AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266072730
Éditeur : Pocket (06/11/1998)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 88 notes)
Résumé :

Une intrigue caractéristique du style du « maître » mêlant suspense et fantastique : des expériences menées sur une petite fille ouvrent la porte sur une autre dimension.
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
greg320i
  19 juillet 2014
La critique à chaud d'une porte sur l'hiver .
Un bon rafraichissement ça vous dit ? Alors je vous en prie :
Refermant à l'instant les 440 pages de l'ouvrage de Dean Koontz , intitulé ' The Door to December ' sous pseudo Richard Paige en V.O , je désire de suite offrir cette fraicheur aux potentiel lecteurs .
Oui toi lecteur ! Je te donne les circonstances atténuantes de saisir ta chance d'avoir une porte sur l'hiver en cette période estivale ; de commettre le délit de lire baigné d'une auréole de saveur glacée de frissons en plein mois de Juillet.
Tandis que d'autres s'auréolent différemment..

Premier constat troublant,effrayant de similarité entre deux romans . Voyez plutôt :
Une coïncidence manifestement , mais je ne peut m'empêcher de constater qu'un pronom revient dans cette histoire : " ÇA " . Et donc de suite on pourrez se dire - " bah copié sur le Ki,," ,, hé non !
Scientifiquement impossible que le clown machiavélique de 1986 et ce 'ça' là se soit croisé ou copié/coller sauf dans les cerveaux conjoint des deux écrivains. Car Une porte sur l'hiver parut en 1985 : date à laquelle monsieur le Roi cogite encore sur des ballons flottants et d'enfants affrontant leurs peurs primitives, bref " ça " veut beaucoup dire.
Et d' une enfant ici aussi il en est question : avec une petite fille prénommée Mélanie, utilisée pour réaliser un sombre plan de chercheurs un peu fou (non, non ce n'est pas Charlie du KING , stop la parano Greg) son utilisation visant à créer..on ne sais trop quoi d'ailleurs car le mystère surnage de manière volontaire hélas.
Véritablement exploitée et soumise à un caisson version La Mouche , pour des expériences façon Poltergeist , elle sera heureusement sauvée assez tôt, mais aux conséquences de l'autisme et du repli sur soi ( on échappera ainsi à des causeries infantile inutile , bravo à l'auteur )
Bref les licences et les déjà vu c'est comme au tennis, on joue toujours sur le même terrain avec les même raquettes, seuls les joueurs changent .

Et que vaut le jeu ici ? C'est Set et Match ,une lecture entrainante, gagnante , bien prenante : avec des morceaux d'horreurs , des vrais ! Un suspense entretenu sur le ' ça ' pour nous en cacher l'identité. D'étranges et dramatiques accidents
Mais surtout un récit cohérant s'entretenant de deux manières : le côté des flics qui enquêtent sur l'affaire des crimes (la petite touche d'humour en cadeau) et le suivi de Mélanie avec sa mère qui la psychanalysera pour tenter de lui sortir les vers du nez, essayer de comprendre ses six longues années passées dans le fameux caisson . Juste assez long pour bien assimiler le topo, bien que l'à-propos demeure vague la lecture reste rapide, résultat d'une qualité et d'oubli de descriptions fastueuses d' ordinaire courante chez le (vieux) Koontz
Mais aussi :Un vocabulaire expressif, des moments décisif, des passages d'armes exclusif, je vois donc dans ce Koontz ( alors jeune) un loup agressif , bien loin de ces fameux couples à deux balles qui s'amourachent dans ses futurs pires productions, hem parenthèse, excusez moi.
Comme mon adage qui veut que les romans terreur-horreur datant des années 80 sont souvent et généralement bons , celui ci conforte ma théorie.
Et à priori tout en étant pas une priorité du Koontz , on peut aisément le classez dans son top 10 .
Bref , Veillez à refermer la porte en sortant d'ici .. L' Hiver peut parfois dire de bien étranges choses que l'on ne souhaite pas connaitre .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2615
Varaha
  29 avril 2018
Laura, une femme brisée, une mère effarée ; Haldane, un inspecteur plein de bonnes intentions. Voici les héros qui peuplent le début de ce roman, créant ainsi une entrée en matière imprégnée de stress et d'angoisses. Tout ce qu'il faut pour m'accrocher à une lecture.
« Le regard de Mélanie restait distant, vitreux, mais elle leva la main et mit son pouce dans sa bouche. »
Et Mélanie, troisième protagoniste, fillette enlevée à trois ans, retrouvée après six longues années de torture, qui s'apprête à livrer un combat contre tous les monstres, réels ou non, qui la hantent.
La façon dont l'action se déroule nous tient en haleine tout au long du récit, en partie grâce à l'astuce de l'auteur qui narre à tour de rôle ce qui arrive à Laura et l'avancée dans l'enquête de Haldane. Cette alternance en est presque frustrante tant on est avide d'en savoir plus d'un côté comme de l'autre.
« Ils avaient en commun une dévotion pour leur travail touchant au fanatisme, un grand sens du devoir et une tendance excessive à l'autocritique. Des qualités de plus en plus rares dans un monde tous les jours plus cynique, égoïste et complaisant. »
L'homme a-t'il un plus grand ennemi que lui-même ? C'est la question que je me suis posée en finissant cette lecture.
« « L'oubli est le début de la guérison. » »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BVIALLET
  24 mai 2012
Dylan a quitté Laura en enlevant leur fille Mélanie alors âgée de trois ans. Et pendant six ans, Laura l'a cherchée sans jamais pouvoir la retrouver jusqu'au jour où les cadavres de Dylan et ceux de trois hommes, tous atrocement déchiquetés, sont découverts dans la villa où le père et la fille se cachaient. Un peu plus tard, Mélanie est retrouvée nue, errant dans les rues dans un état semblable à l'autisme. Les enquêteurs retrouvent un caisson d'isolation sensoriel et une chaise à décharges électriques sur les lieux où Mélanie était séquestrée. Tout porte à croire que le père s'est livré à des expériences de conditionnement du comportement voire de lavage de cerveau, si ce n'est plus, sur la personne de la malheureuse enfant. Qui a commandité tout cela ? Qui peut vouloir la mort de l'enfant ?
Dans ce livre, Dean Koontz nous fait dériver des rivages du thriller classique vers ceux de l'horreur et du fantastique. Toute l'intrigue repose sur les phénomènes psychiques paranormaux, suggestion, manipulations mentales, télékinésie, déplacement extra-corporel, fantômes et autres poltergeist. le lecteur se doute très vite que la petite Mélanie est médium, ce qui lui permet de deviner assez aisément la suite des évènements. le suspens et la surprise finale sont un peu éventés et les « pouvoirs » ou phénomènes présentés peu crédibles même si l'on est peu cartésien. Ces défauts mis à part, l'écriture de Koontz est toujours aussi excellente et ce livre se lit sans désemparer tant il est difficile à lâcher…
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
sylvidra
  13 septembre 2014
Un thriller fantastique haletant que j'ai dévoré. On fait vite l'impasse sur les incohérences liés aux pouvoirs paranormaux de la fillette puisque c'est le propre de ce genre de littérature. Dean Koontz connait son sujet et le maîtrise parfaitement.
Le seul bémol, le petit truc qui m'a un poil agacé au fil du livre, c'est l'attitude de la mère de la fillette. Pourtant diplômée en psychologie, elle reste tout au long de l'histoire complètement à côté de la plaque, ne comprend pas ce qu'il se passe alors que moi, lectrice, je l'ai deviné rapidement.
Sinon, "ça" se lit très vite.
Commenter  J’apprécie          60
Roijaune
  05 janvier 2017
Si le livre a le mérite de nous tenir en haleine jusqu'à la fin, je lui reproche le côté tellement effacé de Mélanie et le manque de consistance (chaleureuse) entre la mère et sa fille...
Puis, j'ai trouvé ces interminables "bégaiements" assez pénibles.
Dernière note au sujet de l'inspecteur Harlane, ce gars malgré toutes ces choses qui le tracassent à il faut l'avouer un sens de la repartie absurde et décalée qui - même s'il finit par s'estomper - bat tous les records !
J'ai toujours un peu de mal avec Koontz, ici encore les pages qui se veulent renforcer la consistance des personnages ou les détails glissés ça et là n'ont pas cette subtilité et cette dimension que l'on peut retrouver et apprécier - ou pas - malgré leur densité, chez Stephen King par exemple.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
greg320igreg320i   19 juillet 2014
" L'homme qui ne lit pas de bons livres n'a aucun avantage sur l'homme qui ne sait pas lire ! "
C'est Mark Twain qui a dit ça, George.
- Jusqu'à ce que nous retrouvions un membre de sa famille qui nous donne la permission , donc je ne crois vraiment pas que vous devriez...
Claquant le coffre , Dan reprit : " Les livres contiennent plus de trésors que toutes les cachettes des pirates de l'Île au Trésor " , Walt Disney . Il avait raison, George. Vous devriez lire davantage.
- Mais...
- " Les livres ne sont pas que des tas de papier sans vie, ce sont des esprits vivants dans une bibliothèque " ,, Gilbert Hignet .
Il donna une tape dans le dos de Padrakis. Sortez de vos horizons restreints, George, animez votre vie banale de détective. Lisez George, lisez !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
greg320igreg320i   21 juillet 2014
Il regarda les photos des corps, avec un malaise qui s'amplifiait . Quatorze ans dans la police de L.A, et avant cela , quatre ans dans l'armée : il avait eu son compte de cadavres ; mais ceux-là étaient uniques. Il avait déjà vu des hommes qui avaient sauté sur des mines, et ils avaient meilleure allure.
Les tueurs -il devait y en avoir plus d'un - avaient fait preuve d'une force incroyable ou d'une rage inhumaine , ou bien des deux. On avait continué à frapper les victimes alors qu'elles étaient déjà mortes , jusqu'à les réduire en bouillie. Quelle genre de type pouvait donner libre cours à tant de cruauté ?
Quelle haine maniaque l'y avait poussé ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
greg320igreg320i   21 juillet 2014
- Mais en quoi est-ce douloureux ? Je croyais qu'il n'y avait aucune sensation. C'est ce que vous m'avez dit .
- Une séance d'une durée normale n'a rien de douloureux . Mais si on reste plusieurs jours dans un caisson, la peau se fendille, se craquelle. des escarres se forment.
-Ah.
- Et puis il y a la sonde. A votre âge , vous n'avez pas encore eu de maladie qui exige la pose d'une sonde.
-Non. jamais.
-Eh bien , au bout de deux jours , l'urètre devient irrité. c'est douloureux.
-Ça j'imagine
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83
LSHLSH   01 septembre 2019
Une société de science-fiction se développait autour de lui avec une rapidité et une force déconcertantes. C'était à la fois très drôle et très effrayant de vivre à une époque où l'humanité pouvait désormais voyager dans les étoiles, faire un bond de géant loin de ce monde et se répandre dans tout l'Univers. Mais elle pouvait aussi se détruire jusqu’au dernier avant le début de l'inévitable émigration. Les nouvelles technologies - comme l'ordinateur - libéraient les hommes et les femmes de toutes sortes de travaux subalternes, leur permettant de gagner beaucoup de temps et pourtant... Et pourtant le temps gagné ne signifiait pas plus de loisir ou plus de temps pour la méditation et la réflexion. À la place, à chaque nouveau progrès technologique, le rythme de la vie s'accélérait ; il y avait plus de choses à faire, à choisir, à expérimenter, et il fallait se précipiter sur ces expériences et en peupler les moments qu'on venait juste de gagner. Chaque année de vie semblait passer plus vite que l'année précédente, comme si Dieu avait poussé la manette de contrôle du temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
greg320igreg320i   17 juillet 2014
Nous plongerons dans les ténèbres
Au coeur du Mal
Quand la Science et le Diable
Marcheront de concerts.
Commenter  J’apprécie          240
Videos de Dean Koontz (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dean Koontz
Vos libraires ? Gérard Collard et Thomas Raymond vous proposent un mercredi sur deux leurs coups de coeur et leurs coup de gueule littéraires. Ils sont accompagnés de chroniqueurs (Jacqueline Pétroz, Didier Debroux, Mélanie Cheymol ou encore Jean-Edgar Casel)? Voici la liste des livres présentés dans le deuxième numéro de la deuxième saison de la Petite Librairie : ? ? Les Chiens de Détroit de Jérôme Loubry aux éditions Livre de Poche ??https://www.lagriffenoire.com/125656-nouveautes-polar-les-c? ?Le douzième chapitre de Jérôme Loubry aux éditions Livre de Poche ??https://www.lagriffenoire.com/1013642-nouveautes-polar-le-d? ?Les refuges de Jérôme Loubry aux éditiions Calmann-Lévy ??https://www.lagriffenoire.com/1013457-romans--les-refuges.h? ? ?HS 7244 de Lorraine Letournel Laloue aux éditions Belfond ??https://www.lagriffenoire.com/1014109-nouveautes-polar-hs-7? ? ?Le rêve d?un fou de Nadine Monfils aux éditions Fleuve ??https://www.lagriffenoire.com/1016562-divers-litterature-le? ? ?Les chefs d'oeuvre de Lovecraft - Les Montagnes hallucinées T01 (01) de Gou Tanabe et Sylvain Chollet aux éditions Ki-oon ??https://www.lagriffenoire.com/127260-achat-bd-les-chefs-d-o? ?Les chefs d'?oeuvre de Lovecraft - Les Montagnes hallucinés T02 (2) de Howard phillips Lovecraft, Gou Tanabe aux éditions Ki-Oon ??https://www.lagriffenoire.com/143506-livres-mangas-les-chef? ?Les chefs-d'oeuvre de Lovecraft - Dans l'Abîme du temps de Gou Tanabe, Howard phillips Lovecraft aux éditions Ki-Oon ??https://www.lagriffenoire.com/1015707-livres-mangas-les-che? ? ?Un autre tambour de William Melvin Kelley aux éditions Delcourt ??https://www.lagriffenoire.com/1013462-divers-litterature-un? ? ?Ces rêves qu'on piétine de Sébastien Spitzer aux éditions Livre de Poche ??https://www.lagriffenoire.com/136576-romans-historiques-ces? ?Le Coeur battant du monde de Sébastien Spitzer aux éditions Albin Michel ??https://www.lagriffenoire.com/1011571-romans-historiques-le? ? ?Vagin tonic de Lili Sohn aux éditions Casterman ??https://www.lagriffenoire.com/118397-achat-bd-vagin-tonic.h? ?Mamas de Lili Sohn aux éditions Casterman ??https://www.lagriffenoire.com/1014687-achat-bd-mamas.html ? ?Boule de foudre de Liu Cixin et Nicolas Giovanetti aux éditions Actes Sud ??https://www.lagriffenoire.com/1013223-livres-de-science-fic? ?Le problème à trois corps de Cixin Liu et Gwennaël Gaffric aux éditions Actes Sud ??https://www.lagriffenoire.com/56192-sci-fi-le-probleme-a-tr? ? ?
+ Lire la suite
autres livres classés : paranormalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ne crains rien" de Dean Koontz.

Qui est Orson ?

Le chat de Chris
La meilleure amie de Chris
Le chien de Chris

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Ne crains rien de Dean KoontzCréer un quiz sur ce livre