AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gisèle Gaudebert (Traducteur)Jean-Pierre Bouyou (Traducteur)
ISBN : 2266123335
Éditeur : Pocket (16/10/2003)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Après cinq années de formation au bouddhisme en Orient, Jack Kornfield s'aperçoit qu'il n'est pas du tout préparé à affronter les difficultés du quotidien. Il explore donc les approches psychologiques modernes. En accord avec Sa Sainteté le Dalaï-Lama, il est aujourd'hui le promoteur d'un mouvement d'exigence éthique rigoureuse dans le domaine de la transmission des enseignements spirituels. L'auteur passe e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Ledraveur
11 février 2015
Jack Kornfield dans ce livre très important à notre humble avis, “recadre” au plus près nombre de malentendus, au sujet de ce dont il est question, la Spiritualité.
Ancré dans une démarche volontariste vers le “monde séculier” , il donne une authentique “cartographie” des cheminements pour découvrir “la Paix en soi” , et nous mettre en alerte au sujet des embûches qui parsèment ce cheminement intérieur, et qui pour certaines peuvent être un danger, un “péril fatal” !
Car si l'objectif est affiché, les risques, parfois graves, sont bien réels et pas toujours aisés à desceller...
Lien : http://camisard.hautetfort.c..
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean05 février 2016
La sagesse du cœur est ici, maintenant, à tout moment. Elle a toujours été là, et il n'est jamais trop tard pour la trouver. La plénitude et la liberté que nous recherchons sont notre propre nature véritable, ce que nous sommes réellement. Toutes les fois qu'on entreprend une pratique spirituelle, qu'on lit un livre traitant de spiritualité ou qu'on réfléchit à ce que cela signifie de vivre une vie juste, on amorce le processus inévitable d'ouverture à cette vérité, la vérité même de la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LedraveurLedraveur11 février 2015
Même les états les plus exaltés, les accomplissements spirituels les plus exceptionnels demeurent insignifiants si nous sommes incapables d'être heureux d'une manière élémentaire et ordinaire, si nous ne savons pas ouvrir notre cœur à l 'autre et à la vie qui nous a été donnée.
Lorsque nous nous engageons dans une vie spirituelle, ce qui importe est simple : nous devons nous assurer que notre chemin est bien relié à notre cœur. Sur le marché spirituel moderne, bien d'autres perspectives nous sont offertes. Les grandes traditions spirituelles nous proposent des récits d'éveil, de félicité, de connaissance, d'extases sublimes, et évoquent les plus hautes possibilités de l'esprit humain. Parmi l'éventail d'enseignements que l'Occident met à notre disposition, nous sommes souvent attirés tout d'abord par ces aspects spectaculaires et séduisants. La promesse d'atteindre de tels états n'est pas forcément vaine et ces états sont réellement représentatifs des enseignements ; toutefois, d'un certain point de vue, de telles assurances constituent également un des arguments publicitaires du commerce spirituel. Ces états ne sont pas le but de la vie spirituelle, laquelle, finalement, ne consiste pas à poursuivre et à atteindre une condition hors du commun ou des pouvoirs particuliers. En fait, une telle poursuite peut nous éloigner de nous-mêmes. Si nous n'y prenons pas garde, nous risquons fort de voir les grands échecs de notre société moderne se répéter dans notre vie spirituelle - ambition, matérialisme et isolement de l'individu.
p. 33 et 34
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LedraveurLedraveur11 février 2015
Un des plus grands yogis et maîtres bouddhistes de notre temps était une femme vivant comme une simple maîtresse de maison à Calcutta avec sa fille et ses petits-enfants. Elle enseignait dans son appartement d'une pièce et donnait d'extraordinaires bénédictions à tous ceux qui lui rendaient visite. Une autre, infirmière, travaillait auprès des mourants. Un autre faisait l'école à de jeunes enfants. Certains étaient sévères, d'autres pleins d'humour ; certains vivaient dans la forêt, d'autres dans des monastères ou des ashrams et d'autres encore, vivant en plein milieu de grandes villes, avaient un travail ordinaire et une famille ordinaire.
p. 571
---------------

« Périls et promesses de la vie spirituelle », Jack Kornfield, extraits © édition Pocket oct. 2003
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean05 février 2016
L'accomplissement spirituel n'est pas le résultat d'une connaissance ésotérique particulière, de l'étude des grands textes ou des soutras ni de l'apprentissage systématique des grandes oeuvres religieuses. On ne le trouvera pas non plus dans le domaine du contrôle et du pouvoir. Il n'est pas attaché à un certain ordre des choses et il ne porte pas de jugement. On ne l'obtient pas par le contrôle, que ce soit d'une autre personne ou de soi-même. Il découle bien plutôt d'une abondante sagesse du cœur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LedraveurLedraveur11 février 2015
… il importe davantage de comprendre un point essentiel : personne ne peut nous éveiller ; personne ne peut mûrir à notre place ; personne ne peut lâcher prise à notre place ; personne ne pourra jamais faire tout cela à notre place. Nos maîtres peuvent nous montrer, nous inspirer, nous toucher et même nous donner un sens de ce qu'est la voie véritable mais, surtout, ils peuvent créer cet espace sacré où peut se produire notre éveil.
Une femme suisse de quatre-vingts ans, guide spirituel auprès de qui j'eus le privilège d'étudier, disait qu'un maître authentique devait créer un environnement libre et protégé où le cœur et l'esprit pouvaient s'ouvrir, s'épanouir comme ils ont aspiré à le faire depuis la nuit des temps. La capacité qu'a un maître de créer cet espace sacré, de transmettre un sentiment de confiance et d'agir comme un instrument de compassion suffisamment puissant pour permette aux vieilles parties de nous-mêmes de mourir et aux nouvelles de naître, est un cadeau extraordinaire.
p. 427
Au bout du compte, le véritable but d'un maître est de nous amener à découvrir notre liberté de cœur intrinsèque. C'est le but de tout enseignement spirituel, et le présent que nous fait tout maître avisé est de nous encourager à trouver en nous-mêmes notre nature de Bouddha - libre, indépendante et joyeuse au sein de l'existence sous ses multiples aspects.
p. 430
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Dans la catégorie : BouddhismeVoir plus
>Religion comparée. Autres religions>Religions d'origine hindoue>Bouddhisme (225)
autres livres classés : Vipassana (bouddhisme)Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
non
il était Zen
catholique romain

10 questions
805 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre