AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755633018
Éditeur : Hugo et Compagnie (02/11/2017)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Lorsque la jeune et brillante Virginia, productrice de télé d’une chaîne d’informations trouve sur son bureau, au milieu des coupures de presse, le communiqué de la police de Washington signalant la disparition d’une jeune avocate, le mot DISPARUE ne va plus quitter son esprit. Malgré le scepticisme de ses collègues, la journaliste suspecte l’ambitieux substitut du procureur d’être au cœur de quelque chose de bien plus sinistre, d’autant qu’Evelyn a été vue pour la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Antyryia
  11 novembre 2017

Dans la majorité des romans, les journalistes viennent plutôt jouer le rôle de trouble-fêtes.
Paparazzis, charognards à la recherche d'un scoop autour d'un meurtre ou d'un enlèvement, ils incarnent au nom de l'audimat une absence totale de tact, une gêne permanente ou une curiosité malsaine en venant nombreux à l'assaut d'une famille en deuil, empêchant par là même les forces de l'ordre de faire leur travail dans de bonnes conditions.
Dans le roman de Christina Kovac, on assiste plutôt à la situation inverse.
L'auteure ayant elle-même été journaliste pour la télévision, elle s'inspire dans ce premier roman de son expérience personnelle pour attribuer à son personnage principal, Virginia Knightly, le rôle de productrice exécutive des journaux télévisés de l'après-midi et du soir.
Rôle qu'elle abandonnera pour redevenir journaliste d'investigation suite à un remaniement du personnel par le nouveau patron de la chaîne, figure antipathique par excellence.
Et cette fois, c'est la police, différents notables ou personnalités politiques qui vont se mettre en travers des investigations journalistiques.
Malgré cette perspective inhabituelle, on est bien dans un thriller puisque c'est sur une disparition que Virginia va enquêter. Celle d'une jeune avocate, Evelyn Carvey, qui sera vue en vie pour la dernière fois dans un restaurant avec son époux Peter. Elle partira seule avant la fin du dîner et personne ne la reverra. La photo de cette avocate obsède notre journaliste, qui décide de découvrir ce qui a pu se passer, convaincue de tenir là un sujet en or.
"Evelyn avait besoin de moi, et moi j'avais besoin de son histoire."
Son enquête la mènera d'interlocuteurs en interlocuteurs, de suspects en témoins, lui permettant progressivement de combler les vides de l'existence et de la fameuse soirée de la présumée victime. Elle fera ainsi connaissance du substitut du procureur, Ian Chase, qui deviendra rapidement le coupable idéal. Evelyn Carvey trompait en effet son mari avec lui jusqu'à mettre un terme à leur relation quelques semaines plus tôt.
Durant son enquête, Virginia rencontrera également d'un ancien professeur de droit, la patronne de l'avocate, et elle partagera ses informations avec la police, incarnée ici par Michaël Ledger, qui n'est autre que l'ex de la journaliste.
La partie "vie privée" de Virginia tient cependant dans un mouchoir de poche.
"Je courais après les histoires des autres, moi je n'en avais pas."
Sa vie sentimentale est donc évoquée ; quant à sa vie de famille on apprend simplement qu'enfant elle a connu différentes familles d'accueil. Son père demandera à la revoir pour essayer de réparer ce qui peut l'être encore avant sa mort dans un face à face de tension et d'émotion.
Son métier a donc une place centrale dans sa vie. le journalisme, qu'elle n'hésite pas à exercer en solo ( "Je suis nulle pour le travail d'équipe" ) est un sacerdoce qu'elle exerce avec la plus grande intégrité.
Comparé au roman de Gillian Flynn "Les apparences" ( comme tout thriller un tant soit peu psychologique ), les deux romans n'ont pourtant absolument aucun rapport si on excepte la large part accordée au mensonge et à la manipulation.
"Vous comprenez qu'on vous manipule afin de démolir mon client ?"
"Mais bon sang, à qui pouvais-je faire confiance ?"
Une autre comparaison, plus judicieuse, est faîte avec la série "The newsroom" d'Aaron Sorkin où une équipe de journalistes tentent pour leur émission d'informations télévisuelle de revenir à un véritable journalisme, avec à l'antenne uniquement des informations fiables, vérifiées. Et c'est vrai qu'on retrouve cet esprit et toute cette agitation dans le roman, qui lui aussi nous fait partager ce qui se passe derrière l'écran ou la caméra.
"Ce qui comptait à présent, c'était de faire vivre cette histoire avec des images et du son."
Aussi suit-on également le travail de toute une équipe ( Isaiah, Nelson ou encore le présentateur Ben ) qui s'investit dans le son et l'image de l'affaire Carney, dont ils ont l'exclusivité. Que sont-ils en droit de diffuser ? Comment le filmer ? Comment sauver le poste de Virginia en faisant de l'audimat ?
On assiste à leurs querelles, leur complicité, le tout sous le joug de Mellay, le patron tout puissant qui leur en fera voir de toutes les couleurs.
Si j'ai été séduit par l'écriture qui m'a permis de rentrer immédiatement dans le roman, j'ai en revanche trouvé que celui-ci manquait par moment cruellement de rythme, et j'ai eu du mal à le terminer.
L'angle d'approche a beau être original, l'histoire nous emmène dans les sphères de la corruption, de la politique et du droit : Autant de sujets qui ne me passionnent pas vraiment. Et si j'ai compris de quoi il retournait dans l'ensemble, je me suis en revanche souvent perdu dans les relations entre les personnages et les mobiles de chacun.
Quant à l'atmosphère de paranoïa distillée par l'auteure, elle ne m'a pas non plus complètement convaincu.
J'aurais évidemment préféré encenser ce thriller, étant donné que j'ai eu la chance de pouvoir le commencer avant tout le monde, l'ayant remporté dans le cadre de la récente masse critique "Mauvais genres". Un grand merci bien sûr à Babelio et aux éditions Hugo.
Mais je me dois d'être honnête et si La journaliste a le mérite de sortir des sentiers battus, j'ai personnellement fini par me désintéresser de son histoire.
Ce qui ne sera pas forcément votre cas : Les ressentis sont majoritairement positifs et je ne doute pas que ce roman trouvera son public.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
leslecturesdeVal
  13 novembre 2017
Mon avis: Je remercie tout d'abord Babelio pour sa masse critique et les éditions Hugo Romans Thriller pour l'envoi de ce roman en partenariat. Lors de cette masse critique j'avais demandé ce roman car je voulais sortir un peu de ma zone de confort qui est normalement plus la romance ou la littérature jeunesse mais j'aime beaucoup de temps en temps découvrir de nouveaux auteurs dans le genre policier et ce qui m'avait beaucoup attiré dans ce roman lors de ma lecture du synopsis est le résumé que j'avais trouvé très énigmatique. L'idée que cela soit une journaliste qui nous contait l'histoire m'avait également bien interpellé car c'est une toute première pour moi en général, j'ai plus l'habitude de lire la narration du coté de la police et j'avoue que pour cela j'ai trouvé ma lecture très intéressante.
Je vais essayer de vous faire un petit résumé de l'histoire sans pour autant vous en dire beaucoup plus que le résumé éditeur car je veux absolument que vous découvriez cette histoire par vous même si vous décidez de la lire car franchement elle vaut vraiment le coup de la découvrir lors de votre lecture.
Du coté de l'histoire: Virginia, est une journaliste de télévision, alors qu'elle ne fait plus spécialement attention aux nombreux avis de recherche qui s'accumulent à la rédaction, un jour, l'avis de disparition d'une jeune avocate très en vogue, vient de suite l'interpellé, Virginia , va alors tout faire pour retrouver cette jeune femme qui a disparue mystérieusement, elle ne va pas se contenter de retransmettre l'avancé de l'enquête policière au sein de son émission d'information, non, elle va par elle même mener sa propre enquête risquant de mettre par la même occasion sa carrière et sa vie en danger. Mais rien ne pourra arrêter la jeune femme dans cette enquête très difficile. Virginia met tout en oeuvre pour ramener la vérité sur cette douloureuse affaire, elle ne se contentera donc pas seulement des petites brides que la police veut bien lui lâcher sur cette affaire, elle, elle veut la stricte vérité, pour cela elle doit absolument trouver des preuves et avec sa pugnacité, elle ira les chercher coûte que coûte jusqu'à pouvoir avoir peut être de véritables aveux .
Du coté de l'écriture : J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure, journaliste également on voit rapidement que Christina Kovac, connait bien son sujet et le monde dans lequel notre narratrice évolue. J'ai beaucoup aimé l'intrigue de l'enquête que notre journaliste mène à travers ces pages mais j'ai également beaucoup aimé l'envers du monde journalistique qu'elle nous décrit, je connais plutot le journalisme écrit de par mon univers professionnel mais j'avoue que cela se ressemble énormément et pour cela je n'ai pas été du tout perdue :).
Du coté de l'enquête que fait Virginia, je suis très vite rentrée dans l'histoire et j'ai aimé suivre également à coté de Virginia cette mystérieuse disparition. Les nombreux rebondissements que nous livre l'auteure sont également très prenant et j'ai été décontenancée pas mal de fois , je vous l'avoue et j'ai vraiment eu beaucoup de mal à trouver le nom du coupable, tout le monde y est passé et c'est ce qui fait la force de cette histoire, je trouve.
En conclusion : C'est le premier roman de cette auteure et je peux vous dire que c'est une très belle découverte, son style est fluide, agréable et terriblement addictif, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman policier, l'univers est vraiment sympathique et les nombreux rebondissements ont maintenu le suspens jusqu'au dernières pages ou presque.
Si vous aimez les romans policiers ou meme si vous n'en lisez que parfois, je vous conseille vraiment ce nouveau roman qui vous fera passer un excellent moment de suspens et de détente.
C'est encore un merveilleux polar des éditions Hugo Romans.
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
celinedr
  02 novembre 2017
Tout d'abord je voudrais remercier mon partenaire les Editions Hugo Thriller pour cet envoi. Grâce à leur confiance, j'ai pu faire une belle découverte que je vous fais aujourd'hui partager.
Mais qui est l'énigmatique Evelyn Carney ? Personne ne semble réellement disposé à répondre à cette question. Cette jeune femme, belle, intelligente et ambitieuse, juriste à Washington D.C, a soudainement disparu un soir, en sortant d'un restaurant du quartier de Georgetown après avoir dîné avec son mari avec qui elle venait d'avoir une dispute.
Virginia Knightly, productrice de télévision pour une chaîne d'informations de la capitale, complètement obnubilée par cette affaire, compte bien percer le mystère. Au péril de sa vie.
Un livre que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher alors que le temps ne me permettait pas toujours de tourner les pages ! Je me suis délectée de l'ambiance qui se dégage de ce thriller.  Washington DC, Georgetown, le Potomac, Arlington…J'ai été propulsée par-delà l'océan dès les premières pages.
La télévision, le journalisme, les politiques et leur monde corrompu. Les méandres et les arcanes des hautes sphères juridiques. L'auteure connaît sans nul doute ce monde sans pitié qu'elle décrit avec tant de justesse. de telle sorte qu'au fil des mots, ma tête s'emplissait d'images.
Des chapitres courts apportent du rythme à l'histoire qui ne s'essouffle pas une seule seconde grâce à une plume simple et percutante qui ne saurait se charger de trop de fioritures. du début à la fin, je me suis laissée emporter par le charisme de la protagoniste qui s'adresse avec assurance aux lecteurs à la première personne du singulier.
Un livre que je verrais parfaitement adapté au cinéma. Une très belle immersion au coeur de Washington DC.
La journaliste de Christina Kovac sort ce jour en librairie. Ne passez pas à côté !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sagweste
  04 décembre 2017
Je remercie Hugo Thriller pour m'avoir fait confiance dans la lecture de ce livre.
J'ai eu un vrai coup de coeur pour cette histoire, pour cette journaliste qui se fait rétrograder au sein de sa chaine de télé locale par un nouveau patron imbu de sa personne. Téméraire, elle va en profiter pour retourner sur le terrain pour y mener une enquête qui globalement n'intéresse personne, ni les médias ni la Police: la disparation d'Evelyn Carney. Elle sera secondée par le présentateur vedette de la chaine et de son cameraman.
L'auteure, petit à petit, nous amène à nous intéresser à cette disparation, qui malheureusement pourrait arriver à n'importe qui, et qui fait juste partie des stats non résolues. La mémoire photographique de la journaliste va l'aider tout au long de son enquête, malgré les rebuffades, les intimidations, les non sens, les fausses pistes. Elle est inflexible mais si humaine, touchante. Christina Kovac n'a pas pris le parti de nous la rendre carriériste et donc imbuvable, elle est juste dans ses réflexions et reconnait le talent qui peut émerger en chacune des personnes qu'elle rencontre.
Ses investigations seront plus aisées avec son allié, l'inspecteur de police qui va superviser le déroulé de l'enquête, homme qu'elle a bien connu par le passé. Bien sûr policier et journaliste jouent au chat et à la souris dans ce qui peut être révélé ou non, mais au moins elle ne sera pas seule quand le monde politique entrera en scène.
Les personnages secondaires sont très importants dans cette histoire sans temps mort. Tous ceux qui gravitent autour de Virginia lui permettent de ne pas perdre pied, de la ramener à l'essentiel de son métier mais aussi d'une certaine part de sa féminité. L'entourage de la disparue également la conduit dans des déductions, des certitudes que certains dans d'autres sphères n'apprécieront pas.
Ce n'est pas un thriller comme les autres, ici c'est la détermination à faire la lumière sur cette disparition somme toute presque banale qui sera le fil rouge de la journaliste. Elle n'a rien y gagner, elle le dit elle-même, simplement le fait que cette femme mérite qu'on lui rende justice, qu'on la recherche, qu'elle ne soit plus qu'un numéro de plus sur la liste des personnes non retrouvées. Rien ne sera épargné à Virginia, mais elle fera front.
Le lecteur partira dans toutes les directions que la journaliste empruntera, pour y revenir ou les abandonner s'il le faut. On est balloté de certitudes en trahisons, l'auteure nous chahute, nous malmène, qui croire? qui se sert de qui? J'ai lu ce livre en mode page-turner, m'étant rarement plongée dans ce genre d'histoire sur le journalisme. Ce tour de passe-passe que l'auteure nous impose est grandiose! Tout va crescendo. La fin est très bien marquée, j'ai aimé finir sur cette impression que tout y est, tout est enfin à sa place.
La plume de l'auteure tient en haleine, ne se perd pas dans des descriptions inutiles. Les chapitres sont rythmés et amènent leur avancée sur l'histoire. Je suivrai Christina Kovac par la suite car même si le monde politique ici était bien présent, elle a su en faire une histoire à part, mettant tout l'intérêt de l'interaction entre ses personnages plutôt que sur une intrigue politique, certes présente, mais pas si développée que ça.
Enjoy!
Lien : http://saginlibrio.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MiAngeMiDemon
  11 janvier 2018
Je remercie Magali des éditions Hugo Thriller pour avoir accéder à mon souhait d'avoir ce livre alors que je n'ai pas de partenariat Thriller.

Mais ponctuellement quand le résumé d'un livre me plaît, j'aime bien me lancer dans l'aventure et je n'ai pas regretter la lecture de celui ci, loin de là.

La couverture nous montre un visage féminin passée aux travers des ondes de la télé, est la journaliste ou la disparue? nous ne le saurons pas mais cela rajoute du mystère.

Techniquement, il n'y a pas une mais deux héroïne, la journaliste Virginia, la principale. Mais aussi quelque part Evelyn puisque nous la suivons et apprenons beaucoup sur elle au fur et à mesure de l'enquête de Virginia.

Virginia a su s'entourer d'une super équipe tous aussi bon et solidaires les uns que les autres. A part son patron évidemment mais il faut bien un "méchant" dans l'historie en plus du de la personne qui a enlevé Evelyn.

Je l'ai beaucoup aimé, car franchement, cette enquête partait en sucette, il n'y en avait même pas, personne ne s'occupait de la disparue. Sans elle, personne n'aurait même réellement enquêté. Elle fait tout pour faire son travail, même si elle a envie de savoir pour autre chose que sa une. Et elle va avoir beaucoup de bâtons dans les roues, des morts, son ex, des menaces, sa rétrogradation.... Et pourtant, à chaque fois, elle se relève et repart.

Il va être difficile d'en dire plus sans spoiler mais j'ai beaucoup aimé l'esprit retors de l'auteure. On dit que les apparences sont souvent trompeuses, elle a réussi ce tour de force à plusieurs reprises. Et tout ça en glissant quelques moments tout mignon dans les couples du livres.

J'ai été conquise, et j'espère que vous allez tenter l'aventure pour frissonner avec Virginia.




Lien : https://labibliothequedemian..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : washingtonVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1234 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre