AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Dominique Defert (Traducteur)
EAN : 9782709628716
430 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (04/04/2007)
3.82/5   120 notes
Résumé :
Pico Mundo, Californie. Le jeune Odd Thomas, cuisinier de son état, possède un don particulier: il communique avec les morts. Pourra-t-il sauver la petite ville du mal qui rôde?

Jeune cuisinier dans un grill d'une petite ville de l'Amérique profonde, Odd Thomas rêve d'être un garçon ordinaire. Mais il est pourvu d'un don encombrant : les morts communiquent avec lui. Parfois les âmes en peine veulent que Odd leur fasse justice. Parfois, elles lui donn... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 120 notes
5
6 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

gruz
  08 janvier 2013
Ce roman est un peu à part dans la liste impressionnante des écrits de Koontz (qui n'a qu'un succès d'estime en France, alors que c'est l'un des plus gros vendeur outre-atlantique).
Ce premier roman met en scène un personnage atypique, Odd Thomas, que l'on retrouvera dans d'autres aventures par la suite.
Koontz a fait le pari de créer un personnage d'une extrême sympathie, d'une gentillesse sans borne, un peu dépassé par des pouvoirs qu'il pense ne pas savoir gérer.
L'écriture elle même est différente, l'humour constamment présent, avec un certain coté poétique aussi. Certaines scènes sont même assez surréalistes, mais ne gâchent en rien la cohérence du bouquin (c'est le fantôme d'Elvis qui aide notre protagoniste).
On s'attache terriblement à Odd Thomas, on rit, on s'étonne avec lui et on frissonne parfois. On est loin des écrits "d'horreur" de certains anciens Koontz, et cette histoire tient merveilleusement bien la route.
Commenter  J’apprécie          290
Tatooa
  22 novembre 2013
Tout d'abord, un grand bravo au traducteur D. Defert.
Tourneboulée. Voilà comment je ressors de ce livre. Et avec un coup de foudre pour l'étrange Odd !
Pour ceux qui attendent de l'horreur, passez votre chemin. Certes le fantastique est bien présent, mais dans ce livre, ce n'est pas le plus important, loin de là.
Passée la surprise de la première personne et du fait que l'auteur s'adresse parfois au lecteur, ce que d'habitude je n'apprécie guère, ici j'ai eu l'impression d'une amitié naissante. Un peu comme si un inconnu vous racontait sa vie devant un verre dans un bar.
C'est formidablement bien mené, et émotionnellement je suis passée par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, de l'éclat de rire aux larmes avec ce roman. C'est surtout un roman "de vie" et de psychologie de personnages, attachants au possible, un peu à la façon du maître King, mais sans les longueurs...
Odd Thomas est très attachant, avec sa confiance en l'humain à côté de toutes les horreurs qu'il voit. L'amour très pur qu'il porte à sa Stormy s'oppose avec bonheur à son quotidien "fantômatique" assez horrible. Comme une sorte de super-héros d'une humilité à faire pâlir d'envie le pape, il s'emploie à faire de son Pico Mundo un monde meilleur.
Au risque d'y perdre tout ou presque.
Un roman insolite dans l'oeuvre de Koontz, et que, pour ma part, j'ai vraiment adoré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
mauriceandre
  04 mars 2018
Salut les Babélionautes
Après avoir lu le deuxième tome de "La Tétralogie des Origines" J'ai sorti ce livre du fond de ma bibliothèque pour souffler un peu.
Dean Koontz c'est une longue amitié de lecteur, j'ai ouvert un de ses livres pour la première fois dans les années 80 et par la suite j'ai essayé de lire tous ceux qui ont été traduit.
Dans ce roman nous ferons connaissance avec Odd Thomas, Jeune cuisinier de son état, qui possède un don particulier: il communique avec les morts.
Mais attention!! Ce n'est pas en faisant des séances de spiritisme, non, lui les entends dans sa tête.
Vous voulez savoir ce qu'ils lui disent? Lisez le !!!!
Cette histoire fantastique ne recèle pas de scènes d'Horreurs, au contraire, l'humour est bien présent.
Mais ceux qui sont sensible, préparez une boite de mouchoirs, car les bons sentiments sont une des qualité de Thomas.
Très bien traduit par Dominique Defert que je remercie et sans qui je n'aurais pas découvert cet Auteur.
Commenter  J’apprécie          80
dagoba04
  24 avril 2020
J' etais un tres bon client pour cet étrange Odd Thomas. Je suis un grand lecteur de King, Simmons, lovecraft et j'en passe. C'est donc dans l'ordre des choses de se tourner vers Koontz. Et si j'aime lire des livres qui font peur et ou il y a des gens qui meurent j'aime aussi me marrer. J'adore sortir le bon jeu de mot ou la petite vanne sympa et je fais même des imitations. ( passez boire un coup à la maison le 11 mai et je vous ferais une demo.) Cet " Etrange Odd Thomas etait donc fait pour moi. En plus Dean Koontz a tres bien réussi le mariage improbable entre l horreur et l humour. Il a meme parfaitement équilibrer les deux genres. Et c est la que le bat blesse ! Parce que du coup ce livre ne fait pas peur.. Et ne fait pas rire non plus. J' ai eu l impression d' etre dans un telefilm pour ados diffusé sur Gulli pendant Halloween. Ou de lire un numéro de Chair de Poule de R. l'Stine. Les 200 premières pages du livre sont trop longues et meme si l' ambiance posée par l auteur est funny l' histoire est vraiment longue a décoller. La seconde partie est tout de meme plus rythmée et mieux réussie malgré l apport de scènes( notamment la visite d ' Odd Thomas a son père) qui n' apportent rien au récit et qui ne font que l' alourdir. Dommage car Dean Koontz a du talent et la scene finale est magnifiquement ecrite et tres émouvante. Pour resumer l'idée de lier humour et horreur était sympa mais au final ca ne prend pas. Je vais continuer a lire du King, du Simmons et du lovecraft pour me faire peur et redonner une chance au Dean Koontz " qui fait peur". Et quand je voudrais lire un roman pour me marrer je m acheterais du Tom Sharpe ou me relirais un bon vieux Cavanna...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Skritt
  07 septembre 2010
J'ai déjà lu beaucoup de romans de cet auteur, et à chaque fois, malheureusement, j'ai été déçu, pour différentes choses - l'histoire était trop pauvre, la fin trop prévisible et bien d'autres raisons. Mais ce roman est différent. Cette fois-ci, l'auteur traite avec un regard détaché les événements, il écrit avec humour une histoire fantastique sans tomber dans le burlesque. Tout est au plus juste. L'histoire nous prend et il nous est difficile de reposer le livre tellement on veut savoir ce qu'il se déroule ensuite. le personnage est vraiment très attachant, tellement humain malgré le don qu'il possède, nous n'avons pas à faire avec un héros comme d'habitude, mais un individu qui n'est qu'un simple cuisinier et qui à l'intention de changer de travail pour monter des pneus, amoureux d'une jolie fille.
Les rencontres avec les morts sont déroutantes mais d'un réalisme poignant. On s'y croirait vraiment et se met à prier pour ne pas avoir ce don. Quant à la fin, ah, la fin... elle est pour une fois bien au delà de ce que je pouvais imaginer, et pour tout vous dire, j'en ai eu presque les larmes aux yeux (j'ai vraiment du trop m'attacher à Odd Thomas).
Un très bon roman que je conseillerai à tous...
Lien : http://skritt.over-blog.fr/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa   17 novembre 2013
Contre toute attente, alors qu'elle buvait comme un trou, plumait au poker des psychopathes très mauvais perdants, conduisait à une vitesse défiant toutes les lois de la cinétique (mais jamais sous l'emprise de l'alcool) et suivait un régime alimentaire essentiellement composé de charcuterie, mamie Sugars est morte paisiblement durant son sommeil, à l'âge de soixante-douze ans.
Commenter  J’apprécie          70
TatooaTatooa   19 novembre 2013
Comme à chaque fois que je m'en vais, Ozzie m'a serré dans ses bras tel un père étreignant son fils, et pourtant ni l'un ni l'autre n'avons connu ça dans notre enfance.
Et à chaque fois, je suis surpris de voir un être si fragile derrière sa carapace. J'avais l'impression qu'Ozzie était un petit être tout frêle enveloppé d'un grand manteau de graisse, un garçon écrasé par le poids de la vie, qui l'étouffait un peu plus, année après année.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TatooaTatooa   20 novembre 2013
Les bodachs sont indissociablement liés à la mort, comme les abeilles aux fleurs ; ils semblent en boire le nectar. Un décès ordinaire, cependant, n'attire pas un bodach, et encore moins un détachement entier. Je n'ai jamais l'une de ces créatures rôder dans les couloirs d'un service de cancérologie, ni autour d'une personne sur le point d'avoir un infarctus fatal.
C'est la violence qui les attire. La violence et l'horreur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TatooaTatooa   21 novembre 2013
Maintenant, je sais pourquoi les soldats, au retour de la guerre, racontent rarement à leurs familles leurs exploits, en tous cas jamais dans le détail. Ceux qui ont survécu doivent continuer à vivre au nom de ceux qui sont tombés. Mais si nous nous arrêtons trop sur la barbarie de l'homme, on ne peut plus avancer. La persévérance est impossible s'il n'y a plus d'espoir dans notre cœur.
Commenter  J’apprécie          40
CLIFTONCLIFTON   12 janvier 2016
Le corps était bien trop lourd pour que je puisse le porter. Le balancer du haut de l'escalier aurait été un peu trop bruyant et un spectacle pour le moins surprenant si quelqu'un venait à passer dans la rue.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Dean Koontz (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dean Koontz
Comme chaque année, les équipes de la Griffe Noire vous proposent leurs coffrets de Noël. Une sélection de livres accompagnée de goodies. Gérard Collard et Thomas Raymond vous présentent les contenus...
COFFRET JEUNESSE 7-10 ANS (45,80 €) : - Mortelle Adèle au pays des contes défaits, Mr Tran et Diane le Feyer, Tourbillon - le journal de Gurty, mes bébés dinosaures, Bertrand Santini, Sarbacane - Charlie se change en poulet, Sam Copeland, R. Laffont https://www.lagriffenoire.com/100771-coffret-coffret-histoire.html
COFFRETS JEUNESSE ALBUM (45,70€) : - Jules et le renard, Joe Todd-Stanton, Ecole des loisirs - Maman noel, Ryan T. Higgins, Albin-Michel jeunesse - Il était une fois la corne des licornes, Béatrice Blue, Little Urban https://www.lagriffenoire.com/100772-coffret-coffret-histoire-poche.html
COFFRET ADO (50,70€): - Cogito, Victor Dixen, R. Laffont - Les pluies, Vincent Villeminot, le Livre de Poche jeunesse - La maison des oiseaux, Allan Stratton, Milan https://www.lagriffenoire.com/100773-coffret-coffret-litterature.html
COFFRET SCIENCE FICTION (55,90€): - Métaquine indications, François Rouiller, Atalante - Chiens de guerre, Adrian Tchaikovsky, Denoel - Chevauche-brumes, Thibaud Latil-Nicolas, Mnémos https://www.lagriffenoire.com/100776-coffret-coffret-detente.html
COFFRET MANGAS (37,80€) : - L'atelier des sorciers 1, Kamome Shirahama, Pika - Bip-Bip Boy 1, Rensuke Oshikiri, Omaké - Dr Stone 1, Riichiro Inagaki et Boichi, Glénat - Heart Gear 1, Tsuyochi Takaki, Kioon https://www.lagriffenoire.com/100777-coffret-coffret-polar.html
COFFRET BD SCIENCE FICTION (57,85€) : - le château des animaux : Miss Bengalore, Delep & Dorison, Castermann - Nathanaelle, Charles Berberian & Fred Beltran, Glénat - The kong crew : Manhattan jungle, Eric Hérenguel, Ankama
COFFRET BD ADULTE (53,85€) : - Monsieur Jules, Aurélien Ducoudray & Arno Monin, Bamboo - Bruno Brazil : Black Program, Aymond & Bollée, Lombard - Lecio Patria Nostra : le tambour, Yerles & Boidin, Glénat
COFFRET BD JEUNESSE (54,95€) : - le royaume de Blanche fleur, Benoit Feroumont, Dupuis - Les quatre de BakerStreet : Les maitres de Limehouse, Dijian & Etien & Legrand, Vents d'Ouest - Raowl : La belle et l'Affreux, Tebo, Dupuis
COFFRET LITTERATURE FRANÇAISE (71,30€) : - Murène, Valentine Goby, Actes Sud - Les simples, Yannick Grennec, Anne Carrière - Rien n'est noir, Claire Berest, Stock https://www.lagriffenoire.com/100783-coffret-coffret-detente-poche.html
COFFRET LITTERATURE ETRANGERE (73,40€) : - Dévorer le ciel, Paolo Giord
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ne crains rien" de Dean Koontz.

Qui est Orson ?

Le chat de Chris
La meilleure amie de Chris
Le chien de Chris

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Ne crains rien de Dean KoontzCréer un quiz sur ce livre

.. ..