AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Gunnm tome 6 sur 10

Yvan Jacquet (Traducteur)
EAN : 9782723421195
240 pages
Glénat (12/06/1996)
4.37/5   152 notes
Résumé :
Aussi hybride que les cyborgs qu'il met en scène, Gunnm vaut le titre (souvent entendu pour Akira) d'oeuvre somme. En neuf volumes, cette réédition (complétée d'inédits) narre les pérégrinations de Gally, mélange d'essence de femme et de technologie absolue au milieu du monde désaxé d'une décharge futuriste géante.La série commence avec la découverte de ses restes par Daisuke, "médecin-réparateur". Remise en état mais amnésique, Gally revient à la vie de combat en c... >Voir plus
Que lire après Gunnm, tome 6Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,37

sur 152 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Gally a sauvé la ville mais les héros ne sont pas toujours reconnus à leur juste valeur ! Elle aurait bien mérité un petit "merci", c'est toutefois un tout autre destin qui l'attend. Dans ce sixième tome, il y a beaucoup d'action et de bouches en cul de poule. Gally y rencontre également Fogia et Jorg, deux mercenaires peu préparés aux combats...

Comme les chats, il semblerait que Gally ait 9 vies ! Et elles sont toutes très différentes les unes des autres. Ici, on retrouve une Gally solitaire, surarmée et gonflée à bloc. Et plus proche de Zalem que jamais ! Il y a plus d'adrénaline et moins de blabla dans ce tome, ce ne sera donc pas mon préféré. En plus, je ne suis pas tombée sous le charme de Fogia (j'ai toujours envie de l'appeler Rambo, haha).

Après ce final légèrement surréaliste, place au tome 7 !
Commenter  J’apprécie          60
Même si Gally a sauvé la décharge d'une destruction certaine, le fait d'avoir utilisé un pistolet la condamne à mort. À moins qu'elle n'accepte de servir Zalem. Dans un premier temps, elle refuse d'être leur marionnette, mais quand son interlocuteur lui propose comme première mission de capturer Desty Nova, elle accepte dans le fol espoir de retrouver Ido. Après une ellipse de quelques années, elle tient enfin une piste.

Mon passage préféré dans ce sixième tome, c'est indéniablement quand Gally envoie péter son chef, Bigott, parce qu'il a insulté Fogia et Yorg.

" Comment croyez-vous que vous arrivez à survivre là-haut dans vos nuages ?! Qui vous fournit votre nourriture, fabrique vos vêtements, et meurt dans vos sanglantes batailles ?! "

Ses paroles sonnent étrangement justes, encore maintenant et peut-être même plus étant donné la conjoncture actuelle où des métiers déconsidérés et méprisés jusqu'à présent, parce que pas assez bien et/ou mal payés, se révèlent indispensables en cette période de crise.

On retrouve de nouveaux personnages dans ce sixième tome.
Je ne parlerai de Yorg, y a rien à en dire.
Quant à Fogia, la première fois que j'ai lu Gunnm, je l'ai détesté – pas autant que Yugo, mais pas loin. À l'éclairage de cette relecture, il passe bien, finalement. Par contre, je ne comprends toujours pas comment Gally a pu s'éprendre de lui.
Autant j'accepte sans problème le lien affectif qui la lie à Ido, même s'il est ambigu, mais ses histoires d'amour avec Fogia ou avec Yugo me passent au-dessus.
Pour Jashugan on ne sait pas trop, mais la façon dont elle en parle, en l'associant à Yugo laisse supposer que…
Je n'ai aucun mal à admettre l'attirance qu'elle a pour eux, mais là, c'est bien plus. Elle tombe amoureuse dès la première rencontre ? Très superficiel tout ça. Et puis ça fait un peu peur aussi, genre légèrement psychopathe.
Ça peut s'expliquer parce qu'elle aurait été une guerrière de Mars, que ses interactions avec les gens ont été nulles jusqu'à ce qu'Ido la récupère. Bref, elle est immature émotionnellement parlant… Et ça se sent.

Malgré une ambiance un peu western (je n'aime pas les westerns), j'ai adoré ce sixième tome. Allez, au septième maintenant. J'ai intérêt à me dépêcher, plus qu'aujourd'hui pour terminer les trois derniers volumes de cette saga.
Lien : https://psylook.kimengumi.fr..
Commenter  J’apprécie          30
Il est difficile d'aborder Gunnm sans prendre en compte l'histoire du manga avec la France. le titre n'étant pas construit selon les codes spécifiques japonais pour l'époque (même encore aujourd'hui, il existe des cases bien spécifiques et des codes à respecter pour certains magazines de prépublications), le titre est sorti en France avec un engouement plus important suite à la sortie de Akira dans l'hexagone.

Alors que le titre a plus de 30 ans aujourd'hui, il s'en dégage malgré tout une étincelle que je ne retrouve que rarement dans mes lectures actuelles.
On ne fait pas que suivre Gally, on suit un robot à la recherche d'une identité, à la recherche d'une humanité qui va constamment se dérober à elle et dont chaque coup qu'elle va se prendre va lui rappeler sa condition de cyborg.
Malgré tout, Gunnm représente un ode à la vie et à la recherche de soi pour exister dans un monde qui peut étouffer.

Le scénario est en dent de scie et alterne entre séquences qui ne semblent pas rattachées les unes aux autres (on passe notamment de Makaku au motorball), mais le réel fil conducteur est la quête de Gally à exister et à ressentir ce qu'un humain peut vivre.
C'est pourquoi les faiblesses scénaristiques que je peux trouver dans le titre ne me dérange pas tant que cela, lorsque je lis Gunnm je lis un personnage, une personnalité à laquelle je m'attache et les péripéties ne sont pas ma priorité pour ce titre.
Commenter  J’apprécie          10
Le tome précédent était surtout un tome de transition, une excuse pour débarrasser Gally de son ancien corps et de son ancienne vie, afin de donner une nouvelle tournure à cette série.

Après avoir sauvé la décharge on va retrouver une Gally au bord de la mort qui va devoir vendre son âme au diable pour sauver sa peau et devenir un agent spécial opérant pour le compte de Zalem.

Faisant maintenant partie du G.I.B. dirigé par le chef Bigott, elle reçoit un nouveau corps, de nouveau gadgets et se retrouve plus forte que jamais et quasi dénuée de toute humanité pour accomplir sa première mission en tant qu'agent G-1 : retrouver et éliminer le docteur Desty Nova !

Si ce tome donne une nouvelle tournure au destin de Gally, il nous en apprend également encore un peu plus sur l'univers de Zalem et sa relation avec la surface. On y retrouve la rage aveuglante qui envahit Gally pendant ses combats, mais également son grand coeur, qui fait son charme et fait apparemment craquer son nouveau compagnon Fogia Four.

Un nouvelle amour qui fera ressortir l'humanité qu'elle avait enfouie derrière son corps de cyborg et un nouveau but : retrouver Ido !
Commenter  J’apprécie          10
Après son combat acharné contre Zapan, Gally est laissée en piteux état. Un agent de Tuned lui propose un marché : ils réparent son corps et en échange elle devient l'objet de Zalem. D'abord réticente, elle y voit l'opportunité de revoir Ido. Alors elle accepte de devenir un agent et de mener différentes missions pour le compte de Zalem. Un tome un peu moins bon que le précédent mais tout de même très plaisant à lire ! On va y rencontrer de nouveau personnages qui vont, je pense, donner une autre tournure à l'histoire. A mon avis c'est un allier de taille pour la suite ! Par contre l'histoire d'amour naissante entre Gally et Fogia... Bof ! Trop rapide à mon goût et pas sûre que ça apporte grand chose.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
BOZZLE : Plus grande est la fierté d'un homme, moins grande est sa valeur...
Commenter  J’apprécie          262
(Gally expliquant sa philosophie de vie)
OUAIS !
J'adore me battre! J'adore ces instants où mon corps cesse d'être une machine et devient enfin une partie de moi.
Mon sang se met à bouillir et tout devient blanc dans mon esprit ! Je plane complètement ! Tout va trop vite pour pouvoir penser... Il ne reste rien d'autre que l'action pure !
Commenter  J’apprécie          10
_ Grâce à qui croyez-vous que vous pouvez tous vous tourner les pouces sur Zalem ?
_ S... surveille tes paroles, G1 !
_ Qui donc vous confectionne votre nourriture, vos vêtements, s'occupe de vos ordures ou sacrifie son sang pour se battre pour vous ?! C'est nous, les gens de la surface ! Et j'en ai ma claque de me faire donner des ordres par quelqu'un qui pourrait aussi bien être une machine !
Commenter  J’apprécie          00
GALLY : Dans un livre que j'ai lu, il était écrit un truc du genre : "pour faire d'un homme ton esclave, tu peux soit l'acheter, soit lui sauver la vie...". Zalem m'a sauvé la vie...
Commenter  J’apprécie          10
J'étais sûrement un flingue ou quelque chose comme ça dans une vie antérieure...
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Yukito Kishiro (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yukito Kishiro
À l'occasion du Festival International de la Bande Dessinée 2020, Marius Chapuis, Commissaire d'exposition, journaliste à Libération, vous présente l'exposition « Yukito Kishiro : Gunnm, L'ange mécanique » à l'Espace Franquin.
Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/recherche?requete=Yukito%20Kishiro
Notes de Musique : Youtube Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (463) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4870 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..