AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782369747161
Éditeur : Akata (25/04/2019)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Yashiro, jeune lycéen, vient de déclarer son amour à son meilleur pote !! Il savait que c’était peine perdue, et que son ami hétéro ne pourrait que le repousser. Suite à cela, sous le coup de l’émotion, il s’enfuit sans faire attention et... se fait renverser par un camion ?! Un dieu, plutôt taquin, décide d’exaucer son souhait le plus cher, et de rendre son amour possible : il lui permet de revenir en ce b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  29 mai 2019
Bless You, nouveauté des éditions Akata, continue d'explorer la thématique assez chère à l'éditeur, à savoir, l'amour, mais surtout les difficultés que cela engendre. Ici nous suivons Yashiro, un lycéen qui a pour habitude de venir prier dans un temple dans lequel personne ne semble se rendre. Lui, pourtant, arrive à ses cents prières, un palier important si l'on souhaite que son voeu soit entendu par le dieu du temple.
C'est donc gonflé à bloc qu'il va déclarer sa flamme à son meilleur ami. Sauf que ce dernier n'est pas du tout attiré par lui, et va gentiment le repousser. Grandement déçu Yashiro ne vas pas regarder avant de traverser la route, et va se faire renverser par un camion. Oui, un peu facile comme scénario, et franchement pas novateur.
Il sera sauvé par le dieux du temple et sa petite mascotte qui parle (une sorte de renard étrange qui se comporte un peu comme celui de Sakura^^) qui vont lui proposer de le renvoyer sur Terre, mais sous l'apparence qu'il souhaite. Yashiro va donc choisir de revenir sous les traits d'une adolescente, qui plairait beaucoup à son ami. Il ne voulait pas de lui parce que c'était un homme, alors il va le conquérir en devenant une femme !
L'identité sexuelle est donc assez présente, mais le titre reste malgré tout léger. Il y a beaucoup d'humour, notamment avec les frasques de la divinité, qui suit Yashiro (ou plutôt Kagura, son nouveau prénom en tant que femme) partout ou il se rend. Il va tout faire pour se rapprocher de celui qu'il aime, mais voilà, les choses ne sont pas simple quand on pense comme un mec, et qu'on continue à se comporter comme tel. Yashiro/Kagura doit donc faire attention à sa manière de parler, il a l'habitude de tout conjuguer au masculin, ce qui donne parfois lieu à des conversations très amusantes.
Ici, on n'est pas sur quelque chose d'aussi abouti que le mari de mon frère, Our Colorful Days, ou encore Éclats d'âme. le titre se veut plus léger et plus abordable. Moins profond, mais plus divertissant. Par exemple, à aucun moment, Yashiro/Kagura ne s'inquiète de comment va sa famille depuis sa mort. Il n'a aucune pensée pour eux. On sent que tout le truc du titre c'est le fait qu'il revienne à la vie dans un corps de femme et qu'il parvienne à séduire son ami qui l'avait repoussé, le tout avec des situations un peu loufoques et des quiproquos bien emmenés. C'est amusant, divertissant, et ça n'a clairement pas la prétention à plus que cela.
Les dessins sont plutôt jolis, il n'y a pas trop de fioritures, je dirais même que parfois il y a un peu trop de fonds blancs sur les petites cases. La lecture reste fluide, aérée et l'on ne peine pas à différencier les personnages. Même les passages humoristiques ne sont pas caricaturaux, ce qui est une bonne chose.
Sachez que ce titre est terminé en cinq tomes au Japon et que par conséquent, la parution devrait se faire rapidement chez nous, le deuxième tome sortant au mois de juin prochain. Une bonne nouvelle pour celles et ceux qui n'aiment pas se lancer dans des titres trop longs.
Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
beamag87
  07 mai 2019
Je ressors mitigée de cette lecture.
J'ai trouvé l'histoire et le dessin plutôt sympa: après avoir révélé son amour à son meilleur ami hétérosexuel, un jeune homme, suite à un accident mortel, a la possibilité de revenir à la vie dans le corps d'une jeune femme.
Ce nouvel état entraîne toute une série de situations cocasses car il lui faut apprivoiser sa nouvelle féminité pour pouvoir conquérir celui qu'il aime.
Jusque là tout va bien! Ce qui m'a beaucoup moins séduite, en revanche, sont les nombreux clichés sexistes ( une fille a forcément besoin d'être maquillée pour être féminine par exemple). Même sous couvert d'humour, j'ai trouvé ça quand même un peu lourd...
Les thématiques abordées sont néanmoins intéressantes: l'amitié, l'homosexualité, la féminité... mais ce manga s'adresse clairement à un public adolescent et ne m'a pas emballé plus que ça.
À voir comment l'auteure fera évoluer ses personnages.
Commenter  J’apprécie          110
Tachan
  04 juillet 2019
Je dois avouer que ce titre ne me tentait pas du tout. La promo le vendant comme un titre à tendance LGBT ne me convainquait pas du tout, et ayant lu d'autres titres de l'autrice (J'aime les sushis et Lily la menteuse) dont je m'étais vite lassé, j'avais peur de ne pas du tout aimer. Mais comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, je profite de l'opportunité qu'on me fait pour le lire ^^
Tout commence quand le héros Yashiro déclare sa flamme à son meilleur ami, Kenta, et se prend un râteau, en partant il ne fait pas attention et meurt renversé par un camion. Mais la divinité qu'il priait depuis des mois passe par là et décide d'exaucer l'un de ses souhaits : renaître en tant que fille pour conquérir son meilleur ami.
Sur le papier, on se dit : encore une romance lycéenne avec juste un petit twist, bof. Mais en lisant le titre, on réalise que l'autrice, dans ce shojo humoristique, s'amuse avec les clichés sur les garçons et les filles à les tordre et les déconstruire dans tous les sens, à tels point qu'on rigole énormément.
Je ne vais pas mentir au début, j'ai eu du mal avec le fait que le héros gay ou au moins bi veuille se réincarner en fille pour séduire celui qu'il aime. Je trouvais ça beaucoup trop cliché. de plus, j'ai été assez déçue de voir que l'autrice n'expliquait rien sur comment ça pouvait arriver. C'est juste un deus ex machina bateau et on sent bien qu'il ne faut pas lui en demander plus, ni sur comment elle peut introduire une fille de 16 ans comme ça dans leur univers, ni sur comment celui-ci vit, où, avec quels fonds, etc.
Mais quand on accepte cela, on se retrouve avec une héroïne tordante et touchante, qui était autrefois un mec et qui le reste au fond d'elle. Alors oui, elle cherche quand même à séduire et pour ça va vouloir se parer "d'atouts féminins", mais on sent bien vite derrière une belle critique de l'autrice qui semble vouloir dire que c'est en étant soi-même sans artifice qu'on séduit et non l'inverse. J'apprécie donc de retrouver chez Yahisro version fille des traits de Yashiro version garçon. de la même façon, j'ai adoré sa rencontre avec Rin, ex de Kenta, qui elle aussi s'assume totalement et qui a un joli potentiel d'évolution, mais chut je n'en dirai pas plus.
Du côté des dessins, pas de surprise, on reconnait bien le style frais et dynamique de l'autrice qui lui est typique, avec ces petites dents un peu pointues chez certains personnages. Elle passe d'un registre sérieux à un registre comique en deux deux. Certains personnages sont à tomber comme notre chère divinité et sa bestiole, tandis que d'autres sont plutôt banals au premier abord comme l'héroïne. Elle a une gamme assez large de personnages et d'expressions, et commence même à développer plus ses décors qu'autrefois, ce que j'ai apprécié.
Alors que je croyais tomber sur un shojo humoristique bateau, je me suis retrouvée avec un titre plus fin que prévu, qui m'a amusée. Ça m'a plu et j'ai bien ri des clichés sur les filles mais aussi de ceux sur les garçons. J'ai finalement aimé le message qui commence à poindre sur soyez vous-mêmes, ne devenez pas quelqu'un d'autre pour vous faire aimer. le fait que les personnages soient aussi ambivalent au niveau de leur sexualité, aimant garçon ou fille indépendant de leur sexe mais plutôt pour leur personnalité, m'a vraiment plu, ça me parle. C'est une jolie surprise qui demande juste à se confirmer.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lesvoyagesdely
  10 juin 2019
Bless You est un des nouveaux manga sortis chez Akata de la mangaka KOMURA Ayumi connue en France pour J'aime les sushis et Lily la menteuse. Nous savons déjà qu'il sera terminé en 5 tomes.
Le manga est joliment dessiné, c'est agréable aux yeux mais surtout en jouant sur les codes à fond et avec un Dieu très facétieux, il est à mourrir de rire ! Sur la couverture, nous voyons le Dieu avec de longs cheveux et des traits un peu efféminés avec Yashiro. Yashiro est très ami avec Kenta, ils partagent plein de choses ensemble, des moments, y compris parfois des attractions pour des filles. Nous ne savons pas pourquoi, mais Yashiro va se donner du courage, accomplir un rituel sur des jours pour se donner le courage et se persuader qu'il est amoureux de Kenta, son ami d'enfance. La vie a été ironique, et le facétieux Dieu prend un malin plaisir à l'observer et va réaliser son voeu. Qu'est-ce qui fait penser à Yashiro qu'il aime Kenta ? Est-il homosexuel ? Est-il bisexuel ? En fait, Yashiro est un homme, un vrai comme il dirait jusqu'au fond de ses tripes. Il n'a pas du tout de côté efféminé, il repère les jolies filles, etc. D'ailleurs, une fois changé en femme, il garde son comportement masculin, ce qui donne lieu à des scènes très cocasses. Il a même du mal à se comporter en fille. Son plan pour approcher Kenta ne serait-il pas si génial que cela ? Grâce au fait d'être une fille, il va pouvoir également découvrir la face cachée, et la difficulté d'être une jeune femme, également face à certains jeunes hommes aux remarques mal placés, voire même comment lui et son ami étaient perçus.
Le manga jouant à fond sur les codes masculin, féminin, et abordant tout un lot de clichés, de plus mettre un garçon dans la peau d'une fille mais qui continue à se comporter comme il le faisait avant est totalement hilarant. le Dieu étant facétieux, et accompagnée d'une renarde, trop mignonne, mais attention elle n'est pas que mignonne, participent également au côté drôle, avec un côté décalé, et qu'en plus c'est parfois comme si Yashiro parlait dans le vide.
Et quelque part, nous pouvons également nous poser la question « Est-ce d'une âme qu'on tombe amoureux ? » indifféremment du reste. Entre l'amour et l'amitié ? Mais également du jeu amoureux souvent mis en place, de l'être et du paraître. Nul doute vu la fin et le petit extrait qu'ils vont continuer à jouer à fond sur les codes, nous faire rire, et pourquoi pas un peu réfléchir à tout cela en même temps.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MangAstra
  28 juin 2019
☼ Mon avis ☼

Bless you est une oeuvre édité chez Akata et créée par la mangaka Komura Ayumi qui est connue en France pour ces titres " J'aime les sushis " et " Lily la menteuse ".
La série " Bless you " est terminé au Japon avec cinq tomes de parus.
Ce premier tome possède une couverture assez colorée qui représente Yashiro et le dieu.
On peut remarquer que cet ouvrage se porte sur la romance, le fantastique et les relations LGBT.
La sous-jaquette représente la petite renarde du nom de Ukon qui se plaint de ne pas apparaître sur la couverture, elle est trop mignonne, elle a toujours la bonne blague au bon moment et possède un très fort caractère.
Le dieu et Ukon passent la plupart de leurs temps à observer les visiteurs du temple surtout Yashiro qui vient très régulièrement.
La couverture est très plaisante, j'ai apprécié les différents personnages de la série.
Le scénario choisi par la créatrice reste très simple et n'ai pas vraiment original.
Bless you est un titre trop léger qui pose simplement les bases.
Pour moi, la lecture reste fluide, les dessins sont jolis à regarder et correspondent à l'univers.
Les décors sont présents, mais pas sur toutes les scénettes, je m'attendais à en voir beaucoup plus.
J'ai été très septique lors de ma lecture et quand je l'ai fini, j'ai gardé un avis assez mitigé.
J'ai bien aimé l'alternative ou Yashiro devient une fille du nom de Kagura.
À ce moment-là, les thématiques sont très bien abordées, il y a aussi le faîte que l'autrice nous montre les difficultés d'être une femme.
Yashiro doit changer de prénom, s'habituer à sa nouvelle vie, il doit avoir les mêmes penser que les autres filles, parler comme elles, suivre l'actualité du maquillage, prendre soins de sa peau, de ces cheveux, le temps passer à se préparer et toutes autres sujets très compliqués à gérer.
Une scène aurait pu être intégrée à l'histoire, celle de l'annonce de la mort de Yashiro à ces parents, j'aurais aimé qu'elle soit représentée et qu'elle soit développée au maximum.
C'est dommage, car on a l'impression que l'auteur ne veut pas montrer des scènes dramatiques, et même s'il elle en représentais, tout aurait été réalisés avec douceur et mignonnerie.
Certaines scènes manquent de crédibilité, ça manque parfois de profondeur.
Malgré, mes quelques points négatifs, je trouve que Bless you est un bon titre sans prise de tête pour l'été.
Les personnages sont assez expressifs, ils sont amusants, car ils sont tout simplement spectateur des bêtises de l'héroïne.
Il faut savoir que le triangle amoureux pointe le bout de son nez ceux qui peut facilement rebuter plus d'un lecteur.
Les séquences sont très prévisibles, je trouve que ça manque un peu de rythme.
Cette comédie reste quand même sympathique, mais sans plus.
J'attends de voir la suite pour avoir un avis encore plus précis.

En conclusion : Bless you possède des scènes trop prévisibles, ce qui m'a un peu déçu.

Lien : https://mangastra.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
Bedeo   10 juillet 2019
Joyeuse bousculade des genres sans lourdeur ni lenteur, Bless You joue sur un dieu amusant et un trio de lycéens attachants pour faire avant tout rire, mais aussi sortir des sentiers battus concernant l’homosexualité chez les jeunes gens.
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   19 juin 2019
Une excellente surprise, drôle et attachante, brisant à sa façon la barrière des genres, tout comme Lily la menteuse en son temps. Seul bémol : un graphisme un peu en dessous comparé à ce à quoi nous a habitués la mangaka, mais rien de bien méchant.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
beamag87beamag87   07 mai 2019
-Allez, rends-toi compte que tu es une femme
-J'ai l'impression de mater dans les vestiaires!
-Tu compliques les choses... Habille-toi fissa.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Ayumi Komura (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ayumi Komura
Nous venons d'annonce la publication de "Bless You", d'Ayumi Komura ! Comme l'idée vous a séduite, voici une vidéo "L'instant Promo" pour vous parler de ce shôjo manga à venir !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Twitter : https://twitter.com/AKATAmanga Instagram : https://www.instagram.com/akatamanga/ Facebook : https://www.facebook.com/akata.fr/
#InstantShôjo #ShôjoMangaMatters #BlessYou #AyumiKomura #Akata
Images de l'ampoule et du coquillage créées par freepik : https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/icone
autres livres classés : féminitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
980 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..