AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290086800
Éditeur : J'ai Lu (03/12/2014)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Indigné par la vie dissolue de son fils, le comte de Rochester l’a déshérité. Or Andrew ne tient pas à renoncer aux plaisirs dispendieux que lui offre Londres. Pour amadouer son père mourant, il décide de lui faire croire qu’il s’est amendé. Comment ? En courtisant une femme respectable, dont il fera semblant de tomber amoureux. Sitôt la fortune de son père en poche, il mettra fin à cette mascarade. Et pour convaincre la sage Caroline Hargreaves de devenir sa compli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
misspendergast
  25 janvier 2015
Cette nouvelle est vraiment très courte. Elle appartient à la saga du Capitol dont j'avais juste adoré le volume II, à cause de ce cher Logan :) Eh bien ici, c'est l'histoire de son frère et de la sage Caroline à laquelle nous avons affaire. Andrew est une véritable fripouille, s'il veut accéder à la fortune de son père, il doit se trouver une épouse convenable, Et c'est la pauvre Caroline soeur de l'un de ses jeunes amies de beuverie et de jeux sur laquelle il jette son dévolue (pour faire semblant). Mais, au fur et à mesure que dure cette mascarade, Andrew est séduit par la jeune femme qui à certes des principes mais qui n'est peut-être pas aussi sage que ce qu'elle laisse paraître. J'ai aimé la manière dont Caroline amadoue Andrew, c'est typique des héroïnes de Kleypas, elle sauve le jeune homme plein d'amertume et qui n'a pas été épargné par la vie.Bref une romance toute mignonne et surtout qui nous permet de re-croiser certains personnages du Capitol, ah ce cher Logan! Dommage qu'on ne le voit pas plus! En tout cas, j'aime le duo que forme ces deux frères et pourtant à la base l'entente n'était pas franchement parfaite entre eux. La famille de Caroline quant à elle est plutôt désagréable notamment sa mère, son frère quant à lui est amusant et permet certains retournements de situations qui vont changer la donne dans le couple Caroline/Andrew. La fin m'a beaucoup amusé! Il y a des passages vraiment mignons entre Caroline et Andrew, notamment la manie de celui-ci de lui prendre ses lunettes et de les nettoyer, ou encore ses nombreuses interrogations à son sujet, sur ses sentiments, le fait qu'il ne se trouve pas assez bien pour la jeune femme....
Seul bémol ça n'est pas assez long!
Lien : http://misspendergast.eklabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Moonshine
  18 décembre 2014
Cette nouvelle c'est exactement ce pourquoi j'adore Lisa Kleypas. C'est drôle, touchant, entraînant, on ne s'ennuie pas une seule seconde et on veut toujours plus. Malheureusement, il ne s'agit ici que d'une courte nouvelle d'environ 150 pages qui fait suite à sa série Capitol (Un jour tu me reviendras et Parce que tu m'appartiens). Série que j'ai lue il y a fort longtemps et dont je ne gardais que des vagues souvenirs mais pas d'inquiétude, même sans l'avoir lue, la nouvelle se déguste aussi délicieusement que des chocolats de Noël.
Evidemment, je ne vais pas beaucoup vous en parler parce que sinon, sur 150 pages, vous n'aurez pas trop de surprises au final. Mais j'ai adoré le personnage d'Andrew, futur comte de Rochester et de Caroline Hargreaves, la soeur d'un de ses meilleurs amis. Andrew, le débauché dans toute sa splendeur, le débauché que j'adore dans les romances historiques. Un côté noir teinté d'ironie et un coeur guimauve avec en face de lui Caroline, 26 ans, toujours célibataire et qui n'a pas sa langue dans sa poche. Tout est réuni pour nous offrir des passages croustillants et des dialogues croquants.
J'ai gloussé, j'ai souri, j'ai eu envie de tuer Andrew, j'ai adoré Cade (le frère de Caroline), j'ai détesté certains personnages puis j'ai encore plus adoré Andrew malgré tout. Et tout ça, seulement en 150 pages. C'est si bien construit que j'ai oublié que c'était une courte nouvelle (enfin soyons honnête jusqu'à la fin, parce qu'une fois la dernière page tournée, je n'avais qu'une idée en tête « mais nannnn ça peut pas déjà être fini ! »). Oui j'en aurais voulu beaucoup, beaucoup plus. En tout cas, ça m'a vraiment donné envie de relire la série du Capitol pour revoir certains personnages croisés ici et là. Il va falloir que je parte à leur recherche.
Bref, j'ai passé un excellent moment (qui me console après ma déception de L'épouse volée). Et puis, étoile sur le sapin de Noël, c'est une nouvelle parfaitement de saison (c'est pas pour rien que les éditions J'ai Lu la publient maintenant)(Caroline va avoir un magnifique cadeau de Noël *glousse*). Je peux que vous conseiller de craquer !
Lien : http://lune-et-plume.fr/null..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Laviniaa
  13 janvier 2015
Suite à une longue période de débauche, le père d'Andrew décide de le déshériter. Pour regagner un minimum sa confiance, Andrew décide de faire semblant de courtiser Caroline Hargeaves, une vieille fille un peu coincée bien sous tout rapport, une manière de faire croire qu'il a subitement changé et qu'il est revenu dans le droit chemin. Elle accepte, dans le but de protéger son frère de l'influence néfaste de cet homme qui est tout ce qu'elle déteste.
Tous deux vont vite être surpris. Les apparences sont trompeuses et les contraires ont tendance à s'attirer..
J'aime bien Lisa Keyplas. C'est un peu une valeur sûre dans la romance historique, quand tu commences une de ses oeuvres, t'es presque sûre de passer un chouette moment. Ça a marché encore une fois avec ce petit roman un peu différent de ce qu'elle fait d'habitude.. par sa petite taille à vrai dire. J'ai appris en fouillant un peu les chroniques des autres blogueuses que ce court roman est en une fait une nouvelle qui fait suite à une saga de l'auteure, Capitol Theatre. Comme vous pouvez le devinez, je ne l'ai pas lue et n'en ai absolument pas souffert.
Ce roman fait à peine cent cinquante pages et donc forcément l'histoire est rapide. J'ai tendance à détester quand les histoires d'amour vont vite car ça manque de crédibilité. Etonnamment, pour une fois, c'est bien fait, bien amené. C'est super rapide mais l'auteure réussit - grâce à sa narration et à sa manière de présenter ça - de nous faire plonger dedans à pieds joints. On apprend juste malheureusement peu à connaître les héros, surtout Andrew, l'histoire se concentre plus sur Caroline et sur ce qu'elle ressent face à tout ça. Je l'ai trouvée très courageuse sous ses apparences de vieille fille toute douce, la grande scène du roman est extrêmement drôle et juste hallucinante, j'ai eu du mal à y croire en la lisant et puis finalement.. j'ai souri, beaucoup! Elle n'a pas sa langue dans sa poche et leurs petites joutes verbales apportent vraiment beaucoup au récit, je pense que c'est ce qui m'a le plus plu dedans.
A part ça, il n'y a pas grand chose à signaler. Ce n'est pas un grand roman mais une chouette petite romance sympathique à lire quand on veut un truc rapide et bien fait, une lecture doudou à lire au coin du feu, sans prise de tête. Ca fait du bien parfois!
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LauraDarcy
  15 mars 2015
En choisissant ce livre, je n'avais absolument pas conscience que cette nouvelle était la suite de la saga « Capitol Theatre », saga que je n'ai pas encore lu. Cependant, cela n'a pas du tout freiné ma lecture. Tout est parfaitement compréhensible sans avoir lu les deux tomes précédents qui apportent forcément une lumière différente à cette nouvelle.
Lisa Kleypas est une auteure que je connais maintenant depuis un moment et que j'apprécie beaucoup. Ces sagas sont toujours intéressantes, bien écrites et surtout passionnantes.
L'auteure nous plonge directement dans l'intrigue – en même temps, c'est une nouvelle de 150 pages, il n'y a donc pas lieu d'attendre – en découvrant le pacte conclu entre Andrew et Caroline.
Andrew est un personnage classique dans la romance historique. Débauché, il fait la connaissance d'une femme aux atours délicats, qui le fera changer, progresser pour devenir un meilleur homme.
Caroline est ce qu'on appelle une vieille fille qui n'aurait plus aucune chance de se marier à son âge si avancé de 26 ans – qu'est ce que je devrais dire… Bien sur c'est sans compter sur l'intervention d'Andrew et sa terrible idée de vouloir tromper son affreux de père.
Les personnages sont assez peu développés mais suffisamment pour qu'en 150 pages on arrive à s'attacher à eux et à leur histoire. Lisa Kleypas n'en oublie pas moins les personnages secondaires, et Cade le frère de Caroline est vraiment charmant.
Cette nouvelle est une petite douceur à déguster avec encore plus de plaisir à mon sens lorsque les deux premiers tomes ont été lu puisqu'elle fait référence aux personnages déjà connus et aimés.
J'ai regretté évidemment que la fin arrive aussi vite car cette romance en aussi peu de pages a réussi à me faire sourire, et rire.
En conséquence de ce bon moment passé avec ces personnages, j'ai d'ores et déjà programmé dans mes prochaines lectures le tome 1 : Un jour tu me reviendras.
Lien : https://darcybooks.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MissJZB
  05 décembre 2014
Un livre court qui a plus les allures d'une nouvelle étirée pour lequel, à cause des ellipses incontournables au vu de sa taille, la sauce n'a pas pris. C'est vraiment le roman qui a pour vocation de faire plaisir aux lecteurs déjà conquis par l'auteure et qui souhaitent patienter entre deux de ses parutions.
Hélas, pour ma part, je retiens le côté archi convenu de l'histoire avec le « tel est pris qui croyait prendre », la psychologie négligée et les multiples accrocs aux convenances qui ne sont pas justifiés par la personnalité de Caroline, alors qu'on aurait pu peut-être les admettre en la découvrant, elle, plus en profondeur ainsi que les sentiments mutuels sortis du chapeau. J'en suis restée à la manifestation du désir, l'auteure m'a perdue en cours de route, aussi je me suis retrouvée en pleine scène sexuelle osée pour une vierge de bonne famille (que j'aurais pu accuser d'avoir lu Fifty Shades pour le héros menotté au lit lol) sans comprendre comment on avait pu en arriver là hormis par l'enchaînement d'événements fortuits, eux aussi tout droit sortis du chapeau.
Seul point positif, en dehors de la lecture bouclée en deux petites heures, je ne connaissais pas l'auteure pourtant fort réputée dans son domaine (je n'ai lu que peu d'Aventures & Passions), mais je dois lui reconnaître une plume agréable et maîtrisée qui m'a donné envie de voir ce dont elle était capable sur un « vrai » roman. J'entends par là un plus étoffé et plus surprenant dans tous les sens du terme.
Lien : http://truebloodaddict.net/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2015
Il était si séduisant… Sa simple vue suffisait à lui donner le frisson. C’était incompréhensible. Elle avait toujours cru qu’il fallait éprouver de l’affection pour un homme avant de ressentir de l’attirance physique. Mais de toute évidence son corps n’était pas à l’unisson de son esprit car, que cela lui plaise ou non, elle le désirait.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2015
Ce n’est pas facile de demander service à une personne qui vous méprise cordialement.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2015
Tout le monde est supposé se présenter sous son meilleur jour. C’est bien de cela dont il est question quand une femme se laisse courtiser. L’astuce est de masquer tous les petits défauts susceptibles de rebuter un homme et d’afficher un air de mystère troublant, jusqu’à lui mettre le grappin dessus.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2015
Ce n’est pas parce que je suis une vieille fille que je dois m’attifer n’importe comment.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2015
Le rembourrage ne trompera personne. Surtout pas un spécialiste comme lord Drake. Et même si je parvenais à l’abuser, ne croyez-vous pas qu’il serait terriblement déçu lors de notre nuit de noces de découvrir qu’il a été floué sur la marchandise ?
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1745 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre