AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2130617123
Éditeur : Presses Universitaires de France (09/10/2013)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Vous aider à vivre un bonheur à deux durable : tel est le but de cet ouvrage. Célibataires désespérés, couples fragilisés, ou champions des histoires courtes, ce livre est pour vous. Dans un monde plus libre et où tout va plus vite, harmoniser et stabiliser sa relation à l'autre est une priorité face à la recrudescence des ruptures, des divorces, des recompositions et du célibat.

Préservez le désir sexuel, retrouvez le dialogue, recherchez le bonheur ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
petitsoleil
  30 juillet 2014
Une belle réflexion détaillée sur le couple, dans ses nombreux aspects.
Comment écrire notre couple actuel, comment relire nos anciens couples et tirer les leçons du passé ? Comment prendre soin de son couple, comment prendre soin de l'autre ? au début, puis dans la durée ...
J'ai aimé l'aspect moderne et égalitaire, réaliste, qui n'empêche pas le romantisme ni l'exigence.
Commenter  J’apprécie          300
Vintage
  18 avril 2014
Comment faire durer votre couple ?... voici l'ambition de cet ouvrage sorti aux Presses Universitaires de France… On y reconnait la touche pédagogique… C'est très bien documenté, complet et structuré : définitions du couple d'aujourd'hui, fondations du couple avec le sexe comme point de départ… tiens intéressant, ensuite … On parle, on fait des projets, on essaye de s'en sortir financièrement… Ca peut être en effet une façon de démarrer à deux, même si pour la santé de votre couple, je préconiserai, d'abord , de s'entendre sur les bourses… excusez du jeu de mot…
Une fois les constats dressés, l'auteure propose une méthode qui repose sur 4 piliers : complicité, amour, respect et engagement, 4 termes pour former le slogan CARE (« soin » en anglais)… Dans cette partie, vous trouverez des questionnaires vous permettant de vous interroger sur votre couple, votre sexualité dans le couple, etc.
Bien qu'ayant été mis en situation d'interroger mon couple via les questionnaires et ayant appris certaines choses, je n'ai pour autant pas tout le temps adhéré aux points de vue de l'auteur, d'autant plus qu'elle n'est pas avare de clichés et de lapalissades : « l'amour constitue la raison d'être du couple »… Ah bon ? La constante opposition entre femme et hommes dans les thématiques abordés est aussi un peu lassante et renforce les clichés. le passage sur l'argent dans le couple est une très bonne illustration de clichés amenant à ne pas être forcément d'accord avec l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
armin
  06 avril 2015
ce livre est tres interessant rien que le titre bien que j'ai pas encore lu
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   27 juillet 2014
Le mètre étalon du couple reste pour tous le couple de nos parents.
C'est en fonction de lui que se définissent notre avenir, notre vision du couple, le choix de notre partenaire et nos choix de vie.

Deux options s'ouvrent à nous.
D'abord, on peut reproduire volontairement certains points appréciés ou, involontairement, certains aspects détestés du couple parental. Ou bien, l'on peut choisir l'exact contre-pied, plus ou moins consciemment, en pensant échapper au schéma imposé par la vie. Mais l'opposition systématique, tout comme la reproduction, ne sont que des modes de "répétition" (...)
Par exemple, si nous divorçons, c'est évidemment d'abord le signe que notre couple est arrivé à son terme, mais, si nos propres parents ont eux-mêmes divorcé, cela suscite aussi un désir inconscient de mieux comprendre pourquoi.

Tout est imbriqué, entremêlé, un événement fait suite à un autre :
il n'y a pas de page blanche et neutre pour l'écriture du couple.

Certains vont jusqu'à opter pour un mode de fonctionnement radicalement opposé à celui de leurs parents, espérant aussi, de cette façon, leur montrer la voie et leur expliquer indirectement comment ils auraient aimé qu'ils se comportent. Bref, le couple se tricote et se construit en fonction de celui que nos parents ont formé. (...)

Prendre le temps de faire le point sur son couple-référent peut aider à mieux construire le sien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
petitsoleilpetitsoleil   29 juillet 2014
Si nous n'avions que vacances et loisirs à partager, vivre en couple serait peut-être un jeu d'enfant. Ce n'est le cas que pour les plus âgés d'entre nous, car, en majorité, vie de couple et carrière professionnelle cohabitent.
L'un au moins sur les deux travaille, de plus en plus souvent les deux (...)
Le travail nous définit tant à titre individuel qu'au niveau du couple. (...)

Le travail de l'autre détermine sa participation à la fois financière et intellectuelle au couple. Les professions régissent la présence de chacun à la maison, le niveau de sa disponibilité réelle et psychologique.
De nos jours, le travail occupe tout et s'insinue dans tous les espaces (...)
Il est illusoire de croire que le travail reste à sa place dans les 35 heures qui lui sont réglementairement imparties, de même que la vie personnelle s'invite obligatoirement dans notre travail, a minima par la pensée.

Au cours d'une vie de couple, on rencontre de plus en plus souvent différentes périodes de travail. On en change, on monte en grade ou l'on chute, on est promu ou licencié, on est muté ou déplacé au siège. La vie de couple s'adapte, donc, tant bien que mal, aux différentes phases de l'histoire professionnelle de chacun. (...)

quand l'un a un travail qui exige un plus grand investissement, ou quand le métier de l'un rapporte financièrement plus que celui de l'autre, l'équilibre est plus difficile à mettre en place. Le fait de gagner plus, d'avoir un travail plus prenant, ne donne pas le droit de dévaloriser le travail de l'autre. (...)

Trop de femmes sacrifient encore leur propre job à celui de leur conjoint, plus rémunérateur et donc considéré comme prépondérant. Le travail n'est pas seulement un moyen de rémunération, c'est aussi une source majeure d'accomplissement de soi, de reconnaissance de la part des autres, de création de liens, de créativité valorisante.

Cela sans oublier que tous les métiers s'accompagnent de leur quota de conflits, d'angoisses, de stress et de défis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
petitsoleilpetitsoleil   26 juillet 2014
Nous restons ensemble parce que nous tenons l'un à l'autre.
Mais nous restons ensemble aussi parce que nous tenons à notre projet initial, à la part de soi que l'autre a créée, à l'histoire familiale que l'on a construite à deux, au lieu de vie que l'on a bâti, aux relations amicales que l'on a forgées en tant que couple, aux habitudes que l'on aime.

Nous restons ensemble pour maintenir un équilibre personnel mêlé à celui de l'autre, et qui s'effondrera avec une séparation. Ne nous méprenons pas : il ne s'agit pas de prôner la poursuite de la relation dans tous les cas, coûte que coûte, mais simplement de prendre la mesure des conséquences d'une séparation.

Une telle entreprise est toujours extrêmement déstabilisante.
Il faut de solides raisons pour s'y résoudre : une simple lassitude, une exaspération quelconque n'y suffisent peut-être pas.
Il faut des problèmes de fond, des valeurs qui ne sont plus partagées, un quotidien devenu difficile et invivable, un respect entaché, un amour trop silencieux ou disparu, une complicité inexistante, le sentiment de ne plus se sentir engagé vis-à-vis de l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
petitsoleilpetitsoleil   29 juillet 2014
Le rapport des corps dans le couple alterne entre une danse de séduction et le retrait. Le langage corporel en dit long du climat, de l'amour, de l'osmose qui règnent dans le couple. Il reste aussi le meilleur moyen d'apaisement et de réassurance : la cajolerie apaise à tout âge. C'est tout le rapport que l'on a au corps de l'autre qui définit la sexualité du couple, et pas uniquement le moment de la réalisation de l'acte lui-même (...)

Vivre à deux, c'est vivre avec le corps d'un autre, le contact de l'autre, sa peau, sa voix, sa vision, son odeur, sa chaleur. C'est s'inscrire dans un pas de de deux, dans l'espace de la maison, au cours des déplacements dans la rue, en présence d'autres. Le rapport que l'on entretient à l'autre s'insinue partout, il signe l'intimité du couple.
Cette intimité des corps existe dans tous les moments de partage, que l'on soit ensemble dans les mêmes lieux ou que l'on s'y succède. (...)

Au final, ce n'est pas tant de continuer à "faire l'amour" qui compte, mais bien de rester au contact du corps de l'autre, de se toucher régulièrement, de s'embrasser, de faire passer par le corps des messages d'amour, de s'appartenir, de s'abandonner dans les bras de l'autre, de marcher main dans la main. L'espace intime reliant les corps du couple se charge de mille messages invisibles mais extrêmement tangibles.

L'accès au corps de l'autre, l'autorisation tacite de toucher l'autre, sans avoir justement à le demander, ce langage muet du couple à travers le rapport au corps de l'autre reste un excellent thermomètre de la chaleur qui règne dans un couple. Plus que le rapport sexuel, c'est le rapport corporel qui importe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
petitsoleilpetitsoleil   29 juillet 2014
Alors, pourquoi certains étouffent-ils ? En général, la sensation d'étouffer dans le couple est presque toujours le reflet d'une difficulté de dialogue importante, d'une ambiance pesante et conflictuelle, d'un rapport intrusif et parfois harcelant. (...)

La répétition des gestes et des actions engendrerait l'apparition de la lassitude : l'habitude rimerait avec la fin de la surprise et du désir. (...)

Pourquoi se lasserait-on d'avoir à ses côtés la personne que l'on aime et qui nous aime, qui nous fait du bien, qui nous connaît et nous soutient ?
N'est-ce pas au contraire un sacré atout, dans la vie, d'être ensemble pour affronter les moments moins sympathiques du quotidien, de partager la charge des routines ?

Le problème du quotidien n'est pas l'autre, mais la manière dont on appréhende les jours, l'aptitude que l'on a ou que l'on n'a pas à transcender la répétition des jours. Avant d'être un problème de la vie à deux, c'est un souci individuel.

Pour réussir le pari du quotidien heureux à deux, nous devons d'abord apprendre à être heureux individuellement dans la routine du quotidien.

Comment être heureux dans la vie à deux quand on déteste son travail ?
Comment s'épanouir ensemble quand on ne s'aime pas soi-même ?
Comment trouver du plaisir dans chaque chose, quand on ne sait pas ce qui nous fait plaisir ? Comment jouir de la vie, quand on s'empêche d'en jouir ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Fabienne Kraemer (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabienne Kraemer
Rencontre avec Fabienne KRAEMER autour de son ouvrage "Je prends soin de mon couple" Part 2
autres livres classés : compromisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3474 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre