AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cicou45


cicou45
  29 septembre 2017
On pourrai presque l'appeler la veuve noire car elle en a toutes les caractéristiques sauf une : elle n'est pas veuve.
En revanche, Fleur Daxeny, une belle femme épanouie, la quarantaine et toujours célibataire, Fleur compte bien le rester...Seule je veux dire mais cependant avec une coquette somme d'argent sur son compte. Ayant une enfant de 13 ans à sa charge et ne travaillant pas, il est légitime de se demander comment elle fait pour se constituer ce joli compte en banque. Tout simplement en se rendant au plus d'enterrements possibles de récents veufs, se faisant souvent passer pour une amie de la défunte et venant au secours de ce pauvre mâle en détresse avant de le plumer.
Ses indics : un couple d'amis homos de Londres dont son meilleur ami Johnny. Aussi, lorsqu'il lui conseille de se rendre aux funérailles d'Emily Fainour, lui assurant que son époux Richard est un très bon parti, Fleur se fit une fois de plus à son jugement sans imaginer que cet enterrement-là pourrait très bien être le dernier de sa vie et qu'il pourrait chambouler son existence mais pas de la façon dont elle le pensait au départ. Certes, il va s'avérer que Richard est un homme très riche mais elle ne pensait pas que sa fille Zara, lasse de toujours vivre entre deux yachts ou deux maison de campagne s'attacherait à sa nouvelle proie, et elle aussi d'une certaine manière. Lui-même père de deux enfants, Philippa, déjà bien installée dans sa vie et approchant le trentaine et Anthony, un adolescent de quinze ans. Il y a aussi la belle-soeur du veuf, Gillian qui va tout de suite accepter Fleur, n'en voulant absolument et étrangement pas en vouloir à ce dernier de se remettre si rapidement en ménage. J'emploie le mot "étrangement" à juste raison car quiconque se trouverait choqué qu'un homme décide de s'installer à nouveau avec une femme qu'il idolâtrait à peine cette dernière six pieds sous terre mais Gillian ne s'en offusque pas et ses enfants non plus. Se pourrait-il que Richard, qui avoue lui-même ne pas avoir très bien connu sa femme, découvre sous le visage de celle qu'il croyait être une "sainte" des traits de caractère qu'il aurait préféré ne jamais découvrir ? Est-on d'ailleurs sûr de connaître réellement quelqu'un même si l'on passe sa vie à côté de lui ou d'elle ?

Une comédie noire il est vrai car Fleur peut paraître, sous bien des abords, comme une femme sans coeur qui ne court qu'après l'argent (et c'est bel et bien ce qu'elle est) mais l'on a tous des failles...Richard arrivera-t-il a faire tomber ce visage de glace et à découvrir la personne qui se cache à l'intérieur ? Rien n'est moins sûr mais ce qui est certain, c'est que si Fleur, prend la décision de continuer à porter ses éternels tailleurs noirs (attention, toujours avec une petite note de couleur ou d'originalité afin de faire en sorte que les regards soient immédiatement attirés vers elle), Zara, sa fille, elle, a bien décidé que cette fois-ci il en serait autrement !

Un ouvrage propre aux écrits de Madeleine Wichham, alias Sophie Kinsella, qui se lit très vite et avec toujours beaucoup d'humour malgré le côté glauque de cette aventure. A découvrir !
Commenter  J’apprécie          310



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (30)voir plus