AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330049552
Éditeur : Actes Sud (04/03/2015)

Note moyenne : 2/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Abandonnée par son petit ami, la narratrice retourne chez ses parents à la campagne dans l'espoir que le paysage calme de son enfance, ce retour thérapeutique dans le nid, l'aidera à surmonter son deuil. Mais elle se retrouve comme aliénée dans cet univers pourtant si familier. Qu'est-ce qui a changé ? Prise dans une sorte de huis clos existentiel, elle s'engouffre dans l'échappée qui lui reste accessible ? l'appréhension poétique du monde?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
christinebeausson
  09 août 2016
Un classique de la vie amoureuse d'une jeune femme !
Elle s'est fait plaquer !
Elle est vexée, malheureuse,....
Pour se reconstruire elle décide de retourner chez papa et maman.
Un petit Harlequin de plus, pensez vous... Que nenni.
Une vraie introspection sur ce qui fait un couple, sur les relations qui se sont tissées petit à petit et qui brusquement se déchirent.
Une recherche sur les sentiments que l'on éprouve vis à vis de ses parents quand on est devenus grands et eux vieux !
Qu'est ce qu'on vient retrouver sur les territoires de notre enfance et que reste t il des ces émotions, de ces sentiments. Comment revivre !
Un style dérangeant, une écriture pas vraiment fluide, des pensées qui s'agglutinent sur le papier à nous de nous débrouiller avec ça. Pas de chronologie, juste des scènes qui mettent en avant des ressentis d'hier, d'aujourd'hui et ce que l'on devine de demain.
Les personnages, il y a "il" et toujours "il", toujours présent, derrière chaque ligne, derrière chaque souvenir, c'est agaçant, il y a si peu de pages ou "il" n'apparaît pas. "Il" est toujours présent, "il" est la référence absolu.
Je ne comprends pas que l'on se cantonne dans cette tristesse, dans ce malheur, "il" est important certes mais je croyais lire un roman de femme avec "elle", "elle" qui existe, "elle" qui doit vivre, ressentir par elle même et non toujours à travers "il".
Moi lectrice, je suis perdue au milieu de tout ça.
Il est très difficile de s'approprier la réflexion, seule des pistes sont tracées. Je vous souhaite bonne chance, moi, je me suis égarée en route !
Et puis rappelons nous le poème de Barbara, celui qui aujourd'hui encore me fait frissonner :
"Voilà combien de jours, voilà combien de nuits,
Voilà combien de temps que tu es reparti,
Tu m'as dit cette fois, c'est le dernier voyage,
Pour nos coeurs déchirés, c'est le dernier naufrage,"
....
"Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,"
....
"Ton image me hante, je te parle tout bas,
Et j'ai le mal d'amour, et j'ai le mal de toi,"
....
Et sa conclusion encore plus belle encore :
"J'ai beau t'aimer encore, j'ai beau t'aimer toujours,
J'ai beau n'aimer que toi, j'ai beau t'aimer d'amour,
Si tu ne comprends pas qu'il te faut revenir,
Je ferai de nous deux mes plus beaux souvenirs,
Je reprendrai la route, le monde m'émerveille,
J'irai me réchauffer à un autre soleil,"
Alors Josefine, s'il te plait, laisse le temps passer, laisse le faire son oeuvre et devient l'une de celles qui ne meurent pas de chagrin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   06 août 2016
... Une femme avec un petit enfant n'a au bout d'un moment qu'une envie : être seule. Quand la nuit elle se met à rêver que non seulement ses cinq nourrissons, mais aussi son mari et ses parents et ses soeurs et ses amies tètent ses dix doigts et ses dix orteils et ses deux seins et les lobes de ses deux oreilles; quand en fait on veut juste avoir la permission de s'enfermer aux toilettes pour surtout être : quelqu'un d'autosuffisant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
christinebeaussonchristinebeausson   07 août 2016
Le paysage que dans l'enfance on transforme en maison, en chez soi, on le porte sur son visage - pour le reste du chemin à parcourir.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : littérature danoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Etes-vous incollable sur la littérature scandinave ?

Qui est l'auteur du roman "Bruits du cœur" ?

Herbjørg Wassmo
Jens Christian Grondhal
Sofi Oksanen
Jostein Gaarder

15 questions
85 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature scandinaveCréer un quiz sur ce livre