AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fabienne Gondrand (Traducteur)
ISBN : 2702448526
Éditeur : Le Masque (02/10/2019)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
« Habituellement, je ressentais la présence d’un cadavre comme une absence, mais dans ce cas précis, j’avais l’impression qu’un trou noir s’ouvrait devant moi. »

Tournant le dos à sa vie d’avant, indifférent à son avenir, l’inspecteur Aidan Waits s’est résigné à intégrer la patrouille de nuit – cycle sans fin d’appels insignifiants et de solitudes insolubles. Jusqu’à ce que lui et son coéquipier, l’inspecteur principal Peter Sutcliffe, soient dépêch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
ludi33
  16 octobre 2019
Chambre 413 est un polar qui sort un peu des sentiers battus en nous offrant une histoire qui se rapproche plus de la chronique. On y suis en effet Aidan Waits, mouton noir de la police, relégué à la patrouille de nuit. Il nous faire suivre son travail, fait d'affaires disparates qu'il doit abandonner à une autre brigade des que le jour se lève. Pourtant, ces affaires vont finir par se retrouver pour n'en faire qu'une.
On suit avec énormément de plaisir cet anti-héros solitaire, indifférent à sa propre vie. Malgré ce détachement apparent, il lui tient à coeur de mener ses enquêtes au bout et de trouver la vérité. Les personnages secondaires prennent une place plus minime, mais sont suffisamment bien croqués pour qu'on arriver bien à les imaginer. J'ai adoré détesté Sutty, binôme et supérieur d'Aidan.
L'histoire secondaire où le passé d'Aidan Waits est également intéressant et bien intégré à l'histoire.
Quand à l'intrigue elle-même, même si le final où toutes les affaires finissent par n'en faire qu'une est un brin capillotracté, l'écriture de l'auteur et son talent à nous raconter une histoire permette d'apprécier l'histoire.
Merci à Netgalley et aux éditions J.C. Lattès pour cette lecture polar.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Waterlyly
  16 octobre 2019
Manchester. Alors que l'inspecteur Aidan Waits est en patrouille de nuit avec son supérieur, l'inspecteur Peter Sutcliffe, ils vont recevoir un appel d'urgence de l'hôtel désaffecté le Palace. Là-bas, ils vont découvrir un homme dans la chambre 413, qui a été assassiné. Aucune piste de va permettre de l'identifier. Tandis qu'Aidan va enquêter sur ce meurtre, il va lui aussi être confronté à son passé.
J'ai beaucoup aimé ce roman policier, qui, s'il reste classique et ne révolutionnera pas le genre, apporte tout de même un petit vent de fraîcheur dans l'horizon polar. J'ai retrouvé beaucoup de noirceur et un personnage principal torturé et sous l'emprise d'un passé duquel il devra se relever pour avancer.
Il s'agit apparemment du second volet des aventures d'Aidan, et n'ayant pas lu le premier, même si cela ne m'a pas posé de problèmes de compréhension, je pense tout de même avoir perdu une part importante de l'essence de ce personnage. C'est lui qui va porter cette histoire, et il faut dire qu'il est extrêmement bien brossé et d'une grande complexité. L'auteur a su en créer un personnage d'une grande noirceur et en totale adéquation avec le monde dans lequel il évolue.
L'intrigue est classique, mais n'en reste pas moins efficace. J'ai eu envie de savoir tout du long le fin mot de cette enquête. Il est vrai que parfois l'auteur a eu tendance à se disperser et que pendant quelques pages, j'ai eu l'impression de piétiner sans vraiment avancer. Pourtant, je n'ai jamais perdu mon intérêt pour cette enquête.
J'ai beaucoup aimé la complexité des rapports entre Aidan et Peter, ce rapport de force qui s'installe entre eux. Les réactions des personnages sont bien rendues et je n'ai pu m'empêcher de m'attacher à Aidan.
La plume est idéale pour ce genre de roman. J'y ai retrouvé beaucoup de dynamisme et de fluidité dans l'écriture. Les chapitres courts insufflent un très bon rythme à cette enquête.
Une enquête classique mais servie par un personnage très complexe, qui portera cette intrigue. L'auteur a su maintenir mon intérêt tout au fil des pages. Une bonne lecture.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
encoredunoir
  11 octobre 2019
Joseph Knox est un auteur intelligent. Il a aussi du talent, ce qui ne gâche rien. Il le démontre avec son deuxième roman, Chambre 413, suite des enquêtes de son détective borderline Aidan Waits.
Appelés pour une agression dans un hôtel désaffecté, Waits et son coéquipier de patrouille de nuit, le très antipathique Peter Sutcliffe, découvrent un cadavre. L'homme mort affiche un sourire aussi immense que crispé et, surtout, est totalement impossible à identifier : il n'a pas de papiers, les étiquettes de ses vêtements ont été découpées, ses doigts n'ont pas d'empreintes digitales, ses dents brillent trop pour être vraies… Si cette affaire est au coeur du roman, d'autres encore préoccupent Waits : une jeune fille dont un patron de presse menace de diffuser les ébats après les avoir enregistrés, de mystérieux coups de fil, aussi, et la réapparition des fantômes du passé.
On l'avait déjà dit à propos de Sirènes, Joseph Knox ne renouvelle pas foncièrement le genre. Résolument tourné vers le polar hardboiled, il en utilise tous les codes et pousse les curseurs au maximum, s'arrêtant tout juste avant qu'ils ne versent dans la caricature. Autant dire que cela donne des romans extrêmement vifs et noirs.
Il y a Aidan Waits, son passé, ses immenses parts d'ombre, la manière dont tout le monde à Manchester, criminels et hiérarchie, attend de le voir chuter définitivement, des femmes malmenées qu'il voudrait sauver, et Sutcliffe, qui prend ici beaucoup d'importance et se révèle plus ambigu que ce qu'il paraît au départ, partagé entre sa haine et son admiration à l'égard de Waits. Il faut dire que la manière dont ce dernier sabote méthodiquement sa carrière et sa vie pour pouvoir, au moins fugacement, se regarder dans une glace force le respect.
Il y a aussi l'atmosphère. Et c'est certainement là que Joseph Knox se montre particulièrement malin. Il aurait été facile de jouer à nouveau sur la fascination qu'exerce la nuit sur Waits, sur ses pertes de connaissances dues autant à ses abus de drogue qu'à des passages à tabac réguliers. Knox choisit de changer de cap. Aidan Waits est toujours aussi torturé, mais sobre, et c'est moins la nuit qui permet d'installer une ambiance pesante, que la chaleur écrasante qui vient encore alourdir l'aura de menace constante qui poursuit son héros. Et si Waits se prend encore quelques râclées mémorables, elles n'ont ici d'autre intérêt que de montrer à quel point son opiniâtreté agace ses ennemis et combien il est lui-même animé par une rage qui le dépasse bien souvent.
On pourra peut-être regretter une résolution d'enquête qui révèle une histoire un peu trop rocambolesque, tout en convenant que la manière dont Joseph Knox arrive à gérer les différents fils de son histoire sans jamais perdre le lecteur incite au respect. En l'espace de deux romans, Knox s'impose sans conteste comme un des auteurs de noir sur lesquels il faut désormais compter. Habile conteur, écrivain doué au style imagé et pas dénué d'un certain humour noir, il s'impose grâce à des romans tendus et désespérés et des personnages attachants et fascinants.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Fabie13600
  17 octobre 2019
Dès que j'ai vu cette couverture dans le catalogue de NetGalley, je suis allée jeter un oeil sur le résumé par curiosité. Ce dernier nous parle donc de mystère, d'enquête, de menaces, d'inconnu… Tout un tas d'événements qui assurent de passer un bon moment de lecture.
Alors, ni une, ni deux, j'ai sollicité ce titre et je remercie les éditions J.C. Lattès le Masque d'avoir répondu favorablement à ma demande.
C'est parti, parlons de cette histoire.
Nous allons donc suivre une policier Aidan Waits dans sa vie personnelle et professionnelle. Inspecteur au sein de la police de Manchester, il a été mis en binôme depuis six mois dans l'équipe de permanence de nuit avec l'inspecteur principal Peter Sutcliffe suite à quelques bavures.
L'atmosphère entre les deux coéquipiers est plutôt tendue, mais Aidan s'est fait une raison.
Une nuit, durant leur service, ils sont appelés sur les lieux d'un incident. En effet, un homme est retrouvé mort dans une des chambres d'un hôtel fermé et en recherche de repreneurs. Suicide, meurtre ?
Outre le fait que le lieu soit insolite, une autre chose l'est tout autant puisque cet homme est mort en souriant.
Dès lors, une enquête trouble va commencer dans une ambiance électrique et rien ne sera épargné à Adrian avec l'apparition d'ombres qui viennent du passé et qu'il cherche désespérément à oublier.
La suite de mon retour sur ma page
https://levoyagelivresquedefabie.blogspot.com/2019/10/chambre-413-joseph-knox.html?m=0
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
vero35
  16 octobre 2019
Certes, l'enquête criminelle s'étire un peu en longueur, mais finalement l'intérêt tient moins dans cette intrigue un peu tirée par les cheveux que dans les divers personnages : Aidan Waits, le jeune enquêteur déjà croisé dans Sirènes, constamment border line, animé par une logique autodestructrice , son chef au franc parler Parrs, et son équipier Sutcliffe, dont la bienveillance se manifeste de façons bien discrète. le personnage d'Aidan Waits est d'autant plus attachant que cette enquête va lui permettre de replonger dans un passé très traumatisant , et va peut-être l'entraîner sur le chemin de la résilience. Autre personnage : la ville de Manchester, lieu de bien des trafics et d'une vie nocturne trépidante, qui a bien du mal à se remettre de son passé glorieux de ville industrielle. L'ensemble se lit donc bien . J'ai particulièrement apprécié la truculence de certains dialogues, et j'ai admiré le travail du traducteur... SP.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
vero35vero35   16 octobre 2019
Je savais bien que tu n'étais pas totalement inutile. Malheureusement la légiste n'est pas de cet avis. ( ...)
- Elle veut me virer de l'affaire.
- Elle veut te virer de la planète, fiston.
- Je peux vous demander ce que vous lui avez dit, monsieur ?
- J'ai dit que je compatissais, sincèrement, mais que toi et Sutty étiez comme ces déguisements d'âne qui se portent à deux. Si je me débarrasse de toi, je vais me retrouver avec un gros cul qui tourne en rond sur scène. " - ça tenait du compliment-
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vero35vero35   16 octobre 2019
Me pisse pas sur les pompes en faisant passer ça pour de la pluie. Si tu t'en prends à moi, vas-y franco.
Commenter  J’apprécie          00
LePetitCrayonLePetitCrayon   04 octobre 2019
Il était tout à la fois attiré et révulsé par les gens. Les garçons étaient tous des peigne-culs en sucre et les filles étaient faciles, ou pire, féministes, mais il passait volontiers des nuits entières dans des cellules à tous les écouter parler, voire à les reconduire chez eux quand ils étaient perdus, ivres ou les deux. Pour les néophytes, son attitude pouvait passer pour de la compassion, mais à vrai dire, il aimait voir les gens toucher le fond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Joseph Knox (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Knox
En quête de bons livres à lire ? Découvrez l?actualité de Babelio et les livres du moment en vidéo.
Mars, c'est le Mois du polar sur Babelio. Au programme de cette vidéo : une rencontre avec Polars_urbains, un Babelionaute passionné de polars urbains et africains, le programme de Quais du polar (du 29 au 31 mars 2019 à Lyon), avec des rencontres Babelio, des quiz, et de nombreux auteurs présents, et retrouvez tous nos contenus éditoriaux sur le genre, dont un Top 10 vidéo des polars nordiques, des interviews d'auteurs et éditeurs, un article sur 5 livres qui ressuscitent le mythique Sherlock Holmes, etc.
0:23 Reportage : rencontre avec le Babelionaute Polars_urbains chez lui
Son compte Babelio : https://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=482604 Son site sur le polar urbain : http://www.polarsurbains.com/ Son site sur le polar africain : http://www.polars-africains.com/
Auteurs et livres cités : Pierre Rival, 'Ezra Pound en enfer' : https://www.babelio.com/livres/Rival-Ezra-Pound-en-enfer/1108671 Charles Exbrayat : https://www.babelio.com/auteur/Charles-Exbrayat/12086 San Antonio : https://www.babelio.com/auteur/Frederic-Dard/7187 Agatha Christie : https://www.babelio.com/auteur/Agatha-Christie/3638 Jean-Patrick Manchette : https://www.babelio.com/auteur/Jean-Patrick-Manchette/7455 ADG : https://www.babelio.com/auteur/-A-D-G/65945 Thierry Jonquet : https://www.babelio.com/auteur/Thierry-Jonquet/6526 Georges Simenon : https://www.babelio.com/auteur/Georges-Simenon/6804 Léo Malet : https://www.babelio.com/auteur/Leo-Malet/7089 Henning Mankell : https://www.babelio.com/auteur/Henning-Mankell/2995 Ian Rankin : https://www.babelio.com/auteur/Ian-Rankin/4776 Fred Vargas : https://www.babelio.com/auteur/Fred-Vargas/3212 Léo Malet, 'Brouillard au pont de Tolbiac', roman : https://www.babelio.com/livres/Malet-Brouillard-au-pont-de-Tolbiac/158854 et la BD avec Tardi : https://www.babelio.com/livres/Tardi-Nestor-Burma-BDtome-1--Brouillard-au-pont-de-T/662328 Michel Carly, 'Maigret : traversées de Paris' : https://www.babelio.com/livres/Carly-Maigret--Traversee-de-Paris/108638 Nii Ayikwei Parkes, 'Notre quelque part' : https://www.babelio.com/livres/Parkes-Notre-quelque-part/565660 Zep et Bertail, 'Paris 2119' : https://www.babelio.com/livres/Zep-Paris-2119-Version-Luxe/1113986
7:13 Festival Quais du polar 2019 Le programme de Babelio : https://babelio.wordpress.com/2019/03/19/quais-du-polar-2019-un-vent-nordique-souffle-sur-lyon/ Tout le programme : https://www.quaisdupolar.com/ Notre vidéo sur Quais du Polar 2018 : https://www.youtube.com/watch?v=G_dbQ2uSf8Q Le Top 10 Babelio des polars nordiques : https://www.youtube.com/watch?v=UW8yb_kYh-g
Les livres : Kristina Ohlsson, 'Les Otages du Paradis' : https://www.babelio.com/livres/Ohlsson-Les-otages-du-Paradis/1050832 Hjorth et Rosenfeldt, 'La Fille muette' : https://www.babelio.com/livres/Hjorth-Dark-secrets-tome-4--La-fille-muette/1073457 Joseph Knox, 'Sirènes' : https://www.babelio.com/livres/Knox-Sirenes/1078904 Roslund et Hellström, '3 secondes' : https://www.babelio.com/livres/Ro
+ Lire la suite
autres livres classés : manchesterVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Joseph Knox (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre