AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782823863550
208 pages
Éditeur : 12-21 (11/01/2018)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Un enquête sombre et sanglant, où vampires et autres monstres sèment la terreur parmi les êtres humains. Hans Vahpet, dit "Silver Wolf", célèbre chasseur de vampires, est sollicité pour enquêter sur de mystérieuses affaires où les victimes sont retrouvées sans leurs os. L'occasion pour ce vétéran de s'acquitter d'une dernière mission...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alfaric
  20 janvier 2018
Bon ben voilà, comme pas mal de monde je me suis fait piégé par les marketeux de chez Kurokawa car ils ont écrit en gros « Hiromu Arakawa », « Fullmetal Alchemist » et « The Heroic Legend of Arslan », en petit « recommandé par », et en tout petit « histoire originale de Tatsukazu Konda ; dessin de Shimeji Yukiyama » ... J'aurais dû écouter ma tête car j'imaginais mal se lancer dans une série supplémentaire la mangaka d'Hokkaido qui a déjà du mal à tenir ses trois séries en cours... Mais que voulez-vous, le coeur a ses raisons que la raison ignore ! (il faut dire aussi que le scénariste reprend pas mal de trucs à sa mentor, et que le dessinateur reprend son style graphique, ses trucs et astuces, ce qui donne donc corps à la supercherie )^^
Entrons dans le vif du sujet : que penser du tome 1 de cette nouvelle série fantastico-horrifique ? Je suis très partagé car les très bons ingrédients sont contrebalancés par d'affreux gimmicks qui m'ont insupporté ! Hans Vahpet au « warhammer » d'argent est un vétéran chasseur de vampire qui a enterré tous ses ennemis et tous ses amis, et le septuagénaire est désormais un patriarche bienveillant pour la descendance de ses anciens compagnons d'armes, mais quand un tueur inhumain de nature inconnue sème la terreur dans son ancien fief de San Sarodo il s'agit pour lui d'un dernier combat : s'il réussit à lui une gloire éternelle, s'il échoue le gouvernement se gargarisera d'un prétexte pour durcir sa politique avant d'intervenir en bonnes et dues formes...
- je valide le héros sur le déclin, qui sort de sa retraite à l'appel du fils d'un ancien ami pour ramener la loi et l'ordre dans la ville qu'il a si longtemps défendu
- alors oui comme dans toutes les séries nippones dreadful punk on trouve un occident fantasmé où on reste suffisamment évasif pour le placer autant en Europe qu'en Amérique en prenant soin de ne traiter aucune thématique dixneuvièmiste, auquel on accole vite un Japon copier-coller de son équivalent IRL pour ne pas trop dépayser le lectorat du Pays du Soleil Levant... Mais par contre, et c'est assez inédit sur le Planète Manga, on retrouve tout les codes du Batmanverse et on se retrouve vite avec l'ambiance gothique de Gotham City ! Tout cela je le valide de très bon coeur !!! ^^
- je valide le super-vilain qui veut de faire un nom en tuant le dernier héros encore en vie, quitte à tricher en le ménageant et en l'aidant pour mieux se faire mousser avant de le détruire petit à petit en ramenant à la vie amis et ennemis du passé...
- achtung je ne valide pas les adolescents semi-vampires officiant dans un camp ou dans un autre qui servent autant de clichés que de fanservice !
- achtung je ne valide pas le gore grotesque hérité de "L'Attaque des titans" et les ersatz ridicules des créatures du manga culte "Parasite" !
- achtung je ne valide pas le boss de fin, un BG psychopathe et anthropophage qui s'avère être un cliché tout autant éculé que malsain (héritage "Tokyo Ghoul" ?) !
La mayonnaise peut bien prendre ou s'effondrer totalement : qui vivra verra !

Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) 2018
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Kmye
  06 février 2018
Je partage tout a fait l'avis d'Alfaric. Je me suis laissée tenter par le bandeau indiquant que l'auteure de Fullmetal Alchemist, l'un des meilleurs shonen, recommandait chaudement Silver wolf. Et bien je suis déçue !
Comme toujours chez Kurokawa, l'objet livre est de belle facture et la couverture remplit efficacement sa mission d'attirer le regard du lecteur. Cependant, l'intérieur du livre n'est pas trop digne d'intérêt. L'âge du personnage principal est certes une originalité, mais le reste de l'intrigue ressemble à bien d'autres, à du vu et revu. J'espère me tromper en disant que ce seinen semble tout droit se diriger vers des tropes classiques à la Hellsing. (Oui j'ai beaucoup de mal à trouver des bons vampires, japonais ou non, depuis Vampire hunter d'- Bloodlust)
Le style graphique est plaisant, ceci dit, mais pas suffisant pour sauver le reste. Il existe une petite chance pour que ce seinen nous surprenne en bien, mais j'ignore encore si je serai là pour le tome 2...
Commenter  J’apprécie          32
Livheryn
  17 janvier 2018
Le personnage principal est très intéressant. C'est plutôt rare de voir un septuagénaire en héros de shonen. L'action est déjà très présente (l'hémoglobine aussi pour ceux qui l'aiment). J'espère juste que par la suite il n'y aura pas tant de répétitions sur le fait que le chasseur est très diminué comparé au temps où il était encore en service, car c'est déjà lassant dans ce tome 1. Cela ne m'empêche pourtant pas d'attendre la suite avec curiosité.
Commenter  J’apprécie          10
myormerod
  11 mars 2018
Un premier tome prometteur aux personnages intrigants ainsi qu'aux dessins entrainants et détaillés. J'ai été charmée dès les premières pages, en faite, dès que Hans Vahpet apparait. Il est charismatique, drôle, et surtout très intéressant pour un vieux crouton xD
J'ai tout autant apprécié les personnages secondaires, le commissaire de police, Coco Will, cette jeune fille pleine de mystère et sans oublié la jeune recrue. On trouve dans ce premier tome beaucoup d'action de rebondissements et aussi des révélations sur l'histoire de Hans Vahpet, mais ce qui m'a le plus plu est, bien entendu, ce méchant fort et destructeur. Ses motivations sont assez peu claires ce qui rend le tout fascinant.
Et puis, ce n'est pas tout, car la fin de ce tome nous permet de rencontrer un nouveau protagoniste qui m'a charmée tout de suite de par son look et son attitude.
Bref, je recommande assurément, c'est un très bon 1er tome et je n'ai qu'une hâte, découvrir la suite !

Lien : http://ma-boite-de-pandore.e..
Commenter  J’apprécie          10
bouma
  29 août 2018
Ce premier tome met rapidement en place l'intrigue et les personnages. Aucun temps mort mais les situations s'enchainent un peu trop vite et ne permettent pas au suspens de prendre réellement.
Le dessin est relativement classique pour ce type de récit mais notons tout de même une attention particulière pour ces bêtes monstrueuses sorties tout droit de l'imagination du mangaka.
Lien : http://boumabib.fr
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (3)
Elbakin.net   15 février 2018
Silver Wolf, Blood, Bone tire son épingle du jeu avec une certaine habileté. A l’instar de son héros, ce manga semble savoir qu’il ne peut pas en faire trop et doit donc aller à l’essentiel.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
ActuaBD   13 février 2018
Recommandé par un auteur de talent tel que Hiromu Arakawa ("Fullmetal Alchemist"), cette nouvelle saga de vampires affiche un héros atypique d'un certain âge. Sans toutefois révolutionner le genre, les amateurs vampiriques peuvent compter passer un agréable moment.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
ActuaBD   30 janvier 2018
Recommandé par un auteur de talent tel que Hiromu Arakawa ("Fullmetal Alchemist"), cette nouvelle saga de vampires affiche un héros atypique d'un certain âge. Sans toutefois révolutionner le genre, les amateurs vampiriques peuvent compter passer un agréable moment.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   18 janvier 2018
Aucun humain ne peut gagner le combat contre la vieillesse. C'est le fait que nous vieillissons et pourrissons qui fait de nous des humains.
Commenter  J’apprécie          165
KmyeKmye   05 février 2018
Je connais trois formules magiques qui me permettent de me sortir de situations fâcheuses. Il me suffit d'ajouter "dernièrement" a la fin de ces phrases.. "j'oublie des choses", "mon ouïe a baissé", "je vois moins bien".
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Tatsukazu Konda (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tatsukazu Konda
Trailer "Silver Wolf"
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
675 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre