AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Parthenia


Parthenia
  01 août 2016
Moi qui adore les dragons mais ai très peu, voire pas du tout, lu sur le sujet, j'ai été ravie de sortir ce livre de ma PAL. D'autant que nous voyons l'histoire à travers le point de vue d'un jeune dragon, Auron, auquel est consacré ce premier tome. Auron est le troisième mâle d'une couvée de cinq oeufs, et comme la tradition l'exige, se bat avec ses deux frères dès son éclosion. Malgré son absence d'écailles, qui est considérée comme une faiblesse chez les dragons, il devient le champion de sa fratrie, après avoir dévoré l'aîné et estropié le cadet qui est banni de la famille. La vie est, comme on le constate, bien cruelle pour les dragons mâles... D'autant que suite à la trahison d'un des siens, Auron va être obligé de se réfugier dans le monde d'en-haut, en compagnie d'une de ses soeurs, bien avant d'avoir acquis l'expérience nécessaire pour survivre...

J'ai beaucoup aimé suivre les aventures de ce petit dragon arrogant et sûr de lui, mais, curieux, futé et observateur, il a la faculté de s'adapter à son environnement et aux ressources qu'il prodigue. On le suit donc de sa naissance à l'âge adulte, à travers ses découvertes, ses maladresses, ses réflexions de dragon sur le monde qui l'entoure et les rencontres enrichissantes qui rythment sa vie. Les amis qu'il se fait, malgré sa nature draconique menaçante, sont tous très attachants et très différents les uns des autres : une elfe chasseuse de dragons bienveillante, un loup seul survivant de sa meute, un nain forgeron, un mercenaire humain, un chef garne, le plus vieux dragon au monde... Chacun va lui apporter sa vision du monde, le faisant réfléchir sur la destinée et la place des dragons dans cet univers qui les rejette de plus en plus...

C'était en outre intéressant de découvrir les moeurs des dragons, leur morphologie, les différentes étapes de leur croissance. D'autant que nous voyons l'histoire à travers les yeux d'un dragon, et qu'un dragon n'hésite pas à croquer un hominidé de temps à autre, n'épargnant même pas les enfants ! ^^

On découvre l'univers de Knight en même temps que le petit dragon : les légendes des différents peuples, le bestiaire, les croyances, et j'ai trouvé cela très intéressant... Les animaux ont un langage commun, et un autre existe pour les hominidés, le parl, que comprennent certains dragons.

C'est un roman de fantasy très classique, on retrouve les mêmes créatures surnaturelles que dans tout récit de base : les elfes, les nains, les hommes... L'auteur y a ajouté le peuple des garnes , créés sur l'ordre de la Lune pour tuer les créatures du Soleil, ce qui provoqua en réaction la création des dragons... Enfin, ça, c'est que ce racontent les dragons !! ^^
Bref, j'ai beaucoup aimé toutes ces légendes et ces mythes qui s'imbriquent les uns dans les autres. La destinée des elfes est joliment trouvée également, qui se fondent dans la terre après leur mort pour devenir des arbres ; d'ailleurs, feuilles et racines s'entremêlent à leur chevelure pour rappeler leur fusion à venir avec la nature...

Malgré ces trouvailles originales, je déplore que l'intrigue suive un schéma un peu trop linéaire où tout s'enchaîne un peu trop rapidement, donnant un sentiment de manque de profondeur. de plus, tout au long de la lecture, on éprouve un sentiment de facilité : Auron affronte une succession presque ininterrompue d'épreuves, mais il fait à chaque fois les rencontres déterminantes qui l'aident à se tirer de situations inextricables.

En dépit de ces réserves, Dragon a été une lecture fort agréable, parsemée de notes d'humour. On suit le récit initiatique d'Auron avec beaucoup de plaisir ainsi que sa quête pour découvrir la faiblesse des dragons menaçant leur survie et révélée en partie par une elfe compatissante... Ayant le tome 2 dans ma PAL, je le lirai avec beaucoup d'intérêt, surtout qu'il reprend l'histoire depuis le début mais du point de vue de la soeur d'Auron que nous avions perdue en cours de lecture.

Concernant l'édition (ePub Milady), celle-ci contient quelques coquilles, et parfois il manque des mots.
Lien : http://parthenia01.eklablog...
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (6)voir plus