AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hélène Morita (Traducteur)
EAN : 9782203373075
255 pages
Éditeur : Casterman (01/10/2004)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Yosuké vit dans une petite ville qui vit de la pêche du nom d'Amidé. Celle-ci voit l'arrivée d'un promoteur immobilier, ce qui divise la ville en deux côté opposés: ceux qui voient dans ce développement urbain une chance d'améliorer leur vie et ceux qui pensent que cette arrivée annonce le déclin de leur ville.

Cependant, la légende dit que tous les soixante ans le prêtre shinto (le père de Yosuké) doit remettre l'oeuf de l'ondine, une créature marin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
dancingbrave
  06 avril 2018
Voici un manga comme je les aime avec juste ce qu'il faut de rêve, de sur-réel et de sous-réel.
Un pacte lie une famille d'une petite ville de pêcheurs avec des sirènes et cela ne surprend pas grand monde. Tous y croient sans y croire. Au grès des planches dessinées nous croisons des fidèles, des traitres, des opportunistes, des exploiteurs et tout ce monde se choque, jamais trop violemment. Mais la nature va recadrer tout ça, vite fait, colossalement fait !
Les dessins sont beaux, réalistes ; le découpage, les cadrages aussi. Un très bon roman graphique pour tous âges.
Commenter  J’apprécie          183
LesReveriesdIsis
  13 novembre 2019
Les mangas et moi, ce n'est pas une longue histoire d'amour. C'est tout simplement un genre que je connais peu et que par conséquent, je goûte peu. Mais j'ai profité des 48h de la BD l'année dernière pour m'offrir ce collector que je trouve superbe et pour combler quelques unes de mes lacunes par la même occasion. Je l'ai intégré au Pumpkin Autumn Challenge dans le menu Automne Astral, catégorie « Songe d'une nuit d'automne ».
le Pacte de la mer met en scène un petit village, Amide, dont la vie est sur le point de changer. Depuis plusieurs générations, le village est prospère et la légende veut que ce soit grâce à un pacte avec les Sirènes, mais la construction d'un complexe touristique risque de balayer tout cela… et de renverser l'équilibre séculaire des lieux.
J'ai apprécié cette histoire qui a un fond très moderne bien qu'il s'agisse pourtant d'un récit paru il y a vingt ans déjà et réédité. L'artiste revivifie le mythe des Sirènes tout en y ajoutant une dimension environnementale. Selon la légende, la famille de Yôsuke aurait conclu un pacte avec les Sirènes. Soixante ans durant, la famille veillera sur un oeuf, en échange de quoi la mer assurera prospérité à la ville. Je crois que c'est la première fois dans mes nombreuses lectures que j'entends parler d'un oeuf de sirène et je trouve l'idée intéressante. Cela permet aussi de représenter ces créatures mythiques de manière différente. Elles ne sont plus les tentatrices qui emportent les marins au fond des mers, elles ne sont plus non plus ces « êtres sans âme » qui aspirent à une âme immortelle comme chez Andersen. Elles sont des êtres vivant au fond des mers, aspirant à la paix, à l'entraide, et elles deviennent le symbole de la générosité de la mer, un symbole nourricier. Malgré tout, elles restent puissantes et donc fascinantes car elles ont le pouvoir de reprendre les bienfaits octroyés.
le lien avec l'écologie apparaît de manière manifeste puisque c'est le projet d'un promoteur immobilier qui met le feu au poudre. Ce qu'il prévoit de construire met en péril une île, les littoraux et également les traditions séculaires. Or, nous savons à notre époque combien la préservation de la nature et des littoraux devient un enjeu précieux pour la faune, la flore et pour nous tous. La course contre la montre qui s'engage autour de ce projet, les oppositions de certains, les pressions des autres, tout cela est plus que crédible. Cette oeuvre n'amène pas à faire réfléchir, ne se veut pas engagée, mais elle montre les enjeux économiques (favorisés au détriment de la nature), le carnage amorcé, l'absence de scrupules de certains promoteurs. Autant de choses qui résonnent en nous.
J'ai beaucoup aimé aussi la part de légende qui innerve ce roman graphique et la place qu'elle prend dans la vie de chacun. Fascination des uns une fois l'oeuf révélé, incrédulité des autres considérant qu'il s'agit de sottes croyances et notre personnage principal au milieu, Yôsuke, partagé, déchiré presque, même s'il ne veut pas le reconnaître. Il se débat en effet entre l'attachement à l'histoire familiale, l'amour pour son grand-père porteur de la tradition, la peur de la mer, cruellement enracinée en lui et un scepticisme teinté malgré tout de croyance. le fameux « Et si…? » qui nous étreint sans que l'on puisse le justifier rationnellement. Ce personnage est donc tout à fait crédible : comme de nombreux adolescents, il a envie de nouveauté et renie la légende en laquelle il croyait enfant, pensant qu'il est l'heure de grandir. Je vous laisse découvrir par vous même comment il évolue.
Je ne suis pas une spécialiste du dessin et de ses codes en terme de manga, mais j'ai apprécié les graphismes ici. Les visages ne sont pas disproportionnés, la représentation des lieux est particulièrement travaillée, que ce soit les paysages ou les bâtiments. J'ai aimé aussi la représentation des sirènes, plus souvent suggérées que pleinement montrées : une ombre, une queue, une silhouette au fond des eaux, la réaction étrange de l'oeuf – semblable à une perle- , les manifestations marines à mesure que gronde le mécontentement de la sirène. Bref, autant de petits détails qui sont signifiants.
Ainsi, je suis enchantée de ma découverte. le Pacte de l'eau est une belle légende aux accents résolument modernes, au crayonné efficace et agréable. Voici un manga qui se lit avec beaucoup de fluidité.
Lien : https://lesreveriesdisis.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-Flore
  25 novembre 2017
Ce manga est une réédition du travail de Satoshi Kon. L'auteur revisite le mythe des sirènes en donnant à son oeuvre un écho écologique très contemporain.
Il y a beaucoup de maturité dans cette histoire et dans ces illustrations. La profondeur des enjeux est bien mise en avant. Les personnages sont crédibles, loin des stéréotypes de beaucoup de manga. Le combat qui oppose la modernité à la tradition est abordé sans manichéisme. On comprend les volontés de chacun, les raisons qui les poussent à pencher d'un côté où de l'autre. Finalement, la modération sera la clé d'une bonne entente entre les différents partis et la Nature. C'est une très belle histoire, bien ancrée dans la réalité et les préoccupations actuelles.
Commenter  J’apprécie          20
Maynate
  18 octobre 2019
Avec un dessin fin et 'réaliste', Satoshi Kon nous raconte ici l'histoire d'un village de pêcheurs, déchiré entre les fervents défenseurs de la tradition et du respect de l'environnement, de la mer qui leur apporte tant, et les habitants désireux de voir arriver le "progrès" et d'accéder aux avantages de la ville. Entre les deux, notre jeune héros, lui-même partagé entre son père et son grand-père qui ne partagent pas la même vision. Les trois générations, responsables du sanctuaire de la ville, ne s'accordent pas sur la valeur à apporter à l'oeuf détenu dans l'enceinte du sanctuaire, nourri d'eau de mer chaque semaine. Selon la légende, il appartiendrait à une sirène. Quelle est la vérité ? Quel rôle est censé tenir le prêtre de la cité ? Que doit être notre relation à la nature ?
Écrit il y a presque 30 ans, ce roman graphique est pourtant d'une terrible actualité. Cette fable écologique met en avant la vitalité de la nature comme celle de l'humanité, et la complexité de la cohabitation entre tradition et modernité. Une très belle oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Antoine_B
  29 août 2017
Je connaissais Satoshi KON en temps que réalisateur, très bon réalisateur. Je me suis donc attaqué avec confiance à ce Kaikisen, sur le papier alléchant.
Un village côtier est protégé depuis des temps immémoriaux par "l'ondine" sorte d'entité maritime qui protège les pécheurs. La cupidité de certains habitants voyant d'un bon oeil l'installation d'un complexe touristique va engendrer un conflit entre les tenants de la tradition (le héros, ses amis, son grand-père) et les tenants de la modernité.
Il y a une dimension fantastique dans cette ouvrage et cette légende, qui donne l'occasion de lire un conte maritime. Ma note est aussi basse à cause de plusieurs choses, principalement le rythme en dent de scie et l'action parfois un peu confuse (peut-être est-ce dû aussi à la traduction ?) .
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
ActuaBD   02 novembre 2017
Première série longue de Satoshi Kon, "Le Pacte de la mer" met en scène l'opposition entre tradition et modernité, entre enjeux financiers et culturels, entre onirisme maritime et pragmatisme terre-à-terre.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom   02 octobre 2017
« Le Pacte de la mer » est devennu un classique de la littérature japonaise à absolument connaître. Son message intemporel et ses valeurs humaines et écologiques résonnent encore comme un avertissement presque trente ans après sa première publication.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   13 janvier 2018
"On raconte qu'autrefois les côtes d'Amide étaient balayées par une mer déchaînée, et que les pêcheurs rentraient bien souvent bredouilles. Un jour, un de mes ancêtres a ramassé un œuf sur le rivage. Une créature mi-femme mi-poisson est venue le récupérer et a conclu un pacte avec lui. Mon aïeul a dû honorer la mer et prendre soin de l’œuf en changeant l'eau de son bassin une fois par semaine, avant de le rendre au bout de 60 ans. Après quoi les descendants de mon ancêtre ont reçu un autre en échange et c'est ainsi que cette promesse est transmise dans ma famille de génération en génération, et qu'en retour nous jouissons d'une mer paisible et de pêches abondantes."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-FlorePixie-Flore   25 novembre 2017
Cette ville ressemble à une vieille tapineuse siliconée qui se maquille à la truelle. Vous trouvez pas ? On brade les plages, les forêts...

[p96]
Commenter  J’apprécie          40
Pixie-FlorePixie-Flore   25 novembre 2017
- Je comprends pourquoi tes ancêtres ont cru à la légende des sirènes... Il est magnifique cet oeuf...
- Ce n'est rien comparé à ta beauté, tu sais...
- D'où tu sors une réplique aussi ringarde ?

[p65]
Commenter  J’apprécie          20
EllexaEllexa   25 juillet 2019
Tu prends de grands airs, mais tu ne fais que répéter son discours comme un perroquet. Venant de quelqu'un dont la famille a vénéré la mer pendant des générations, ça me dégoûte.
Commenter  J’apprécie          10
MissMarple160MissMarple160   29 novembre 2018
Nous ne pouvons pas rester éternellement figés dans le passé ...
Il en va de même de tous les habitants.
Ils ont le droit d'accéder au même confort que celui des grandes villes ...
Tu ne crois pas ? C'est important de respecter la nature et la beauté de nos paysages, mais ce n'est pas ça qui nous permettra de survivre.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Satoshi Kon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Satoshi Kon
Depuis 2000, Pika Edition propose de découvrir l'infinie richesse du manga en publiant parmi les plus talentueux auteurs japonais et français. Les CLAMP, Kosuke Fujishima, Tôru Fujisawa, Minetaro Mochizuki, Ken Akamatsu, Reno Lemaire, Oh!Great, Kouji Seo, Hiro Mashima, Hajime Isayama, Ema Toyama, Nakaba Suzuki, Adachitoka, Ayu Watanabe, Satoshi Kon, Yoshitoki Oima, Akane Shimizu, Boichi, Romain Lemaire et Kamome Shirahama sont 20 mangakas majeurs qui ont marqué leur époque et qui continuent d'inspirer bon nombre de jeunes auteurs. Dans ce livre-objet, qui se déploie comme une frise grâce à ses 48 pages dépliantes, Pika Edition vous invite à revenir sur ces deux décennies durant lesquelles le manga est devenu incontournable… Un ouvrage original et idéal pour célébrer la passion du manga !
+ Lire la suite
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
915 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre