AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253012866
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1954)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Thérèse Etienne - John Knittel
- 470 pages
Thérèse Etienne, une paysanne, trouve un emploi de domestique dans la ferme d'Anton Muller, un personnage grossier et alcoolique, qui tombe amoureux d'elle et décide de l'épouser.

Malgré la répugnance qu'elle éprouve pour lui, Thérèse accepte.

Mais le jour du mariage, elle rencontre le fils d'Anton et l'amour nait entre les deux jeunes gens...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
andreepierrette
  31 mai 2014
Il y a Thérèse Raquin, Thérèse Desqueyroux et aussi Thérèse Etienne, un peu oubliée aujourd'hui. Trois destins de femme reliées en quelque sorte par un drame.
Je viens de relire. Thérèse Etienne, dont Romain Rolland a dit qu'il comptait
parmi les grands écrivains de langue française et allemande.
Dans les années 1920 en Suisse, comté d'Oberland, Gam, gros et riche village paysan est dirigé avec autorité depuis des générations par Anton Mûller, veuf, la cinquantaine,, père d'un fils étudiant en droit et d'une jeune femme mariée à un avocat.
Réputé pour son autorité, son honnêteté, sa générosité, il accueille à une jeune fille à la recherche de travail... Thérèse Etienne , originaire du Valay de l'autre côté de la montagne , Thérèse est très mal acceptée. Son air fier, sa beauté dérangent, considérée comme une aventurière, des rumeurs sordides circulent sur son passé qu'elle semble cacher.
Seul, un valet de ferme lui offre son amitié envers et contre tous.
Maître Mûller pour sa tranquillité et mettre un terme aux ragôts se renseigne sur le passé de la jeune fille auprès des autorités.
C'est alors que va se dérouler, petit à petit l'histoire de Thérèse qui connaîtra un amour passionné et se terminera par un drame épouvantable.
J'ai relu avec grand plaisir ce roman d'une autre époque, pas si lointain jusqu'à la dernière page.
Son histoire fera les gros titre de la presse.
Un bon livre, un plaisir de lecture mais qui pose aussi des questions et donne matière à reflexion...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
Baslody
  19 mai 2016
Un très beau roman qui se déroule dans l'Oberland Bernois, et l'auteur décrit très bien les us et coutumes des villageois qui vivent en autarcie dans leur vallée.
Thérèse qui vient d'une autre région suisse, mais francophone (une étrangère donc) séduit, sans le vouloir vraiment, le maître de maison veuf, mais tombe éperdument amoureuse du fils de ce dernier. Cet amour impossible les conduira à l'assassinat.
Je remercie ici andreepierrette pour sa critique. C'est cette dernière qui m'a fait lire ce roman. le parallèle entre Thérèse Etienne, Thérèse Raquin et Thérèse Desqueyroux était intéressant et m'a séduit. Les deux premières deviennent des criminelles par amour, tandis que les motivations de Thérèse Desqueyroux sont plus diffuses. Cependant ces trois femmes, bien qu'immorales, sont tout à fait séduisantes
Commenter  J’apprécie          40
allard95
  25 août 2014
Une magnifique histoire, et de beaux personnages. le drame est là, la fautive assumera. J.Knittel tient son récit avec talent: belle langue, bon équilibre: il faut avoir lu ce grand et beau roman (et sa suite: "Amédée").
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
nina2loinnina2loin   02 février 2012
Si les petites fleurs savaient
Combien vaste est ma blessure,
Avec moi elles pleureraient,
Pour adoucir ma torture.

Et si les rossignols savaient
Combien suis triste et malade,
Joyeusement ils lanceraient
Leurs plus sonores roulades.

Si les étoiles d'or pouvaient
Voir de tout là-haut mes larmes,
Jusqu'à moi elles descendraient,
Pour apaiser mes alarmes.

Amédée s'arrête.
― Oh! Je t'en prie! Ne t'arrête pas! supplie Thérèse.
― J'ai oublié la suite.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
andreepierretteandreepierrette   01 juin 2014
Jusqu'à présent, les bruits qui couraient sur Thérèse n'avaient point atteint les oreilles de l'astucieux Anton Jacob. peut-être n'osait-on lui parler d'une de ses propres domestiques. Mais tout Gam était au courant. La fille d'un assassin vivait parmi eux. Elle croyait pouvoir leur donner le change.

Elle lit des livres. Elle se promène les jambes et les pieds nus, coiffée d'un mouchoir rouge.

Oui, et tous les hommes lui courent après, et lui font des compliments, et lui font tout son travail. Léonard ne la laisse pas aller dans l'étable parce qu'il a peur qu'elle se salisse les jambes et Santschi Jacob lave les "boilles" de lait pour elle. Elle a même tourné la tête à mon mari, oui !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BaslodyBaslody   19 mai 2016
Anton Jacob Müller professait, de même, sur la plupart des problèmes de l'existence, des opinions personnelles, sévères et inflexibles. La mort était peut-être la seule énigme qui l'embarrassait et il admettait franchement, après avoir dépassé la cinquantaine, que plus il se rapprochait de la visite de cet "étrange client", moins il pouvait croire ce que l'Eglise et d'autres gens disaient de lui.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : littérature suisseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3410 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre