AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de LN


LN
  05 janvier 2011
Ce sont des histoires loufoques, décalées, de bon augure en cette période de Noël… L'univers de Kourkov est intelligent, lumineux, il nous emmène au-delà du commun pour que nous rompions la monotonie d'une vie sans folie : "Pour revenir à la norme, il faut passer par l'extrême. » dira justement Iya (p.39)

- le romantisme hante ces couples qui cherchent leur bonheur dans une vie déstructurée. Ainsi ce personnage qui avait promis à sa bien-aimée « Je viendrai sous ta fenêtre, une nuit d'hiver, à bord d'un tank d'une blancheur de neige » (p. 27) tiendra bien sa promesse car au fond « A mon âge, on ne trouve plus guère d'intérêt à tirer des fusées ni même à organiser des feux d'artifice privés. Un char d'assaut, ça en impose en effet davantage que n'importe quel pétard. » (p. 41)

- Nous découvrons avec plaisir un Noël typiquement ukrainien :



« Marina alluma la grande bougie dressée au milieu des trois kalatchi empilés. Les vieilles récitaient d'une voix chantante une prière de Noël. Puis la cadette ôta le couvercle du grand pot de terre et déposa dans l'assiette de chacun un peu de koutia : une bouillie de millet au miel et au pavot. Ensuite vinrent le bortsch aux champignons et les dix autres plats. Et enfin l'ouzvar, une soupe froide, préparée avec une douzaine de fruits séchés différents. Et quand nous fûmes repus, on entendit la neige crisser au-dehors. Quelqu'un s'arrêta au seuil de la maison, et au même moment s'éleva une koliadka, une de ces chansons teraditionnelles ukrainiennes qu'on chante pour Noël. »




Lien : http://lecturissime.over-blo..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus