AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Arlette Rosenblum (Autre)
EAN : 9782266010894
Pocket (01/11/1981)
2.67/5   12 notes
Résumé :
A l'âge de quatorze ans, Tropile avait compris, sans plaisir, qu'il était un Loup. Pendant quelques années, il avait tout fait pour repousser cette idée, car « Loup » est un vilain mot, les enfants avec qui il jouait étaient sévèrement punis pour l'avoir dit. Il était séant qu'un Citoyen acceptât son lot, et s'accommodât de la vie telle qu'elle est. Les Loups n'étaient pas ainsi ; les Loups ne Méditaient jamais, les Loups n'Appréciaient jamais, les Loups n'étaient j... >Voir plus
Que lire après La tribu des loupsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bon un autre Frederik Pohl construit un peu n'importe comment.

On pourrait scinder ce roman en deux parties...

D'abord le contexte: fin de l'an 2000 une planète errante se met en orbite pas trop loin de la Terre. Tout d'un coup la Terre est arrachée à son orbite et quelques années plus tard elle dépasse même l'orbite de Pluton. L'Humanité privée de son soleil risque de mourir. La Lune - accompagnant la Terre - prend feu et devient un nouveau soleil. Mystérieuse pyramide volante quitte la planète mystérieuse et vient se poser sur le sommet de l'Éverest.

Première partie: 90% de l'Humanité est devenu des Citoyens. Puisque il fait très froid les ressources pour se nourrir ont décliné dangereusement. Pour survivre chaque humain doit manger moins. Ils se désintéressent de tout car toute activité demande une perte d'énergie. Leur principale activité: la méditation! Leur objectif: atteindre un tel niveau de zénitude qu'ils font le vide absolu dans leur caboche.

Le 10% de l'Humanité qui reste? Des humains qu'on nomment des Loups. Des révolutionnaires qui veulent reconquérir leur planète. Donc détruire la pyramide sur l'Éverest et également se libérer de la planète errante.

Ça c'est la première partie. La plus intéressante du livre selon moi.

Deuxième partie où on découvre que la planète errante est le règne des machines. Les plus grosses sont les pyramides. Pourquoi leur intérêt pour la Terre? Pour eux les hommes ne sont que des Composantes dans les différents rouages de leur planète. Quand un Citoyen atteint le Vide absolu alors la pyramide de l'Éverest kidnappe ceux-ci et les envoie sur la planète errante par téléportation (genre). Là ils sont maintenus en vie avec leur conscience vide. Les pyramides peuvent dont leur envoyer des ordres dans leur cerveau et s'en servir comme manoeuvre sur la planète. Bref des robots organiques sans conscience. le reste du livre c'est réussir à se réveiller de tout cela et détruire les machines.

Bref trop c'est comme pas assez... Moche!
Commenter  J’apprécie          10
Mon premier roman de ces auteurs. Pohl et Kornbluth ont écrits plusieurs romans ensemble. Une chose est sur, celui-là n'est pas le meilleurs. C'est du n'importe quoi ; et le pire, c'est que c'est volontaire. le début commence avec la recréation du Soleil. J'ai été intrigué. Je lis la suite. Et quelle déception. Je n'ai pas réussie à le terminer.

J'aurai du regarder la note et lires des critiques avant de le lire. Mais bon, tant pis. Nous lirons tous de mauvaises oeuvres dans nos vies. Et c'est peut-être elles qui font nos goûts pour les bonnes oeuvres. Qui sait ?
Commenter  J’apprécie          10
Suite à une catastrophe astronomique et une invasion extraterrestre (des machines conscientes en fait) l'humanité , sur une planète devenue quasi glaciaire , est dans sa majorité « zombifiée » ,passant son temps à méditer pour ensuite être utilisée comme composant passif des machines .Mais une tribu de dissidents (les loups) tente de reconquérir l'autonomie . Un roman « à l'ancienne" , un peu foutraque et médiocrement intéressant.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Il ferma les yeux (Seize yeux !Allez vous étonner d'une perception totale!) Et au bout d'un instant il les rouvrit.
Les mains étaient là .Toutes les seize.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : machinesVoir plus


Lecteurs (32) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4924 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}