AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Patrick Imbert (Traducteur)
EAN : 9782072863349
Gallimard (01/10/2020)
3.69/5   53 notes
Résumé :
Elma York est une célébrité sur la planète rouge, suite au rôle déterminant qu'elle a joué lors des colonisations lunaires et martiennes. D'après les médecins, son mari, Nathaniel, n'a plus que six mois à vivre. Officiellement toujours astronaute, Elma est toutefois clouée au sol à cause de son âge. Elle brûle de partir dans l'espace, mais peut-elle abandonner Nathaniel ?

Les cinq textes qui composent ce recueil appartiennent tous, comme le roman Vers... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,69

sur 53 notes
5
5 avis
4
12 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis

Fifrildi
  09 octobre 2020
Ce recueil contient le court roman (‘novelette') Lady astronaute de Mars qui a reçu le prix Hugo en 2014. Il introduit le personnage d'Elma York du roman multiprimé « Vers les étoiles » que j'ai hâte de lire. Il a été écrit 6 ans après mais est un préquel à cette histoire.
Elma a 63 ans et vit sur Mars avec son mari Nathaniel. Elle rêve de repartir vers les étoiles mais son mari se meurt. Quand une opportunité s'offre à elle, Elma se retrouve face à un choix impossible. Émouvant. Je dis toujours que vieillir c'est vivre mais parfois c'est un véritable crève-coeur.
Je commence par la fin, c'est à mon sens la meilleure histoire du recueil.
En deuxième position, j'ai beaucoup aimé aussi « Nous interrompons cette émission », une histoire percutante qui prend tout son sens en lisant Lady astronaute de Mars.
Les trois autres histoires sont moins intéressantes. C'était comme voir un extrait d'un film inconnu. Je les relirai après avoir lu le roman, peut-être qu'elles me parleront davantage.
Quoi qu'il en soit, une auteure à suivre avec sa série Lady astronaute de Mars dont la sortie du 4e roman est prévue pour 2022.


Challenge ATOUT PRIX 2020
Challenge mauvais genres 2020
Challenge multi-auteures SFFF 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          383
JustAWord
  22 juillet 2020
Certainement l'un des événements les plus attendus de cette prochaine rentrée littéraire de l'imaginaire, la publication de Vers les étoiles, premier roman de la série Lady Astronaute de l'américaine Mary Robinette Kowal, s'accompagne d'un autre joli cadeau de la part de Pascal Godbillon (à la fois directeur de la collection Lunes d'encre et Folio-SF) : un court recueil de cinq nouvelles sobrement intitulé Lady Astronaute (justement).
Comme son nom l'indique, l'ouvrage renferme la nouvelle La Lady Astronaute de Mars, prix Hugo 2014 et remarquable texte s'il en est.
Découvrons donc le menu.
Lady Astronaute s'ouvre sur Nous interrompons cette émission, récit de la destruction de Washington par un astéroïde détourné par un programmateur spatial du nom de Fidel Dobes. Une histoire relativement classique où le personnage principal souffre à la fois de tuberculose et d'une certaine folie des grandeurs qui le conduit à décider (tragiquement) du sort de l'humanité.
Ici, comme ce sera le cas dans nombre de textes du recueil, ce n'est pas tant le complot et l'uchronie qui importe à Mary Robinette Kowal. Si le texte revient sur un élément-clé de l'univers imaginé par l'américaine, il met aussi et surtout en avant la relation terriblement humaine entre Fidel et sa femme Mira, une femme bien moins idiote que son mari ne le suppose. Une belle mise en bouche…jusqu'à ce que la mort les sépare !
Passons ensuite à L'expérience Phobos qui nous raconte une expédition sur l'une des deux lunes de la planète Mars, Phobos donc, où se planquerait peut-être de mystérieux pirates de l'espace. Cette fois, c'est une femme qui prend les commandes de cette histoire qui lorgne davantage vers le thriller/action que vers l'introspection et qui n'a d'intérêt que pour laisser entrevoir le nom d'Elma York (nous y reviendrons) et faire allusion à une mystérieuse affaire de piraterie truquée. Dispensable donc…
Dispensable aussi La Girafe d'Amara, texte de deux pages à peine qui tient plus du clin d'oeil mignon que d'autre chose. On peut immédiatement embrayer sur le Rouge des Fusées qui nous transporte de nouveau sur Mars à l'abri du dôme Bradbury (évidemment) où Aaron, responsable de Parkhill Pyrotechnics, et sa mère qu'il n'avait pas vu depuis un sacré bout de temps, se sont mis en tête d'organiser un feu d'artifice, le premier du genre sur la planète. de nouveau, le véritable intérêt de cette histoire n'est nullement de savoir si le feu d'artifice aura lieu ou non, mais d'éprouver le regard d'un homme sur sa mère vieillissante et qu'il aime tendrement malgré le temps qui passe. C'est aussi un texte sur une solidarité bienveillante et sur le contact humain avant la froideur des cartes perforées. Un préambule parfait au plat principal… La Lady Astronaute de Mars !
C'est avec Elma York que se conclut l'ouvrage, la fameuse Lady Astronaute du titre. Elma n'est plus la jeune astronaute iconique du passé, elle n'est plus l'étendard servi au public (féminin) pour l'inciter à venir s'installer sur Mars.
Elma est une vieille dame qui désespère, un jour, de revoir les étoiles.
Jusqu'au jour où Sheldon Spender souhaite lui confier une ultime mission.
Mais Elma ne peut pas dire oui. Pas comme ça. Car son mari, Nathaniel, est en train de mourir, lentement, à petit feu, d'une maladie dégénérative qui finira par le paralyser totalement avant de lui accorder un dernier soupir, un ultime repos. Comment pourrait-elle partir à travers les étoiles en laissant son mari mourir seul ?
La Lady Astronaute de Mars convoque Ken Liu et Ray Brabdury pour un texte qui constitue en réalité tout l'intérêt de ce recueil. de façon incroyablement douce et humaine, Mary Robinette Kowal dresse le portrait d'une femme qui arrive au bout de ses rêves et d'une histoire d'amour qui arrive au bout de son cycle. L'américaine montre le drame de la maladie, l'injustice de l'existence et la force de l'amour, tout ça sur un fond science-fictif et uchronique qui devient une toile idéale pour cette déclaration d'humanité vibrante et délicate.
Et si l'on est plus au Kansas, il reste toujours une bonté et de la magie pour permettre de faire voler les aigles. Magistral, tout simplement.
Introduction en douceur à l'univers de Mary Robinette Kowal et première démonstration de son talent, Lady Astronaute permet surtout d'offrir au lecteur une nouvelle formidable où l'amour devient la plus grande avancée de la conquête spatiale.
Lien : https://justaword.fr/lady-as..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Lenocherdeslivres
  20 février 2021
Je pensais, avant d'entamer la lecture de ce court recueil, qu'il précédait le roman Vers les étoiles, qui se déroule dans le même univers. Que nenni ! En fait, ce sont cinq nouvelles, assez courtes (l'une d'elles, « La girafe d'Amara », fait deux pages) qui se déroulent dans l'univers de ce roman.
La première, « Nous interrompons cette émission », en est l'explication : comment la catastrophe qui a bouleversé notre planète a pris naissance. Nouvelle oblige, le propos est concis. Ce qui peut rendre un peu difficile l'entrée en matière. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. Surtout que ce la commence brutalement : un homme envisage de faire tomber, volontairement, un corps céleste sur une partie de notre planète. Pour corriger les hommes, en quelque sorte. Un petit complexe divin ? Mais L'autrice a trouvé une bonne raison à cette volonté de faire changer le cours des choses : Nagasaki. Pourquoi avoir utilisé une deuxième bombe quand celle qui avait détruit Hiroshima suffisait amplement comme démonstration ? le personnage principal de cette nouvelle ne supporte plus la direction prise par son président, trop dangereuse pour le reste des pays. D'où son idée. Extrémiste. Meurtrière. Mary Robinette Kowal nous présente les choses du point de vue du scientifique responsable de la chute. Et cela fonctionne : on peut comprendre son geste. Cette compréhension est facilité par le fait que l'on ne voit pas les conséquences. La nouvelle s'arrête à la mise en oeuvre. Tant mieux, d'une certaine façon.
Les autres textes proposent d'autres facettes de cet univers désuet, où les savants utilisent des cartes perforées pour programmer les ordinateurs. Un doux parfum de livres passés, de séries évoquant une période lointaine, à présent. Cela ne m'a d'ailleurs pas aidé non plus à entrer dans cet univers. En attaquant un livre de science-fiction, je m'attends a priori à un bond dans le futur, pas dans le passé (ou alors, je lis du steampunk, ou de la fantasy).
Dans la longue nouvelle « L'expérience Phobos », le mythe d'une lune (pas forcément la Lune, mais une lune, un satellite, quoi!) creuse, avec des tunnels, comme une base spatiale, resurgit. Associé au thème classique des pirates. Cela donne un texte très agréable à lire et diablement efficace.
« La girafe d'Amara » est plus un clin d'oeil sympathique qu'autre chose : deux pages amusantes. La joie d'être parent !
« Le rouge des fusées » : un hommage assez réussi aux personnes plus âgées. Même si on les croit usées et hors du coup, leur expérience peut servir et sauver bien des situations délicates (qu'elles ont parfois contribué à créer du fait de leur maladresse). Une mère et son fils, un peu embarrassé de la découvrir moins adroite que par le passé, mais qui verra son regard changer.
« La Lady Astronaute de Mars » : encore la vieillesse. Car il ne fait pas bon vieillir quand on travaille dans le domaine spatial. Elma York (l'héroïne, plus vieille à présent, de Vers les étoiles) en fait la douloureuse expérience. Elle qui a volé dans l'espace se retrouve clouée au sol (de Mars). Mais finalement, on va lui faire un proposition. Douloureuse. Car elle devra choisir entre deux voies capitales pour elle. Et sa mission se révélera extrêmement dangereuse. Une nouvelle tout en finesse, qui met le doigt sur autre chose que l'aventure spatiale pure et dure, à base d'huile de moteur et de héros sans relief. Mary Robinette Kowal travaille sur l'humain. Et le fait avec un certain talent.
La lecture de ce court recueil a aiguisé mon envie de découvrir Vers les étoiles, premier roman d'une trilogie qui comprend également The Fated Sky et The Relentless Moon,à paraître prochainement en France.
Lien : https://lenocherdeslivres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
jamiK
  23 novembre 2020
J'ai été un peu surpris au démarrage, je n'arrivais pas à situer l'auteure dans le temps, elle joue volontairement sur le décalage, proposant une science-fiction à la manière des années 50, les ordinateurs utilisent des fiches perforées, les préoccupations évoquées, politiques, sociales, économiques ou culturelles semblent dater d'un autre temps, et pourtant, l'écriture est assez riche et moderne, on est entre uchronie et SF de la période guerre froide, mais elle parvient à nous tromper pour nous embarquer dans une ambiance chargée d'émotions subtiles. Ce livre est constitué de 5 nouvelles, parfois très courtes, avec quelques point de liaisons entre elles, parfois anecdotiques, mais la dernière du recueil, Lady Astronaute est totalement bouleversante, un travail d'orfèvre, bien construite, bien imaginée, originale et forte, avec un brin de féminisme, soulevant les problèmes de vieillesse, de mort, de maladie, de couple, 20 pages de grande science fiction, fine, bien écrite et intense malgré le peu d'action. Maintenant, je n'ai plus le choix, il va falloir que je découvre son roman Vers les étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241
boudicca
  21 février 2022
Après avoir été enthousiasmée par la lecture de « Vers les étoiles », premier volume mettant en scène le parcours d'Elma York et son combat pour devenir astronaute dans un monde légèrement uchronique dans lequel la conquête spatiale a eu lieu plus tôt que prévue, j'ai eu envie de découvrir d'autres textes de l'autrice. Or, il se trouve que Folio SF a récemment édité un recueil de cinq nouvelles écrites par Mary Robinette Kowal, toutes situées dans le même univers que celui de la série « Lady astronaute ». Relativement bref (à peine plus d'une centaine de pages), l'ouvrage présentera surtout un intérêt pour les lecteurs déjà au fait des événements survenus dans « Vers les étoiles », voire même ceux du second tome, « Vers Mars », tant les textes présents au sommaire fourmillent de références plus ou moins marqués à la série. le contexte uchronique développé dans les romans n'est en effet pas vraiment explicité ici, or il apparaît nécessaire pour bien saisir les enjeux de certaines nouvelles. C'est notamment le cas de la première, « Nous interrompons cette émission » qui éclaire d'un jour nouveau la catastrophe à l'origine de la série et au cours de laquelle l'écrasement d'un astéroïde sur la Terre engendra des destructions considérables ainsi qu'un bouleversement climatique de grande ampleur. le texte est court et l'intrigue réduite au stricte minimum, de même que le décor puisqu'il se limite à un bureau dans lequel échangent un scientifique et une jeune femme occupant la fonction de calculatrice. Si le récit parvient à susciter malgré tout l'intérêt du lecteur, c'est à la fois parce qu'on est curieux et horrifiés de découvrir comment tout cela à commencer, mais aussi parce que les personnages, bien que rapidement caractérisés, sont suffisamment attachants. La nouvelle « La girafe d'Amara » s'inscrit elle aussi, dans une certaine mesure, dans la lignée de « Vers les étoiles » puisqu'il y est question d'un vaisseau en route pour la Lune. Composé de deux pages à peine, le texte se veut surtout un clin d'oeil humoristique et mêle habilement considérations scientifiques et humaines.
Les trois autres nouvelles se déroulent sur Mars et font quant à elles références à des événements survenus dans « Vers Mars », second tome de la série qui mettait en scène le voyage de la toute première équipe d'astronautes sur Mars dans les années 1960. Les trois textes se déroulent bien des années plus tard, et on découvre qu'une colonie humaine a bel et bien réussi à s'implanter sur place. Dans « L'expérience Phobos », l'autrice relate les mésaventures subies par une petite expédition envoyée en reconnaissance sur l'un des satellites naturels de la planète rouge. Peu attractif jusqu'ici, le petit satellite semble susciter aujourd'hui la convoitise de l'armée américaine qui envisage d'y installer une base permanente d'importance stratégique considérable puisque située à proximité directe de la colonie martienne. Seulement les trois recrues envoyées sur place ne sont visiblement pas les premières à fouler le sol de Phobos… Plus rythmée et davantage tournée vers l'action, cette nouvelle mise sur le suspens et parvient à maintenir un niveau de tension élevé tout au long du récit, la peur le disputant à l'excitation concernant l'origine des individus déjà implantés sur le satellite. « Le rouge des fusées » est sans doute le texte le plus faible du recueil même s'il reste agréable. On y découvre une mère et son fils, ce dernier ayant la charge d'animer un spectacle de feux d'artifice, le premier de cette ampleur sur la planète rouge. Encore une fois, Mary Robinette Kowal se plaît à imbriquer problèmes d'ordre scientifique et relations humaines, et cela fonctionne plutôt bien même si l'intrigue est relativement simpliste. La nouvelle chargée de clore le recueil est sans doute la plus attendue des fans de la série puisqu'elle est la seule à mettre directement en scène l'héroïne de « Vers les étoiles », la fameuse Elma York. On y retrouve une Lady astronaute vieillissante puisque sexagénaire, vivant désormais sur Mars aux côtés de son époux et qui désespère de retourner un jour dans l'espace. Lorsque l'occasion lui est finalement donnée de rempiler pour une nouvelle mission, l'astronaute se retrouve confrontée à un choix difficile : accepter et poursuivre son rêve, ou renoncer et assister aux derniers jours de son mari à l'agonie ? Cette fois l'autrice mise sur l'émotion, celle-ci ne manquant pas de gagner le lecteur à la vision de ce vieux couple qu'on a appris à si bien connaître et que l'on découvre ici proche de la fin. Les deux personnages sont toujours aussi attachants et leur tragédie nous fait refermer l'ouvrage sur une pointe de nostalgie.
Petit recueil situé dans le même univers que celui de la série « Lady astronaute », cet ouvrage est essentiellement à conseiller aux lecteurs des romans de Mary Robinette Kowal qui souhaiteraient en apprendre plus sur certains aspects de son univers, et notamment sur l'avenir de la colonie implantée sur Mars. L'autrice nous offre ici cinq (courtes) nouvelles sans prétention qui prolongent le charme de la série et mêlent à nouveau avec succès la science et l'humain.
Lien : https://lebibliocosme.fr/202..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JustAWordJustAWord   22 juillet 2020
J’ai les étoiles.
J’ai mes souvenirs.
J’ai le dernier programme de Nathaniel. Quand il sera chargé, puis exécuté, j’en ferai un aigle et je laisserai mon mari s’envoler.
Commenter  J’apprécie          130
JustAWordJustAWord   22 juillet 2020
Il pensait que l’âge l’avait rapetissée, mais il se trompait. C’était toujours une géante. Elle faisait mieux que des feux d’artifice. Elle tissait des liens.
Commenter  J’apprécie          50
Malahide75Malahide75   07 juin 2021
Dorothy habitait dans une ferme au milieu des grandes prairies du Kansas, avec son oncle Henry et sa tante Em. Elle m’avait rencontrée à l’époque où je travaillais près de chez eux, à l’ombre de la vaste tour de lancement de la fusée, juste avant la première expédition martienne.
Commenter  J’apprécie          10
PatlancienPatlancien   16 février 2021
C'était une petite fille. Seigneur, il y avait tant d'enfants qui traînaient derrière la clôture et qui nous regardaient travailler... Toutes les petites filles voulaient parler à la Lady Astonaute. A moi.
Commenter  J’apprécie          10
Marylou26Marylou26   16 avril 2021
La voix de son père résonna dans sa tête. Sois toujours polie avec les secrétaires, elles dirigent le monde.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Mary Robinette Kowal (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Robinette Kowal
Extrait du livre audio "Lady Astronaute, Tome 1 : Vers les étoiles" de Mary Robinette Kowal lu par Clémentine Domptail. Parution numérique le 26 janvier 2022.
https://www.audiolib.fr/livre/vers-les-etoiles-9791035408824/
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3947 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre