AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782844142122
34 pages
Éditeur : L'Association (02/09/2006)
4.25/5   8 notes
Résumé :
Comme son nom l'indique, le sujet principal de cette BD est la sclérose en plaques.

Mattt Konture y dévoile comment il a découvert qu'il avait contracté cette maladie.

Il y décrit ses douleurs physiques et morales, ses doutes et son pessimisme.

Cette lecture est enrichissante sur bien des points mais il y a aussi des lourdeurs : il y a des passages beaucoup trop bavards, d'autres limite hors sujet.

Konture ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
KrisPy
  07 octobre 2015
Mattt Konture, je connais depuis belle lurette (quelle est belle ma lurette ! 2 pour le prix d'1 !)... Le petit Psykopat illustré, Jade, et d'autres zines underground me l'ont fait apprécier, lui et son dessin torturé à l'encre bien noire, à l'époque de Karo et d'autres déglingos du même acabit, il y a donc belle lurette...(eut égard pour son grand âge, et au mien surtout, on en restera là niveau situation d'époque... évasif comme une lurette donc...).
Récemment, on est devenu "amis" sur Facebook. Et récemment aussi, j'ai fait un tour à la médiathèque et j'y ai trouvé ce petit fascicule de l'ami Konture : Sclérose en plaques...
Bam ! Prends ça dans tes dents... Je découvre que mon nouvel ami virtuel est atteint de cette saloperie ; il fait le tour de la question de son point de vue, à sa manière, chaotique et créative ; ça bouscule la tête, ça chavire les sentiments. C'est dur de voir un ami aller mal. Même si pour lui je ne suis qu'une "abonnée" de plus à sa timeline, pour moi c'est un gars que j'aime bien depuis longtemps (depuis belle lurette j'vous dit !), et ça m'a touché ce qui lui arrive. Surtout que ça fait longtemps apparemment qu'il l'a cette saleté de S.E.P., et qu'il a dû vivre avec pratiquement toute sa vie sans le savoir, à supporter des douleurs, des fatigues intenses qui allaient et venaient sans raison apparentes, le laissant sans force et déprimé.
Alors pour ce "geste", qui lui a coûté énormément d'énergie, pour cette courte BD témoignage de ce qu'il endure et de ce qu'endurent tous ceux atteints par cette sournoise maladie, je dis bravo ! et merci de nous avoir informé. C'est bien de savoir qu'on est pas seul, que d'autres partagent ces sentiments d'impuissance et de frustration face à la S.E.P., qui n'a encore à ce jour, aucun traitement curatif, mais uniquement des traitements palliatifs, visant à atténuer les effets des symptômes...
Allez, Matelot Konture, tenez-vous droit, et soyez fier, vous avez de beaux restes ! ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Franz
  13 décembre 2019
Sur des charbons ardents.
Mattt Konture a enfin pu mettre un nom sur le mal qui le brûle, la sclérose en plaques mais cette reconnaissance relative soulève en même temps la méconnaissance de la maladie et des traitements adaptés. Malgré le diagnostic cruel tombé en 2005, Mattt se souvient des cinq années heureuses précédentes : la garde partagée de sa fille, les rencontres féminines, les concerts dans les bars alternatifs et les squats avec Courge, son groupe rock, la réalisation d'une bédé en accord avec ses idées écologiques. Puis le mal s'installe et Mattt le retranscrit si bien que son trait finit par trembler, rendant presque tangible sa souffrance physique. Mattt Konture résiste au mal même si les attaques sévères le terrassent et le handicapent. Dans les périodes de rémission, le graphisme retrouve son aplomb, le dessin se charpente à nouveau sur les aplats d'ombre et les hachures serrées. La comédie de la vie trouve un interprète irremplaçable en la personne de Mattt Konture qui ne se la joue jamais artiste maudit, torturé par la maladie en intermittence mais habité par un désir ardent d'habiter son corps et de fouler cette bonne vieille Terre : « Youpi ! Il faut être heureux d'aller bien » comme il le dit dans la toute dernière case. Son humilité, sa gentillesse et sa générosité le rendent irrésistiblement sympathique. Face à cette franchise mâtinée de pudeur, à ce témoignage porté par un graphisme unique, le lecteur ne peut que marcher de concert et se faisant se charger d'un peu plus d'humanité au passage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GregorGregor   14 septembre 2011
- Si je ne peux pas éviter ces perpétuelles souffrances, je préférerai mourir sans doute.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Mattt Konture (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mattt Konture
Interview de Matt Konture.
autres livres classés : Sclérose en plaquesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4176 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre