AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375210727
Éditeur : Mix Editions (27/09/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Amérique latine, milieu des années 70. Dans les bidonvilles de Brezo, les morts ne trouvent plus le repos. Mercedes Muerte, la Mort en personne, est exaspérée et charge donc ses deux meilleurs agents d'enquêter sur terre (Bien que le tandem soit quelque peu... dysfonctionnel depuis la rupture de l'ange et du démon. Mais qu'importe ! Le travail passe avant tout.). Au hasard de l'enquête, les deux immortels croisent la route de l'inspecteur Navidad Mosqueira Etxeandia... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MenInBooks
  05 octobre 2018
Une atmosphère très particulière pour ce roman dense et très moite, une ambiance dessinée autour des morts, des spectres, des anges et autour d'une époque où les téléphones étaient encore reliés par un fil. Bienvenus chez les morts des 70's!
Un univers où démons et zombies se croisent autour de Dad, ou Navidad, qui mène son enquête sur une série de meurtres de gamins des quartiers pauvres, tous assassinés dans le silence de la nuit. L'atmosphère est l'une des choses les plus prépondérante de ce récit, une ambiance sobrement travaillée qui ne tombe jamais dans la terreur, l'horreur et encore moins dans le glauque. La noirceur et les faits sont là, comme un catalogue, exposant ces mondes oniriques que les mortels ne perçoivent pas, le monde des anges et des démons chargés de récupérer nos morts et de veiller à ce que les passages se fassent d'une façon la plus discrète possible.
Mais que se passe t-il si ces morts ne peuvent plus laisser leurs âmes accomplir leur périples les condamnant à errer dans le néant à cause d'un dangereux croque-mitaines?
Et si ceux déjà parvenus à destination se mettent à semer le trouble en retrouvant leur famille chez les mortels?
Cela donne une bonne raison au couple Rafael et Sébastian, réunis contre le gré de ce dernier, d'intervenir, sous la houlette de Mercedes La Mort, pour résoudre cet événement terrible qui chamboule aussi bien le paradis que l'enfer. Cela donne matière à Rafi, un ange futile, laxiste et bon vivant de retrouver le plaisir des vivants avec son ex, le ténébreux et réfléchi Basti qui lui craint le contact et les émotions humaines qu'il a tant de mal à laisser au fond de lui.
le démon Sébastian est un être pour qui les choses se pèsent mûrement, pour qui les relations et les sentiments ne sont que souffrances à éviter et qui a besoin de partager avec l'autre une idée de l'absolu. Rafael, son ex, ne voit que par le partage avec tous de l'attraction et du désir, de l'assouvissement naturel des pulsions charnelles. Deux hommes opposés en tout, y compris dans leurs rôles quelque peu inversés, qui d'une certaine façon s'aiment encore, et vont croiser un vivant réveillant chez chacun d'eux leur part de lumière ou d'ombre. Rafi reste le lumineux Rafi, aimable, affable et prêt à tout donner à tout le monde aussi vite qu'il repartira sans créer d'attaches: un hédoniste qui s'assume tout en bonté et compassion. Basti prend les choses beaucoup plus sérieusement, n'envisageant les choses qu'en terme de fidélité et d'assurance, caché derrière son apparence toute faite d'histoire et de tatouages impressionnants. C'est un personnage sombre et romantique correspondant très bien à cette époque plus ancienne d'où il vient et même si l'amour qu'il porte à Rafi est encore là ,il se voit ressentir des choses pour un vivant qui le réchauffe mais qui le pousse aussi dans ses peurs et ses limites.
Deux êtres tout aussi faillibles que les hommes, qui n'ont de supérieur que leurs statuts empiriques et qui vont aider avec ferveur Navidad , ce jeune policier motivé et motivant, dans les méandres de son enquête. Dad est un personnage très attachant, paraissant plus fragile qu'il ne l'est et peut-être pas assez surpris, à mon gout, de ce nouvel univers qui s'ouvre à lui.Il semble avoir trouvé un compromis de vie facile, pratique dans une époque et un lieu pas forcement ouverts à l'homosexualité.
Un format de romance un peu à part ni vraiment romance, ni couple, ni trio, juste trois hommes, leurs désirs et leur perceptions de l'amour, deux tentations comme posées sur les épaules de Dad quand l'ange n'est pas le plus sage et le démon le moins romantique et que le mortel reste peut-être le plus raisonnable des trois. Une forme qui moi, m'a beaucoup plu, qui donne sa pleine place du coup à l'intrigue et laisse, avec une certaine douceur, les sentiments flotter au fil des pages: à chacun de se saisir de ceux qui lui plaisent ou l'attirent le plus.
le roman est très bien écrit, une plume que l'on suit avec beaucoup de facilite même si elle fait preuve d'un talentueux mélange de simplicité et de richesse vocable. le rythme est régulier et c'est peut-être là le problème, c'est régulier: ça ne faiblit pas mais ça n'évolue pas beaucoup non plus. On finit par sentir comme une certaine langueur qui parfois correspond totalement à cette atmosphère des lieux et des événements mais parfois ça frôle un peu le manque de sensation, le manque d'intensité. J'aurais par exemple apprécié un peu plus d'approche de ces années 70 et de la vie policière dans ce contexte temporel et géographique.
Une enquête à la fois précise et brouillonne qu'on nous explique comme complexe alors qu'elle est assez aisée à suivre, une intrigue bien travaillée et bien fournie à laquelle il manque, une fois encore, cette intensité qu'on aimerait trouver dans l'angoisse des meurtres, la peur du surnaturel et de l'immatériel et la force des sentiments incertains de deux hommes séparés mais toujours proches. Peu d'incohérences, si ce n'est le méchant un peu trop puissant par moment alors qu'il n'a physiquement pas forcement la capacité à l'être et que nos deux êtres venus d'ailleurs semblent quelque peu démunis face à lui.On a surtout un texte très agréable, sans fautes, sans coquilles, sans phrasés bancals, bref, un texte abouti comme on en trouve souvent chez Mix Editions. Un vrai roman d'ambiance, au-delà d'un simple m/m, dans lequel c'est un vrai plaisir de se plonger.
Un gros bonus pour le chef de Dad, ce supérieur aux accents russes qui sait créer des insultes des plus savoureuses plus vite que son ombre !! Yop.
Merci à Mix Editions pour ce sp!
Lien : http://meninbooks.eklablog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
monparadisdeslivres
  02 octobre 2018
Un résumé et une couverture qui avaient tout ce qu'il faut pour attiser ma curiosité. Un univers que je découvre et pour une première rencontre c'est une très belle surprise…
Avec une plume fluide, attrayante et addictive Theodore Koshka nous offre une nouvelle série hors du commun. Une intrigue finement ficelée, riche aussi bien en sensations fortes qu'en rebondissements. Mais ce qui m'a vraiment plu c'est cette ambiance 100% latine qu'a créé l'auteur qui correspond parfaitement aux années 70. Alors direction en Amérique latine durant les festivités du Dia de Meurtos pour une enquête policière des plus complexes sur un tueur en série d'enfants qui va vous faire tenir en haleine du début jusqu'à la fin…
Et dans cette ambiance pesante et électrique que nous allons faire connaissance de Navidad ou « Dad » pour les intimes, Sebatián & Rafael. Trois forts caractères qui vous réservent bien des surprises et qui vont vous charmer chacun à leur manière.
Le premier est un simple mortel. Un policier intègre qui est déterminé à résoudre cette affaire coûte que coûte. Mais ce que Dad n'avait pas prévu c'est cette inattendue aide de ces deux spécimens hors normes. Deux soit-disant ex-amants qui éveillent en lui des sentiments troublants…. L'un est un splendide ange qui agit toujours au feeling et qui veut profiter un maximum de son séjour sur Terre. Rafael. Alors que l'autre c'est tout le contraire. Sebatián, un démon qui préfère chercher des indices et qui veut boucler cette épineuse enquête au plus vite pour ne plus être en présence de cet ange diabolique…
En bref… Une Mention Spéciale Belle Découverte pour « Les revenants de Brezo ». Ce premier opus pose les bases d'une nouvelle série fantastique bien singulière avec des personnages hauts en couleurs. Entre suspens, mystère, traîtrise, tension, humour, émotions vives et sensualité on n'a pas le temps de s'ennuyer un seul instant. Et quand arrive la fin, on en redemande encore ! L'univers de Théodore Koshka me plait beaucoup et je suis curieuse de savoir ce qu'il va nous réserver dans la suite à venir…
Lien : https://wp.me/p5AuT9-4nX
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3301 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre