaise organisation, pour différents dangers et surtout pour n'avoir accès à aucun réseau.
Le jeune garçon est bien décidé à y échapper à tout prix. Mais parfois, il y a pire que d'affronter ses peurs... Alors pour échapper à ses responsabilités et à la colère de ses parents, Greg choisit de partir en colo...
Un volume toujours aussi enlevé avec de l'aventure et de l'action mais surtout de l'humour !
Le décalage entre le regard souvent naïf et premier degré du personnage principal et la réalité amène le lecteur à savourer les situations développées.
Si la question du réseau est en définitive assez peu traitée, on trouvera en premier plan la relation père fils et la question de la transmission.
L'équilibre entre les illustrations et le texte fait du livre une lecture facile et agréable.
L'introduction dans le récit de spécificités américaines comme les petits jobs ou encore les cohortes de travaux d'intérêt général, est équilibré par l'intemporalité des camps de vacances.
Une série qui plait toujours autant aux adolescents !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Hillel
  05 décembre 2016
Nous suivons une fois de plus, Greg cet ado, ce héros sympa auquel il est si facile de s'identifier... une fois de plus j'ai pris plaisir à le lire dans une nouvelle aventure. le thème est commun à tous les précédents tomes soit celui de la "difficile vie" d'un ado, ses relations aux collège, ses relations avec sa famille, ses parents, etc... Pourtant dans ce nouveau volet quelques nouveautés à l'histoire initiale apportent quelques plus. Comme l'arrivée du "pépé", le grand père de Greg vient vivre avec eux. Son grand frère Rodrick trouve un travail, et Greg participe bien contre lui à un voyage scolaire à la ferme. En effet, après une série de quiproquos et bêtises, il a l'idée de rejoindre un séjour scolaire loin du monde pour se faire oublier et pardonner.
Et c'est là que Greg arrive en enfer, loin de toute civilisation moderne, de jeu vidéo, de TV, de tout ce dont a besoin un ado pour survivre !
Rajouter à cela des coéquipiers de "bras cassé"... Greg fera tout son possible pour se débrouiller.
A la fin, ce héros m'est apparu encore plus attachant, et je me suis complètement identifié à lui et à tous ses malheurs. C'est le genre d'histoire qui peut arriver à chaque ado d'aujourd'hui... Comment survivre sans réseau ? tout un programme !
En bref un dixième tome toujours aussi sympa qui se renouvelle sans jamais me lasser...
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ZilizZiliz   09 novembre 2016
Madame Graziano a distribué le courrier à tous les élèves qui en avaient reçu. Maman m'avait envoyé une lettre, et je reconnais que j'ai eu la gorge un peu serrée en la lisant.
« Cher Gregory,
Tu nous manques tellement ! J'ai hâte que tu rentres à la maison. J'espère que tu t'amuses énormément !
Bisous et câlins.
Maman »
J'avais aussi une lettre de Rodrick [mon frère], mais elle ne m'a pas plu autant que celle de ma mère :
« Cher Greg,
J'ai trouvé tes barres chocolatées [cachées dans ta chambre]. Tiens tu peux sentir les emballages [joints].
Ha, ha, ha. »
[...]
Julian avait du courrier de chez lui aussi. Mais sa mère a commis une terrible erreur en lui envoyant une photo. [pleurs]
Julian n'était pas le seul à qui sa famille manquait. Deux élèves n'avaient rien reçu du tout, et ils ont demandé à certains qui avaient reçu des lettres de les lire à voix haute.
« J'ai préparé tes biscuits préférés et je les ai mis au frigo pour quand tu rentreras ! Je t'aime,
Maman. »
[pleurs]
Certains ont eu des colis avec des trucs comme des vêtements propres.
Le grand gagnant de notre groupe a été Graham Bertran, qui a reçu un colis énorme plein de provisions.
De retour dans la cabane, on a découvert que Graham s'était envoyé lui-même le colis avant de partir, et il avait planqué toutes sortes de super trucs [interdits] dans ses affaires.
En plus, il voulait bien partager. Je n'aurais jamais cru que je mangerais un jour des tortillas dans une chaussure de randonnée, mais j'avais déjà renoncé à mes derniers lambeaux de dignité.
(p. 176-180)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
ZilizZiliz   08 novembre 2016
De nos jours, on peut même avoir des ennuis en se prenant soi-même en photo. Il y a quelques mois de ça, on est allés au resto en sortant de l'église et, au moment de partir, j'ai cru avoir de l'épinard coincé entre les dents.
Il n'y avait pas de miroir, alors j'ai emprunté le portable de ma mère pour me prendre en photo et vérifier.
Mais la dame qui était devant moi [les fesses en l'air] a cru que je la photographiais, et elle n'a pas voulu nous laisser partir avant d'avoir fouillé dans le portable de ma mère pour être sûre que je ne l'avais pas fait.
(p. 67)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
CielvariableCielvariable   07 février 2019
Le plus dingue dans cette histoire, c'est la façon dont ma mère ma retrouvé.

Quand elle a acheté cette puce GPS pour le COCHON, elle en a pris une autre pour MOI. ça faisait donc deux mois que je me trimbalais sans le savoir avec un truc attaché à mon lacet.

Quand j'ai disparu du jardin public, maman a activé son PORTABLE pour savoir où j'étais.

D'accord, ce n'est pas le moment de me plaindre que ma mère est surprotectrice. Parce que si elle n'était pas venue à mon secours, j'aurais peut-être fini dans un cirque ambulant avec Fred et Billy

Mais bon, voilà ce que c'est qu'une journée "sans électronique", selon ma mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fannyvincentfannyvincent   12 octobre 2016
Les adultes n’arrêtent pas de nous parler du « bon vieux temps » et de nous répéter que tout était tellement mieux AVANT.
Mais je crois qu’ils sont juste jaloux de la technologie et de tous les super trucs qu’on a, nous, et que leur génération n’avait pas à notre âge.
Commenter  J’apprécie          60
CielvariableCielvariable   07 février 2019
Après le départ des derniers fêtards, il a passé un savon à Pépé pour avoir organisé une fête.

Pépé a protesté que ce n'était pas PRÉVU. Il a dit qu'il avait essayé d'inviter UNE dame de son site de rencontres à venir regarder un film avec lui, mais qu'il avait dû cliquer sans le faire exprès sur la touche "envoyer à tous", parce qu'elles avaient toutes débarqué d'un coup.

Papa était vraiment furieux, mais ça ne devait pas être évident pour lui de trouver comment punir son propre père.

Alors faute de mieux, il l'a juste mis au coin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jeff Kinney (146) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeff Kinney
Lors de sa grande tourné mondiale, Jeff Kinney, l'auteur du célèbre "Journal d'un dégonflé", a posé ses valises deux jours à Paris !
autres livres classés : littérature roumaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

journal d'un degonfle

comment s'appelle le petit frère de greg ?

murphy
manny
mannophie
stewart

10 questions
128 lecteurs ont répondu
Thème : Journal d'un dégonflé, tome 1 : Carnet de bord de Greg Heffley de Jeff KinneyCréer un quiz sur ce livre
.. ..