AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
L'Âge du feu tome 2 sur 6

Jean-Baptiste Bernet (Traducteur)
EAN : 9782811200916
476 pages
Milady (06/03/2009)
3.69/5   113 notes
Résumé :
« Je suis Wistala, la dragonelle chasseuse, la vengeresse verte et silencieuse fendant les cieux… »
Ainsi parle sitôt libérée de son œuf la jeune Wistala, l’un des quatre dragons nés au plus haut des montagnes. Dernière née d’une espèce à l’agonie, la fratrie apprendra tout de l’héritage qui lui revient grâce à une mère dévouée et un père protecteur. Jusqu’au jour funeste où leur sanctuaire est pris d’assaut par une horde de nains. Leur mère les pousse alors ... >Voir plus
Que lire après L'Âge du feu, tome 2 : La Vengeance du DragonVoir plus
Darkwood, tome 1 : La nuit de la lune bleue par Green

Darkwood

Simon R. Green

3.65★ (576)

5 tomes

Les sept lames, Tome 1 : l'antre des voleurs par Wellington

Les sept lames

David Wellington

3.89★ (563)

3 tomes

Dragon Master, tome 1 : Les ailes de l'orage par Bunch

Dragon Master

Chris Bunch

4.09★ (164)

3 tomes

Les Elfes : L'intégrale  par Hennen

Les Elfes

Bernhard Hennen

3.50★ (324)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,69

sur 113 notes
5
0 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis
Je reste partagée sur ce tome.
J'ai failli m'arreter en plein milieu parce que je m'ennuyais, mais comme je ne peux pas lever à l'auteur qu'il a un écriture plaisante et facile à lire, je me suis dit que j'allais continuer quand meme, une journée de plus c'est rien.

Et grand bien m'en à pris car la deuxième moitié du livre m'a passionnée.
Mais contrairement aux autres je ne dirais pas que Wistala est plus intellectuelle que son frère. Au contraire, parmis ces dragons machos, c'est la seule qui se bat ET qui reflechit. Tout comme Auron, qui tire parti de son manque d'écaille de façon intelligente.
Je ne trouve pas non plus que ses aventures soient bien différentes sur le fond: elle s'allie avec des personnages étranges, de toutes les races. Bien sur, ce n'est pas les memes, sinon ce livre ne vaudrait pas le coup, mais on sent bien qu'ils sont frangins quand meme.

Donc le début est long. J'avoue meme pas avoir tout compris au passage dans Décombre avec la chatte tellement j'ai pas accroché.
Mais par la suite l'auteur mèle action et reflexion et réussi meme à nous rendre triste de la mort d'animaux (bon, ce qui se tient dans le fond vu qu'ils se parlent tous entre eux).

Par contre si on apprend tout de Wistala, on avance en rien dans l'histoire de ce monde. Je veux dire par la que dans le premier tome, Auron sauve une pelletée de dragons et que je m'attendais à ce que Wistala fasse quelque chose pour sauver sa race, elle aussi.

On verra au tome suivant. Mais si ça recommence pareil, je saute les 5 premiers chapitres. (quoi que l'histoire du frère rejeté doit etre très différente... je vous dirais ça prochainement)

(et je m'excuse mais la touche de l'accent circonflexe ne marche pas et celles des autres accents font comme elles veulent)
Commenter  J’apprécie          50
Le premier tome m'avait déjà beaucoup plu malgré quelques petites longueurs. J'étais plutôt enthousiaste à l'idée de me lancer dans la lecture du tome 2.


Au lieu de retrouver Auron, on suit ici les aventures de sa soeur Wistala depuis leur sortie de l'oeuf, alors qu'elle et son frère ne sont pas encore séparés. le style de l'auteur est toujours aussi fluide et facile à lire. C'est un texte auquel on accroche bien et je tournais les pages sans y penser. le style soutient bien l'histoire en y apportant la petite touche d'émotion requise au bon moment.


Malheureusement, le texte ne parvient pas à compenser une petite faiblesse de rythme en milieu de tome. J'avais déjà remarqué une baisse de régime dans le premier tome, mais comme Auron voyage énormément et vit beaucoup de choses différentes, ça ne m'avait pas dérangé. de plus, on avait tout à apprendre de la vie et des caractéristiques d'un jeune dragon et l'attrait de la découverte aidait à faire passer le manque d'enjeux. Malheureusement, la recette a un peu moins fonctionné ici pour plusieurs raisons. La première, c'est tout simplement que Wistala voyage beaucoup moins. Elle passe une bonne partie de son temps au même endroit, à tel point que j'ai failli m'en lasser. Bien qu'il y ait quelques rebondissements, je me suis même demandée si elle n'avait pas oublié ses désirs de vengeance, par moments ! C'est d'autant plus dommage que lorsque l'intrigue se remet vraiment en marche, je me suis tout de suite sentie happée par le texte. Les scènes d'action sont bien menées et spectaculaires. Wistala est rusée et intelligente et l'orchestration de sa vengeance aurait peut-être mérité un peu plus de développement plutôt qu'être reléguée uniquement dans le dernier tiers du livre.


Certains personnages m'ont ainsi semblé assez superflus car impliqués dans des évènements qui m'ont semblé être de trop. Heureusement, les autres protagonistes sont plutôt sympathiques, certains plus nuancés que d'autres, mais la plupart sont attachants. Il n'y a que Lada qui m'a vraiment exaspérée au début. Bien qu'elle s'assagisse en grandissant, son rôle est trop mineur pour que je puisse vraiment changer d'avis à son sujet.


En tout cas, Wistala est une dragonnelle intelligente et sympathique. Plus futée que son frère, on sent bien les différences de tempérament entre ces deux dragons, bien qu'ils soient tout deux très débrouillards et intelligents. On retrouve d'ailleurs certaines similarités dans le développement de leurs aventures et des rencontres qu'ils font. J'ai apprécié les quelques passages où leurs histoires s'entrecroisent discrètement : ils passent à deux doigts de se rencontrer de nouveau ! Ces recoupements sont peu nombreux mais bien amenés et globalement, ne m'ont pas semblé comme étant de trop. J'avais plutôt l'impression que l'auteur jouait avec ces petits clins d'oeil, ces petites références au tome précédent.


Au final, si je suis un peu moins emballée que dans le premier tome; cette suite m'a tout de même bien plu.
Lien : http://liserondhiver.blogspo..
Commenter  J’apprécie          40
Dans ce second tome, on suit Wistala, une dragonnelle désireuse de punir les meurtriers de ses parents, qui devra apprendre à survivre sur des terres inconnues où son espèce est en voie de disparition.

Où était cette fureur vengeresse promise par la quatrième de couverture ? Je n'ai pas éprouvé le ressentiment de la dragonnelle durant ma lecture, une certaine rancune est évoquée ça et là, mais rien de suffisamment consistant pour justifier une vengeance d'une aussi grande ampleur. le concept de la vengeance est un thème qui a été déjà utilisé à maintes reprises, et j'ai trouvé que ce livre ne le renouvelle pas vraiment, ne l'exploite pas assez.

Au-delà de ce point, j'ai l'impression que les émotions ressenties par Wistala manquent souvent de profondeur et de développement. Ce sentiment d'insatisfaction ne m'a pas empêché de m'attacher à elle, ainsi qu'aux personnages avec qui elle se liera d'amitié. La trame narrative est similaire à celle du premier tome où Auron, le frère de Wistala, est le protagoniste. Elle reste intéressante puisque que les deux dragons ont des caractères assez différents, Wistala étant davantage portée sur l'intellect que son frère qui est plus aventurier.

Le fait que l'histoire soit entièrement racontée du point de vue d'un dragon fait toujours la force de cette saga, d'autant plus que le mode de vie de ces créatures, leur physiologie et tous les aspects culturels leur étant propres sont bien expliqués et mis en valeur. L'univers est lui aussi plutôt bien travaillé, sans être transcendant.

Ce deuxième tome m'a fait passé un bon moment, même s'il reste teinté d'une légère déception. C'est en effet assez frustrant de se dire que son potentiel n'a pas été exploité au maximum. Je lirai néanmoins la suite, en espérant qu'elle répondra davantage à mes attentes.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          30
Le premier tome de la saga concernait Auron et avec celui-ci on suit sa soeur Wistala. J'ai vraiment adoré ! Je l'ai trouvé meilleur que le premier. Je pense que ça vient du fait que je me suis plus attachée à Wistala qu'à Auron. J'aime bien Auron mais il m'a fallut tout le roman pour l'aimer vraiment. Ses actions étaient souvent ambiguës. Tandis que j'ai trouvé Wistala plus gentille, plus responsable, plus raisonnable. Elle avait un meilleur caractère malgré son désir de vengeance. Elle souhaite se venger mais seulement contre ceux qui lui ont réellement fait du mal. Comparé à Auron elle va se lier d'amitié avec de nombreux hominidés et la fin du livre prouve sa grande sagesse et sa maturité. Elle va aussi moins vagabonder. Auron réalisait vraiment une quête, il ne s'arrêtait pas longtemps, tous ceux qu'il croisait n'étaient que de passage. Alors que Wistala reste très longtemps au même endroit. Elle lie des amitiés durables. Elle n'est pas seule, elle sera toujours aider par d'autres, j'ai tellement aimé les personnages secondaires comme Ondée, Avalanche, Stog et d'autres. Vous l'aurez compris, j'apprécie toujours autant l'univers mais j'ai préféré l'intrigue et les personnages de ce second tome. J'espère que le frère et la soeur finiront par se retrouver ❤.
Commenter  J’apprécie          00
Dans le deuxième tome, on retrouve la dragonnelle Wistala, soeur d'AuRon.
L'histoire recommence à la naissance de la portée? de dragonneaux, mais on lit cette fois-ci le récit de la vie de Wistala, dragonnelle pourchassée par un désir de vengeance.
A l'instar d'Auron, la dragonne parcourt le monde, lie des amitiés avec les autres races, obtient des postes importants dans les différents pays etc.
On peut noter un aspect très intellectuel de la dragonne, qui est assoifée de connaissances et dépasse Auron sur ce point là.
On peut voir en Wistala une idéaliste, et son personnage est agréable à suivre.

Pourtant, on retrouve comme dans le premier tome des longueurs inutiles qui plombent un peu le roman; et les nombreuses fautes d'orthographes/de frappe agacent.
Le livre reste malgré tout sympa à lire, sans être exceptionnel.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Humff, grogna le roi Brisecroc. Démembré et tué en cinq coups, et ses dernières paroles furent pour me traiter de brute!
Commenter  J’apprécie          60
Je suis wistala, la dragonelle chasseuse, la vengeresse verte et silencieuse fendant les cieux.
Commenter  J’apprécie          30
Prends garde avant d'entamer une guerre. La guerre fait bien des détours et revient le plus souvent vers son instigateur.
Commenter  J’apprécie          10
Le meilleur endroit pour frapper son ennemi est le plus près possible de son cœur.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : fantasyVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (332) Voir plus



Quiz Voir plus

Dragon banni

Comment nomme-t-on ce dragon au Lavadôme ?

Rugoort
Curasse
Le cuivré
Rugaard

5 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : L'âge du feu, Tome 3 : Dragon banni de E. E. KnightCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..