AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dominique Defert (Traducteur)
ISBN : 2253170143
Éditeur : Le Livre de Poche (01/10/1997)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ce n'est pas par passion que Steve Everett est allé interviewer Beachum clans sa cellule. Les dernières impressions d'un condamné à mort, dix-huit heures avant l'exécution de la sentence, cela ne l'intéresse pas. Du sensationnel, du larmoyant. Du commercial...

Mais il lui faut bien écouter Franck Beachum, assassin d'une jeune femme enceinte. Et tandis qu'il lui prête une oreille distraite, peu à peu le doute s'insinue... Et si Beachum était victime d'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Seabiscuit
  25 septembre 2018
Sous les traits de Steve Everett, journaliste au St. Louis News (Clint Eastwood à l'écran) , l'auteur nous plonge dans cette Amérique sombre, cette Amérique qui conserve encore son goût prononcé pour la peine de mort. Comme si le théâtre lugubre du couloir de la mort ne suffisait pas à Franck Beacham, accusé ,selon lui, à tort, du meurtre d'une jeune femme, il se voit confronté à ce journaliste pour le moins original et plutôt du genre immature pour la réalisation de son ultime interview. Derrière ce qui ne semble être pour Everett qu'une corvée, se trouve la dernière opportunité pour Beacham de clamer une énième et dernière fois son innocence même si plus personne ne semble croire à celle-ci. Pourtant, le récit de Beacham va convaincre notre journaliste fantaisiste et quelque peu discrédité à user lui aussi une énième fois et au grand damne de sa direction , de son instinct. Alors que ce profil au bout de ce couloir de la déraison humaine le droit de tuer une personne parce qu'elle a elle-même tuer une autre personne, alors que ce que l'on nomme "la justice" s'octroie, à l'aide d'une seringue porteuse d'une injection mortelle, le droit de désigner un bourreau pour tuer, se profile l'incroyable, l'inimaginable. Everett croit Beacham et veut utiliser les 18 heures qui lui restent pour refaire sa propre enquête. C'est magistral d'ingéniosité puisque notre journaliste n'a plus de crédibilité aux yeux de personne et Beacham est noir donc dans cette Amérique raciste, le coupable idéal. le zèle imbécile d'Everett ne sera pas vain et nous incite à rester bien attentif à tout ce qui se dit, tout ce qui a été dit jusqu'au moment où...... l'on s'aperçoit qu'une condamnation peut-être uniquement le fruit d'une mauvaise enquête, de la perte ou de l'insignifiance d'un petit rien qui empêche la vérité d'aller plus loin que le paraitre, d'éclater aux yeux de la justice. Voilà un livre fort intelligent qui m'obligea, après sa lecture, après la vision de son adaptation cinéma et après avoir vu de mes yeux vu, un shérif de Las Vegas tirer sur un suspect non armé et dans le dos, à regarder cette Amérique intransigeante et violente avec ses afro-américains, à réfléchir sur le petit rien qui peut ôter une vie par une exécution décidée par des hommes. Ce journaliste et sa légèreté apparente servent bien le propos de l'auteur et invite une nouvelle fois à en finir avec ce droit de tuer qui renvoie l'homme à ce qu'il a de plus sombre. Excellent livre, suspens garanti !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
pyrostha
  08 janvier 2011
Vous entrez de plein pied dans la dernière journée d'un condamné à mort.Depuis 6 ans Franck clame son innocence pour le meurtre d'une jeune femme enceinte.Mais il a ete jugé coupable et condamné à mort.Un journaliste doit faire une dernière interview et en se documentant sur le dossier il a le sentiment profond d'une erreur judiciaire...Il n'a que quelques heures pour le prouver! Dès lors s'engage une couse poursuite contre le temps qui passe ....C'est haletant car vous oscillez sans cesse entre la dernière journée de cet homme que l'on voit en famille ,uni par un sentiment profond à sa femme et à sa petite fille et luttant pour rester digne jusqu'au bout(il y a des passages poignants) ,la vie privée, ô combien houleuse, du journaliste, ses recherches désespérées pour que la vérité éclate avant Minuit,la vie des employés de la prison avec la préparation minutieuse de la sentance,les états d'âme du directeur(très important,ça!!!) et les rigidités de la Justice.
Vous l'aurez compris! J'ai adoré ce livre!!!!
le film avec C. Eastwood est magnifique!! Mais je ne suis pas très objective car f'adore ce réalisateur /acteur.
Lien : http://lemelimelodepyrostha...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Andrew Klavan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrew Klavan
Andrew Klavan on The Glenn Beck Show, 7.16.08
Non sous-titré.
autres livres classés : enquêtesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1646 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre