AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de LesDemoisellesdeChatillon


LesDemoisellesdeChatillon
  23 mars 2021
Très drôle

Si vous deviez renverser le monde, vous le feriez grâce à la magie ou la force ?
Votre mana ou vos muscles ?

Mash, lui, n'a pas le choix. Dans un monde régi par la magie, il est né sans pouvoir. Élevé à l'écart de la société, son père a fait du jeune homme une véritable montagne de muscles. Naïf, voire un poil bébête, Mash est avant tout un être épris de justice et de liberté.
Mais le voilà victime d'un chantage. Pour survivre il va devoir changer la société entière. Et pour cela, une seule solution : devenir le meilleur élève d'Easton, la prestigieuse école de magie.
Mash, dont la seule faiblesse est son penchant pour les choux à la crème, pourra-t-il vraiment briser tous les sorts à coups de muscles ?

Les références à Harry Potter sont pléthore. On frôle même parfois la parodie (les personnages bien sûr mais également des scènes entières telles que le premier cours de vol sur balai ou le premier match de duelo/quidditch). Les fans du petit sorcier vont se régaler de ces références.
La morale est très limite, Mash oscille entre le héros et l'anti-héros, les expressions de visage sont exagérées mais c'est tout cela qui fait le sel de Mashle.

C'est un peu déjanté tout en gardant une vraie intrigue. C'est à mourir de rire tout en abordant un vrai thème : l'intolérance et le droit à la différence.

Mashle c'est un peu Harry Potter chez Fairy tale.
Je me suis vraiment régalée de ce premier tome (et même si j'aurais préféré les choux à la crème, je vais pouvoir me faire un peu les muscles - inexistants pour le moment, ne comptez donc pas sur moi pour changer le monde).

Les deux premiers tomes sortiront le 7 avril chez Kazé et vous pouvez déjà lire le premier chapitre sur leur site pour vous faire une idée.
Lien : https://demoisellesdechatill..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus