AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Les Voleurs de cygnes (10)

Il s'était affranchi de tout même de sa curiosité.

Commenter  J’apprécie          10

Ne rien faire semblait occuper Pedro Caillet à plein temps.

Commenter  J’apprécie          10

Il m'aurais plus de lui demander ce qu'il faisait désormais de ses journées, mais l'aspect de son intérieur aussi soigné que sa personne, rendait la réponse évidente: il ne faisait rien. Il avait l'air de celui qui attend stoïquement un rendez vous.

Commenter  J’apprécie          10

Elle devine que le médecin lui a recommandé de ne pas la contrarier; il n'y a rien de plus précaire que l'équilibre d'une femme.

Commenter  J’apprécie          10

Tu n'as qu'à lui dire "Madame, vous avez le cœur brisé. permettez moi de le réparer."

- je vois que tu sais y faire papa.

Commenter  J’apprécie          10

Demande à Platon. Tu sais comment on reconnaît la femme de sa vie? Elle finit tes pensées et tu finis les siennes.

Commenter  J’apprécie          10

Pour moi même j'ai appris à rêver petit, d'une feuille, d'un nouveau pinceau, la chair d'une orange, et les détails de la beauté de ma femme, une étincelle au coin de ses yeux et le duvet de ses bras à la lueur de la lampe du salon le soir quand elle lit.

Commenter  J’apprécie          10

Sans doute était-ce sa femme, ai-je pensé, posant en costume d’époque......On avait l'impression qu'elle allait vous sourire. Ce portrait avait quelque chose d’inquiétant.

Commenter  J’apprécie          10

...ses chaussures en tout cas c'etait sa fierté. Il mettait de l'argent de coté pour ses chaussures, il en prenait grand soin, il les entretenait à l'huile de vison....

Commenter  J’apprécie          10

La femme marche d'un pas rapide. Ses bottines claquent sur le sol gelé. Son haleine s'échappe par bouffées claires dans le crépuscule s'épaississant. Est-elle pressée de quitter le village ou se rend-elle dans l'une de ses dernières maisons ? Mais elle ne se retourne pas et il en est heureux. Elle lui plaît telle qu'elle est, s'éloignant de lui dans le tunnel neigeux de sa toile, son paquet serré au creux de ses bras. Une femme réelle, une femme pressée, fixée sur la toile pour l'éternité. Figée dans sa hâte. Une apparition réelle ; à présent le personnage d'une peinture.

Commenter  J’apprécie          10







    Quiz Voir plus

    Arts et littérature ...

    Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

    Charlotte Brontë
    Anne Brontë
    Emily Brontë

    16 questions
    945 lecteurs ont répondu
    Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre