AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1443168807
Éditeur : Scholastic (01/08/2018)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Dans la culture du jeune Aster, treize ans, toutes les filles sont élevées pour devenir des sorcières et les garçons, des métamorphes. Toute personne qui ose contrevenir à cette tradition est exclue. Malheureusement pour Aster, il demeure incapable de se métamorphoser… et il est toujours aussi fasciné par la sorcellerie, bien qu'elle lui soit formellement interdite.

Lorsqu'un danger mystérieux menace les autres garçons, Aster sait qu'il peut aider… av... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
malecturotheque
  06 février 2020
Le garçon sorcière est un comics des Editions Kinaye. Rien que pour cela, il me faisait très envie, sans compter la couverture et le titre. Je vous laisse imaginer mon enthousiasme pour ce titre ! de fait, j'ai un peu déchanté en découvrant les premières pages : les hommes et les garçons sont forts, ils se battent contre les démons ; les femmes et les filles ne se battent pas directement, elles emploient la magie, font des potions, etc. Tellement cliché et super clivant, n'est-ce pas ? Mais c'est justement là le but de ce livre : remettre en question tout cela.
Aster est un jeune adolescent qui vit dans une famille magique avec les hommes héritant de pouvoirs de métamorphes, et les femmes de pouvoirs de sorcières. Mais voilà, le garçon ne se sent pas bien, devoir devenir un métamorphe crée en lui un certain malaise alors qu'il est attiré par la sorcellerie – il a même certaines facilités à lancer des sortilèges qui devraient être plus complexes pour un novice comme lui. Et voilà qu'un jour un mystérieux démon s'en prend aux garçons en pleine initiation ! Alors Aster va tenter d'enquêter de son côté, avec ses propres capacités. Mais il ne sera pas seule car sa nouvelle amie, Charlie, une fille sans pouvoir, va lui être de bon conseil.
Et donc cette histoire, qui semblait bourrée de clichés, s'avère finalement être une ode à la différence.
Vous l'aurez compris, j'ai aimé l'histoire. Ajoutez à cela que, l'air de rien, il y a une famille homoparentale, des personnages de toutes les couleurs de peau… ; cela n'a pas d'incidence sur le récit : c'est comme ça, point. Et ça fait tellement du bien de voir cela !
Quant aux dessins et à la couleur, c'est simple mais rudement efficace. J'ai beaucoup apprécié me plonger dans le garçon sorcière, j'ai été enchantée par les personnages, par cette demeure magique un peu cachée où vit toute une famille de personnes aux pouvoirs extraordinaires… Certaines scènes sont vraiment belles, comme lorsque la mère d'Aster utilise ses pouvoir dans la forêt (mais chut, je n'en dirais pas plus).
Le garçon sorcière est un très bon comics à destination d'un jeune lectorat mais qui saura se faire apprécier d'un lectorat plus adulte – la preuve en est avec moi. Si la fin n'appelle pas forcément une suite, je dois dire que je suis emballée à l'idée de découvrir les nouvelles péripéties d'Aster et Charlie (le prochain tome sort l'été prochain et il y en aura trois en tout).
Je vous souhaite une ensorcelante lecture.
Lien : https://malecturotheque.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Pixie-Flore
  14 mars 2020
Dans la famille d'Aster, les filles deviennent des sorcières et les garçons, des métamorphes. C'est comme ça et pas autrement. Sauf qu'Aster n'est pas attiré vers ce que l'on attend de lui, c'est la sorcellerie qui le fascine.
On aborde de plus en plus le conditionnement du féminin dans nos sociétés, mais quand est-il de celui du masculin ? "Le Garçon Sorcière" remet en cause tout cela. Entre aventure fantastique, relations familiales, amitié et développement de sa propre personnalité, ce premier tome aborde diverses sujets de façon mature et réfléchie. A lui seul, il boucle la boucle.
Visiblement, Molly Knox Ostertag, l'auteur, a d'autres idées en tête. Pourquoi pas. L'univers est prometteur, les illustrations fonctionnent bien. J'ai hâte de voir où elle veut nous emmener.
Commenter  J’apprécie          20
Himesama
  26 mai 2019
Un comics très intéressant.
J'ai passé un très bon moment de lecture avec cette histoire qui traite de sujets importants sur fond de magie.
Aster notre personnage principal veut faire de la sorcellerie mais celle-ci est réservé aux femmes tandis que les homme sont des métamorphes.
Passionné, il va tout faire pour pratiquer la magie, ce qui lui permettra d'approcher la source du mal qui tente de détruire le clan.
Une belle histoire donc aux dessins classiques mais efficaces.
Commenter  J’apprécie          20
Catilina38
  24 février 2020
Comme à leur habitude les éditions Kinaye nous ont encore dégoté un très intéressant album jeunesse d'une grande richesse thématique. le titre m'avait fait attendre une histoire sur l'homosexualité… et ce n'est pas tout à fait ça puisque si la différence est bien au coeur de cette histoire, rien n'indique que le personnage principal est homosexuel. C'est simplement un garçon plus attiré par l'univers des filles. L'ouvrage porte plutôt sur les règles sociales et familiales imposées à un individu qui n'a pas vraiment le choix d'être qui il veut. La transposition dans un univers fantastique facilite l'approche pour les jeunes mais j'ai trouvé très subtile ce discours expliquant aux lecteurs qu'une famille peut être oppressante et ne pas laisser libre court à ses capacités personnelles, du fait de règles anciennes que personne ne remet en question et de secrets cachés. On découvrira ainsi avec Aster que cette famille d'apparence si soudée et organisée a des fissures niées ou inconnues. L'amitié avec Charlie, une personne « normale » va aider Aster à assumer ses choix. On pourra bien sur également voir dans le rite de passage et le refus d'Aster de se transformer une parabole sur le passage à la puberté avec la transformation des garçons en animaux (on se rapproche du très bon Coyotes sur ce plan). Tout cela est déroulé de façon fluide avec des dessins agréables, doux et assez peu de scènes dures. le genre jeunesse est un genre difficile en ce qu'il doit associer simplicité d'approche et profondeur des thèmes qui doivent parler aux jeunes lecteurs. le Garçon sorcière réussit sur tous ces plans et est donc particulièrement adapté à son lectorat. Ma fille a adoré!
Lire la suite sur le blog:
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
BDGest   06 mars 2020
Dans ce tome d’ouverture, Ostertag propose met en scène un héros en herbe en décalage avec les attentes des siens, mais déterminé à faire ses preuves. Elle enrobe son récit d’un discours autour du poids des préjugés et des secrets familiaux, ainsi que de l'amitié et la différence, le tout sur un ton positif et résolument battant. Le fantastique s’invite à travers des objets enchantés et quelques incantations.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   12 février 2020
Un joli début de série pour ado et pré-ado qui, clairement, s’appuie sur une histoire de pouvoirs magiques pour mieux parler d’orientation sexuelle et de genre [...] Le scénario sympathique mais un peu convenu, comme le dessin qui manque parfois de tenue et de précision, pourra décevoir un brin ceux qui chercheraient une aventure fantastique ambitieuse.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   10 mars 2020
- Je ne peux pas être comme mon père ou ma mère, tu sais ? Et je ne veux pas devenir comme Mikasi... Jamais. Alors, je dois simplement rester moi-même. Et je veux être ami avec toi.
- En même temps, qui ne voudrait pas ?

[p216]
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-FlorePixie-Flore   10 mars 2020
- T'as parlé à un buisson et fait pousser des mûres et c'est... Bah, bizarre !

[p40]
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-FlorePixie-Flore   10 mars 2020
Si t'es bon dans un domaine... on devrait te laisser faire !

[p75]
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : sorcellerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les super-héros et super-héroïnes de comics

Eternel amoureux de Loïs Lane, il vient de Krypton :

Batman
Superman
Spiderman

15 questions
465 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , super-héros , comicsCréer un quiz sur ce livre