AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756051365
Éditeur : Delcourt (05/02/2014)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Dans ce récit autobiographique sincère et drôle, Lucy retrace les principaux moments de sa vie, tous ponctués de souvenirs de cuisine. Délices invite le lecteur à célébrer la nourriture plutôt que d’en faire un ennemi ou un produit de consommation. Cerise sur le gâteau : chaque chapitre comporte une succulente recette, des précieux plats familiaux aux créations originales de Lucy. Prends garde, Cyril Lignac !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
mfgaultier
  20 février 2014
Délices, ma vie en cuisine est une belle autobiographie culinaire, un nouveau genre inventé par son auteur, la jeune américaine Lucy Knisley. Adorant manger, avide d'expériences gastronomiques diverses et variées, elle décide d'explorer sa relation si particulière avec la nourriture et ce, depuis son plus jeune âge. La place de ses parents dans cette éducation culinaire est capitale : « j'ai été élevée par des gastronomes », sa mère cuisinière et son père fin gourmet ont facilité l'apprentissage. On suit donc la jeune Lucy dans ses pérégrinations alimentaires, dans douze chapitres ciselés de main de maître.
Entre anecdotes et souvenirs, Lucy Knisley insère dans son album très coloré des recettes qu'elle illustre gaiement, avec un soupçon d'humour, ce qui rend la lecture très appétissante ! Ce qui est très intéressant dans cet album, c'est de partager le regard que Lucy pose sur son rapport à la nourriture. En la lisant, je me suis moi-même remémorée des souvenirs de repas de famille, de plats qui m'ont marquée, et surtout des personnes qui les réalisaient. C'est toute la magie de cet album, explorer les découvertes culinaires de la jeune Lucy et se rappeler les siennes. Ce qui est épatant également, c'est qu'on aurait pu s'attendre à une certaine superficialité vu la jeunesse de l'auteur. Bien au contraire, une profondeur d'analyse émaille le propos. Un exemple : Lucy n'évite pas le thème de la malbouffe, avouant sans honte aucune son amour des frites de la célèbre multinationale américaine. Mais elle le fait avec simplicité, humour et un certain recul qui fait que le plat passe tout seul !
Concernant les dessins, à première vue ils semblent simplistes, voire naïfs, mais il faut se méfier des apparences souvent trompeuses : ils sont très expressifs et témoignent bien de l'humour de leur auteur. Autre agréable surprise : les planches sont très bien travaillées, au service des chapitres tous concentrés sur un thème ou une histoire . En feuilletant l'album, j'ai bien sûr pensé à l'homologue français de Lucy : Guillaume Long, un autre explorateur de délices culinaires avec son album « A boire et à manger » (en deux tomes). Mais là où Guillaume Long déroule ses planches un peu comme un journal intime, sans vraiment parler de lui, Lucy Knisley accentue davantage son travail autour de son autobiographie. Par contre, ils se rejoignent dans l'humour et la joie de dessiner les aliments et recettes qu'ils réalisent.
Délices, ma vie en cuisine, est un superbe album, au format condensé mais qui exhale des saveurs enfouies, des parfums subtils, des goûts précieux. Un album à goûter, que dis-je, à dévorer sans plus attendre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
l-ourse-bibliophile
  15 janvier 2020
J'avoue que, plus que le style graphique de Lucy Knisley, ce qui m'a poussée à emprunter ce roman graphique à la bibliothèque était la perspective de me lécher les babines. Et je dois dire que cela a plutôt bien fonctionné, mais j'y reviens dans un instant.
Lucy Knisley revient sur sa relation avec la nourriture qui est intrinsèquement liée à son histoire familiale. Entourée de gastronomes – mère, père, oncle, amis de la famille –, la petite Lucy n'a pas été élevée aux céréales et aux pâtes (en tout cas, pas aux « pâtes à rien » comme on dit chez moi). Dans sa mémoire, mille et une saveurs se bousculent… tout comme les anecdotes qui ont marqué son enfance et adolescence. le travail au marché avec sa mère, les poules, les découvertes inattendues au cours de voyages au Mexique et au Japon, les tentatives ratées voire immondes, les rébellions à base de repas McDo d'où découle un discours très déculpabilisant sur le gras et la malbouffe, etc. J'ai admiré cette mémoire gustative et j'ai souvent eu faim à la mention de tous ces plats réconfortants, exotiques, simples ou raffinés, sains ou gras…
… mais rien ne m'a autant fait envie que les recettes qui clôturent chaque chapitre. J'ai eu envie de pesto, de makis, d'huevos rancheros, de champignons et de cookies (même si je vais garder ma recette qui me convient à merveille). Même si elles se parcourent sans déplaisir, les planches qui racontent son histoire ne présentent pas un trait renversant. Très colorées, elles sont, à mon goût, un peu trop simples, avec ces couleurs trop lisses, franches et sans nuances. En revanche, quand elle dessine les aliments, j'avoue que ça donne envie de se lancer en cuisine sur le champ. Je compte d'ailleurs bien les garder dans un petit coin, histoire de me lancer un de ces jours.
Une autobiographie culinaire totalement savoureuse. Lucy Knisley revient sur son histoire avec humour, tendresse et surtout appétit. Un très bon moment de lecture.
Lien : https://oursebibliophile.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bill
  24 juin 2019
Dans ce récit autobiographique en 12 chapitres presqu'en tous ponctués d'une recette de cuisine, Lucy Knisley nous raconte son enfance et son adolescence entre une mère desormais chef cuisinier et un père amateur de bonne chère.
Née à New York, mais rapidement partie vivre à la campagne elle grandit entourée de fermes bio et de laiteries inventives.
Sa mère ayant ouvert une boutique de traiteur, elle aide en cuisine ou au service dès son plus jeune âge et en profite pour élargir sa palette de goûts.
Des vacances italiennes avec son père ou mexicaines avec sa mère, elle ramènera le goût des cornetti fourrés de confiture et de la cuisine de rue aux tamales et fruits frais ...
Pour parfaire son éducation culinaire, elle assistera une de ses tantes, critique, dans l'évaluation de nouveaux restaurants.
Lucy est devenue dessinatrice, mais elle aurait pu tout aussi bien cuisiner.
Avec cet album, elle combine ses deux passions.
J'ai beaucoup apprécié la précision du dessin tout comme l'enthousiasme des textes et du parcours de cette jeune amatrice de la bonne cuisine.
Un auteur que je découvre et dont je vais rechercher d'autres ouvrages
Lien : http://les.lectures.de.bill...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Judithbou
  18 décembre 2017
Énorme coup de coeur pour cette BD. Certains ont pu dire que les dessins et les couleurs étaient quelconques... mais moi j'ai trouvé ce roman graphique absolument délicieux. Un subtil mélange de vie intime et de gastronomie. À vous donner envie d'essayer absolument toutes les recettes de Lucy Knisley
Commenter  J’apprécie          20
cible95
  25 juillet 2014
Un gros coup de coeur ! J'étais au départ un peu dubitative à cause des couleurs qui sont trop vives à mon goût, mais je me suis très vite attachée au personnage de Lucy. Elle raconte avec beaucoup de sensibilité et d'humour sa passion pour la nourriture, ce qui renvoie chacun à ses propres lubies alimentaires. Les chapitres sont clos par les recettes des plats qu'elle préfère, illustrées de façon très dynamique. (Ados/Adultes)
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
BDGest   01 avril 2014
En douze chapitres, entre lesquels s’immiscent quelques recettes variées et joliment documentées, Lucy Knisley prouve, si besoin était, que la cuisine, par son éclectisme, se révèle finalement universelle.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   03 mars 2014
Et surtout, parce qu’au delà d’un vrai savoir-faire narratif et d’une belle sincérité dans le propos, la jeune Américaine de 28 ans amène à se poser des questions plus larges sur l’acuité sensorielle, le fonctionnement de la mémoire émotive, l’importance de vivre à plein les petites joies quotidiennes.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   26 février 2014
Un album rafraîchissant et appétissant !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Video de Lucy Knisley (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucy Knisley

Délices de Lucy Knisley
autres livres classés : cuisineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
324 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre