AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nathalie Serval (Traducteur)
ISBN : 2277235490
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 1.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :
C'est à cause de Nakota que tout a commencé.
Moi, j'étais pas chaud. Ce trouble, c'était quoi au juste? C'était noir, ça pulsait, ça sentait bizarre, pas vraiment désagréable. Mais enfin, c'était pas normal. On aurait dit que c'était organique, que ça vivait.En fait, ce trou, ce gouffre sans fond, cette faille, cette brèche, ça me foutait les jetons. Ça menait où?
Nakota, elle, toujours curieuse... ça l'attirait comme un aimant. Plus fort qu'elle, fall... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
PierrickAllouard
  16 janvier 2010
A éviter...
A chaque fois que je relis le 4è de couverture, j'ai envie de savoir. Savoir de quoi parle ce livre, comment ça se termine.
Parce que je l'ai jamais fini. C'est un des rares livres que j'ai pas réussi à terminer. Pourtant Dieu sait que j'ai essayé.
Je n'aime pas le style, les personnages sont antipathiques au possible, mais c'est pas grave, ça j'arrive à me forcer. J'ai dû arriver au 3/4 du livre et je me suis dis "m..., mais il se passe rien!" et je suis passé à autre chose...
Je suis vraiment déçu de devoir mettre une critique si négative, je vais essayer de le relire un jour pour trouver un truc bien dedans. Je vais peut-être le mettre dans mes 5 livres d'île déserte. N'ayant rien d'autre sous la patte... Enfin...
addendum: prix Bram Stoker 1991 catégorie premier roman.
Commenter  J’apprécie          00
bastet84
  08 décembre 2015
Ben que dire de ce livre, il ne se passe pas grand chose et la fin n'est pas particulièrement marquante. les personnages ne sont ni attachants ni intéressants.
Voilà voilou.
Commenter  J’apprécie          20
Erzuli_Capote
  27 mars 2012
J'ai apprécié l'histoire de ce trou qui ne mène à rien, qui débouche sans doute vers le pire, les personnages sont si écoeurants et antipathiques qu'on a du mal à s'attacher à eux, l'histoire aurait gagné à avoir plus de forme et une fin moins... bof!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Erzuli_CapoteErzuli_Capote   27 mars 2012
"Ce n'est pas la descente de la souris que j'observe alors mais Nakota, si près du bord, la lenteur assurée de sa main, la trajectoire impassible de son regard alors que le processus qu'elle a déclenché s'achemine bon gré mal gré vers son achèvement. Frustrée pourtant, perpétuellement insatisfaite tant qu'elle n'aura pas fait elle-même le voyage. Moi vivant, jamais."
Commenter  J’apprécie          20
Erzuli_CapoteErzuli_Capote   27 mars 2012
"Dans un sens tous les corps sont des processus, influencés par la bonne santé ou la maladie de leur propriétaire, vêtements de chair taillés sur mesure. Le mien est devenu sa propre maladie. Son propre cancer."
Commenter  J’apprécie          10
Erzuli_CapoteErzuli_Capote   27 mars 2012
"Et soudain, ce que je redoutais par-dessus tout, pire que d'être frappé de mort ou de cécité, la figure se retourne avec une lenteur affectée, presque obscène, me révélant ce qu'elle a à me révéler."
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : paranormalVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
520 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre