AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Yvan Jacquet (Traducteur)
ISBN : 2723419479
Éditeur : Glénat (12/07/1995)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 84 notes)
Résumé :
Aussi hybride que les cyborgs qu'il met en scène, Gunnm vaut le titre (souvent entendu pour Akira) d'oeuvre somme. En neuf volumes, cette réédition (complétée d'inédits) narre les pérégrinations de Gally, mélange d'essence de femme et de technologie absolue au milieu du monde désaxé d'une décharge futuriste géante.La série commence avec la découverte de ses restes par Daisuke, "médecin-r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  14 février 2019
Et c'est là que va s'arrêter pour moi la lecture de cette série que je commençais à apprécier de plus en plus car la médiathèque dans laquelle je m'approvisionne en mangas notamment n'a pas la suite...snif !
Le ton est donné dès le premières pages. Voulant réaliser son rêve de toujours, àa savoir la fameuse île flottante de Zalem, Yugo y a perdu bien plus que tout les crédits qu'il avait économisé jusque là : il y a laissé sa propre vie. C'est donc dans le chagrin et le déchirement de Gally, notre jeune héroïne que commence cet ouvrage. En voulant à tout et à tout le monde, Gally abandonnera même Ido, celui qui l'a ramené à la vie et qui la considérait comme sa propre fille sans le lui avoir jamais dit, pour se lancer dans un sport extrêmement dangereux mais très tendance : le Motor Ball et il faut avouer qu'elle se débrouille plutôt pas mal. Dans ce tome, nous voyons l'arrivée de nouveaux personnages et notamment de Shumira, une jeune fille qui va se prendre d'affection pour notre Doc et qui va lui permettre de découvrir où Gally se réfugiait depuis qu'elle s'était enfuie. Seulement, les choses ne sont pas toujours si simple et il est parfois impossible, surtout avec des non-dits et des malencontreux quiproquo, de tout effacer et de revenir en arrière. Ayant pris sous son aile le frère de Shumira afin de le soutenir et de le soigner pour qu'il puisse continuer ce sport, Ido était loin de se douter qu'il soutiendrait l'ennemi de Gally. Quant à elle, bien qu'elle soir loin d'être seule, quelque chose s'est brisé en elle...non, non, je ne pare pas de la ferraille dont son corps est constitué et qui peut aisément être réparé mais même les cyborgs peuvent avoir un coeur et surtout, une raison de vivre !
Un tome toujours aussi bien soigné sur le plan graphique il va sans dire avec beaucoup moins de violence (enfin, disons que celle-ci est orientée d'une autre manière) et beaucoup plus centré sur les sentiments ! J'adore !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241
Louis_LUCAS
  18 mars 2016
Lorsque débute ce troisième tome, Yugo s'enfuit en direction de Zalem et tente d'atteindre la cité suspendue en évitant les contrôles de sécurité. Blessé et incapable de continuer son ascension vers l'utopie qui ronge son coeur, le jeune homme se laisse finalement attendrir par Gally mais avant qu'elle ne parvienne à arriver jusqu'à lui, il est détruit par le système défensif. Rongée par la tristesse, la jeune cyborg disparaît sans laisser de trace, laissant Ido inconsolable. Lors de ses recherches pour la retrouver, le docteur sauve une jeune femme des griffes de violeurs. Reconnaissante, elle l'emmène au Motor Ball et lui révèle que son frère Jashugan est le champion de cette discipline. En assistant à l'un des matches, il découvre que Gally a également rejoint les rangs de ce sport ultra-violent et feint de ne pas la connaître lorsqu'il se présente à elle. Influencé par le film Rollerball de Norman Jewison, Yukito Kishiro utilise ce sport brutal comme un parcours initiatique au cours duquel Gally va se reconstruire et découvrir de nouvelles aspirations. Tandis qu'Ido utilise Jashugan pour récupérer Gally, cette dernière voit en l'Empereur du Motor Ball un objectif concret et une bonne manière d'oublier Yugo, souvenir qu'elle a mis entre parenthèses en troquant son corps de Berserker contre un autre profilé pour la compétition. En optant pour cette nouvelle vie, Gally permet au mangaka d'introduire de nouveaux personnages, un nouvel entourage incarné par Esdoc qui voit en la jeune cyborg une manière de réaliser ses rêves - avec à la clef une belle allégorie sur le sport moderne qui ruine le corps de beaucoup au profit d'une poignée d'élus - et quelques rivaux sur la piste qui vont devenir de redoutables alliés. En voulant renouer avec Gally, Ido provoque malgré lui le destin et l'affrontement entre sa petite protégée et Jashugan, un combat qui sera largement traité dans le tome suivant. Contrairement au tome 2, l'action prime largement et une grande partie de l'histoire est consacrée aux prouesses de Gally dont Yukito Kishiro restitue l'énergie et la violence des combats. Comme toujours chez Gunnm, il y a en filigrane une profondeur qu'il faut savoir décrypter, disséminée dans l'énergie psychique que déploie Jashugan pour contrôler sa force mais surtout dans la quête d'identité qui continue de ronger notre héroïne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
moertzombreur
  15 septembre 2014
L'ange de la mort : Découverte
/ le champion des champions : Nouvelles alliances / le challenge : qualification / Un seul coeur : Enjeu total / La voie du challenger : Deuxième étape
Un mois après l'adieu à Yugo, Daisuke est toujours sans nouvelles de Gally, il rencontre une jeune fille,Shumira, c'est là qu'il va découvrir le Motorball, sport d'une violence extrême, proposant une immersion totale au coeur de l'action aux spectateurs. C'est dans cette arène sanglante que Daisuke retrouve Gally. On ne reconnaît plus la jeune cyborg souriante des deux premiers volumes, elle est froide comme la mort, elle poursuit néanmoins son chemin, se trouve un nouveau but dans les méandres de ce sport très populaire jusque dans la cité de Zalem. L'évolution du personnage de Gally est vraiment intéressante, cela jette un nouvel éclairage sur la Décharge.
Commenter  J’apprécie          20
zazaone
  28 octobre 2013
La baston a maintenant lieu sur roulettes !
Bienvenue à Rollerball revisité à la sauce manga avec Gally en outsider. Elle noie ses peines de coeur dans le dégommage des gros balaises.
Mouaif, c'est toujours aussi bien fait mais les noms alambiquées des attaques me font plus penser à Dragon Ball qu'à un prétexte sur l'étude d'une société à travers un sport aussi violent que populaire.
Encore une fois, le talent et la narration sont au service des scènes de baston, ni plus, ni moins.
Commenter  J’apprécie          40
pgouiffes
  16 mars 2018
Changement de décors pour le troisième tome. Pour oublier la perte de Yugo, Gally participe à un championnat de motor ball. Pendant ce temps, Ido, parti à sa recherche, sauve Jashugan, le champion incontesté de ce sport ultra-violent. Après une pause dans le volume précédent, la violence est de nouveau très présente. Yukito Kishiro varie bien les enjeux d'un tome à l'autre. Les dessins sont très bons.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
EnkiEnki   01 septembre 2014
ESDOC : [...] La culpabilité est comme un poison qui s'infiltre en nous... mais un poison à faibles doses peut devenir un remède. Il vaut mieux en avoir un peu que pas du tout...
Commenter  J’apprécie          250
EnkiEnki   02 septembre 2014
ESDOC : Lorsqu'ils regardent la mort en face... les gens font preuve d'une incroyable capacité de concentration !
Commenter  J’apprécie          240
cicou45cicou45   14 février 2019
"_Avant, tu étais moins posée, plus tête brûlée...
_Maintenant, j'ai un but...Jashugan. J'ai compris ce qui me manquait...avoir un objectif dans ma vie ! Une raison de me battre ! Toujours être sur la défensive, s'enfuir...ça te pourrit la vie !"
Commenter  J’apprécie          90
EnkiEnki   01 septembre 2014
AJAKATI : Une fois à terre, je t'enfoncerai mes roulettes dans le crâne ! Il est temps que ta cervelle tartine la piste !
Commenter  J’apprécie          70
EnkiEnki   30 août 2014
ESDOC : La culpabilité est comme un poison qui s'infiltre en nous... mais un poison à faibles doses peut devenir un remède. Il vaut mieux en avoir un peu que pas du tout...
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Yukito Kishiro (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yukito Kishiro
Gunnm - Trailer
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2726 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre