AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2715231709
Éditeur : Mercure de France (05/01/2011)

Note moyenne : 2.42/5 (sur 12 notes)
Résumé :
A cinquante ans, Claude voit dans la maladie qui le frappe une alliée pour s’évader d’un monde en feu pour lequel il a un jour renoncé à se battre. Mais il y a Gaël, ce fils de onze ans qu’il s’est décidé trop tard à rencontrer, Jovana dont la belle énergie revient le hanter, et sa femme Simone, spectatrice lucide et glacée face aux tourments d’un homme qu’elle aime encore.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
bede08
  30 janvier 2011
Un homme ébranlé, Pascale Kramer.
Claude est atteint d'un cancer du poumon. Se sachant condamné, il a refusé les traitements lourds et douloureux et imposé à sa famille cette décision. Tout le monde a déjà accepté cette situation qui sous-entend qu'elle sera de courte durée et que le temps présent n'est qu'un sacrifice inutile.
Simone sa compagne, Cédric (fils d'un premier lit), ne comprennent donc pas que tout à coup, après avoir revu Gaël, un enfant illégitime que Claude a conçu une dizaine d'années plus tôt, le malade décide de se soigner : comment se fait-il que ce gosse qu'il n'a pas élevé et qui l'ignore provoque un tel geste d'amour, une prise de conscience tardive auxquels ni Simone qui partage son quotidien, ni Cédric n'ont eu droit ? Pour Simone, il s'agissait juste « de savoir ce qui le tuerait, et de quelle façon, et quand ? » (P66) quand » le traitement avait juste ajouté le mensonge à l'incertitude de l'attente ».
Le gamin, dix ans, grassouillet, curieux et insolent va déclencher chez Simone une étrange envie d'amour, un retour à l'attention gauche qu'elle lui porte. Pas seulement, il met la maisonnée en émoi quand il fugue, un jour, pour tenter de rejoindre sa mère…
Court roman, ce texte a la particularité de ne pas contenir de dialogues. L'auteur préfère s'attarder sur l'expression physique des personnages et de leurs tourments, sur leurs pensées profondes, intimes. L'atmosphère est lourde, la maladie pesante, les esprits vite irrités et rancuniers. Dans ce huis clos autour du cancer, l'auteur a l'originalité de mettre l'accent sur l'entourage du malade, plutôt que sur le condamné qui « sent parfaitement la mort en lui ». C'est dur, c'est noir, mais et heureusement, c'est très court.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
hexagone
  10 février 2011
Kramer conte le cancer.
Je le dis souvent, il est des auteurs comme des gens dans la vie. Les rencontres se font fortuitement, et parfois de manière bienheureuse.
Pascale Kramer m'était inconnue jusqu'à présent. C'est au détour de pérégrinations radiophoniques que j'ai découvert cet auteur qui n'en ait pas à son coup d'essai.
Le sujet " D'un homme ébranlé" c'est celui du cancer, mais pas seulement.
Pour résumer l'histoire en deux mots:
Claude est atteint d'un cancer en phase terminale. Simone l'accompagne avec dignité sur ce bout de chemin qu'il lui reste à faire. Il se trouve que Claude a eu naguère un fils avec une relation adultère, et ce fils débarque pour un court séjour dans la maison de Claude.
On imagine très bien tous les non-dits, les situations embarassantes que peut créer ce genre de situation.
Pascale Kramer ne plonge pas tête la première dans ce qui pourrait être une étude de moeurs banale et formatée.
Son style d'écriture empêche de formuler son récit de manière conventionelle.
Effectivement, l'auteur use d'un style revêche à la facilité, précis, incisif, en deux mots elle porte l'estocade et fait mouche, laissant au lecteur l'éffort de se saisir du récit pour extrapoler les situations et les mettre en scène.
Ici tout est sobre, pas de dialogue, pas de longues descriptions. Une écriture presque ascétique, concise qui néanmoins s'imprime dans l'esprit du lecteur.
Pascale Kramer dépouille l'écriture au point de mettre les sentiments à nu.
Elle visite les émotions humaines exacerbées par la maladie, elle dépeint avec justesse une société peri-urbaine rongée par les cités et la délinquance, tout ceci dans la flamboyance des forsythias.
Elle évoque la fratrie, l'indifférence, la solitude et les regrets.
Il convient de dire que c'est un récit triste, sans concession, aussi froid qu'une radiographie annonçant une mauvaise nouvelle. Car personne n'est dupe, l'injustice de la vie empoignera tous ces destins qui semblent impossibles à être réunis.
Un livre court, coup de poing, qui vaut ce petit éffort qu'il faut faire pour s'en imprégner et le digérer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kikibaba
  24 novembre 2014
Un homme d'un certain âge vivant avec sa compagne Simone, s'apprête à recevoir pour la première fois Gaël, un fils qu'il a eu avec une toute jeune femme. Atteint d'un cancer, il e renoncé au traitement. Mais la rencontre avec Gaël, aussi déroutante soit-elle va lui redonner l'espoir et l'envie de se soigner. Malheureusement, il est déjà trop tard. Trop tard pour ce fils qu'il ne connaît pas, trop tard pour Simone et peut-être aussi trop tard pour la cité voisine en proie à des violences auxquelles il n'est peut-être pas étranger. L'auteure dresse le portrait d'un homme désabusé, épuisé par le combat contre le maladie. Un personnage simple qui à l'heure des bilans s'interroge sur sa vie et la trace qu'il va laisser. Une bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          10
antigoneCH
  17 janvier 2011
Voici un livre qui s'ouvre délicatement sur des odeurs de forsythias et se referme avec précaution sur des odeurs moins légères... de maladie, de médicaments et de défaites. Un homme ébranlé n'est pas un livre doux, c'est un livre qui exprime avec justesse les sentiments qui peuvent chambouler une femme confrontée à la maladie de son époux. Alors, lorsqu'il s'agit pour elle d'accueillir en plus les fruits d'anciens amours regrettés ou de réaliser que les fondements de sa vie sont si fragiles et illusoires, la vie ne devient qu'une attente, une promesse de libération...
Une lecture qui m'a semblée criante de vérité, non consensuelle et d'une force cachée intéressante. L'écriture en est fluide et nette, agréable.
Je pensais lire d'abord Fracas (2007), noté depuis belle lurette... mais c'est avec ce roman que j'ai finalement découvert Pascale Kramer... à suivre, donc.
Lien : http://antigonehc.canalblog...
Commenter  J’apprécie          30
jd
  02 mars 2011
A 50 ans, Claude est devenu une ombre de lui-même. Ancien éducateur sportif atteint par un cancer, il a décidé de se priver de traitement et de se laisser mourir, sans doute un peu déçu par son époque, déçu par sa pauvre épouse , Simone avec qui il partage une vie terne, déçu sans doute aussi par la relation qu'il entretient avec son fils ainé, Cédric, issu d'un « premier lit », déçu enfin par lui-même et par ses échecs : éducateur d'une cité aujourd'hui enflammée par les jeunes qu'il a eu en charge. Père d'un fils aîné jamais vraiment remis du divorce ses parents. Epoux d'une femme qui attend son départ….
La suite sur mon blog
Lien : http://lesbottesrouges.haute..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gteisseire2gteisseire2   09 décembre 2010
Elle avait imaginé un presque adolescent, c’était encore un garçon dont la lourde tignasse châtain-roux s’arrêtait haut sur la nuque dans une brusquerie bâclée de coups de ciseaux. Il était petit pour onze ans, son ventre précipitamment rentré faisait ressortir des pectoraux joliment grassouillets. La ressemblance avec Claude était cocasse dans cette chair jeune et sensuelle. Simone se demanda si eux pouvaient la voir. Elle se présenta, tenta un sourire, ne sachant pas si on embrasse encore à cet âge. Il y avait quelque chose d’étonnamment doux et adulte dans cette crânerie timide de onze ans. Simone n’en revenait pas de comprendre qu’il était parfaitement résolu à être là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
jdjd   02 mars 2011
Les gens finissaient toujours par le décevoir, (...) il n'aimait jamais qu'avec indulgence
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Pascale Kramer (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascale Kramer
Prix des lecteurs 2019: Pascale Kramer
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Guerres et Paix ...

Qui est l'auteur du célèbre roman "La guerre des boutons" , paru en 1912 ?

Louis Bromfield
Louis Pergaud
Louis Bertrand

15 questions
94 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , histoire , guerre , littérature , paixCréer un quiz sur ce livre