AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de yogo


yogo
  28 septembre 2020
Le 7 octobre prochain sortira le roman multiprimé de Mary Robinett Kowal : Vers les étoiles publié dans la collection Lunes d'Encre. Avec ses prix Hugo, Nebula et Locus sans oublier les très bons retours sur la version originale, on peut dire que nous sommes nombreux à vouloir découvrir l'autrice. Pour patienter, un recueil de nouvelles se déroulant de le même univers, Lady Astronaute, sera disponible la semaine précédente chez Folio SF. Composé de cinq textes dont la nouvelle phare La Lady Astronaute de Mars, elle aussi auréolée d'un prix Hugo, ce recueil permet de découvrir le monde uchronique de l'autrice.

Nous interrompons cette émission nous plonge en 1952 au sein des services spatiaux. Un astéroïde croisant non loin de la Terre va être détourné pour éviter la collision. Un ingénieur spatial, Fidel Dobes, a une autre idée en tête. Il va reprogrammer à l'insu de tous l'éloignement du planétoïde pour assouvir ses sombres desseins. Bien que de facture très classique cette nouvelle est captivante et met en scène les relations humaines entre un scientifique et son assistante bien plus futée qu'il ne le pensait.

Vient ensuite L'expérience Phobos, qui nous entraîne en 1972 sur l'un des satellites de Mars. Je suis plus dubitatif sur ce texte dont je n'ai pas trop saisi l'intérêt. Un joli voyage sur cette lune mais l'histoire de piraterie m'a laissé pantois. Peut être faut-il lire cette nouvelle après le roman pour en comprendre l'essence, le personnage d'Elma York (héroïne du roman) y apparaissant très furtivement.

La troisième nouvelle, La Girafe d'Amara est un petit bonbon de trois pages, sympathique mais sans grand intérêt.

Retour sur Mars avec le rouge des fusées, où Aaron, le directeur de Parkhill Pyrotechnics s'apprête à lancer le premier feu d'artifices de la planète rouge pour célébrer les vingt ans de la fondation. Pour cet évènement, il accueille sa mère qu'il n'avait pas vue depuis plusieurs années. Dès son arrivée voulant trop bien faire, elle enchaînera les catastrophes... Un joli texte sur l'amour d'une mère pour son fils (et inversement) et leurs relations face au temps qui passe. La pirouette finale dans cet univers rétrofuturiste fonctionne très bien.

Et pour finir, La Lady astronaute de Mars, le texte emblématique du recueil. Elma York n'est plus l'icône qu'elle était. Première astronaute à partir pour Mars, elle a servi d'étendard à l'humanité, l'exemple à suivre. Aujourd'hui, âgée de 63 ans, elle rêve de retourner dans les étoiles. Son rêve est en passe de se réaliser mais peut-elle abandonner son mari mourant... Cette remarquable nouvelle dresse le portrait d'une femme libre et amoureuse face à un choix cornélien. Difficile de ne pas se projeter dans ce questionnement.

Pour conclure, La Lady astronaute de Mars suffit à elle seule l'achat de ce recueil. Nous interrompons cette émission et le rouge des fusées sont aussi deux textes très plaisants. Les deux autres sont par contre parfaitement dispensables. L'émotion et la poésie qui se dégagent de l'ensemble des textes tout comme la délicate et rare ambiance rétrofuturiste donnent envie de continuer l'aventure.

Lien : https://les-lectures-du-maki..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus