AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375060083
Éditeur : Taïfu Comics (22/09/2016)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Jeune entrepreneur surmené et père célibataire d'un petit garçon, monsieur Asakura a du mal à gérer sa situation professionnelle et l'éducation de son fils en même temps. C'est alors qu'il rencontre Kentarô, lui aussi dans la même situation familiale. Les deux hommes au caractère et au rang social totalement opposé deviennent alors amis, avant de prendre petit à petit conscience de leurs sentiments réciproques…
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Shan_Ze
  12 juillet 2018
Deuxième et dernier tome de cette série yaoi. Kentaro doit faire face à des nouveaux événements dans sa vie : son immeuble est incendié et on lui propose un nouveau poste... que va devenir la relation qu'il entretient avec Asakura ? Beaucoup de quiproquos, des choses à moitié dites, des sentiments qui pointent le bout de leur nez... En deux tomes, c'est assez vite bouclé, ça se précipite dans le scénario mais c'est frais, sympa avec un Asakura un poil naïf et un Kentaro qui se remet en cause. Une fin qui se laisse deviner...
J'ai bien aimé les dessins aux traits fins et l'humour qu'on retrouve par petites touches.
Commenter  J’apprécie          223
Nekotalife
  08 août 2018
Nous retrouvons Kentarô et monsieur Asakura pour la suite de leur aventure en compagnie des deux bouts de chou totalement adorables et remplit de choupitude (Je sais, ce mot n'existe pas, enfin je crois). Cette fois, un incendie fera en sorte que Kentarô et son fils perdent leur maison et doivent trouver un nouveau lieu de vie ce qui permettra à Monsieur Asakura de leur venir en aide. Pourtant tout ne sera pas simple, même s'ils vivent sous le même toit…
Dans ce dernier volume, nous en apprenons plus sur le passé et l'un des boulots effectués par Kentarô dans le dit passé. de plus, la relation entre nos deux personnages avance tout en gardant cette délicatesse présente dans le premier volume, mais en ajoutant d'autres sentiments. La jalousie, par exemple, pointe le bout de son nez lors d'un certain événement tout comme l'entraide. J'ai vraiment apprécié voir l'évolution entre eux, les doutes, mais également l'attachement qui est également présent entre les enfants. Haru reste de bon conseil pour Kentarô et est celui qui observe le plus les deux parents (et les parents tout court en fait) On voit bien que celui s'occupant de la maternelle tient aux enfants et bien entendu à ses amis.
Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, elle ne fait pas de surplace et avance vers sa finalité première. Bien sûr, nous nous doutons de la fin, mais la voir prendre forme et découvrir les petites embûches font énormément je trouve tout en rajoutant du réalisme. Je ne me suis pas ennuyée durant la lecture et j'étais ravie lorsque la fin est apparue dans toute sa délicatesse. Les enfants me rendaient souvent le sourire également et je me sentais mal, tout comme l'un d'eux, à un moment donné. La romance présente dans ce manga est réellement belle, bien écrite et avance à son rythme bien que ce dernier puisse sembler classique aux adeptes de lecture purement romantique.
Les émotions sont réellement bien retranscrites tout le long que ce soit dans les dialogues ou les réactions voire même sur les traits des visages. Les dessins font réellement un bon travail par rapport à cela tout en gardant leur douceur (j'utilise beaucoup ce mot dis donc oo) et leur propre cachet. La traduction de Nicolas Pujol également nous donne le ton, nous fait ressentir les sentiments présents et nous donne envie de continuer, de savourer chaque instant de bonheur présent au fil des pages.
Du côté de l'édition en elle-même, je n'ai eu aucun souci. Comme dit plus haut la traduction était réellement dans le ton de l'oeuvre et donnait envie de savoir la suite en savourant le manga tel un petit bonbon. Pour le reste, le manga en lui-même était assez souple – plus que Qualia Under The Snow même si c'est logique au fond, mais ça vous le verrez dans l'avis sur le titre – et prenant au point de ne pas voir le temps passer. L'encre est sagement restée sur le papier sans baver sur le reste de la page tout en gardant les trames présentes qui ajoutaient également à la douceur du titre.
Et oui, vous l'aurez comprit j'ai hâte de découvrir Ikumen After +A afin de savoir ce que nous réservera cette suite, quant au titre initial dont je vous ai parlé aujourd'hui ainsi qu'auparavant il m'aura réellement attendrie tout le long, fait du bien et passer un très bon moment en compagnie des personnages, de ceux que l'on rencontre. Une douce et belle surprise que ce diptyque que je recommande sans aucune difficulté !
Lien : https://otaklive.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zaphrina
  12 décembre 2016
Deuxième et dernier tome de ce manga. J'avoue être assez surprise de constater qu'il n'y a que deux tomes. J'ai un peu un sentiment de manque à la fin du manga. Je me suis dit "vivement la suite" pensant qu'il y en aurait une. Et bien non. En même temps si la série avait continué, peut-être que cela aurait été lassant. Dommage au vue du thème abordé. Je pense que cela aurait été intéressant de voir la réaction des enfants et les parents leur expliquer ce qu'il en est de leur relation.
Concernant les dessins, certes ils ne sont pas exceptionnels mais je les trouve mieux que sur les précédents. J'ai beaucoup aimé les graphismes concernant Asakura. Ses réactions comme celles de Kentarô sont très bien mises en évidence non seulement par le texte mais également dans le dessin très expressif. Autre chose que j'ai apprécié, c'est le fait qu'on ne tourne pas en rond. Les personnages se cherchent mais pas pendant douze tome. Ils ne peuvent pas lutter contre leur sentiment.
Les personnages sont touchants chacun à leur niveau. Asakura semble pure alors qu'il ne l'est pas tant que ça. Il est très sensible et un peu naïf mais en a conscience sans parler de sa gentillesse et bonté. Kentarô n'est pas très doué et pense surtout à trouver une solution à ses problèmes qui ne l'arrange pas forcément. Quand aux enfants, je les adore. Ils m'ont bien fait rire. Entre leur innocence et leurs réflexions si honnêtes. le mieux c'est leurs pères qui pensent les protéger alors qu'ils sont loin d'être bête ces enfants.
Les thèmes abordés restent autour de l'homoparentalité ainsi que la découverte de l'homosexualité mais pas seulement. le regard des enfants est très important. Les parents réagissent comme tout le monde. Ils ne veulent que leur bien mais les enfants acceptent très bien la situation. Petit reproche mais partiel : leur relation est cachée aux yeux du monde sauf leur proche évidemment. On maintient la honte et c'est dommage. Même si cela reflète une réalité.
En bref, un second et dernier tome génial qui se lit très vite même trop à mes yeux. Je trouve la fin très bien. Elle nous laisse le loisir de choisir la suite à donner à ce couple attachant et à leur vie de famille.
Lien : http://lafetedesmots.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sharon
  12 novembre 2016
Voici la suites des aventures de Kentarô, Asakura et leurs fils respectifs. Si les deux hommes sont toujours des papas attentifs et aimants – rien ne compte plus que leurs enfants, et ils ont à coeur de prendre soin d'eux le plus possible. Nous en apprenons un peu plus sur le passé de chacun d'eux, et si celui de monsieur Asakura n'est pas vraiment étonnant, en revanche, celui de Kentarô vient le rattraper, et pourrait bien changer son avenir.
Ce second tome est un tout petit peu moins chaste que le précédent – un tout petit peu. Il reste cependant encore très regardable. Couple hétéro ou couple homo, il n'est jamais facile de concrétiser (par un baiser !) quand deux charmants bambins sont dans les parages. Dormir ensemble (et j'ai bien dit « dormir ») s'avère presque plus simple.
Le manga ne se concentre pas uniquement sur leur vie sentimentale. le quotidien est là, et bien là, avec ses hauts et ses bas auquel n'importe qui pourrait être confronté. C'est sans doute ce qui fait la force de ce manga.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SharonSharon   12 novembre 2016
Si je ne m'enfuis pas rapidement d'ici je vais finir par lui sauter dessus, c'est clair !! Je ne réussirai pas à survivre dans cet enfer vivant très longtemps.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : HomoparentalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
748 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre