AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290144606
Éditeur : J'ai Lu (02/05/2018)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Lady Sophia Sydney aurait inventé n'importe quoi pour approcher le juge Ross Cannon. Certes, l'homme est séduisant, mais ce n'est pas la bagatelle qui la tente. Ce qu'elle veut, c'est ruiner sa réputation, en faire la risée de Londres, bref : se venger !
Habile et obstinée, Sophia parvient à se faire engager comme gouvernante et pénètre ainsi dans l'intimité de son ennemi.
Ross, veuf depuis plusieurs années, est troublé par la présence de cette mystéri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Luna05
  14 décembre 2011
D'après la quatrième de couverture présenté par l'éditeur, "L'amant de Lady Sophia" est, je cite, "le livre le plus célèbre de Lisa Kleypas". C'est donc non sans enthousiaste que je me lançais dans le tome 2 de la série "The Bow Street Runners".
Cet opus mettra cette fois-ci en avant l'intègre, l'austère et très sérieux juge Cannon qui bien qu'étant apparu furtivement dans "Courtisane d'un soir" n'était cependant pas passé inaperçu. Son binôme féminin sera Lady Sophia Sydney. Cette jeune femme dont nous faisons la connaissance dès le premier chapitre postulera pour le poste d'assistante à Bow Street ce qui, bien évidemment sera essuyé en premier lieu par un refus de Ross Cannon pour deux raisons. La première étant que ce travail dangereux a pour habitude d'être réservé aux hommes puis en second lieu, le juge préfèrera lui offrir le poste de gouvernante. Sophia parviendra à convaincre ce dernier de lui confier ces deux travails non sans réticence de la part de Ross mais, étant cependant intrigué et sous le charme de la jeune femme ce dernier cèdera sans se douter un seul instant d'avoir fait entrer le loup dans la bergerie car, derrière un visage tout sourire Sophia a bien l'intention de mener à bien son plan, et de réduire à néant celui lui ayant ravis l'être qu'elle aimait le plus au monde....
Avec ce résumé j'attendais donc beaucoup de cette intrigue ainsi que du futur couple en devenir j'ai été hélas fort déçu par ce tome.
Tout d'abord une chose importante à citer, ayant découvert Lisa Kleypas par le biais du tome 3 "Libre à tout prix", le suspense concernant l'intrigue de "L'amant de Lady Sophia" fut hélas éventé concernant un personnage clé dont je tairai le nom, la faute m'incombe donc de m'être spoiler ainsi. Une fois assimilé ce fait je vais pouvoir énumérer les réels détails qui m'ont fortement gêné pendant ma lecture.
Ayant lu deux ouvrages de Lisa Kleypas je n'ai été jusqu'à aujourd'hui pas déçu par les deux héroïnes rencontrées, toutes deux pourvus de beaucoup de caractère et d'humour, intelligentes, ayant le sens des réparties et n'étant pas niaises ni énervantes. Ici Sophia a remplis tout ce que je déteste chez une héroïne, l'auteur ne m'avait pas habitué à ça d'où ma forte déconvenue en découvrant le caractère de Lady Sydney. Je n'ai hélas pas réussi un seul instant à m'attacher à cette dernière, son manque de caractère m'a très vite exaspéré, au début nous avons affaire à une jeune femme déterminée à faire tomber Ross Cannon mais, une fois les premières pages tournées ses maigres résolutions fondent comme neige au soleil, à se demander si elle est réellement venue pour mettre en marche sa vendetta...Même ses courts moments de culpabilité et d'hésitations ne sont pas parvenu à la rendre touchante à mes yeux, le roman est heureusement sauver par Ross qui portera fièrement cette aventure sur ses solides épaules.
Ce veuf surnommé "le moine" par tous dévoilera derrière un calme olympien un tempérament tout feu tout flamme, fougueux et passionné envers Sophia, des passages souvent cocasses et bouillants que l'auteur prend toujours autant de plaisir à nous offrir. le juge Ross Cannon nous fera découvrir une personnalité différant de ce que nous avions déjà entre aperçu précédemment, un homme pourvu d'un humour pince sans rire dont les dialogues échangés avec son associé m'ont souvent fais sourire. le couple se formera assez vite malgré les résistances passives de Sophia et dont les scènes sulfureuses s'enchaineront joyeusement.
Heureusement il n'y a pas que du négatif ici, j'ai beaucoup apprécié les personnages secondaires comme le héros impayable du précédent opus, Grant Morgan. Chacune de ses apparitions déclenchaient obligatoirement chez moi un petit sourire en coin. Grant est toujours aussi fidèle à lui même apportant son lot d'humour de par ses réflexions et observations toujours pertinentes et objectives laissant un Ross souvent hors de lui pour notre plus grand plaisir. L'autre homme a avoir marqué ce tome fut Nick Gentry. Ce justicier officiant dans la pègre est l'ennemi du juge Cannon. Jeune homme vénéré par les gens du peuple et détesté par Bow Street. L'entrée en scène revigorante de cette forte tête relancera tout l'intérêt du livre qui s'enlisait dans des scènes irrémédiablement mièvres, un personnage qui nous exposera les réels enjeux de ce volume.
"L'amant de Lady Sophia" fut le premier Lisa Kleypas dont j'ai peiné à en venir à bout. le manque de rythme, d'action et la présence d'une romance trop niaise ont failli avoir raison de moi. Heureusement, la plume de l'auteur est toujours aussi efficace et la présence de Ross Cannon, Grant Morgan et Nick Gentry ont sauvé ce roman. Dommage que l'héroïne Sophia n'ait pas été à la hauteur et été si tête à claques..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JeanneLaska
  11 mars 2013
Ce que je ressens après avoir lu Lady Sophia's Lover ressemble à l'impression que m'avait fait Then Came You, un autre préféré des lectrices, et celui par lequel j'ai découvert Kleypas. du reste, ces deux romans ont quelques éléments en commun : une héroïne assez libérée, voire réprouvée par la bonne société pour ses péchés passés (dans Then Came You, Lily a un enfant issu d'une liaison hors mariage ; ici, comme le titre l'indique, Sophia a eu un amant qui l'a éconduite). le héros, par contraste, est un homme sérieux et responsable, un pillier, un roc. Finalement, j'en viens à me demander si je ne préfère pas les héros libertins, ceux qui ont des vices apparents et qu'il fait tant plaisir de réformer. Non pas que corrompre un homme irréprochable n'ait pas ses attraits… mais chez Kleypas, ça semble trop facile.
Le roman s'ouvre sur une scène où Sophia et Sir Ross se rencontrent pour la première fois. Ce dernier ressent une attirance physique immédiate pour elle ; elle semble flirter exprès avec lui, et il décide alors qu'il va la mettre dans son lit. Voilà. Première scène, et déjà le premier conflit est résolu, à moins qu'il n'ait jamais existé. En général, en romance, la libido des uns et des autres commence par se heurter à un mur : “je ne peux pas, je ne devrais pas, il ne faut pas”, etc. Ici, rien de tout ça. L'idée de coucher ensemble est aussi évidente que sans difficulté.
Bon, en réalité, pas totalement. On apprend rapidement que Sophia cherche à séduire Ross, mais pour se venger de lui. Finalement, un conflit semble bel et bien se dessiner… Sauf que Sophia n'a pas un mauvais fond, et qu'en s'efforçant de plaire à son employeur, elle s'attache elle-même à lui. Aussi charmante et touchante soit-elle, l'intrigue jusqu'ici n'a rien à envier à celle de Heidi… En effet, le dilemme ne dure pas longtemps : au tiers du roman, Sophia a renoncé à son plan machiavélique. Au milieu du roman, il la demande en mariage. Parce que Ross reste un homme honorable.
Pour moi, tout se passe trop vite. Pas “vite” dans le sens “précipité” ou “bâclé”, mais simplement dans le sens littéral : tout s'enchaîne sans heurt, sans détour et donc fatalement, sans traîner. Alors, certes, Kleypas a plus d'un tour dans son sac, et dans la dernière partie du livre, elle nous ménage un rebondissement qui est peut-être le plus intéressant de toute l'histoire… et qui me donne très envie de lire Worth Any Price (pour le coup, il promet d'y avoir de quoi faire pour réformer le héros !). Disons donc pour résumer que Lady Sophia's Lover est un bon livre, bien ficelé, qui se lit sans ennui et sans autre cause d'irritation, mais il a manqué quelque chose à la romance elle-même pour qu'elle m'emporte vraiment.
Lien : http://romanceville.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LauraDarcy
  07 juin 2017
Nouvelle insomnie, nouvelle romance historique piochée dans ma pile à lire. Enfin, nouvelle pas vraiment puisque « L'amant de Lady Sophia » a été publié pour la première fois en France en 2003, mais nouvelle pour moi. Les insomnies ont au moins le mérite de faire baisser ma pile à lire de romance historique.
Je pense qu'il n'y a nul besoin de présenter Lisa Kleypas, une auteure bien connue de ce genre notamment pour sa saga intitulée « La ronde des saisons » que je n'ai toujours pas lue.
Attention, cette chronique peut contenir des spoilers.
C'est au début de l'année 2014 que j'ai lu le premier tome des Bow Street Runners « Courtisane d'un soir » de Lisa Kleypas – je remercie le blog qui me permet d'avoir un suivi lecture depuis trois ans maintenant. Cela me permet de vous rappeler que les sagas de romance historique sont composées pour la plupart de tomes compagnons. Il n'y a pas besoin de lire tous les tomes ou encore d'avoir des souvenirs des précédents romans pour lire de la romance historique.
Sophia, orpheline, est une Lady en disgrâce qui a besoin de travailler pour subvenir à ses besoins. le juge Ross Cannon, à la tête des Runners cherche désespérément un secrétaire lorsque Sophia se présente pour le poste. À force de persuasion et surtout dans le but de mettre en oeuvre sa vengeance, Sophia se rapproche de plus en plus de Ross, mais son coeur pourra-t-il y survivre?
Ce roman mêle romance et enquête policière même si cette dernière n'est pas vraiment au coeur de nos préoccupations, elle rythme la romance et lui donne du dynamisme.
Il ne faut donc pas s'attendre à être surpris par l'intrigue, et bien que je ne sois pas clairvoyante, j'avais très vite deviné les tenants et les aboutissants de l'histoire.
Toutefois, cela ne m'a pas empêché de prendre du plaisir à ma lecture. La plume et le style de Lisa Kleypas rendent toutes ces histoires addictives même lorsque les personnages sont le point faible de son histoire.
Ce second tome intègre un personnage qui m'a l'air fort intéressant et qui sera développé dans le troisième tome « Libre à tout prix ». Nick Gentry n'est pas un gentleman, une bonne personne, ni un gentil. Comment ce personnage pourra-t-il s'intégrer dans le cercle fermé des Bow Street Runners?
Lien : https://darcybooks.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
patacaisse
  18 mars 2012
Et bien, c'est le livre de cette auteure que j'aime le moins. Je trouve le personnage de Ross Cannon caricatural et par le fait de sa “sainteté” (compréhensif, juste, défenseur de la veuve et de l'orphelin) et par également son caractère passionné mais qu'il a réussi à dompter pendant son veuvage.
Sophia Sydney est une héroïne qui cherche à venger son frère mais elle perd rapidement sa motivation. Trop rapidement pour être crédible d'ailleurs.
Bref, c'est une série ” les bond street” que je n'ai pas adoré et celui-ci est le moins bien des trois à mon goût. Mais bon, ce n'est pas grave, il y a les “Hathaways” et “la ronde des saisons” à relire sans modération !
Lien : http://patacaisse.wordpress...
Commenter  J’apprécie          30
douceleilanie
  15 juillet 2013
Superbe histoire de vengeance qui tourne à une attirance forte et immédiate. Sophia est une femme forte et volontaire pour une lady de cette époque, et Ross est très attachant avec ce côté travailleur et épris de justice. Nick Gentry, escroc charmant et dangereux, pimente une histoire pleine de passion et de rebondissements. Lisa Kleypas est décidément l'un de mes auteurs préférés!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2014
Ross connaissait mieux que personne la faune, faite de pickpockets et de mauvais garçons en tout genre, qui hantait Covent Garden. Il n était pas prudent qu'une femme telle que Sophia s'y aventure seule, d'autant qu'elle était à Londres depuis trop peu de temps pour être armée contre les dangers de la capitale. Elle risquait de se faire voler, enlever, violer... Il ne supportait même pas d'y penser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2014
Avant d'accueillir une femme dans son lit, il faudrait d'abord qu'il l'aime profondément, ce qui impliquait que,si Sophia voulait le séduire, elle devrait commencer par gagner son coeur. Mais comment l'atteindre ? Sans doute en lui offrant la tendresse qui manquait dans sa vie, devina-t-elle. Après tout, ce n'était pas un surhomme. Étant donné le poids des responsabilités qui pesaient sur ses épaules, il serait soulagé de pouvoir s'appuyer sur quelqu'un susceptible d'assouvir ses besoins secrets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2014
Malheureusement, il lui devenait de plus en plus difficile d'ignorer l'attraction grandissante que cet homme exerçait sur elle. Elle voulait absolument garder la tête froide, ne pas s'impliquer personnellement quand elle partagerait son lit.Hélas, sir Ross ne manquait pas de qualités. Il était intelligent,compatissant envers les êtres vulnérables, et brûlant de désir sous l'apparente froideur.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2014
Bien que ses besoins physiques l'aient tourmenté plus souvent qu'à son tour, Ross respectait trop les femmes pour avoir recours à une prostituée. Et ce d'autant que, de par son métier, il savait ce qu'était leur vie. En outre, et surtout, une telle démarche eût été une triste parodie de ce qu'il avait partagé avec sa femme.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2014
Dès que Ross avait commencé à l'embrasser, elle avait capitulé, oubliant tout, y compris ses projets de vengeance. Elle n'avait plus envie de le punir, même s'il le méritait. Elle voulait l'aimer, se donner à lui corps et âme... ce qui la conduirait non pas à le détruire, mais à se détruire, elle.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3276 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre