AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9995983060
Éditeur : Kremart Edition S.à r.l. (30/11/-1)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Charmant, touchant, loufoque:
Le premier recueil de nouvelles de Laurence Klopp!

Lorsqu'une dame en trottinette, une amie hystérique, un marchand d'histoires ou une charmante vieille s'invitent dans votre quotidien et vous transportent dans des voyages immobiles, on se dit qu'au-delà du visible demeure la magie pour celui qui sait y regarder de plus près. Ces personnages loufoques occupent la « place d'à-côté », celle de l'inconnu. Et si l'on chan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Zebra
  21 juin 2014
« La dame à la mise en plis mauve » est un recueil de quatre nouvelles écrit par Laurence Klopp. Réalisé avec le concours du Fond culturel national Luxembourg, édité par Kremart Edition, Luxembourg en 2014, cet ouvrage de 83 pages met en scène des « personnages loufoques [qui] occupent la place d'à-côté, celle de l'inconnu ». Laurence vous invite pendant le temps de votre lecture à « changer de chaise, ne fût-ce que pour un instant ... ».
La mise en bouche est insolite et titille vite votre curiosité : dans « L'homme sans histoires », un jeune homme sans histoires, cherche à se construire une histoire, à densifier son existence. La construction vous étonnera car au-delà de son cadre relativement banal, un brin de surréalisme vient asperger le tout : la chute vous laissera pensif. Quand vient l'histoire de « La dame à la trottinette », vous penserez peut-être d'abord qu'il s'agit de la description banale d'une rencontre, d'une drague entre un jeune citadin et une femme mure ; bien vite l'imagination de Laurence vous emmènera en Afrique aux côtés d'un baron anglais, puis en Asie aux côtés des soldats combattants les forces impériales, puis dans les bas-fonds mafieux où se règlent les trafics de l'opium, avant que vous échappiez à la décapitation dans le désert de Gobi : ouf ! Avec « La dame à la mise en plis mauve », vous changez de registre : une vieille, avec ses gouaches magiques, a la faculté de modifier et de transformer de fond en comble la monotonie et la misère du monde : ainsi, elle « rhabille » un SDF couché à même le trottoir sur sa paillasse pouilleuse en un bourgeois fraichement lavé et manucuré, dormant sur ce même trottoir mais dans des draps propres. Enfin, dans « Le monde à l'envers », vous vous retrouvez à la terrasse d'un café en ville, devisant sur le monde, mais dévisagé par des voisins de table qui ne vous trouvent décidément pas très « sortable », à tout le moins pas très « corporate ».
Le recueil de Laurence Klopp est un concentré de la vie des autres ; en cela, il contient probablement des fragments de notre vie à tous, et de sa propre vie. Les histoires sont courtes, pour autant pas bâclées, surréalistes mais presque crédibles ; contées sur un ton jeune et frais, elles permettent de ne pas se sentir trop frustré. L'imagination débordante de Laurence vous séduira en ce sens qu'elle vous aide à fuir la monotonie de la vie, cette vie qui pourrait vous apparaitre comme étant composée d'une succession d'instants insuffisamment consistants, d'instants pendant lesquels il ne se passe rien de bien passionnant. Observant le monde qui l'entoure et son apparente banalité, Laurence nous offre une galerie de portraits et des situations prises sur le vif, des instants fragiles qui valent tout l'or du monde. le rythme est à la mesure de la vie citadine, l'accroche du lecteur est réelle, les personnages sont habilement croqués, le style est moderne, précis, vif et fluide, et les histoires sont drôles, rocambolesques, loufoques, déjantées, un tantinet excentriques mais attachantes, originales et pleines d'humour.
Pour ce recueil pétillant et frais, agréablement illustré, frais comme une bière blonde Simon Pils savourée à la terrasse ombragée d'un café bordé de tilleuls en fleurs, pour cet ouvrage apparemment sans prétention mais très personnel, conduisant son lecteur à quelques interrogations de nature philosophique, pour ce recueil facile à lire et plein de surprises, je mets quatre étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          301
philteys
  18 octobre 2014
A l'heure des tablettes et des liseuses, je voudrais tout d'abord féliciter les éditions luxembourgeoises KREMART pour la qualité et l'originalité de leur ouvrage : couverture et papier de qualité, mise en page accompagnée d'illustrations, graphismes et photographie qui font de l'objet-livre un outil pour la rêverie et prolongent le plaisir de la lecture.
Car c'est un vrai plaisir que d'entamer ce recueil de quatre nouvelles tant il apporte une vraie fraîcheur dans le ton, une légèreté dans la façon de raconter les histoires.
La première nouvelle évoque un « homme sans histoire » : suite à une annonce étrange dans un journal, il va chercher à rendre sa vie un peu plus dense en se rendant dans une boutique où l'on peut acheter ce qui lui fait tant défaut.
« La dame à la trottinette » est une dame d'âge mur montée sur cet engin insolite. Sans qu'elle le sache, le narrateur la croise chaque matin dans les embouteillages et l'imagine vivant mille aventures. Lorsqu'il la rencontre dans un lieu inhabituel, il s'interrogera : faut-il rompre le charme de ces rêveries matinales en engageant la conversation ?
Dans la troisième nouvelle, une jeune étudiante alcoolisée va suivre dans les rues une vieille « dame à la mise en plis mauve » qui possède le pouvoir de transformer des situations quotidiennes en scènes beaucoup plus drôles.
Pour finir, l'héroïne du « monde à l'envers » dialogue avec sa meilleure amie sur une terrasse de café mais elle remarque que les clients autour d'elle la regardent d'un oeil torve. Pour quelle raison ?
La chute de chacune de ces histoires surprend le lecteur et le laisse pensif car, sous une certaine légèreté, transparaît un côté non seulement fantastique mais aussi beaucoup plus profond qui interroge.
Avec beaucoup d'humour et de dérision, Laurence Klopp aborde des thèmes comme la routine, la solitude, le politiquement correct, le harcèlement au travail, l'alcoolisme, la vieillesse... sans jamais tomber dans le grave et le sentimentalisme. Et ce n'est pas la moindre de ses qualités.
Un grand bravo donc pour ce livre dont on ne sort qu'à regret tant on s'attache rapidement à ces petites vies que le fantastique finit par transcender.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
slaunay
  17 octobre 2014
Un regard sur l'autre un brin décalé, c'est le point commun entre ces quatre nouvelles. Un livre qui nous fait sourire, ce n'est plus tellement courant et c'est bien agréable.
L'auteur nous fait vivre des situations ordinaires qui virent à l'extraordinaire dès lors que le personnage se met à observer l'autre, un jeu de miroirs poussé à l'extrême dans la nouvelle qui donne son nom au recueil.
Un bémol, pourtant, les photos et illustrations qui émaillent le livre sont parfois incongrues.
Commenter  J’apprécie          20
noann
  12 juin 2014
Ces quatre textes sont écrits dans une langue légère, qui magnifie bien un contenu original, émaillée d'une bonne dose de magie et de surréalisme. C'est en quelques mots que l'auteure nous fait basculer dans des univers où la bizarrerie est la règle, des mondes où les gens ne se prennent pas vraiment au sérieux, quoique. L'auteure donne à chaque paragraphe une touche très particulière de légèreté teintée d'humour… En refermant ce petit bouquin, on n'a qu'un seule regret : devoir se séparer si vite de personnages aussi attachants. La mise en page est excellente, il y a des illustrations tout aussi étranges et originales que le texte, des dessins naïfs qui illustrent bien le propos et ajoutent encore de la gaieté à la gaieté…

Lien : http://livrogne.com/2014/06/..
Commenter  J’apprécie          50
chapitre
  26 octobre 2014
Un recueil de nouvelles. Amusant, surprenant, agréable et facile à lire. Des idées originales (notamment la première nouvelle), des chutes qui font sourire (la dernière nouvelle), des tranches de vie attendrissantes. Un plaisir à lire, rapide et efficace.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Lulu2305Lulu2305   08 juin 2014
"Vous savez, dans le monde, il y a des gens à qui il n'arrive jamais rien - il me regarda comme s'il avait deviné que je faisais partie de ceux-là - et il y a ceux à qui il arrive tout le temps de choses. Cela n'est pas juste et les deux en souffrent. Les uns aimeraient avoir plus d'histoires, les autres aimeraient en avoir moins et c'est exactement là que nous intervenons. Nous permettons aux personnes qui en ont en surplus de venir nous voir et de nous les vendre et aux gens n'ayant pas d'histoires d'en acquérir parmi le stock accumulé au fil des années."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Lulu2305Lulu2305   02 juin 2014
" ... Je me souvins qu'un jour, roulant en voiture, j'avais dû freiner brusquement pour ne pas écraser une petite vieille qui traversait lentement la rue, appuyée sur sa canne, alors que le passage piéton n'était qu'à 10 mètres. A mes coups de klaxons et gesticulations, elle avait simplement répondu par un bisou et semblé rigoler de mon énervement. Je m'étais dit que finalement les vieux étaient bien plus rebelles que les adolescents. Chez les adolescents, c'est à cause des hormones, mais chez les vieux, c'est un choix.... "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Lulu2305Lulu2305   17 novembre 2014
Le livre "la dame à la mise en plis mauve", retenu parmi les 4 finalistes pour le Prix luxembourgeois du livre dans la catégorie "littérature" a reçu le Prix spécial du Jury !!!!! La dame à la mise en plis mauve est ravie ;-)

http://www.luxembourg.public.lu/fr/actualites/2014/11/12-buchprais/index.html

Commenter  J’apprécie          110
Lulu2305Lulu2305   08 juin 2014
"Votre vie est sans histoires et vous aimeriez en avoir? Votre vie est un trop-plein d'histoires et vous aimeriez vous en débarrasser? Venez nous voir, nous pouvons vous aider."
Commenter  J’apprécie          50
slaunayslaunay   17 octobre 2014
Mais la vieille dame et son chien avait l'air de bien se compléter et chacun pouvait prendre l'autre comme excuse à sa propre lenteur. Il s'imagina qu'elle aurait voulu trotter plus vite, mais devait se dire que son chien ne suivrait pas, tandis que le chien avait certainement peur de semer sa maitresse sur sa trottinette.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : luxembourgVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Laurence Klopp (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Avalanche de mots n°6

Edmond Rostand

Cyrano de Bergerac
Fanfan la Tulipe
Le Parrain

16 questions
67 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre