AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Daphné Bernard (Traducteur)
ISBN : 2714441351
Éditeur : Belfond (07/06/2007)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 831 notes)
Résumé :
Ni soirées, ni week-ends, ni vacances, ni amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son job d'avocate d'affaires et pour sa future promotion. Et - oups ! - la gaffe : elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres !
Désespérée, elle prend la fuite à la campagne et se fait embaucher comme gouvernante. Micro-onde, fer à repasser, aspirateur : Samantha découvre un monde inconnu peuplé d'objets étranges...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (134) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  27 août 2018
A 29 ans, Samantha est sur le point d'être nommée associée dans l'un des plus célèbres cabinets d'avocats de Londres...oui, mais ça c'était avant...avant qu'elle ne découvre qu'elle avait fait perdre une très grosse somme d'argent à l'un de leurs clients en raison d'un simple petit mémo qu'elle n'aurait omis de lire. Il faut dire que lorsque l'on ne pense que travail, que l'on s'endort en pensant au travail, que l'on consacre toutes ses soirées et week-ends au travail, il y a de quoi péter un plomb, vous ne trouvez pas ? Oui, mais voilà, cette erreur-là, Samantha n'avait pas le droit de la faire mais c'est ce qui au final, va lui ouvrir les yeux et réaliser que jusqu'à présent, elle ne vivait que pour son travail alors que la vie peut être tellement belle si on prend la peine d'ouvrir les yeux et de regarder autour de soi.
Elle qui n'a jamais réussi à faire un oeuf à la coque ni même cuisiné quoi que ce soit d'ailleurs (pour le ménage n'en parlons même pas), va se retrouver engagée comme bonne à tout faire par le Trish et Eddie Geiger en pleine campagne. Vous imaginez l'horreur ? Pour elle qui a toujours vécu à 200 à l'heure en plein coeur de Londres, se retrouver du jour au lendemain en plein nul part à devoir composer des dîners, faire le ménage et la lessive ? Improbable mais si au fond, elle retrouvait celle qu'elle est vraiment ? Celle qui se tapit depuis toujours au fond d'elle-même et à qui elle n'a jamais voulu laisser la voix étant donné que son rang le lui interdisait ?
Une bonne comédie avec une romance en plein milieu (Sophie Kinsella oblige), bref, un agréable moment à passer et surtout à se laisser vivre et à décompresser ! A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Aline1102
  16 décembre 2012
Après " le Diable vit à Notting HIll ", de Rachel Johnson, les romans de Sophie Kinsella semblent être une vraie bouffée d'air frais !
" The Undomestic Goddess " (le titre original de ce roman) était donc très agréable malgré certains passages invraisemblables ou agaçants.
Evoquons d'abord les points négatifs :
Samantha, avocat de haut-vol ne possède apparemment pas d'agenda... vous ne voyez pas une légère contradiction ? Samantha se contente donc de mémoriser ses rendez-vous et les échéances importantes qui jalonnent forcément une telle carrière. Pour ne rien arranger, son bureau est plus proche de la porcherie que du lieu de travail. le résultat ne se fait pas attendre : un collègue peu scrupuleux n'hésite pas à profiter de ces deux faiblesses pour la manipuler et lui faire commettre une erreur professionnelle des plus gênantes.
Une autre caractéristique de la personnalité de Samantha qui semble très agaçante est sa façon de s'accrocher à ses anciens collègues. Alors qu'elle a trouvé un nouvel emploi et semble bien partie pour reconstruire une vie tombée en morceaux, elle continue à visiter régulièrement le site Internet de son ancienne firme et à téléphoner à ceux des avocats dont elle était proche.
Par contre, de nombreux élements compensaient ces quelques faiblesses. Ainsi, le couple Geiger était particulièrement réussi. Ces deux délurés donnent l'impression de vivre dans leur propre dimension, selon leurs propres règles. Et cela donne souvent lieu à des scènes très cocasses.
Nathaniel, le jardinier des Geiger, était également très intéressant : j'aime ses valeurs et ses simplicités, son envie de vivre sereinement et selon ses désirs les plus profonds. Au contraire de Samantha, il ne cherche pas la réussite à tout prix et, bien que titulaire d'un diplôme universitaire, son statut de simple jardinier lui convient parfaitement car cela lui permet de vivre pleinement sa passion pour les plantes et les fleurs.
Finalement, donc, ce sont les personnages secondaires qui m'ont beaucoup plu dans ce roman. Bien plus équilibrés que Samantha, il lui apprennent à profiter de la vie et des petits bonheurs qu'elle apporte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Phoenicia
  06 mars 2019
De tous les écrits de Kinsella, je préfère en général ses romans indépendants à sa série Becky. Même si elle suit grosso modo la même recette de chick -lit - une jeune femme débordée qui malgré des situations burlesques arrive à séduire le seul et magnifique jeune homme célibataire dans un kilomètre à la ronde - il faut bien reconnaître que ça marche bien. C'est léger, parfait comme lecture pour se détendre.
Sophie Kinsella aborde ici le problème des finances dans la City. Son héroïne, avocate d'affaires est surmenée. Après avoir fait une erreur qui a coûté 50 millions de livres à un gros client, Samantha décide de prendre la poudre d'escampette et atterrit dans un petit village anglais où, à force de malentendus, elle se fait embaucher comme bonne à tout faire. Et là commence les gags. Après avoir souri de sa vie de dingue, on se rend compte que Samantha ne sait rien faire et se retrouve dans des situations désopilantes.
Tout en humour, Kinsella aborde le stress de la City sur un sujet pourtant bien houleux si on le regarde du point de vue des féministes. Ce roman m'a plu, à une ou deux scènes près ( celles de la fin...). Mais comme je l'ai déjà dit, Kinsella maîtrise la recette, donc sans surprises!
Challenge Multi-défis 2019
Challenge le Tour du scrabble en 80 jours
Challenge 50 objets
Challenge ABC 2018-2019
Challenge Déductions élémentaires
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Jackiedream
  11 mai 2013
Samantha est avocate dans un prestigieux cabinet, Carter Spink. Elle ne vit que pour son métier, travaille nuit et jour, et tout ça dans le but de devenir associée à part entière ! Pour satisfaire son ambition, elle n'hésite pas à ramener du travail chez elle et à rester au cabinet jusqu'à pas d'heure. Elle n'a aucune vie sociale, et vie seule dans un grand appartement. Depuis l'âge de 12 ans, Samantha a toujours vécu pour son travail. le jour où elle est nommée associée, elle découvre qu'elle vient de commettre une erreur qui pourrait bien ruiner sa prometteuse carrière...En effet elle vient de faire perdre 50 millions de dollars à l'un de ses plus gros clients ! Désemparée, elle quitte Londres par le train et sur un quiproquo, elle est engagée comme bonne à tout faire par une riche famille, les Geiger. Elle décide alors de ne pas révéler son secret, se faisant passer pour un cordon bleu experte des tâches ménagères. Elle qui ne sait pas faire cuire un oeuf, ni même repasser une chemise ! Elle rencontre également le jardinier des Geiger, un homme très séduisant. Problème : Nathaniel déteste les avocats ! Samantha va t-elle réussir à garder son secret et son nouveau travail ? car le jeune femme peine à s'adapter dans sa nouvelle vie...Trouvera t-elle du même coup l'amour ?
J'ai beaucoup aimé ce roman. le personnage de Samantha est génial ! Elle enchaîne gaffe sur gaffe ce qui la rend très attachante. L'auteur possède d'ailleurs un style plein d'humour, fluide, très agréable à lire donc ! Ce livre détend vraiment, il est drôle, c'est super de temps en temps de lire des livres comme ça. Pour moi c'est un parfait "livre de fille", avec l'histoire d'amouuur qui va bien ! Les situations sont comiques et cette plongée dans la vie des avocats est très intéressante. J'ai par ailleurs beaucoup apprécié la "problématique" du roman : préfère t-on avoir une vie sociale, pouvoir sortir le soir, avoir des amis, mais moins d'argent et de responsabilités ? ou alors avoir beaucoup d'argent, de responsabilités, satisfaire son ambition mais travailler nuit et jour, ne pas prendre de vacances ? Chacun choisira son camp. Et je ne vais pas vous gâcher la fin en vous révélant le choix de Samantha... A ce propos, j'ai trouvé que l'auteur exagérait un peu à la fin sur les changements d'avis de l'héroïne, avocate, bonne à tout faire, de nouveau avocate, puis bonne à tout faire etc...Mais au moins le suspense est préservé jusqu'au bout !
En résumé, un très bon roman " plaisir" et détente. On rit, on vibre avec une belle histoire d'amour et on passe un très bon moment ! Je vous le conseille si vous aimez ce type de livres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
gerry29
  06 février 2011
Mon avis:
Oulala, comme ça faisait (trop?) longtemps que je n'avais pas lu de chick-lit... du coup, j'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l'univers de Samantha... Il a fallu que j'en lise un bon 1/4 afin d'apprécier ma lecture!
Et puis, finalement, après avoir fait connaissance avec cette héroïne loufoque, j'ai bien accroché.
Samantha est complètement accro à son boulot d'avocate qu'elle en oublie les priorités de la vie, jusqu'au jour où il va lui arriver une sacrée tuile au bureau!
Là, on peut dire qu'elle va "péter un boulon" et fuir sa vie oppressante à Londres pour se mettre au vert!

J'ai trouvé justement le début de l'histoire, assez étonnant... en fait, pour tout avouer, je n'avais pas lu la 4e de couverture (oui oui je les lis rarement d'ailleurs pour préserver l'intêret de l'intrigue, parfois les 4e en dévoilent trop selon moi), bref je m'attendais plus à une histoire citadine et pas du tout à un chamboulement professionnel aux antipodes de ce que l'héroïne savait faire. du coup, j'avoue avoir trouvé la transition, et l'arrivée de Samantha chez les Geiger un peu hallucinante, j'ai eu du mal à apprécier ce passage d'ailleurs tant la situation me semblait irréelle, mais passé cela j'avoue avoir beaucoup aimé voir Samantha évoluer dans ce milieu complètement inconnu d'elle.

Les personnages sont, à l'instar de Samantha, assez stéréotypé tout de même! Elle, la brillante avocate, Trish, la vieille poule de luxe, décolorée, botoxée et mentant allégrement sur son âge (se retirant bien un quinzaine d'année, ni vu ni connu lol), Eddie, le mari fortuné complètement "bouffé" par son égocentrique moitié (--> la poule de luxe quoi!) et Nathaniel, le beau jardinier qui sait tout faire comme un Dieu!
Avec ça, c'est sur qu'on ne peut que rigoler une bonne partie du livre, tout en se disant qu'il soulève énormément de points de la société actuelle! le profit, la rentabilité, le pouvoir, les magouilles au détriments de l'individu... En somme, un joli petit discours sur notre société de consommation, puisqu'ici on ne consomme pas seulement des produits, mais aussi des hommes et des femmes, que l'ont "jette" au moindre faux pas! L'erreur est humaine pourtant elle n'est pas tolérée dans les hautes sphères... Oh combien ironique puisque le milieu visé n'est autre que celui des avocats... de la loi... de l'égalité des droits en théorie!
Ma note:8/10
Puisque j'ai bien rigolé, et que malgré une histoire un peu rocambolesque, j'ai aimé passer un moment avec Samantha, ses états d'âmes et ses prises de conscience!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
Cielo1984Cielo1984   14 janvier 2013
Papier, crayon. Je commence à griffonner la liste de la journée. Ce faisant, je me vois, telle Mary Poppins, un plumeau dans une main, un balai dans l'autre, m'acquittant aisément de toutes les tâches tout en apportant propreté à la maisonnée.
9h30-9h36 Faire lit des Geiger.
9h36-9h42 Mettre linge à sécher.
9h42-10h00 Nettoyer salles de bains.
Et ainsi de suite. La lecture de ce programme me remplit d'un nouvel optimisme. A ce rythme j'aurai terminé sans problème à l'heure du déjeuner.
9h36 Merde ! Impossible de faire ce lit correctement. Les draps n'arrêtent pas de faire des plis.
9h42 Et pourquoi les matelas pèsent-ils une tonne ?
9h54 Quelle torture ! J'ai atrocement mal aux bras. Les couvertures pèsent un âne mort, les draps sont de travers et je ne sais pas comment les border dans les coins. Comment s'y prennent les femmes de chambre ?
10h16 Enfin ! Après quarante minutes de dur labeur, j'ai réussi à faire un lit. Tant pis si j'ai déjà pris du retard, je continue. Prochaine étape : le linge.
10h26 L'horreur totale !
C'est à peine si j'ose regarder l'étendue du désastre. Tout ce qui était dans la machine est devenu rose. Absolument tout.
Que s'est-il passé ?
J'attrape en tremblant un cardigan en cachemire tout humide. Il était crème quand je l'ai mis à laver. Maintenant il est couleur barbe à papa à la fraise, en plus pâle. Je sentais que K3 serait une source d'emmerdement. Je le savais !
Il doit y avoir une solution. Je fouille frénétiquement parmi les produits empilés sur les étagères. Il doit bien y avoir un truc pour enlever les taches. Un produit miracle. Réfléchissons.
10h38 Ça y est ! C'est peut-être pas la solution idéale mais c'est tout ce que j'ai trouvé.
11h00 J'ai remplacé tous les vêtements pourris par la machine. Coût de l'opération : huit cent cinquante-deux livres. La vendeuse en chef de chez Harrods m'a été d'un grand secours. Tout devrait arriver en express demain matin à la première heure. Pourvu qu'Eddie et Trish ne remarquent pas qu'une partie de leur garde-robe a rajeuni comme par magie.
11h06 Et... Oh, le repassage. Comment m'en tirer ?
11h12 Grâce au journal local. Une fille du village va passer prendre les chemises et, moyennant trois livres pour chacune, elle me les rendra repassées demain matin. Elle va aussi recoudre le bouton d'Eddie.
Mon nouveau métier m'a déjà coûté plus de mille livres. Et il n'est même pas midi.
11h42 Tout va bien. Très bien même. Je suis en train de passer gentiment l'aspirateur et...
Tiens, c'est bizarre ! Un truc a été happé par l'aspirateur qui fait maintenant un drôle de bruit.
Je ne l'ai pas cassé, quand même !
11h48 Quel est le prix d'un aspirateur ?
12h24 Mes jambes sont en supplice. C'est cette baignoire que j'ai passé des heures nettoyer à genoux sur le carrelage. Les interstices entre les carreaux m'ont laissé des marques aux genoux et le détergent le fait éternuer. Je rêve d'une pause. Mais, non, je suis bien en retard sur mon planning.
12h30 Cette bouteille d'eau de Javel est défectueuse ou quoi ? Impossible de dévisser le bouchon de sécurité. Bon, je vais appuyer un bon coup.
J'ai presque reçu un jet dans l'oeil.
12h32 MERDE ! Qu'est-ce qui est arrivé à mes cheveux ?
Je suis complètement naze. Il est trois heures. Je n'en suis qu'à la moitié de la liste et je n'en vois pas la fin. C'est mission impossible. Mais comment font les femmes de ménage ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CrunchesCrunches   07 avril 2012
- Vous êtes sûrement sous pression à votre travail.
- La tension me réussit.
C'est vrai. Je le sais depuis... Oh, depuis que ma mère me l'a dit, quand j'avais huit ans. "Samantha, la tension te réussit." On est tous comme ça dans la famille. C'est un peu notre devise.
A part mon frère Peter. Depuis sa dépression nerveuse. Mais sinon, on est tous comme ça.
J'adore mon boulot. J'adore dénicher la faille d'un contrat. Les négociations m'excitent, je jubile quand je trouve l'argument qui tue.
Parfois, j'ai l'impression qu'on me surcharge de travail, que je croule sous le poids des dossiers, que je dois tenir le coup malgré tout, même si je suis au bord de l'épuisement...
Mais tout le monde est comme ça, ça n'a rien d'exceptionnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
iris29iris29   16 septembre 2015
_ Je vous ai monté du thé . Je pensais que c'était une bonne idée.
_ Samantha , c'est tellement gentil . Posez ça quelque part , dit-elle avec un geste vague vers la table de nuit .
...
Tout en versant le thé en vitesse et en évitant le regard d ' Eddie , je me demande dans quel autre boulot , on a l'occasion de voir son patron presque à poil .
La seule réponse qui me vient n'est vraiment pas gratifiante .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
cicou45cicou45   25 août 2018
"_[...] Ce n'est pas parce que vous ne savez pas où vous en êtes qu'il faut vous fustiger. Vous n'êtes pas obligée d'examiner votre avenir à la loupe ni de faire des projets à long terme. Parfois, savoir ce qu'on va faire dans la minute qui suit est amplement suffisant."
Commenter  J’apprécie          160
marielitenpyjamamarielitenpyjama   18 novembre 2014
Franchement, il devrait y avoir une autre organisation. Une sorte d'arrangement universel qui empêcherait tout malentendu. Peut-être un geste des mains. Ou de minuscules autocollants qu'on mettrait sur le revers de nos vestes. D'après leur couleur, ils signifieraient :
Disponible/Pas disponible.
On est ensemble/C'est terminé.
Acte sexuel imminent/Acte sexuel annulé/Acte sexuel simplement remis à plus tard.
Sinon comment savoir où on en est ? Hein ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Sophie Kinsella (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Kinsella
Sophie Kinsella : "Je suis de nouveau tombée amoureuse de Becky..."
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les petits secrets d'Emma.

Comment s'appelle le petit ami d'Emma.

James
Connor
Franck
Paul

10 questions
142 lecteurs ont répondu
Thème : Les petits secrets d'Emma de Sophie KinsellaCréer un quiz sur ce livre